Quelles sont les hormones féminines et pourquoi sont-elles nécessaires?

Combien d'hormones le corps féminin peut-il produire? Le système endocrinien du beau sexe produit plus d'une douzaine de substances. Ils affectent directement non seulement la fonction de reproduction, mais également l'apparence et le bien-être d'une femme. La présence ou l'absence de certaines pathologies dépend des hormones à la concentration admissible et de celles qui sont supérieures ou inférieures à la norme. La liste des substances actives pouvant affecter le corps de la femme est donnée ci-dessous.

Où sont produites les hormones?

Pour la production d'hormones dans le corps féminin sont responsables de nombreux organes et systèmes. Certaines substances sont produites par le foie, les tissus adipeux, le cerveau et affectent directement le fonctionnement normal du corps humain. Hormones féminines - c'est tout à fait un symbole. N'importe lequel d'entre eux dans une certaine quantité est produit dans le corps d'un homme. Ces hormones ont reçu ce nom car elles sont très importantes pour la santé des femmes. En outre, ces substances assurent le fonctionnement normal du système de reproduction.

La production des principales hormones féminines se produit dans les organes suivants, qui sont combinés dans un seul système endocrinien:

  • glande thyroïde et parathyroïde;
  • les ovaires;
  • le pancréas;
  • les glandes surrénales;
  • l'hypophyse;
  • l'hypothalamus;
  • thymus.

Tous les types d'hormones féminines sont produits dans les glandes répertoriées et sont administrés aux organes appropriés à l'aide du système circulatoire. Ils ont une grande influence sur la personne dans son ensemble. Les hormones normales dans le corps de la femme déterminent si elle peut ou non reproduire une progéniture en bonne santé et si sa vie sera longue.

Pourquoi des troubles hormonaux surviennent-ils?

La présence de concentrations hormonales optimales et la santé des femmes sont en relation constante. Toutes les violations pouvant survenir sont dues aux raisons suivantes:

  • facteur génétique. Il existe des maladies héréditaires qui entraînent un grave déséquilibre. Ceux-ci incluent le syndrome de Morris et d'autres;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde. Ceci affecte directement le fonctionnement des ovaires féminins en raison de la concentration accrue de prolactine dans le sang. Cela provoque une violation de la menstruation (il y a leur absence), une décharge caractéristique des mamelons, qui ressemble à du colostrum, est formée. Un diagnostic soigneux et opportun de l'activité thyroïdienne évitera de nombreux problèmes du système reproducteur féminin;
  • manque chronique d'ovulation. Entraîne une diminution des niveaux de progestérone, ce qui augmente la production d'œstrogènes. Ce phénomène conduit à des troubles pathologiques du cycle menstruel féminin et au développement de certaines maladies de l'appareil reproducteur - endométriose, fibromes utérins, mastopathie et autres;
  • facteur de stress. La quantité d'hormones chez les femmes ne change pas pour le mieux en présence de facteurs négatifs. Ceux-ci incluent le stress chronique, la tension nerveuse, l'exercice excessif, les régimes épuisants, la perte de poids et autres. Parfois, même les déplacements habituels, un long voyage, un changement de zone climatique peuvent entraîner une défaillance de la production d'hormones;
  • changements d'âge. À la ménopause, les ovaires ne produisent plus d'hormones féminines. Dans le même temps, la quantité de testostérone peut augmenter légèrement. C'est pendant la ménopause qu'il y a un risque de changements négatifs dans le corps féminin dus à un déséquilibre, à l'apparition de fibromes utérins, de tumeurs de l'ovaire et à d'autres problèmes;
  • avoir des problèmes avec le foie. Les maladies que cet organe subit perturbent l'absorption normale des hormones féminines par les cellules du corps.

L'œstrogène

La principale hormone féminine s'appelle l'œstrogène. C'est une substance qui affecte directement la formation des principaux signes externes inhérents à tout le beau sexe. Les œstrogènes sont produits dans les ovaires et les glandes surrénales. Ce groupe d'hormones comprend plusieurs types de substances produites par le corps humain:

Avant la puberté, l'estrone est exclusivement présent dans le corps de la fille. Ce n'est qu'à l'adolescence que commence la production d'autres hormones féminines du groupe des œstrogènes.

Fonction hormonale

Qu'est-ce que l'œstrogène? Ils jouent un rôle important dans le corps féminin. Leurs fonctions principales sont:

  • la formation des principales caractéristiques féminines de la fille;
  • croissance mammaire;
  • stimuler la croissance du tissu adipeux sous-cutané, grâce à quoi la forme du corps de la femme est arrondie;
  • la peau devient plus fine et plus lisse;
  • une croissance folliculaire est possible dans les ovaires, à partir de laquelle l'ovule sera ensuite libéré;
  • préparation de l'endomètre (muqueuse utérine) en vue de l'implantation d'un œuf de fruit;
  • protège les vaisseaux des dépôts de plaque de cholestérol.

Augmentation et diminution des niveaux d'hormones admissibles

Réduire le niveau d'œstrogène chez les femmes provoque l'apparition de traits masculins, une croissance accrue des cheveux. Il n'y a pas non plus de menstruation, ce qui rend impossible la conception d'un enfant. Ces représentants de la voix de sexe juste grossière, la libido réduite et la couleur des cheveux beaucoup plus sombre.

Beaucoup d'œstrogènes sont également mauvais. Cela provoque un gain de poids, l'apparition d'un essoufflement, des varicosités sur les membres inférieurs, l'apparition de problèmes cardiaques. Chez les femmes enceintes, la hausse des œstrogènes indique la menace d'interruption, la présence de pathologies du développement du fœtus. En outre, un grand nombre de données sur les hormones féminines peuvent être déclenchées par la présence de tumeurs des ovaires ou des glandes surrénales.

Les normes

La norme de l'estradiol en tant que principale hormone du groupe des œstrogènes est (PG / mg):

  • la première moitié du cycle menstruel - de 56 à 227;
  • phase ovulatoire - 125-475;
  • la seconde moitié du cycle - 75-225;
  • la ménopause est de 19 à 80 ans.

Des taux élevés d'œstradiol indiquent souvent le développement d'une grossesse. Au cours des dernières semaines de gestation, sa quantité peut atteindre 13,5 à 26 000 pg / mg.

Progestérone

La progestérone est une hormone qui fait partie du groupe des stéroïdes. Il est produit par le corps jaune dans les ovaires, qui se forme sur le site du follicule dominant, à partir duquel l'ovule est sorti. La progestérone est une hormone qui affecte le développement normal de la grossesse au début de la période. Il est responsable de la croissance de l'endomètre, de l'augmentation de la taille de l'utérus pour la réussite de l'implantation de l'ovule. Si la grossesse n’a pas lieu, la menstruation commence. Le corps jaune meurt et l’augmentation de la concentration sanguine de progestérone est inhibée.

Hausse et baisse des niveaux d'hormones

Une quantité accrue de progestérone entraîne des troubles menstruels, des douleurs dans les ovaires et une tendance à la dépression. Aussi souvent dans ce cas il y a des saignements utérins, des kystes du corps jaune, une insuffisance rénale se développe.

Les faibles concentrations de progestérone compliquent le déroulement normal de la grossesse et sont menacées d'avortement spontané. En outre, une diminution de son nombre peut indiquer le développement de processus inflammatoires des organes génitaux.

Norma

La concentration normale de progestérone est (nmol / l):

  • la première moitié du cycle - 0,32-2,23;
  • ovulation - 0,48 à 9,41;
  • la seconde moitié du cycle est 6,99-56,63;
  • femmes enceintes - 8,9 à 771,5 (plus le terme est long, plus la concentration de l'hormone dans le sang est élevée);
  • ménopause - moins de 0,64.

Testostérone

La testostérone est plus une hormone masculine. Ils (mâles) sont également présents dans le corps de la femme et sont responsables de l'attirance sexuelle, du développement de caractères sexuels secondaires, du travail des glandes sébacées et ont une incidence sur la formation du follicule.

La testostérone est produite par les glandes surrénales. Leur excès dans le corps d'une femme peut indiquer la présence d'une tumeur qui produit la production de cette hormone. De plus, en présence de cette pathologie, une hyperplasie du cortex surrénal est possible. L'excès de testostérone entraîne une augmentation des poils, l'absence d'un cycle menstruel régulier.

Un manque de testostérone peut survenir dans le contexte d'insuffisance rénale, en présence du syndrome de Down. Les symptômes typiques sont un cycle irrégulier, une peau grasse, une transpiration excessive, une diminution de la libido.

Les indicateurs suivants du corps de la femme (pg / mg) sont considérés comme la norme de la testostérone:

  • âge de procréer - inférieur à 4,1;
  • ménopause - moins de 1,7.

Autres hormones

Sur les hormones féminines (zhinochih), il y a beaucoup de jugements incorrects. On peut les appeler différentes substances présentes dans le sang des hommes. Ceux-ci comprennent:

  • l'ocytocine. Il est produit par les glandes surrénales et est responsable du sentiment de tendresse et d'affection. Un saut dans l'ocytocine est observé pendant le travail. Augmenter son niveau stimule la production de lait;
  • thyroxine. Il est produit par la glande thyroïde, responsable de la forme et du développement des capacités mentales. La thyroxine participe activement au processus de dégradation des protéines.
  • norépinéphrine. Il est produit par les glandes surrénales dans des situations stressantes. Cela provoque une augmentation des sentiments de rage et de courage. La norme individuelle de noradrénaline dans le sang de chaque personne forme ses qualités personnelles;
  • somatotropine. Produit dans la glande pituitaire. Il est responsable de la formation de la masse musculaire et de la croissance osseuse et régule la quantité de graisse dans le corps.
  • l'insuline Il est produit par le pancréas et contrôle la glycémie.

Analyses pour les femmes pour les études hormonales

Le rôle des hormones chez les femmes est difficile à surestimer. S'il y a des problèmes avec le système reproducteur (infertilité, menstruations irrégulières, saignements utérins et autres), il est nécessaire de procéder à une étude approfondie des niveaux hormonaux. En outre, de telles analyses sont indiquées pour la pilosité accrue, la transpiration, l'obésité, les retards de développement, l'acné et d'autres conditions pathologiques.

Par exemple, la détermination des anticorps anti-peroxydase thyroïdienne (AT TPO) vous permet de déterminer le degré d’agression du système immunitaire de la personne vis-à-vis de ses propres cellules. Le résultat de l'analyse obtenue montrera si la fonction de la glande thyroïde est réduite ou augmentée. Dans le premier cas, l'obésité se produit et dans le second cas, la perte de poids.

Maladies féminines sur fond de perturbations hormonales

Les hormones féminines affectent directement la santé. Leur quantité excédentaire ou insuffisante conduit aux maladies suivantes (ce n'est pas la liste complète):

  • hypothyroïdie. Il est caractérisé par une activité thyroïdienne réduite. Symptômes - altération de la mémoire, léthargie, apparition d’une anémie, altération des processus métaboliques dans le corps;
  • thyréotoxicose. Le développement de processus inflammatoires dans la glande thyroïde. La maladie se caractérise par une progression prolongée, qui peut ne pas se manifester avant plusieurs années;
  • hyperandrogénie. Caractérisé par une production accrue d'hormones mâles - les androgènes. Les conséquences - pilosité accrue, règles irrégulières, acné, kystes ovariens, diabète sucré.

Substituts hormonaux végétaux

Certains aliments et plantes contiennent des phytoestrogènes - des hormones végétales. L'utilisation de tels aliments peut avoir un effet positif sur le corps en l'absence de certaines substances et avoir des effets négatifs. Les phytoestrogènes sont contenus dans les produits suivants:

  • le soja;
  • noix et graines de plantes;
  • gingembre, curcuma;
  • lait et produits laitiers;
  • boeuf;
  • cerise, abricot, framboise (la quantité est insignifiante);
  • orge et malt.

Des phytohormones sont également contenues dans l'utérus bore, menthe, pinceau rouge, sac de berger et autres herbes.

7 hormones féminines de base

Humeur, santé, apparence, appétit, sommeil, intelligence - tout cela dépend des hormones.

On sait que tous les processus de notre corps sont contrôlés par des hormones. Humeur, santé, apparence, appétit, sommeil, intelligence - tout cela dépend des hormones.

L'œstrogène

L'une des hormones féminines les plus connues est l'œstrogène, produit dans les ovaires. C'est une hormone sexuelle, grâce à laquelle une femme a une figure et un personnage féminins. La rondeur de la figure, la nature douce et docile, l’émotivité - nous l’avons tous à la suite de la production de l’hormone œstrogène dans le corps.

En outre, il est capable d’accélérer le renouvellement cellulaire de tout l’organisme, de préserver la brillance et la santé des cheveux et de la peau des cheveux, tout en préservant les vaisseaux sanguins des dépôts de cholestérol.

Il est clair que l'hormone doit être produite dans la bonne quantité.

Excès et manque d'œstrogène

Un excès d'œstrogènes peut causer une saturation excessive du bas-ventre et des cuisses. En outre, les médecins associent diverses tumeurs bénignes à un excès de cette hormone féminine.

Sa carence provoque souvent une augmentation de la croissance des cheveux dans les endroits non désirés: sur le visage, sur les jambes, sur les mains.

En cas de manque de cette hormone, la femme vieillit plus rapidement: la peau est plus sujette aux rides et à la décoloration, les cheveux deviennent ternes et sans vie, etc.

Testostérone

Chez la femme, l'hormone testostérone est produite dans les glandes surrénales.

Excès et manque de testostérone

Son excès transforme souvent une femme en un amoureux ardent des hommes. Grâce à la testostérone, nous pouvons être attirés sexuellement, déterminés et persistants.

Cette hormone peut non seulement inciter une femme à se croiser les bras en prévision d'un homme, mais également à la rechercher.

Plus la femme développe de testostérone, plus elle est facile et rapide à développer ses muscles et à participer à des jeux actifs. Avec un excès d'hormone, la femme devient agressive et colérique.

Si le corps ne produit pas suffisamment de testostérone, la femme ne veut pas nouer de relations sexuelles.

Ocytocine

L'ocytocine, une hormone féminine, est une hormone qui nous oblige à être doux, attaché. En grande quantité, l'ocytocine est produite après l'accouchement. Ceci explique notre amour sans bornes pour la toute petite créature née dans le monde.

Excès et carence d'oxytocine

Cette hormone est produite en grande quantité sous stress. C'est pourquoi une femme tente de se débarrasser de la dépression et de l'anxiété en prenant soin des enfants, de son mari, en faisant de bonnes actions.

Thyroxine

La thyroxine est une hormone qui affecte notre esprit et notre corps. Il régule le métabolisme. Plus vite cela se produit, plus il est difficile pour une femme de prendre du poids, et inversement.

En outre, la thyroxine affecte notre ingéniosité. Grâce à cette hormone, une femme peut avoir une silhouette élancée, une peau lisse et des mouvements gracieux. Fait intéressant, c'est la thyroxine qui permet à une femme de répondre instantanément au regard masculin intéressé. L'hormone est synthétisée dans la glande thyroïde.

Excès et carence en thyroxine

Si le corps produit trop de thyroxine, la femme maigrit très rapidement. De plus, il lui est difficile de se concentrer. Une pensée remplace constamment l’autre, la femme est constamment inquiète, elle souffre d’insomnie, alors que son cœur lui saute au cœur. Un manque de cette hormone provoque la somnolence, la léthargie et l'obésité, ainsi que des troubles de la mémoire.

Norépinéphrine

La norépinéphrine est appelée l'hormone de la rage et du courage. Lors d'une situation stressante, cette hormone est produite dans les glandes surrénales. Beaucoup de gens connaissent l'hormone opposée - l'hormone de la peur, qui nous fait fuir du danger. La norépinéphrine, au contraire, éveille le sentiment de confiance en soi et le désir d’action de la femme.

L'hormone dilate les vaisseaux sanguins, le sang afflue à la tête, des idées brillantes nous viennent à l'esprit, des joues rougissantes, des rides estompées et des yeux étincelants. La norépinéphrine aide une femme, la tête haute, à résoudre tous les problèmes, à trouver une solution au problème, tout en restant élégante.

Beaucoup d'hommes ne laisseront pas mentir que, parfois, en période de stress, une femme ne s'évanouit pas, mais au contraire ne fait que s'épanouir.

Il n'y a ni anxiété ni insomnie. Il est très souvent observé que la moindre nuisance nous déséquilibre, nous déprime. Et parfois, rien ne peut nous rendre fou! Merci à l'hormone noradrénaline!

L'insuline

L'insuline s'appelle l'hormone "douce vie". Il entre dans le sang par le pancréas, il contrôle le niveau de glucose dans le sang. L'insuline décompose tous les glucides reçus, incl. sucreries et les convertit en glucose (source d’énergie). Donc l'insuline nous donne l'énergie qui nous permet de vivre.

Certaines femmes produisent de l'insuline depuis la naissance, un peu moins que d'autres, ou l'hormone n'est pas aussi active.

Lorsque nous consommons trop de sucre ou de farine, un excès de glucose "vagabonde" dans le corps et affecte négativement l'état des cellules et des vaisseaux sanguins. En conséquence, le diabète peut se développer. Le risque est particulièrement élevé si des membres de votre famille ont souffert de cette maladie.

Hormone de croissance

Cette hormone féminine est responsable de la force et de la minceur. L'hormone est produite dans la glande pituitaire, la glande endocrine, située dans le cerveau. La somatotropine est responsable de la combustion des graisses, de la construction de la masse musculaire, de la force et de l'élasticité des ligaments, y compris et ceux qui soutiennent le sein chez la femme.

Dans l'enfance et l'adolescence, l'excès de cette hormone entraîne une très forte croissance. Si dans le corps adulte de cette hormone est produite en excès, quoi d'autre peut se développer: menton, nez, jointures. Une quantité excessive d'hormones pendant la grossesse peut entraîner une hypertrophie de certains traits du visage, des mains, des pieds, des mains, mais après la naissance d'un bébé, tout se met généralement en place. Chez les enfants, le manque d'hormone de croissance entraîne un ralentissement et souvent un arrêt complet de la croissance.

Si une femme ne dort pas suffisamment, souvent trop et trop, le niveau de l'hormone somatotrophine diminue, les muscles s'affaiblissent et deviennent mous, le sein perdra sa forme. Dans ce cas, aucune formation avancée ne résoudra le problème.

Les hormones contrôlent tous les processus du corps féminin. L'acceptation des médicaments hormonaux peut entraîner un déséquilibre des niveaux hormonaux, et les résultats d'un tel traitement peuvent être très inattendus!

Par conséquent, avant de commencer à les prendre, vous devez évaluer le risque existant.

LiveInternetLiveInternet

-Musique

-Je suis photographe

Mattias Adolfsson

-Tags

-Rubriques

  • Jouets tricotés (123)
  • Jouets au crochet (56)
  • Attaches de jouets. Détails (30)
  • Jouets à tricoter (16)
  • Poupées d'auteur (103)
  • Fabrication de poupées (17)
  • vêtements de poupée tricotés (14)
  • Vêtements de poupée (12)
  • MK sur la poupée articulée de Taty Amici (8)
  • Grotesque (7)
  • Laurence Ruet (6)
  • Poupées Articulées (4)
  • Aquarelle (52)
  • Jouets de l'auteur cousus (34)
  • Motifs de nounours et secrets (11)
  • Hommes (12)
  • Inspirant (11)
  • Liste de souhaits & rêves (8)
  • Moleskine (6)
  • Amour (5)
  • Artbook (4)
  • Personnes intéressantes (4)
  • Architecture (80)
  • Bâtiments publics (5)
  • Logement (26)
  • Hôtels (7)
  • éducation (5)
  • Architecture futuriste (17)
  • Architecture du futur (39)
  • L'architecture du passé (22)
  • Intérieur (14)
  • Aphorismes (51)
  • Perles (4)
  • Grands Maîtres (28)
  • Vincent Callebaut (6)
  • Frank Lloyd Wright (5)
  • L'eau (17)
  • Horoscopes (10)
  • Développement urbain (3)
  • Graphisme (33)
  • Ornements (1)
  • Enfants (17)
  • Régimes alimentaires, nettoyage (9)
  • Peinture (98)
  • Portrait (24)
  • Artistes contemporains (21)
  • Artistes, conteurs (16)
  • Fantasmes (13)
  • Paysage (13)
  • peinture psychédélique (11)
  • Nature morte (9)
  • Humour en images (5)
  • Classiques (5)
  • Calories (22)
  • Clip-Art (80)
  • Personnages de clip art (13)
  • Arbres de clip art (7)
  • Clip Art Animaux (6)
  • Clip art cuisine (5)
  • Technique clip-art (1)
  • Clip art floral (14)
  • Clip art du monde de l'enfance (7)
  • Articles d'art clip (16)
  • Livres (14)
  • Informatique-Internet (30)
  • Belles Photos (63)
  • Villes, bâtiments (7)
  • Vieilles Photos (1)
  • Filles (7)
  • Les gens (8)
  • Voyage (18)
  • Différentes photos (8)
  • Cuisine (207)
  • plats chauds (26)
  • Crème glacée (8)
  • Petit déjeuner (5)
  • Sauce (3)
  • Poisson (1)
  • desserts (35)
  • Collations (10)
  • Poule. Birdie (7)
  • Viande (11)
  • Noix (6)
  • salades (13)
  • Soupes (13)
  • fromage (9)
  • Fromage Cottage (18)
  • Cuisson Pâte (21)
  • citrouille (3)
  • Tarte Tsvetaïevski (2)
  • Cheesecake (39)
  • Strudel (5)
  • Personnel (65)
  • Rubrique mensuelle en photos (43)
  • Mode (154)
  • Sacs (13)
  • Créateur ARTKA Li (12)
  • designer boho Ewa i Walla (6)
  • Boho MORI GIRL. Filles de la forêt (4)
  • Mode de grand-mère (4)
  • Costume folklorique (2)
  • Boho Designer Myrine et moi (2)
  • Boho-tricotage (29)
  • Style bohème (48)
  • Jeans (6)
  • IDEES coudre (30)
  • Militaire (2)
  • Nous sommes des femmes (190)
  • Images féminines (47)
  • Bonheur des femmes (30)
  • histoires d'amour (5)
  • Féminité (33)
  • Beauté et Santé (46)
  • Cosmétiques. Maquillage (13)
  • Nature morte (3)
  • Nos petits frères (27)
  • Inclassable (35)
  • Nouvelles technologies (14)
  • Éducation (4)
  • Vêtements (195)
  • Casquettes (17)
  • Mitaines Gants Mitaines (14)
  • Motifs tricotés et fleurs (13)
  • Jupes (13)
  • Chaussettes et pantoufles (12)
  • Tricot (88)
  • Foulards (49)
  • Lui et elle (65)
  • Petersburg (4)
  • Matières plastiques (8)
  • Artisanat bricolage (24)
  • Nature (10)
  • Psychologie (43)
  • Simoron (6)
  • Reflets (22)
  • Autre (27)
  • Plantes et plateaux (4)
  • Russie (9)
  • Neige (1)
  • Pourboires (80)
  • Bouts divers (10)
  • Conseils pour les architectes et les concepteurs (6)
  • Les achats Commandes (5)
  • Propre (2)
  • Code de la route (2)
  • Amélioration de l'habitat (13)
  • Tourisme Voyages (13)
  • Textures (1)
  • Solutions technologiques, innovations (5)
  • décorations (9)
  • Leçons (82)
  • Détails de tricot et leçons (17)
  • gommages de cuisine (9)
  • Matériel d'art (7)
  • Cours d'aquarelle (5)
  • préparer des shampooings au savon (1)
  • Internet (10)
  • Leçons AutoCAD (1)
  • Cours de plastique (4)
  • Tutoriels Photoshop (18)
  • Films (105)
  • Force aérienne en Angleterre (33)
  • Série télé (23)
  • Documentaire (10)
  • Biographies: Rembrandt (9)
  • Moteurs de recherche (6)
  • films de costumes (12)
  • Photoshop (75)
  • Arrière-plans Photoshop (7)
  • kit de scrap (63)
  • Écologie Économie d'énergie (10)
  • Humour (17)

-Recherche par agenda

-Abonnez-vous par e-mail

-Diffusion

-Des statistiques

7 hormones féminines majeures. Chaque femme devrait savoir cela.

EtOn sait que tous les processus de notre corps sont contrôlés par des hormones. Humeur, santé, apparence, appétit, sommeil, intelligence - tout cela dépend des hormones.

1. Hormone féminine: œstrogène

L'une des hormones féminines les plus connues est l'œstrogène, produit dans les ovaires. C'est une hormone sexuelle, grâce à laquelle une femme a une figure et un personnage féminins. La rondeur de la figure, la nature douce et docile, l’émotivité - nous l’avons tous à la suite de la production de l’hormone œstrogène dans le corps.

En outre, il est capable d’accélérer le renouvellement cellulaire de tout l’organisme, de préserver la brillance et la santé des cheveux et de la peau des cheveux, tout en préservant les vaisseaux sanguins des dépôts de cholestérol.

Il est clair que l'hormone doit être produite dans la bonne quantité.

Excès et manque d'œstrogène

Un excès d'œstrogènes peut causer une saturation excessive du bas-ventre et des cuisses. En outre, les médecins associent diverses tumeurs bénignes à un excès de cette hormone féminine.

Sa carence provoque souvent une augmentation de la croissance des cheveux dans les endroits non désirés: sur le visage, sur les jambes, sur les mains.

En cas de manque de cette hormone, la femme vieillit plus rapidement: la peau est plus sujette aux rides et à la décoloration, les cheveux deviennent ternes et sans vie, etc.

2. Hormone féminine: la testostérone

Chez la femme, l'hormone testostérone est produite dans les glandes surrénales.

Excès et manque de testostérone

Son excès transforme souvent une femme en un amoureux ardent des hommes. Grâce à la testostérone, nous pouvons expérimenter une attirance sexuelle, être déterminés et persistants.

Cette hormone peut non seulement inciter une femme à se croiser les bras en prévision d'un homme, mais également à la rechercher.

Plus la femme développe de testostérone, plus elle est facile et rapide à développer ses muscles et à participer à des jeux actifs. Avec un excès d'hormone, la femme devient agressive et colérique.

Si le corps ne produit pas suffisamment de testostérone, la femme ne veut pas nouer de relations sexuelles.

3. Hormone féminine: l'ocytocine

L'ocytocine, une hormone féminine, est une hormone qui nous oblige à être doux, attaché. En grande quantité, l'ocytocine est produite après l'accouchement. Ceci explique notre amour sans bornes pour la toute petite créature née dans le monde.

Excès et carence d'oxytocine

Cette hormone est produite en grande quantité sous stress. C'est pourquoi une femme tente de se débarrasser de la dépression et de l'anxiété en prenant soin des enfants, de son mari, en faisant de bonnes actions.

4. hormone féminine: thyroxine

La thyroxine est une hormone qui affecte notre esprit et notre corps. Il régule le métabolisme. Plus vite cela se produit, plus il est difficile pour une femme de prendre du poids, et inversement.

En outre, la thyroxine affecte notre ingéniosité. Grâce à cette hormone, une femme peut avoir une silhouette élancée, une peau lisse et des mouvements gracieux. Fait intéressant, c'est la thyroxine qui permet à une femme de répondre instantanément au regard masculin intéressé. L'hormone est synthétisée dans la glande thyroïde.

Excès et carence en thyroxine

Si le corps produit trop de thyroxine, la femme maigrit très rapidement. De plus, il lui est difficile de se concentrer. Une pensée remplace constamment l’autre, la femme est constamment inquiète, elle souffre d’insomnie, alors que son cœur lui saute au cœur. Un manque de cette hormone provoque la somnolence, la léthargie et l'obésité, ainsi que des troubles de la mémoire.

5. Hormone féminine: norépinéphrine

La norépinéphrine est appelée l'hormone de la rage et du courage. Lors d'une situation stressante, cette hormone est produite dans les glandes surrénales. Beaucoup de gens connaissent l'hormone opposée - l'hormone de la peur, qui nous fait fuir du danger. La norépinéphrine, au contraire, éveille le sentiment de confiance en soi et le désir d’action de la femme.

L'hormone dilate les vaisseaux sanguins, le sang afflue à la tête, des idées brillantes nous viennent à l'esprit, des joues rougissantes, des rides estompées et des yeux étincelants. La norépinéphrine aide une femme, la tête haute, à résoudre tous les problèmes, à trouver une solution au problème, tout en restant élégante.

Beaucoup d'hommes ne laisseront pas mentir que, parfois, en période de stress, une femme ne s'efface pas, au contraire, ne fait que s'épanouir.

Il n'y a ni anxiété ni insomnie. Il est très souvent observé que la moindre nuisance nous déséquilibre, nous déprime. Et parfois, rien ne peut nous rendre fou! Merci à l'hormone noradrénaline!

6. Hormone féminine: insuline

L'insuline s'appelle l'hormone "douce vie". Il entre dans le sang par le pancréas, il contrôle le niveau de glucose dans le sang. L'insuline décompose tous les glucides reçus, incl. sucreries et les convertit en glucose (source d’énergie). Donc l'insuline nous donne l'énergie qui nous permet de vivre.

Certaines femmes produisent de l'insuline depuis la naissance, un peu moins que d'autres, ou l'hormone n'est pas aussi active.

Lorsque nous consommons trop de sucre ou de farine, un excès de glucose "vagabonde" dans le corps et affecte négativement l'état des cellules et des vaisseaux sanguins. En conséquence, le diabète peut se développer. Le risque est particulièrement élevé si des membres de votre famille ont souffert de cette maladie.

7. Hormone féminine: la somatotropine

Cette hormone féminine est responsable de la force et de la minceur. L'hormone est produite dans la glande pituitaire, la glande endocrine, située dans le cerveau. La somatotropine est responsable de la combustion des graisses, de la construction de la masse musculaire, de la force et de l'élasticité des ligaments, y compris et ceux qui soutiennent le sein chez la femme.

Dans l'enfance et l'adolescence, l'excès de cette hormone entraîne une très forte croissance. Si dans le corps adulte de cette hormone est produite en excès, quoi d'autre peut se développer: menton, nez, jointures. Une quantité excessive d'hormones pendant la grossesse peut entraîner une hypertrophie de certains traits du visage, des mains, des pieds, des mains, mais après la naissance d'un bébé, tout se met généralement en place. Chez les enfants, le manque d'hormone de croissance entraîne un ralentissement et souvent un arrêt complet de la croissance.

Si une femme ne dort pas suffisamment, souvent trop et trop, le niveau de l'hormone somatotrophine diminue, les muscles s'affaiblissent et deviennent mous, le sein perdra sa forme. Dans ce cas, aucune formation avancée ne résoudra le problème.

Les hormones contrôlent tous les processus du corps féminin. L'acceptation des médicaments hormonaux peut entraîner un déséquilibre des niveaux hormonaux, et les résultats d'un tel traitement peuvent être très inattendus!

Par conséquent, avant de commencer à les prendre, vous devez évaluer le risque existant.

Liste et normes des hormones féminines

Les hormones stables pour les femmes sont un facteur déterminant pour le bien-être, l'humeur et la beauté de l'apparence. La condition des cheveux, de la peau et des ongles dépend du niveau d'hormones dans le corps. Ces substances contrôlent l'appétit et épargnent la dépression et le stress. Les hormones féminines affectent la vie de leur maîtresse. Grâce à eux, des enfants naissent et le vieillissement ralentit. Quelles sont ces substances et d'où viennent-elles. Comment rétablir l'équilibre hormonal.

Description

Les hormones féminines sont des substances directement impliquées dans la formation des fonctions sexuelles féminines. Ces hormones sont produites par différents organes et chacune joue son rôle dans le maintien de la santé des femmes. En fait, le nom "femelle" n'est pas tout à fait approprié pour ces substances. Ils sont produits dans le corps masculin, mais en petites quantités.

Les principales hormones féminines comprennent:

Toutes ces substances sont produites dans le corps féminin par les glandes endocrines. Lorsque le niveau de déviation d'un seul d'entre eux est atteint, une défaillance hormonale se produit et le corps de la femme est en danger.

Le manque d'hormones féminines peut se transformer en maladies graves telles que le diabète, l'obésité, les pathologies anareques ou cardiovasculaires.

De plus, le manque d'hormones féminines peut provoquer une infertilité, des fausses couches spontanées, des avortements manqués et des anomalies psycho-émotionnelles. La violation des niveaux hormonaux réduit considérablement la qualité de vie des femmes. Elle ne peut pas devenir mère, elle est submergée de dépression et d'apathie, elle perd tout intérêt pour la vie et vieillit prématurément.

Les normes

Au cours de la vie, les niveaux d'hormones chez les femmes peuvent varier considérablement. Ainsi, par exemple, les normes des femmes enceintes sont très différentes de celles de celles qui ne font que planifier des enfants. Les indicateurs relatifs aux adolescentes ne sont pas similaires à ceux des femmes plus âgées et, même pendant la période de menstruation, les valeurs des tests peuvent varier. Comment déterminer vos hormones normalement ou non? La seule méthode pour cela est le test hormonal.

Le tableau des normes moyennes est le suivant:

Quand il faut passer l'analyse

Quand dois-je être testé pour les hormones féminines? Les analyses des hormones féminines sont effectuées sur ordonnance du médecin avec les plaintes suivantes du patient:

  • Retard du développement sexuel (sous-développement de la glande mammaire, absence de menstruation, etc.).
  • Nombreuses fausses couches.
  • Les échecs dans le cycle menstruel.
  • Polykystique.
  • Tumeurs de l'ovaire.
  • Prise de poids sans raison apparente.
  • Éruption cutanée.
  • Forte croissance des poils.

Les tests pour différentes hormones doivent être testés à différents moments. En quel jour et comment donner du sang pour la recherche, le médecin traitant vous le dira. En règle générale, les tests sont attribués conformément à ce schéma:

Pour les autres tests, le jour de l'analyse est calculé individuellement par le médecin, en fonction du but de l'étude. Les tests dont vous avez besoin pour vous le transmettre dépendent de la décision du médecin. Il peut déterminer quel type de recherche vous devez transmettre sur la base de vos plaintes. Il est nécessaire de remettre l'analyse le matin à jeun.

Ce qui le fait échouer

Selon les médecins, un nombre croissant de femmes sont confrontées au problème des anomalies hormonales. Pourquoi le corps échoue? La cause de ce déséquilibre est souvent le stress et une mauvaise alimentation. De nos jours, de nombreux produits contiennent des hormones végétales et, en les consommant, vous pouvez provoquer une augmentation du niveau d'hormones féminines. Un de ces produits est la bière.

Cette boisson contient une forte concentration d'hormones féminines, ce qui affecte négativement la santé des hommes et des femmes.

D'autres aliments peuvent également augmenter les niveaux d'hormones. C'est pour cette raison que vous devez choisir avec soin votre nourriture et toujours regarder la composition avant de l'acheter. Aussi, pour ne pas avoir à reconstituer les hormones dont vous avez besoin pour vous reposer. Le stress et la fatigue sont aujourd'hui au premier rang des causes du déclin des hormones féminines dans le corps.

Augmentation des hormones

Comment stimuler les hormones féminines? Cette question peut souvent être entendue dans le bureau d'une femme médecin. Cela n’est pas surprenant, car faute de substances de base, une femme a des problèmes de santé et d’apparence. Cependant, si vous avez une anguille sortie, vous ne devez pas rechercher immédiatement de médicaments pour augmenter les hormones, vous devez juste surveiller votre état et si vous commencez à avoir de l'acné régulièrement, vous devez aller chez le médecin.

Aujourd'hui, les médecins ne prescrivent une thérapie de remplacement que dans des cas extrêmes. Habituellement, vous pouvez augmenter le niveau d'hormones féminines à l'aide d'une correction nutritionnelle et du programme de la journée. Les femmes demandent souvent quelle hormone prendre pour augmenter les glandes mammaires. Les experts notent qu'il est extrêmement rare que le niveau d'une seule hormone soit violé. Le plus souvent, un déséquilibre affecte tout un groupe de substances. Pour cette raison, boire des médicaments pour développer les seins irrationnel. Si vous avez de très petits seins, la mammoplastie vous aidera, mais pas l'hormonothérapie.

Aujourd'hui, on demande souvent aux femmes de prescrire des hormones pour augmenter leur libido. Ce n'est pas non plus la meilleure méthode de traitement. Si vous avez un déséquilibre hormonal, vous devez être examiné pour identifier la cause de la déviation. Ce n’est qu’à ce moment-là que le médecin sera en mesure de décider de la manière de rétablir votre désir sexuel et de vous prescrire un traitement adéquat.

La restauration des niveaux hormonaux est un processus long et laborieux. Beaucoup de femmes elles-mêmes provoquent des déviations, essayant de se soigner pour résoudre leurs problèmes d'apparence. Cependant, n'ayant aucune éducation médicale, ils ne comprennent pas que les médicaments peuvent causer un préjudice irréparable à leur santé. Ne pas se soigner soi-même, consulter un gynécologue et passer des tests. Dans ce cas, vous ne ferez pas face aux conséquences du déséquilibre hormonal.

Le manque d'hormones féminines. Quoi et quand se faire tester pour les hormones féminines? Comment stimuler les hormones féminines?

Le comportement d'une femme et son état psychologique et physique sont souvent inexplicables pour elle-même. Avant la menstruation, une dépression déraisonnable survient pendant la grossesse - une réaction inattendue aux odeurs et produits préférés, un amour et une tendresse maternels illimités - dans les premières minutes après la naissance, des hormones peuvent provoquer l'allaitement et d'autres réactions inhabituelles dans le corps de la femme. L'importance des hormones féminines, le moment opportun pour se faire tester et la manière d'aider la santé des femmes seront discutés plus avant.

Les hormones mâles dans le corps féminin sont appelées androgènes, et les hormones féminines - œstrogènes. Les deux sont contenus chez les hommes et les femmes, mais dans des proportions différentes. Le principal critère d'évaluation de la santé d'une femme est le niveau d'hormones sexuelles féminines. Leur absence ou leur excès est évident même lors de l’évaluation visuelle de l’état de la femme - les hormones affectent l’apparence et la santé émotionnelle: elles peuvent provoquer une sensation de plénitude ou de maigreur, des inflammations de la peau, des poils indésirables sur les mains, le visage, le ventre, les vergetures.

Causes du déséquilibre hormonal

Une analyse plus approfondie des antécédents hormonaux d'une femme permet d'identifier des maladies aussi graves que l'infertilité ou les fibromes utérins, etc. C'est pourquoi il est important de surveiller la santé des femmes. Si vous ne vous sentez pas bien, physique ou émotionnel, si vous avez un comportement inhabituel ou si vous présentez des changements d'apparence soudains, vous devriez consulter un gynécologue ou un endocrinologue.

Les causes d'échec hormonal chez les femmes peuvent être les suivantes:

  • stress et surmenage
  • troubles du sommeil réguliers
  • épuisement total du corps
  • régime alimentaire malsain
  • maladies graves (traumatisme, tumeur, infection)
  • dysfonctionnements du corps (système endocrinien, glandes surrénales, etc.)
  • accouchement
  • un avortement
  • mauvaises habitudes
  • point culminant


Les changements les plus tangibles pour la femme elle-même se produisent pendant la période d'activation du processus de vieillissement - la ménopause (ménopause). Ceci est dû aux changements liés à l'âge, à la perte de la fonction de procréation. Étant donné que les hormones féminines ménopausées sont déficitaires dans son état, les inconvénients sont nombreux. Souvent, dans une telle situation, les hormones nécessaires sont délivrées à l'organisme par le biais de médicaments. Pour déterminer le déséquilibre, il est nécessaire de tester au préalable les hormones féminines, mais en aucun cas une auto-médication - tous les médicaments nécessaires et leurs doses seront prescrits par un médecin en fonction des résultats de la recherche.

Une bonne nutrition, l'absence de mauvaises habitudes et l'exercice régulier peuvent rendre une femme belle et en bonne santé. Pour rester en bonne santé dans l’alimentation, il faut se concentrer sur les produits dans lesquels les hormones féminines sont contenues à la concentration la plus élevée.

Les produits "féminins" les plus populaires sont:

  • huile de lin dérivée de graines de lin
  • légumineuses (lentilles, pois chiches, pois)
  • chou (blanc, chou-fleur), houblon (kvas)
  • produits laitiers et produits laitiers
  • herbes (racine de réglisse, racine de ginseng, camomille, arnica, tilleul, trèfle rouge, cendre de montagne, sauge)

Symptômes d'un manque ou d'un excès d'hormones féminines

Le tableau clinique du déséquilibre hormonal dépend de nombreux facteurs. Des symptômes spécifiques peuvent être diagnostiqués en fonction de l’âge de la femme, de sa routine quotidienne, de son horaire de travail et de repos, du domaine d’activité, etc. Les symptômes communs incluent:

  • dysfonctionnement du système reproducteur (modification du cycle menstruel, ménopause, stérilité);
  • troubles du système nerveux central (irascibilité, larmoiement, dépression);
  • pathologie métabolique (gain ou réduction de poids, graisse corporelle à certains endroits).

Il sera rationnel de savoir comment s'appelle l'hormone féminine et quels sont les symptômes de pénurie et d'excès qui lui sont inhérents. Le rôle le plus important dans le travail coordonné de tout le corps féminin est joué par les hormones suivantes.

Oestrogène - la principale hormone féminine:

  • gère le système reproducteur
  • stimule la croissance des glandes mammaires
  • donne à la figure une forme féminine
  • responsable de la menstruation.

Les symptômes d'un manque d'œstrogène chez la femme hormone se manifestent dans:

  • trouble de la menstruation
  • masculinisation du corps
  • croissance intensive de poils indésirables

Un excès d'hormones féminines (œstrogènes) déclenche un gain de poids et un dépôt de graisse sur les hanches, les fesses et la taille.

Progestérone

La progestérone, une hormone féminine, appartient au groupe des hormones masculines, car elle domine davantage chez l'homme. Cependant, c'est la progestérone qui permet à une femme de devenir mère. Avec une pénurie de cette hormone, il est impossible de porter l'enfant et de le mettre au monde. Au début, la pénurie de progestérone menace l'avortement spontané.

Estradiol

  • ajuste le cycle menstruel
  • affecte la régénération du tissu osseux
  • abaisse le cholestérol sanguin
  • augmente la capacité de coagulation du sang avant l'accouchement.

En outre, cette hormone permet à une fille de devenir une fille et d’être belle, d’avoir des signes féminins distinctifs: seins, taille fine, cuisses arrondies, manque de poils sur les mains et le visage. Un manque d'œstradiol peut entraîner la formation d'un personnage masculin, l'apparition tardive des règles et leur irrégularité.

Testostérone

Appartient à un groupe d'hormones mâles. Chez les femmes, il suscite le désir sexuel, régule le niveau de la libido, est responsable de l'activité physique. Une surabondance de testostérone conduit à une agression excessive et à l'irritabilité d'une femme.

Ocytocine

Affecte le côté émotionnel de la vie. Grâce à cette hormone, une femme présente des caractéristiques telles que la tendresse, l'attention, la capacité d'attachement prolongé. La principale «libération» d'ocytocine survient dans les premières minutes après l'accouchement, provoquant un amour complet et un immense soin de la mère pour le nouveau-né. Il y a aussi le revers de la médaille: un excès d'hormone provoque des accès de colère et une obsession.

Thyroxine

Prend le rôle principal dans la synthèse des protéines, fournissant à une femme une peau mince, élastique et en bonne santé. Affecte également les capacités mentales et le processus de pensée. Les excès mènent à:

  • maigreur excessive
  • incapacité à se concentrer longtemps
  • provoque de l'anxiété.

Le manque d'hormones augmente le risque d'embonpoint et aggrave l'état de la peau. La carence en thyroxine entraîne une altération de la mémoire.

Norépinéphrine

La norépinéphrine est libérée dans le sang dans une situation stressante. Il éveille un sentiment de courage, d'intrépidité. Le manque d'hormone se manifeste par l'apparition de rougeurs et le lissage de la peau.

Somatropine

A un nom tacite - l'hormone de l'harmonie et de la force. La production d'une hormone est affectée par le mode de vie. La carence peut être provoquée par la faim, la fatigue, le surmenage, le manque de sommeil et de repos en bonne santé. Dans l'enfance et l'adolescence forme la hauteur d'une personne. Une croissance excessive indique un excès d'hormone dans le sang, une croissance lente - une carence.

L'insuline

Il régule le taux de glucose dans le sang et favorise la dégradation des glucides issus des aliments consommés, en les transformant en énergie. La consommation de grandes quantités de bonbon et de farine complique le fonctionnement de l'insuline. S'il en manque, le corps risque de ne pas s'acquitter de cette tâche. Le résultat du manque d'insuline - le développement du diabète.

Hormones féminines: quels tests et quand?

Les hormones produites dans le corps féminin dépendent directement de la période du cycle menstruel. Les tests doivent être planifiés conformément au cycle. Le jour où prendre les hormones féminines est préférable de consulter un médecin à la réception.

Il existe également des recommandations générales pour réussir à donner du sang pour les hormones féminines - un jour pour s'abstenir de:

  • alcool
  • fumer
  • vie sexuelle
  • activité physique
  • hypothermie ou surchauffe.

12 heures avant le test devrait cesser de manger. Les tests hormonaux féminins doivent être effectués le matin, à jeun.

Le temps favorable pour déterminer le niveau hormonal dans le sang pour chaque hormone sera différent. Par conséquent, il est nécessaire de savoir quand analyser le sang séparément pour chaque hormone féminine.

  • L'œstrogène, hormone féminine, est administré pendant 3 à 5 jours de menstruation. Pour une image plus complète, le médecin peut programmer une analyse sur 20 à 21 jours.
  • La progestérone est recommandé pour être analysé après l'ovulation. Alors sa libération est la plus concentrée. Par exemple, si le cycle standard est de 28 jours, l'analyse doit être transmise le 22-23 jours du cycle.
  • L'estradiol peut être pris pendant tout le cycle de la menstruation, sans lien avec un jour particulier. Mais la plus grande concentration atteint un jour après l'ovulation.
  • La gonadotrophine chorionique humaine (hCG) est effectuée du 3 au 5ème jour de la menstruation et détermine la présence ou l’absence de grossesse. Vous pouvez effectuer cette analyse à la maison en achetant un test spécial en pharmacie.
  • Le niveau de prolactine est diagnostiqué quel que soit le cycle menstruel.
  • L'hormone folliculo-stimulante (FGS) est déterminée 3 à 8 jours ou 19 à 21 jours après le début des règles. Cette analyse permet d’évaluer si les ovaires sont capables d’ovulation future.
  • L'hormone lutéinisante (LH) est administrée aux jours 3 à 8 ou 19 à 21 du cycle pour déterminer l'apparition de l'ovulation.
  • La T4 (thyroxine totale) est réalisée à partir du 1er jour du cycle jusqu'au début de l'ovulation.
  • Pour l'analyse sans triiodothyronine (T3), le sang est prélevé à jeun. Avant l'analyse, il est recommandé de rester au repos pendant au moins une demi-heure.
  • L'insuline est administrée strictement à jeun. Pour limiter la consommation d'aliments gras et pour exclure l'alcool, il est recommandé de faire un effort physique intense un jour avant le test.
  • La testostérone est prescrite pendant 6-7 jours après le début de la menstruation.

De la naissance à la mort, le corps féminin est à la merci des hormones. Le maintien de l'équilibre hormonal à toutes les étapes de la vie est très précieux pour les femmes. Assurer une qualité de vie élevée à une femme dépend du niveau de chaque hormone, ainsi que du contexte hormonal général dans le corps.

Pour être en bonne santé, vous devez consulter régulièrement un gynécologue et un endocrinologue. Le médecin vous prescrira des tests, vous expliquera comment augmenter les hormones féminines et sélectionnera éventuellement des hormones. Il est difficile d’auto-diagnostiquer les anomalies hormonales, mais une femme doit néanmoins prêter l’attention voulue à tout changement d’apparence, de comportement et d’état émotionnel.

Hormones féminines

Le principal facteur déterminant pour une femme qui cause toute sa vie est le niveau hormonal. Notre apparence, notre état physique et psycho-émotionnel en dépend: type de peau, structure osseuse, taille, poids, couleur et épaisseur des cheveux, appétit, vitesse de réaction, émotions.

On sait que les hormones féminines ont l’effet le plus intense sur le fonctionnement de tout l’organisme. La sphère sexuelle d'une femme est complètement subordonnée au niveau et à la nature cyclique de la production d'hormones dans son corps. L’équilibre hormonal influe sur le comportement de la femme, son humeur, ses processus de pensée et, par conséquent, son caractère.

Dans une série d’études, des scientifiques ont établi le fait que les hormones féminines responsables du fonctionnement de la fonction de reproduction présentaient une concentration accrue chez les femmes aux cheveux plus clairs. Pour cette raison, les hommes choisissent inconsciemment les blondes comme étant les plus aptes à reproduire le genre.

Hormones sexuelles féminines

Les hormones, en substance, sont des substances qui sont produites dans pratiquement tous les organes d'une femme: le foie, les tissus adipeux, le cœur et le cerveau. Chaque corps humain produit des hormones féminines et masculines; par conséquent, les hormones féminines sont un nom relativement relatif.

Le plus grand nombre de substances produites par les glandes endocrines, ces dernières, à leur tour, sont combinées dans un système endocrinien commun.

Notre système endocrinien comprend:

  • thyroïde,
  • glande parathyroïde,
  • pancréas,
  • glandes surrénales
  • les ovaires,
  • l'hypophyse,
  • l'hypothalamus,
  • thymus.

Les glandes produisent des hormones qui pénètrent dans le sang et, avec son aide, sont administrées à divers organes. Aujourd'hui, environ 60 hormones sont connues, ce sont elles qui forment nos hormones.

Le manque d'hormones féminines peut avoir des conséquences néfastes non seulement sur la fonction de reproduction, mais également sur la santé de l'organisme.

L'équilibre hormonal est très important, mais il est extrêmement fragile et constamment affecté par toutes sortes de facteurs, dont les principaux sont:

  • le stress,
  • troubles du sommeil
  • fatigue chronique
  • immunité réduite
  • maladies, surtout virales,
  • l'âge
  • l'hérédité
  • fumer
  • alcoolisme
  • la dépendance
  • drogues
  • les parasites,
  • d'autres phénomènes et facteurs accompagnant une femme tout au long de sa vie.

Les produits pharmaceutiques modernes produisent des préparations d'hormones sexuelles féminines. Cela facilite grandement le sort de la femme moderne, vous permet de compenser le manque d'hormones féminines.

En appliquant les hormones sexuelles féminines dans les pilules, la femme moderne se protège contre un certain nombre d'effets indésirables, notamment en prolongeant la période de sa fonction de reproduction et en se protégeant du vieillissement précoce.

Hormones basiques

Toutes les hormones peuvent être divisées en deux groupes:

  • femelle (œstrogène),
  • mâle (androgène).

Le premier type d'hormones est responsable des signes importants qui ne sont inhérents qu'à la femme: les formes séductrices et la capacité à avoir des enfants. Outre les hormones féminines, il existe également des hormones mâles dans le corps de la femme, à une concentration ou à une autre et nos caractéristiques sexuelles secondaires non seulement primaires, mais aussi, dans une plus large mesure, dépendent de leur équilibre.

Un certain nombre d'hormones sont responsables de notre sensibilité et de notre perception de l'environnement, de notre capacité à aimer et à faire preuve d'empathie, à prendre soin de nos souvenirs et à nous en rappeler. Ces hormones confèrent à la femme non seulement des instincts naturels, mais l’aident également à créer son propre monde d’illusions sensuelles.

Être dans le bon équilibre, ces hormones, donnent à notre corps la santé, le manque d'hormones féminines, dont les symptômes se manifestent dans un certain nombre de maladies graves, nuisent à notre santé et, dans certains cas, réduisent les années de la vie.

L'œstrogène

L'un des plus importants et des plus célèbres est l'œstrogène, une hormone féminine. Sous ce terme, il est d'usage d'associer un groupe d'hormones féminines. Ces substances sont produites principalement dans les ovaires. Ils sont responsables de notre silhouette féminine, forment la rondeur des hanches et de la poitrine, ont un impact sur le personnage.

Ils aident à accélérer le processus de renouvellement des cellules du corps, maintiennent la peau jeune et élastique plus longtemps, maintiennent la brillance et l'épaisseur des cheveux, constituent une barrière protectrice pour les parois des vaisseaux sanguins contre les dépôts de cholestérol. La principale hormone féminine est l'œstrogène et son rôle dans la vie d'une femme est très important.

Le manque d'oestrogène forme une figure féminine sous le "garçon", provoque une croissance accrue des poils sur le visage, les bras et les jambes. Contribue à un flétrissement plus précoce de la peau. Son excès entraîne souvent une accumulation excessive de dépôts graisseux sur les hanches et le bas de l'abdomen. Des niveaux élevés de cette hormone provoquent également le développement de fibromes utérins.

Progestérone

La deuxième plus importante est la progestérone, une hormone féminine. Il convient de noter que la progestérone est considérée comme une hormone masculine, car elle est répandue chez les hommes. Contrairement à l'œstrogène, il n'est produit que lorsque l'œuf a quitté son follicule et que le corps de la femme a développé un corps jaune. Si cela ne se produit pas, la progestérone n'est pas produite.

La substance est produite avec un certain cycle dans le corps de la femme, le plus haut niveau tombe le jour de l'ovulation. La possibilité d'avoir des enfants ou l'infertilité dépend entièrement de son niveau. Cette hormone sexuelle féminine est responsable de l'aptitude à avoir des enfants, car son niveau réduit le risque de fausses couches en début de grossesse.

Estradiol

L'hormone sexuelle la plus active chez la femme. Il est produit dans les ovaires, dans le placenta. De plus, de petites doses d'oestradiol sont formées lors de la conversion de la testostérone. Cette substance assure le développement du système génital féminin, régule le cycle menstruel, est responsable du développement de l'ovule, de la croissance de l'utérus pendant la grossesse. Cette substance donne les caractéristiques psychophysiologiques du comportement sexuel humain. Ce type d'hormones féminines chez l'homme se forme dans les testicules, ainsi que dans le cortex surrénalien.

L'estradiol a des propriétés anaboliques. Il accélère la régénération du tissu osseux et accélère ainsi la croissance des os. Il réduit le cholestérol et augmente la coagulation du sang. Un excès d'estradiol contribue à augmenter le niveau de tension nerveuse et d'irritabilité.

Testostérone

De petites quantités de testostérone sont produites dans les glandes surrénales. Cette hormone est responsable de nos désirs sexuels, nous rend assertif et déterminé. Il transforme la reine des neiges en un amoureux affectueux et passionné des hommes, capable non seulement de capter l'attention du sexe opposé, mais aussi de s'intéresser à un partenaire. Plus le niveau de testostérone d'une femme est élevé, plus elle fait du sport de manière active. La testostérone aide à gonfler les muscles. Ces femmes ont l'air plus jeunes que leurs années.

Avec un excès de testostérone, le personnage de la femme devient agressif, elle est sujette à des tempéraments brûlants et à des sautes d'humeur soudaines. L'acné est souvent formé sur la peau. Avec une carence en cette substance, le désir sexuel diminue, la femme refuse d'avoir des relations sexuelles.

Ocytocine

Cette hormone est également produite par les glandes surrénales et rend une femme sensible, bienveillante. Cette hormone développe en nous un sentiment d'attachement prolongé, nous rend sentimentaux. Si l'excès d'hormones féminines chez les femmes dépasse toutes les normes - il devient hystérique, accumule les scandales sans raison apparente, devient trop intrusif en ce qui concerne l'environnement.

Après l'accouchement, le niveau d'ocytocine dans le sang est le plus concentré possible, ce qui nous fait ressentir de nouveaux sentiments pour aimer la petite créature qui vient de naître. L'hormone est sensible au stress. Pendant le stress, le corps de la femme libère de l'ocytocine dans le sang.

Pour cette raison, nous recherchons la délivrance de pensées mornes et troublantes, en prenant soin de nos parents et amis, en essayant de nourrir les membres de notre famille avec des friandises. Cette hormone fait que nous sommes touchés par les chatons et les chiots et nous incite également à rechercher des animaux sans abri.

Thyroxine

Cette hormone est produite par la glande thyroïde, forme notre figure et est responsable des capacités mentales. Il régule la vitesse du métabolisme, de l'oxygène, de l'énergie et de la pensée, et donc notre poids et notre capacité à penser.

La thyroxine est impliquée dans la synthèse et la dégradation des protéines. L'hormone est responsable d'un corps mince, rend la peau souple et lisse, le mouvement est léger et gracieux. La substance est responsable de la rapidité de réaction aux situations, en particulier de l'attention des hommes! Il est produit dans la glande thyroïde. L'excès de thyroxine affine le corps, les pensées nous viennent de manière chaotique, sans terminer le processus de pensée. Nous ne pouvons pas nous concentrer, il y a un sentiment constant d'anxiété, ne vous endormez pas la nuit, le rythme cardiaque s'accélère.

Un manque de thyroxine entraîne un excès de poids, un relâchement de la peau, une perte de force, nous voulons constamment dormir. La thyroxine est responsable de notre mémoire, lorsqu'elle est déficiente, que sa détérioration se produit et que la capacité de mémorisation est réduite à zéro. L'hormone est la plus touchée par les changements liés à l'âge.

Norépinéphrine

Hormone des héros intrépides. Il est produit dans les glandes surrénales. La libération dans le sang de cette substance à des concentrations élevées se produit pendant le stress et provoque un sentiment de courage et de rage. C'est l'antipode de l'hormone de la peur, responsable de la lâcheté. La norépinéphrine nous encourage à des actes héroïques. Ces hormones féminines sont la norme dans notre corps qui est individuelle pour chaque personne, forment nos qualités personnelles et nous distinguent les unes des autres.

La norépinéphrine dilate les vaisseaux sanguins, le sang afflue en grande quantité vers la tête, notre cerveau travaille plus fort. Pendant la libération de cette hormone, des idées brillantes me viennent à l’esprit, un rougissement apparaît sur le visage, les yeux s’illuminent, la peau se rajeunit, les rides sont lissées, la Femme devient en ce moment une formidable et belle déesse, une panthère gracieuse.

Elle va hardiment affronter les problèmes, balayant tout sur son passage, surmonte avec succès toutes les difficultés, tout en ayant fière allure. Grâce à cette hormone, nous conquérons le sommet de l'Olympe professionnel et intellectuel.

Hormone de croissance

L'hormone est produite dans la glande endocrine (hypophyse) située dans le cerveau. C'est ce qu'on appelle l'hormone de la force et de la minceur. En visitant la salle de sport, en faisant du fitness et d’autres sports pour la mise en forme du corps, il fallait entendre parler de la somatotrophine - l’idole des instructeurs et des entraîneurs dans les domaines du sport et de la musculation. Cette hormone est un sculpteur de notre corps. Sous son contrôle est la masse musculaire et la graisse. L'élasticité et la force des ligaments dépendent entièrement du niveau de cette substance dans notre corps. Chez les femmes, cette hormone peut maintenir vos seins en forme.

L’excès de somatotropine dans l’enfance et à l’adolescence entraîne une très forte croissance. Au fil des ans, quoi d’autre a la capacité de se développer: doigts, nez, oreilles, menton. L'absence de cette substance à un âge précoce ralentit la croissance, jusqu'à un arrêt complet. Une grande influence sur le niveau de somatropine est la fatigue, la suralimentation, le manque de sommeil. Avec la présence constante de ces signes négatifs d'une vie malsaine, le niveau de somatotrophine diminue, les muscles deviennent flasques, faibles, le buste perd sa forme et s'affaisse. Dans ce cas, la position physique améliorée ne peut pas être corrigée.

L'insuline

Il pénètre dans la circulation sanguine du pancréas, maintient notre glycémie sous surveillance. L'insuline s'appelle l'hormone de la "vie douce". Il divise tous les glucides que nous consommons et envoie l’énergie qui en découle au tissu.

En conséquence, nous sommes satisfaits, nous avons la force de vivre et de penser. La production d’insuline dans chaque organisme est individuelle; chez certains, dès la naissance, elle est produite en quantités plus faibles que dans tous les autres. Si la nourriture consommée est principalement composée de farine et de sucre, l'insuline ne peut pas tout traiter, l'excès de glucose s'accumule dans le corps et a un effet négatif sur les cellules et les vaisseaux sanguins. En conséquence, le diabète se développe.

Substituts hormonaux végétaux

Toute maladie des glandes endocrines entraîne un déséquilibre hormonal: troubles menstruels, altérations de la peau, degré de croissance des poils. Vous pouvez rompre cet équilibre délicat en consommant des produits contenant des hormones féminines, fournissant ainsi à notre corps une dose supplémentaire d'hormones. Lors de l’achat de produits dans les supermarchés, il est rare que l’on réfléchisse et s’intéresse aux produits contenant des hormones féminines et d’autres additifs actifs. Un de ces produits est la bière.

Déterminons où les hormones féminines apparaissent dans la bière et comment elles y parviennent. Le houblon est utilisé pour fabriquer cette boisson. Les fleurs de houblon contiennent une substance appartenant à la classe des phytoestrogènes (phyto-plante, hormone sexuelle œstrogène-femelle). Le niveau de phytoestrogènes dans le houblon est fortement concentré, tandis que dans la bière finie, la teneur en ces substances atteint jusqu'à 36 mg / l. C'est assez pour fournir un effet hormonal clair sur le corps de la femme, en modifiant son système endocrinien.

Non seulement le houblon contient des substituts aux hormones féminines, nous mangeons souvent de nombreuses herbes contenant des hormones féminines et nous ne pensons pas à la présence de substances biologiquement actives que notre corps n'a pas besoin de recevoir en quantités supplémentaires. Les hormones féminines contenues dans les herbes sont souvent contenues dans des préparations que nous utilisons comme alternative aux médicaments chimiques traditionnels.

À l'heure actuelle, vous devez faire preuve de prudence et faire attention à la présence éventuelle d'hormones féminines dans les produits que nous consommons, car notre santé en dépend.

Dans les conditions modernes, il suffit de tester périodiquement les hormones féminines, en particulier chez les femmes en âge de procréer.

Maladies endocriniennes

Comme mentionné précédemment, le système endocrinien est le fournisseur le plus actif d'hormones dans notre corps. La glande thyroïde, dans ce processus, joue un rôle majeur dans la santé des femmes et, comme tout primo théâtral, elle est fragile et capricieuse. La glande thyroïde, avec sa forte signification, s'avère souvent être un maillon faible. Selon certaines informations, ce sont les femmes qui sont principalement exposées aux maladies de la thyroïde.

Souvent, une femme se demande comment augmenter le niveau d'hormones féminines en violation des fonctions du système endocrinien et, bien sûr, les hormones féminines dans les pilules et les gélules sont des aides dans ce domaine.

Il y a plusieurs désordres dans le travail de cette glande. Souvent, le manque d'hormones féminines, dont les symptômes se distinguent facilement d'autres maladies, peut être comblé grâce à un traitement rapide. Identifier les signes d'un manque d'hormones féminines à un médecin qualifié n'est pas difficile, il vous suffit de vous tourner vers lui à temps.

Nous énumérons maintenant les principales maladies et leurs symptômes qui nécessitent une attention particulière.

L'hypothyroïdie

Déficit sévère en iode, anomalies congénitales, intervention chirurgicale conduisant à une insuffisance de la fonction thyroïdienne (hypothyroïdie). L'hypothyroïdie se caractérise par une faible teneur en hormones thyroïdiennes dans notre sang.

Les symptômes se traduisent par une léthargie, une altération de la mémoire, une dépression, une constipation et une anémie. La peau devient sèche et gonflée, les cheveux tombent et deviennent cassants. Quelles que soient les raisons, prendre des médicaments contenant une hypothyroïdie aux hormones féminines peut être guéri. Pendant le traitement, on prescrit généralement en parallèle des médicaments qui favorisent le fonctionnement normal du foie, nettoient le sang des excès de graisse et d'un certain nombre de vitamines, notamment les vitamines A et E.

Si l'hypothyroïdie ne commence pas à cicatriser à temps, une condition potentiellement mortelle peut se développer: un coma hypothyroïdien. Tout effet négatif sur notre corps peut provoquer cet état du corps. Lorsque l'hypothyroïdie dans le sang diminue le niveau d'hormones thyroïdiennes responsables du métabolisme, notre corps est mal protégé.

Les symptômes de cette maladie peuvent ne pas apparaître immédiatement. Premièrement, une personne semble faible, peau sèche, membres gonflés, elle ralentit, la pression diminue. Ensuite, la privation d'oxygène se développe, les activités cardiaques et rénales sont perturbées. Seules les procédures de réanimation découlent de cette affection, avec l’utilisation de fortes doses d’hormones synthétiques et de préparations iodées.

Thyrotoxicose

La thyréotoxicose est l’opposé de l’hypothyroïdie - c’est une fonction excessive de la glande thyroïde. L'une des causes les plus courantes de cette maladie est le goitre.

L'instabilité émotionnelle, une tendance à l'hystérie, la nervosité excessive, l'irritabilité - ce sont tous des symptômes de la thyréotoxicose. Une femme commence à être dérangée par une transpiration excessive, une sensation de tension interne, une incapacité à se concentrer. La tachycardie est le principal symptôme de cette maladie. Une femme a constamment faim, elle peut manger beaucoup de nourriture et ne récupère pas.

Thyroïdite

En plus d'une fonction insuffisante ou excessive de la glande thyroïde, des processus inflammatoires peuvent survenir. En médecine, on parle de thyroïdite. Ces processus s'accompagnent d'une destruction des cellules thyroïdiennes ou de dommages causés par leurs anticorps et leurs lymphocytes. Cette maladie peut ne pas se manifester avant des années, mais s'il n'y a pas assez d'hormones féminines produites par d'autres glandes, la maladie progresse. Dans ce cas, une analyse rapide du sang pour détecter les hormones féminines aide à identifier la maladie et à sauver la santé et la vie.

Hyperandrogénie

Comme déjà mentionné, les hormones mâles et femelles sont présentes dans le corps de la femme dans certaines proportions. L'hyperandrogénie se développe avec l'augmentation du taux d'hormones sexuelles mâles dans le sang d'une femme. Très souvent, les femmes, ne comprenant pas la cause première du problème, essayent de surmonter seules les manifestations de la maladie avec des moyens improvisés ou ignorent complètement ces symptômes:

  • croissance abondante de la moustache et de la barbe, ainsi que des poils sur les bras, les jambes, la poitrine, le dos,
  • arrivée tardive de la menstruation,
  • périodes irrégulières
  • l'apparition de l'acné;

Si vous ne traitez pas l'hyperandrogénie, ses conséquences conduisent d'abord à la stérilité, ainsi qu'à la perte complète des cheveux, à la formation de kystes et au risque de développer un diabète. Cette maladie peut être héréditaire et peut résulter d'une tumeur des glandes surrénales et des ovaires.

Hormones féminines et ménopause

Le point culminant est un processus naturel qui provoque des changements hormonaux dans le corps d'une femme avec l'âge. Les hormones féminines sont produites pendant la ménopause en petites quantités et certaines ne sont plus synthétisées par le corps. Ici, la médecine est confrontée à la tâche de restaurer les hormones féminines et de maintenir la santé du corps en bon état.

Différentes femmes réagissent à leur manière à cette restructuration du corps, mais toutes sont dans une certaine mesure sujettes à des symptômes désagréables, tels que transpiration, augmentation de la chaleur. Ce processus est souvent accompagné de dépression.

La médecine moderne a longtemps utilisé avec succès la thérapie des hormones féminines dans les pilules pendant la ménopause et les manifestations de la ménopause. Son développement chez les femmes, lors de la consommation de drogues, se fait sous une forme plus modérée.