Conséquences et causes du diabète

Toutes les complications et les conséquences du diabète sont associées à une augmentation de la glycémie, à des affections aiguës et à d’autres substances, telles que l’acide lactique. Dans un corps en bonne santé, les produits métaboliques se décomposent et sont excrétés par les reins. Mais si une personne a un métabolisme cassé, ces «déchets» restent dans le sang. Les complications aiguës du diabète de type 1 et de type 2 peuvent se développer en quelques jours, quelques heures et parfois quelques minutes.

Les complications chroniques se manifestent chez ceux qui sont malades 10-15 ans. Ces effets sont directement liés à une glycémie élevée. Leur cause principale est la fragilité des vaisseaux sanguins et des modifications douloureuses des fibres nerveuses dans les membres. Tout d'abord, la maladie affecte les capillaires. Ils pénètrent dans la rétine des yeux, les filtres rénaux, les glomérules, la peau des pieds.

Les hommes doivent faire plus attention que les femmes, même s'ils ne sont pas en surpoids. Le diabète chez les hommes est souvent associé à l'hérédité. Une autre caractéristique du cours de la maladie chez les hommes de sexe fort est que les signes externes de la maladie sont moins marqués, mais que la maladie se développe plus rapidement. Par conséquent, aux premiers symptômes suspects, vous devez passer des tests sanguins de sucre.

Complications aiguës

Le coma diabétique se développe en raison de l'hyperglycémie. Les autres types de complications aiguës du diabète sucré sont l’acidocétose, l’hypoglycémie, le coma "lactique". Chacune des complications peut se produire en soi et être combinée les unes aux autres. Leurs symptômes et leurs conséquences sont similaires et tout aussi dangereux: perte de conscience, perturbation des organes.

L'acidocétose est plus fréquente chez les patients présentant le premier type de maladie. Chez les patients atteints de diabète de type 2 - uniquement dans les cas graves. En cas de manque de glucose, le corps manque d’énergie et commence à «l’extraire» de la graisse. Mais dans le contexte de cette maladie, le métabolisme n’est pas en ordre, les "déchets" de leur traitement s’accumulent dans le sang. Le patient a une respiration acétonique, une forte faiblesse, une respiration rapide.

L'hypoglycémie, c'est-à-dire une forte baisse de sucre, est également présente dans les maladies des deux types. Elle est causée par une dose d’insuline imprécise, un alcool fort, un exercice excessif. Cette complication peut se développer rapidement, en quelques minutes.

Avec le diabète sucré 2, on observe souvent un coma hyperosmolaire et lactique chez les personnes de plus de 50 ans. La première cause un excès de sodium et de glucose dans le sang. Un tel patient ne peut pas étancher sa soif et urine souvent. La seconde menace les personnes atteintes d'insuffisance hépatique, cardiovasculaire, rénale. La pression artérielle du patient chute brusquement et l’excrétion de l’urine cesse.

Yeux: rétinopathie diabétique

L'une des conséquences dangereuses du diabète (généralement de type 2) est la myopie et la cécité. La rétinopathie diabétique fragilise les plus petits capillaires qui pénètrent dans la rétine. Les vaisseaux éclatent et les hémorragies au fond de l’œil entraînent éventuellement un décollement de la rétine. Une autre complication est l'obscurcissement de la lentille ou la cataracte. La rétinopathie et la myopie surviennent chez presque toutes les personnes qui sont malades depuis plus de 20 ans.

Les diabétiques doivent se rappeler que la rétinopathie se développe lentement et progressivement. Par conséquent, ils doivent vérifier leur vue une fois par an. Le médecin, après avoir examiné le fond de l'œil, déterminera combien de vaisseaux ont déjà souffert et prescrira un traitement.

Cependant, si la myopie est complètement corrigée avec des lunettes, elle n'est pas associée au diabète!

Cœur et système circulatoire: angiopathie

Lorsque la paroi des vaisseaux sanguins, y compris le cerveau et le cœur, perdent leur plasticité, se densifient et se rétrécissent progressivement, la pression artérielle du patient augmente. Le muscle cardiaque souffre également: les patients souffrent souvent d'arythmie et d'accident vasculaire cérébral. La maladie de type 2 en un an peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque! Le risque est accru chez les hommes et les femmes âgés en surpoids et chez les fumeurs.

Le diabète est une maladie insidieuse. Ses conséquences se développent parfois très longtemps et apparaissent instantanément. Les personnes souffrant de cette maladie doivent surveiller leur pression quotidiennement. En présence de cette maladie, il est recommandé de maintenir la pression artérielle dans la plage de 130/85 mm Hg. Art.

Néphropathie: lésions rénales

Comme les yeux, le rein est un organe particulièrement touché par le diabète. Les filtres rénaux sont pénétrés par les capillaires. Si les vaisseaux deviennent fragiles, les filtres s’effondrent également. Ils ne purifient pas le sang des substances nocives, mais en même temps, par exemple, les protéines s'échappent de l'urine.

Les reins ont une marge de sécurité énorme. Les premiers signes d'insuffisance rénale au cours du diabète sucré deviennent parfois perceptibles lorsque la situation est déjà devenue dangereuse. Par conséquent, en cas de diabète sucré, il est nécessaire d'effectuer une analyse de l'urine pour déterminer la teneur en protéines une fois par an.

Polyneuropathie: signes et effets

La complication se développe progressivement, souvent chez les hommes fumeurs et les femmes obèses atteintes de type 2. Les premiers signes commencent à apparaître la nuit. Au début, il semble au patient qu'il porte des gants aux mains et ses bas sont étirés sur ses jambes, la peau sous leurs picotements et leurs brûlures, et les membres eux-mêmes deviennent engourdis. Progressivement, la sensibilité disparaît complètement entre les doigts et en même temps les jambes. Ils cessent de ressentir non seulement la chaleur, le froid, mais aussi le toucher et plus tard - même la douleur.

Il s’agit d’une polyneuropathie - lésions des fibres nerveuses périphériques (distantes) et des terminaisons. Il y a une faiblesse dans les bras et les jambes. Certains souffrent de fortes douleurs lancinantes aux articulations, de crampes dans les muscles des mains, des mollets et des muscles des cuisses.

Qu'est-ce qu'un "pied diabétique"?

La cause du «pied diabétique» est une diminution de la sensibilité nerveuse et une altération de la circulation sanguine dans les pieds. Les personnes qui sont malades depuis très longtemps, 15 à 20 ans, sont obligées de craindre la plaie la plus insignifiante du pied: un maïs pilé en sang peut se transformer en un ulcère ouvert et une petite fissure au talon peut devenir un abcès purulent. Non moins dangereux pour les patients diabétiques sont 2 maladies fongiques de la peau et des ongles.

Les blessures au pied sur le fond d’une forme grave de la maladie sont dangereuses non seulement parce qu’elles sont difficiles à cicatriser. Au fil du temps, certains tissus commencent à mourir, des ulcères trophiques apparaissent. Parfois, il s'agit de gangrène, puis le membre doit être amputé. Cette complication est plus fréquente chez les fumeurs masculins âgés. Les patients doivent respecter les règles d'hygiène, ne pas porter de chaussures moulantes et ne pas marcher pieds nus.

Complications diabétiques communes

La maladie perturbe le travail de tous les organes: certains sont frappés "visuellement", d'autres "blessés par une tangente". En raison de troubles de la circulation sanguine, les diabétiques souffrent de stomatite, de gingivite, de maladies parodontales: leurs gencives enflent, se relâchent et des dents saines tombent. Le tractus gastro-intestinal et la sphère sexuelle sont touchés. Chez les femmes, si elles ne sont pas traitées, les effets du diabète peuvent être des fausses couches, une naissance prématurée. Chez l'homme, une forme grave de la maladie conduit à l'impuissance. Une diminution de la libido est observée chez près de la moitié des hommes atteints de diabète de type 2.

Complications de la grossesse

Tout type de diabète est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. Habituellement, après l'accouchement, le métabolisme revient à la normale, mais les femmes obèses développent parfois une maladie de type 2.

C'est tout aussi dangereux pour la mère et le bébé. Le bébé reçoit trop de sucre par le cordon ombilical et le placenta. Il a donc beaucoup de poids à la naissance et ses organes internes n’ont pas le temps de se former. Les effets à long terme de la maladie maternelle - une tendance à l'obésité, en particulier chez les garçons.

Conséquences du diabète

Le diabète sucré est une maladie chronique qui perturbe le métabolisme dans le corps des hommes et des femmes. Il est absolument impossible de récupérer du diabète. Une personne doit surveiller sa glycémie toute sa vie et suivre le régime alimentaire prescrit par son médecin. Selon les statistiques, dans le diabète de type 1, les patients vivent rarement jusqu'à 50 ans. Qu'est-ce que le diabète sucré implique:

  • Changement de mode de vie.
  • Limitation de la capacité de travail.
  • Restrictions sur les activités physiques (tourisme, sports).
  • Mauvais état psychologique.
  • Dysfonction érectile
  • Complications de tous les organes humains (lésions des vaisseaux sanguins, des organes internes et du tissu nerveux).
  • Risque accru de maladies collatérales.

Les personnes ayant une attitude positive notent certains aspects positifs de cette maladie. La personne devient plus responsable, collectée, parce que la maladie l'exige. La plupart des hommes changent les valeurs de la vie, beaucoup consacrent plus de temps à leur famille et à leurs proches. Mais un trouble métabolique implique une nature strictement négative.

Les médecins ont décidé de diviser les complications en 3 types:

  • Complications aiguës.
  • Complications tardives.
  • Complications chroniques.

Complications aiguës

Ce groupe est la conséquence la plus dangereuse du diabète, car il constitue une menace à la fois pour la santé humaine et pour sa vie. Les complications aiguës se développent très rapidement et en quelques jours ou quelques heures peuvent causer de graves dommages au corps. Il existe plusieurs types d’effets aigus du diabète qui nécessitent une approche thérapeutique différente.

Acidocétose

L'acidocétose est une condition dans laquelle le corps est incapable de produire la quantité requise d'insuline, mais le taux de sucre dans le sang et les corps cétoniques augmente constamment. Les corps cétoniques sont les produits de dégradation des graisses qui, une fois libérées dans l'urine, sont exprimées par l'odeur persistante d'acétone. Cela est dû à une violation de l'équilibre acide-base dans le corps et à sa déshydratation. L'acidocétose se développe très rapidement et peut provoquer de graves dommages dans les plus brefs délais. Symptômes de l'acidocétose:

  • Perte de poids inexpliquée.
  • Bouche sèche, soif.
  • Nausées et vomissements.
  • Augmentation de la concentration de glucose et de cétones dans le sang.
  • La diarrhée
  • Tachycardie et palpitations.
  • Vertiges et maux de tête.
  • Irritabilité accrue.
  • Sautes d'humeur.
  • Sécheresse et desquamation de la peau.
  • Capacité de travail réduite, léthargie constante.
  • Augmentation de la miction.
  • L'odeur d'acétone de la bouche.

L'acidocétose peut entraîner un gonflement du cerveau si vous ne faites pas appel à un médecin immédiatement. Selon les statistiques, dans 70% des cas, cette complication entraîne la mort du patient.

Insuffisance rénale aiguë

L'insuffisance rénale aiguë est une atteinte rénale causée par une déshydratation grave (déshydratation). Pour cette raison, les reins ne peuvent pas assumer leurs responsabilités et cesser de travailler. Les substances toxiques restent dans le corps, le détruisant ainsi de l'intérieur. Reconnaissez cette complication par les signes d'intoxication suivants:

  • Confusion de conscience.
  • Gonflement des membres.
  • Nausées et vomissements.
  • Mal de tête
  • Fatigue accrue.

Débarrasser le corps des signes de déshydratation est la bonne façon de traiter l'insuffisance rénale aiguë. Le patient reçoit une dialyse, libérant le sang des toxines. Lorsque les niveaux de sucre dans le sang sont atteints, les reins reprennent leur travail.

L'hypoglycémie

Hypoglycémie - l’état du patient lorsque le taux de sucre dans le sang atteint 2,8 mmol / l et moins. Cette complication est dangereuse car elle gêne la présence normale d’une personne dans la société et la limite dans de nombreuses activités. Si le niveau de glucose atteint un niveau critique, le diabétique perd conscience. L'absence d'assistance peut entraîner la mort ou une invalidité. L'hypoglycémie provoque souvent de graves dommages à la paroi du cerveau. Les principales complications chez les diabétiques sont:

  • Maladies oculaires (cataracte, rétinopathie diabétique, glaucome).
  • Insuffisance rénale.
  • Neuropathie (autonome ou périphérique).
  • Dommages au système cardiovasculaire.
  • Maladies vasculaires.
  • Crise cardiaque, accident vasculaire cérébral.

La conséquence la plus dangereuse de l'hypoglycémie est le coma diabétique (hypoglycémique). Il s'agit d'une perte de conscience due au diabète due à une glycémie basse. Avant le coma lui-même, le patient a des crises d'épilepsie. Dans certains cas, lorsqu'une personne tombe, elle peut se fracturer les os ou endommager les tissus. Dans le pire des cas, un œdème cérébral se produit, entraînant la mort.

Coma hyperosmolaire

Le coma hyperosmolaire se produit lorsque l'évolution modérée du diabète sucré est interrompue par des médicaments et un régime alimentaire prescrit par un médecin. Les statistiques montrent que dans 60% des cas, une personne décède, dans les 40% restants, le patient est confronté à de graves complications. Ce type de coma se caractérise par des pics de glycémie extrêmes dans lesquels la concentration en glucose atteint 55 mmol / l. À cause du coma hyperosmolaire, les diabétiques ont des lésions cérébrales, ils perdent ensuite leur vue et leur audition. Les maladies neurologiques et le syndrome d'Alzheimer se développent.

Coma lactocidotique

Ce type de coma survient chez les personnes atteintes de diabète sucré, accompagné d’hypoxémie. Dans ce cas, un diabétique souffre de troubles graves des organes respiratoires et du système cardiovasculaire. En raison du manque d'oxygène dans le corps, la concentration de glycogène augmente, ce qui entraîne une augmentation du niveau d'acide lactique. Le coma lactocidotique est très rare et est dû à une violation des reins. Selon les statistiques, dans 80% des cas, le patient décède.

Effets tardifs du diabète

En règle générale, les complications tardives du diabète sucré apparaissent plusieurs années après leur première détection. Ils sont dangereux car ils détériorent lentement mais constamment la santé du diabétique. Même le bon traitement ne garantit pas à la personne des résultats positifs. Les complications tardives incluent:

  • Microangiopathie.
  • Infarctus cérébral.
  • Hémorragie.
  • Rétinopathie diabétique.
  • L'hypertension.
  • Infarctus du myocarde.
  • Athérosclérose
  • Perte de poids.
  • Néphrosclérose
  • Athérosclérose, gangrène.
  • Les infections.
  • Neuropathie (végétative et périphérique).

Rétinopathie diabétique

Ces dommages aux vaisseaux oculaires entraînent une violation de la circulation sanguine. En raison de la mauvaise circulation dans l'atrophie diabétique et la dystrophie du nerf optique, la rétine s'exfolie, ce qui peut conduire à la cécité. Le danger de cette complication est qu’elle passe sans symptômes. Dans de rares cas, les patients remarquent une nette détérioration de la vision et l'apparition de points flottants dans les yeux. Il est extrêmement difficile à diagnostiquer, car il est nécessaire de passer par plusieurs spécialistes et de subir diverses méthodes d’examen en laboratoire.

Angiopathie diabétique

L'angiopathie est due à des lésions des vaisseaux sanguins et du système nerveux. Cette maladie est dangereuse dans la mesure où elle conduit à une cécité complète. L'angiopathie survient à la fois chez l'adulte et chez l'enfant. En raison de la concentration élevée de glucose dans le sang, les parois des vaisseaux sanguins sont détruites, ce qui constitue une violation de la conductivité des capillaires. Cela conduit à un blocage des vaisseaux sanguins et à des troubles métaboliques.

Complications chroniques

Les complications chroniques des diabètes de type 1 et 2 apparaissent 10 à 15 ans plus tard, une fois le diagnostic résolu. Une glycémie élevée affecte négativement le corps dans son ensemble.

Pied diabétique

Le pied diabétique est l’une des complications graves du diabète, qui se traduit par des lésions des tissus des membres inférieurs. Les plaies et les ulcères formés sur les jambes guérissent très longtemps, même avec des précautions particulières, ce qui augmente le risque d'infection. Si vous ne commencez pas un traitement rapide de la plus petite blessure au pied, une gangrène peut se développer avec le temps. La dernière étape de cette maladie conduit à l'amputation de la jambe.

Diabète gestationnel

Ce type de maladie implique le développement d'un diabète pendant la grossesse. Cela s'explique par le fait que le corps de la future maman travaille pour deux personnes et qu'il existe souvent des problèmes de métabolisme, ce qui explique pourquoi le taux de glucose dans le sang a un chiffre anormal. La maladie est dangereuse pour les femmes et le fœtus. Il existe des cas de diabète chez les enfants dès la naissance, lorsque le diabète gestationnel survient chez une femme pendant la grossesse, même si aucun problème de taux de sucre dans le sang avant la conception ne s'est jamais manifesté.

Les navires

Les diabétiques ont souvent de graves problèmes de vaisseaux sanguins. L'hypertension artérielle aggrave considérablement l'évolution de la maladie vasculaire. Les processus destructifs peuvent accélérer les facteurs suivants:

  • Le tabagisme
  • Boire de l'alcool.
  • Défaut de suivre le régime.
  • Manque d'activité physique.

Les vaisseaux sanguins sont détruits en raison d'un débit de glucose incorrect. La teneur élevée en sucre dans le corps augmente la perméabilité des vaisseaux sanguins. Cela implique un trouble métabolique qui affecte le fonctionnement de tous les systèmes. Le système cardiovasculaire est dans le groupe le plus à risque.

Rein

En cas de diabète, les reins sont souvent gravement endommagés. Une concentration élevée de sucre dans le sang entraîne une insuffisance rénale, raison pour laquelle le diabétique est obligé de recourir à la dialyse - pour nettoyer le sang des toxines, car les reins ne font pas face à cette tâche. À un stade avancé d'insuffisance rénale, une greffe d'organe peut être nécessaire. Une issue fatale ne peut être évitée si vous ne commencez pas le traitement rapide de la maladie.

Résumons. Le diabète est une maladie très dangereuse et insidieuse qui peut toucher presque toutes les parties du corps. Si vous remarquez des symptômes qui vous dérangent, ne laissez pas tout aller au hasard et consultez votre médecin. Sinon, il peut être trop tard et le diabète est mieux diagnostiqué à son stade initial.

Conséquences du diabète: que peut négliger la maladie?

Les effets à long terme du diabète ne sont pas moins redoutables que la maladie elle-même. Le patient est affecté par des complications dues aux particularités du diabète.

  • Rétinopathie diabétique.
  • Angiopathie
  • Perturbation de la microcirculation.
  • Néphropathie
  • Polyneuropathie.
  • Arthropathie
  • Encéphalopathie.
  • La cataracte.
  • Pied diabétique.

Rétinopathie diabétique

La pathologie de la rétine du globe oculaire est longue. Les patients de tous âges risquent d'être aveugles. Les hémorragies ponctuelles de la rétine entraînent la formation d’anévrismes, l’apparition de nouveaux vaisseaux sanguins, un œdème. Il existe un risque de décollement de la rétine. La rétinopathie diabétique se développe chez les patients atteints de diabète de type 2. Vingt ans après le début de la maladie, une rétinopathie est déjà constatée chez 100% des patients. L'état de la rétine est directement lié à la gravité de la néphropathie, à la nature de la pathologie des tissus rénaux.

Néphropathie diabétique

La néphropathie affecte les tubules rénaux et les glomérules. La violation du métabolisme des lipides et des glucides conduit à l'apparition d'une pathologie sévère des artères et des petites artérioles du tissu rénal. La prévalence de la maladie atteint 75% des diabétiques. La néphropathie diabétique procède souvent de manière implicite, avec une symptomatologie inexprimée. Le diagnostic de la maladie dans les derniers stades conduit à une insuffisance rénale chronique. Dans les cas particulièrement difficiles, une dialyse ou une greffe de rein peuvent être nécessaires. Dans le cas de la néphropathie, un grand nombre de patients d'âge moyen et plus avancé souffrent d'une invalidité liée au diabète sucré.

Angiopathie

La conséquence terrible du diabète est l’endommagement des vaisseaux sanguins. Les parois des capillaires sont minces, deviennent fragiles et fragiles. Il existe deux types de dommages.

Lorsque la microangiopathie a endommagé les vaisseaux oculaires et les reins. À mesure que la maladie progresse, toutes les fonctions rénales en souffrent. En macroangiopathie, les vaisseaux des membres inférieurs et du coeur sont endommagés. La maladie traverse quatre stades de développement. Au premier stade, l'athérosclérose des artères, diagnostiquée uniquement lors de l'examen instrumental, est notée. Au deuxième stade, le patient commence à se fatiguer rapidement en marchant et ressent des douleurs à la hanche et à la jambe.

Au troisième stade, la douleur dans les jambes s'intensifie. Surtout les jambes douloureuses chez les patients couchés. Si le patient s'assied et abaisse les jambes, la douleur s'atténue. La quatrième phase de la maladie menace l'apparition d'un ulcère ou d'une gangrène. Tous les types d'angiopathie sont dangereux. Si elle est traitée tardivement, cette conséquence la plus grave du diabète peut entraîner la mort.

Trouble de la microcirculation

L’une des principales causes des manifestations secondaires du diabète peut être appelée complications vasculaires. La microcirculation des vaisseaux sanguins n'est pas bien comprise. Les complications conduisent souvent au fait que déjà dans l'enfance, les jeunes patients contractent un diabète sucré de type 1 est particulièrement dangereux chez les enfants. Une perturbation de la microcirculation peut entraîner une détérioration de la nutrition des tissus et le développement du pied diabétique.

Pied diabétique

Maladie grave causée par des dommages aux vaisseaux et aux nerfs des membres inférieurs. La nutrition des tissus, la circulation sanguine dans les vaisseaux et l'innervation des pieds sont perturbés. Au début de la maladie, le patient peut ressentir une "chair de poule", des picotements ou une sensation de brûlure aux pieds. Il est hanté par une faiblesse musculaire, un engourdissement et des douleurs dans les jambes. Le seuil de sensibilité à la douleur diminue: une personne ne remarque pas une petite coupure ou une petite blessure dans le temps. L'infection, traversant la peau brisée, a attaqué un corps humain affaibli.

L'effet destructeur de la microflore pathogène se propage comme un feu à d'autres organes: les os, les articulations, les tissus des organes sont touchés. Selon la gravité des dommages causés par le diabète, il existe trois stades de la maladie.

  1. Neuropathique. Les terminaisons nerveuses sont affectées.
  2. Ischémique La nutrition des tissus des vaisseaux sanguins est perturbée.
  3. Mixte Grand danger de gangrène du pied. L'innervation et l'alimentation des tissus sont complètement perturbées.

Les personnes atteintes de diabète depuis plus de 10 ans sont à risque. Pour éviter les complications, vous devez porter une attention particulière aux chaussures afin d'éviter l'apparition de callosités et de fissures sur les talons.

Cataracte

Une cataracte est une conséquence dangereuse du diabète qui peut conduire un patient à la cécité totale. Le diabète s'accompagne d'une augmentation du taux de sucre dans le sang, dans le liquide intraoculaire et dans le cristallin même. La lentille absorbe l'humidité, gonfle. Son pouvoir de réfraction varie. La circulation sanguine avec facultés affaiblies, le manque de nutriments conduisent à un trouble du cristallin. La maladie est bilatérale, les deux lentilles sont touchées. Une cataracte peut survenir chez des patients atteints de diabète de longue durée. À un jeune âge, l’invalidité avec diabète est donnée avec une réduction importante, voire une perte complète de la vision.

Encéphalopathie diabétique

L'encéphalopathie est une lésion cérébrale provoquée par une altération de la circulation cérébrale, la privation d'oxygène du tissu cérébral, la mort massive de cellules nerveuses. L'encéphalopathie diabétique se manifeste par des maux de tête similaires à ceux de la migraine en sensation, syndrome asthénique, baisse de la vision. À différents degrés de gravité, la pathologie survient chez 90 à 100% des patients. Dans les premiers stades de la maladie est asymptomatique. Les manifestations de la maladie ressemblent à celles des troubles cérébraux chez les personnes âgées atteintes de diabète.

Au fil du temps, l'anxiété augmente chez les patients, la fatigue augmente, la capacité de concentration est réduite, l'insomnie augmente. Maux de tête progressivement croissants. Un mal de tête «resserré» apparaît, comme s'il fallait beaucoup de temps pour porter un couvre-chef serré. Le patient n'est pas capable de se concentrer. Les symptômes incluent une démarche tremblante, des vertiges, une coordination altérée. La léthargie, l'adynamie après le travail et l'estomac vide, un trouble de la conscience, viennent s'ajouter au tableau général de l'encéphalopathie diabétique.

Arthropathie diabétique

L'arthropathie diabétique peut survenir à tout âge, entre 5 et 8 ans après le début de la maladie. Des cas d'arthropathie ont été constatés même entre 25 et 30 ans. Le patient ressent de la douleur en marchant. La maladie évolue sous une forme sévère, elle est compliquée par le diabète sucré de type 2: le patient peut recevoir une invalidité et une invalidité complète à un jeune âge. La pathologie du système osseux est due à l’acidose diabétique et à la perte de sels de calcium dans le corps.

Les articulations métatarsophalangiennes, du genou et de la cheville sont les principales victimes. Ils peuvent gonfler, la température de la peau avec une légère augmentation. La pathologie des articulations indique une évolution sévère du diabète. A ce stade de la maladie, des modifications hormonales marquées sont observées. L'endocrinologue participe au suivi du traitement.

Conséquences du diabète

Le diabète est considéré comme l'une des maladies les plus dangereuses du point de vue des complications. Le diabète est basé sur des troubles métaboliques chroniques. Même avec un contrôle constant de la maladie, le diabète a inévitablement des conséquences négatives sur la qualité de vie du patient.

La maladie s'adapte elle-même au mode de vie, limite la capacité de travail, affecte l'état psychologique, affecte la sphère sexuelle et augmente le risque de pathologies associées. Les complications du diabète appartiennent à trois catégories principales:

Conséquences du diabète

Certains patients parlent de changements positifs dans leur vie après le diagnostic. Certains ont révisé leurs valeurs de la vie, sont devenus plus responsables et attentifs à leurs proches. Néanmoins, tous les effets directs des troubles métaboliques sont négatifs.

Effets aigus

Ce type de complications du diabète est le plus dangereux pour les diabétiques. De telles conséquences se développent chez une personne sur une courte période, parfois même quelques jours ou quelques heures. Une telle situation nécessite l'assistance d'urgence de spécialistes et, en son absence, tout peut aboutir à la mort.

Soulignez les complications aiguës du diabète les plus courantes:

  • acidocétose. Cela signifie que les corps cétoniques commencent à s'accumuler dans le corps - ce sont des substances dangereuses qui sont des produits du métabolisme des lipides. Cette condition survient dans le diabète sucré du premier type. Les manifestations cliniques de l’acidocétose sont une perte de conscience et des anomalies du fonctionnement des organes internes;
  • hypoglycémie. Quel que soit le type de diabète, une chute brutale de la glycémie peut survenir. Le patient présente les symptômes suivants: convulsions, hyperhidrose, absence de réaction des pupilles à la lumière. Cette condition menace le développement de l'aide hypoglycémique;
  • coma hyperosmolaire. En raison de la déshydratation prolongée, il se produit une forte augmentation du sodium et du glucose. Les patients s'inquiètent de la soif inextinguible et des mictions fréquentes. Une condition survient dans le diabète de type 2 et le plus souvent chez les personnes âgées;
  • coma lacticidotique. L'accumulation d'acide lactique se manifeste sous la forme de tels symptômes: opacification de la conscience, hypotension, insuffisance respiratoire, manque de miction. Il survient généralement chez les personnes de plus de cinquante ans.

Conséquences tardives

De telles complications se développent sur une longue période. Leur danger est associé non à des manifestations aiguës, mais à une détérioration progressive de l’état du patient. Leur trahison s'explique par le fait que même un traitement compétent ne garantit pas toujours une protection contre ce type de conséquences.

Considérez un certain nombre de maladies liées aux complications tardives:

  • rétinopathie. Processus pathologique affecte la rétine. Nouveaux vaisseaux, poches et anévrisme apparaissent. Cela menace le développement d'une hémorragie dans le fundus et un décollement de la rétine. La maladie survient dans le diabète de type 2. Si la maladie dure plus de vingt ans, la probabilité de rétinopathie est de cent pour cent;
  • cataracte. La lentille gonfle et absorbe l'humidité. La perturbation de la microcirculation menace l'ombrage de la lentille. La maladie affecte les deux yeux;
  • angiopathie. Le plus souvent se produit au cours de l'année. La base du processus pathologique réside dans la violation de la perméabilité des vaisseaux sanguins, à la suite de quoi ils deviennent fragiles. Chez les patients présentant cette complication, le risque de thrombose et de modifications athérosclérotiques augmente;
  • encéphalopathie. Les lésions cérébrales se manifestent par de graves maux de tête et une diminution de l’acuité visuelle.
  • polyneuropathie. Le patient perd sa sensibilité à la douleur et à la température. Tout commence par un engourdissement et une sensation de brûlure dans les bras et les jambes. Diminution de la sensibilité dans l'avenir menace avec l'apparition de blessures;
  • pied diabétique. Sur les pieds se forment des ulcères et des abcès purulents. Les patients doivent surveiller attentivement l'hygiène des pieds et se référer soigneusement au choix des chaussures. Les chaussettes doivent être sélectionnées sans élastiques.

Effets chroniques

Peu importe les efforts que vous déployez, pendant dix à quinze ans de diabète, des anomalies du fonctionnement des organes internes se produisent et des maladies chroniques apparaissent. En fait, la maladie détruit le corps et modifie la composition du sang. Considérons un certain nombre de complications chroniques du diabète:

  • système vasculaire. Les parois des vaisseaux sanguins deviennent moins perméables aux nutriments et leur lumière diminue. En conséquence, les tissus du corps manquent de nutriments et d'oxygène. Cela menace de provoquer des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux;
  • les reins. L'activité fonctionnelle des reins diminue jusqu'au développement de l'insuffisance rénale;
  • la peau Le développement des ulcères trophiques devient la cause de l'infection;
  • système nerveux. Les patients se plaignent constamment d'une faiblesse constante des membres.

Les conséquences du diabète chez l'homme

Les complications du diabète affectent la sphère urogénitale, en raison de lésions des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses. Très souvent, les diabétiques développent des processus infectieux dans les voies urinaires et l'incontinence urinaire.

Considérez les problèmes de nature sexuelle qui peuvent survenir chez les hommes:

  • dysfonction érectile. Cela inclut l'impossibilité d'obtenir ou de maintenir une érection;
  • éjaculation rétrograde. La base de ce processus pathologique est l’entrée du sperme dans la cavité de la vessie;
  • diminution de la libido;
  • infertilité

Une maladie peut être une raison pour de telles restrictions:

  • porter une arme;
  • gestion des transports en commun;
  • travail en haute altitude;
  • grande charge sportive;
  • activité dans des conditions extrêmes ou dangereuses.

Après le diagnostic, l'homme peut être choqué. Dans la plupart des cas, ils passent par les étapes standard de l'adaptation psychologique:

  • déni. Tout commence avec le fait qu’une personne ne croit pas qu’une telle chose puisse lui arriver;
  • colère et ressentiment. De tels sentiments négatifs apparaissent après que la précision du diagnostic ne fait plus de doute.
  • tente de faire face. Une personne négocie avec elle-même, croit en toute assurance de guérison.
  • états dépressifs. En fait, il s’agit d’un état normal en réponse à des événements. Manifesté sous forme de labilité d'humeur, d'apathie, de dépression, de détachement;
  • perception adéquate de la réalité.

Les hommes souffrent d'anxiété et de troubles du sommeil. Une attitude responsable face à ce qui se passe vous permet d’éviter l’apparition de troubles psychologiques graves.

Conséquences du diabète chez les femmes

Les complications du diabète sont associées à certaines limitations, à savoir:

  • restrictions d'emploi. La pathologie elle-même n'est pas la cause du handicap, mais lorsque les conséquences apparaissent, le patient peut se voir attribuer un groupe. Cela s'applique généralement aux personnes amputées ou ayant perdu la vue. Au cours de l'évolution labile du diabète, une personne présente un risque constant d'hypoglycémie. Qu'est-ce que cela peut signifier en pratique? Une personne peut à tout moment perdre conscience ou commencer à se comporter de manière inadéquate. C'est pourquoi les diabétiques ne sont pas autorisés à occuper des postes de militaires, de chauffeurs de bus, de policiers, etc.
  • restrictions d'activité physique. Au stade de la décompensation, l'exercice physique fera plus de mal que de bien. Plongée, parachutisme, alpinisme - tous ces diabétiques devront abandonner.

Les femmes se plaignent souvent de telles complications du diabète:

  • gonflement. La boursouflure peut être à la fois locale et systémique. Parfois, il peut être asymétrique.
  • instabilité de la pression artérielle. L'hypertension artérielle est présente dans la néphropathie diabétique, tandis que l'angiopathie des membres inférieurs peut entraîner une hypotension.
  • douleur dans les jambes. Habituellement, la gêne survient pendant l'exercice.

Diabète pendant la grossesse: les conséquences pour l'enfant

Le diabète pendant la grossesse nuit au développement du fœtus. L'apparition de la maladie dans les premiers stades menace de fausses couches et du développement d'anomalies congénitales du développement. Des organes vitaux tels que le cœur et le cerveau subissent un choc. Cela s'explique par le fait que l'enfant est nourri à la mère sous forme de glucose, mais pas l'insuline, malgré le fait qu'il n'ait pas son pancréas.

Si la maladie est apparue au cours du deuxième ou du troisième trimestre, elle devient alors la cause de l’alimentation et de la croissance excessive du fœtus. Cela signifie qu'après la naissance, lorsque le bébé ne reçoit pas la même quantité de glucose de la mère qu'auparavant, le taux de sucre atteindra des niveaux extrêmement bas.

Au deuxième trimestre, le fœtus a son pancréas, mais il doit travailler en mode amélioré. Le corps utilise non seulement le glucose dans son corps, mais contribue également à la normalisation du sucre dans le corps de la mère.

Cela conduit à une production excessive d'insuline et menace des états hypoglycémiques, des troubles respiratoires et l'asphyxie. Les faibles taux de glucose nuisent à la nutrition du cerveau, ce qui peut éventuellement entraîner un retard mental.

Si vous ne faites pas attention à cette condition, une fétopathie diabétique peut éventuellement se développer. Considérez les principales caractéristiques de cette pathologie:

  • surpoids;
  • poids corporel disproportionné avec un gros ventre et des jambes plus minces;
  • gonflement des tissus;
  • jaunâtre;
  • insuffisance respiratoire;
  • niveaux réduits de potassium et de magnésium;
  • augmentation de la viscosité du sang;
  • risque élevé de thrombose.

Pour le diabète gestationnel caractérisé par une évolution progressive sans symptômes prononcés. Une femme peut ressentir de la fatigue, de l'apathie, une polydyspepsie, une augmentation de l'appétit, une perte de poids et des mictions fréquentes. Dans la plupart des cas, les femmes n’attachent pas d’importance à cet état, mais annulent tout sur la grossesse elle-même.

Complications possibles

Souligner les complications du diabète pour le corps d'une femme enceinte:

  • Les risques élevés de prééclampsie sont une condition dans laquelle les fonctions des organes et systèmes vitaux, en particulier vasculaires;
  • débit d'eau élevé;
  • probabilité d'avortement manqué;
  • infections des voies urinaires jusqu'à l'infection fœtale;
  • acidocétose. Les produits de décomposition provoquent une intoxication du corps;
  • violation des reins et des organes de la vision;
  • la nécessité d'une césarienne.

Dans la plupart des cas, le diabète gestationnel après la naissance passe. Mais la naissance elle-même peut être compliquée à cause de la grande taille du fœtus. Les bébés naissent souvent avec un taux de sucre bas, mais la situation se stabilise pendant l'allaitement.

S'il n'y a pas encore de lait, alors, pour normaliser le taux de glucose de l'enfant, nourrissez-le avec des mélanges spéciaux. Dans le même temps, un contrôle de dépistage du glucose est effectué avant l'alimentation et deux heures plus tard.

Faire face au diabète gestationnel aidera les conseils suivants:

  • contrôle de la glycémie;
  • analyse d'urine, ainsi que l'urine pour l'acétone;
  • respect du régime alimentaire prescrit par le médecin;
  • contrôle du poids et de la pression artérielle;
  • sur recommandation d'un médecin, l'introduction d'exercices raisonnables.

Diabète et alcool: effets

Les boissons alcoolisées et le diabète sont des concepts incompatibles. Cela s'explique par le fait que l'alcool peut entraîner à la fois une chute et une augmentation brutale de la glycémie. Néanmoins, il n’ya pas de réponse sans équivoque à la question de savoir si les diabétiques peuvent boire de l’alcool. Aucun des experts ne pourra prédire comment le corps humain réagira à telle ou telle boisson alcoolisée.

À bien des égards, l’impact de l’alcool dépend de la quantité d’alcool consommée et d’un certain nombre de facteurs:

  • une faible consommation de boissons aux raisins peut entraîner une augmentation du taux de sucre, alors que des doses élevées peuvent provoquer une hypertension, ainsi qu'une hypoglycémie, voire un coma;
  • L'alcool augmente l'appétit, ce qui permet à une personne de transmettre et de rompre facilement son régime alimentaire;
  • l'alcool modifie les effets des drogues. Dans le même temps, la prise de médicaments et de drogues est interdite. Cela est particulièrement vrai des médicaments hypoglycémiques;
  • boire du vin peut tout d'abord provoquer une chute de sucre, puis un saut. Cliniquement, cela se manifeste de la manière suivante: vertiges, troubles de la coordination, difficultés respiratoires.

Il existe une certaine culture dans la fabrication de boissons alcoolisées. Si une personne connaît la mesure, elle peut alors éviter des conséquences néfastes pour sa santé.

Lorsqu’ils boivent de l’alcool, les diabétiques doivent observer un certain nombre de règles:

  • teintures, liqueurs, champagne, vins de dessert, liqueurs - tout cela devrait être abandonné. L'alternative peut être du vin sec, de la vodka ou du brandy;
  • en ce qui concerne les boissons fortes, la dose maximale est de 50 grammes; pour les vins, deux cents grammes sont autorisés;
  • l'alcool ne doit pas être pris l'estomac vide;
  • pendant la réception de l'alcool, contrôlez la quantité et la qualité des aliments consommés. Ne pas trop manger et ne pas rompre le régime alimentaire;
  • prendre de l'alcool sous sa forme pure, ne le mélangez pas avec des boissons gazeuses.

L'alcool dans le diabète de type 1

Dans ce cas, l'utilisation de l'alcool n'est pas recommandée en raison du besoin constant d'injections d'insuline. L'alcool et l'insuline interagissent mal. Si, malgré tout, vous décidez de boire, le traitement ne devrait pas être fait plus d'une fois par semaine. Il peut s'agir de vin sec ou de bière légère.

L'alcool dans le diabète de type 2

Les diabétiques dans cette situation ne sont pas des interdictions aussi catégoriques, et cela est dû au manque d'administration constante d'insuline. Les patients peuvent parfois se permettre un verre de vodka ou un verre de cognac.

Si nous parlons des conséquences, le plus grand danger associé à l'influence de l'alcool sur la glycémie. Les symptômes suivants peuvent indiquer une hypoglycémie:

  • l'hyperhidrose;
  • l'hyperhémie;
  • tremblement;
  • panique et anxiété sans cause;
  • la tachycardie;
  • forte sensation de faim;
  • apathie, fatigue;
  • vision floue;
  • des nausées;
  • photophobie

Avec l’usage prolongé et systématique de l’alcool, le système nerveux provoque des processus irréversibles. En conséquence, cela peut entraîner de telles complications:

  • des convulsions;
  • tremblement des mains et des pieds;
  • hallucinations;
  • discoordination de nature irréversible;
  • attaques de panique.

Même un état d'intoxication légère peut entraîner de tels changements dans l'organisme:

  • le foie fonctionne pour le traitement et l'élimination de l'alcool, il y a donc un échec dans la production de glucose;
  • Une consommation excessive d'alcool peut entraîner une baisse du taux de sucre pendant plusieurs jours, après quoi un coma se produira.
  • Les diabétiques développent souvent des troubles cardiovasculaires qui, en particulier dans le contexte de l'instabilité du sucre, sont simplement incompatibles.

Il existe un certain nombre de maladies associées au diabète, dans lesquelles l'utilisation de l'alcool est strictement interdite:

  • pancréatite chronique;
  • hépatite chronique;
  • cirrhose du foie;
  • la goutte;
  • néphropathie diabétique associée à une insuffisance rénale;
  • tendance à l'hypoglycémie.

AVC chez les diabétiques et ses conséquences

Chez les diabétiques, le risque d'accident vasculaire cérébral augmente considérablement. Le travail du cerveau est perturbé par le fait que le sang ne coule pas dans certaines zones. Un catalyseur pour cela peut être un blocage des vaisseaux sanguins ou des dommages à ceux-ci. Un manque aigu d'oxygène en quelques minutes seulement conduit à la mort cellulaire.

Les experts identifient deux types de troubles aigus de la circulation cérébrale:

  • accident vasculaire cérébral hémorragique, dans lequel il y a une rupture de l'artère;
  • AVC ischémique, basé sur le blocage des artères.

L'hypertension artérielle est le principal facteur prédisposant à l'apparition d'un accident vasculaire cérébral chez les diabétiques. En outre, des taux élevés de cholestérol «nocif» sont une cause fréquente de maladie.

Les diabétiques sont beaucoup plus difficiles à subir un accident vasculaire cérébral. Il est associé à des changements athérosclérotiques dans les vaisseaux, à cause desquels un grand nombre d'artères ne peuvent pas déplacer l'oxygène. Le pronostic de l'AVC chez les diabétiques est extrêmement décevant.

Si vous ressentez les symptômes suivants, parlez-en à votre médecin:

  • faiblesse et engourdissement des bras et des jambes;
  • engourdissement ou paralysie de la moitié du visage;
  • difficulté à parler et à penser;
  • maux de tête déraisonnables;
  • vision floue;
  • violation de la fonction de déglutition;
  • des vertiges;
  • violation de la coordination, de l'équilibre, jusqu'à une perte de conscience à court terme.

Dans les premières heures après la détection d'un accident vasculaire cérébral, le tPA est appliqué. Le médicament agit sur la cause même du processus pathologique - un caillot de sang qui obstrue l’artère. L'outil restaure le flux sanguin vers les zones du cerveau. De plus, la plaque est retirée chirurgicalement de la surface interne de l'artère carotide.

Les diabétiques devraient prendre des mesures pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux. Pour ce faire, vous devez suivre le régime alimentaire, maintenir un mode de vie convenable et prendre les médicaments prescrits par un médecin.

Conclusion

Oui, à vrai dire, la vie des diabétiques n’est pas du sucre, c’est à la fois au sens propre et au sens figuré. La maladie peut et doit être contrôlée en suivant les recommandations médicales. Certaines des complications du diabète peuvent être évitées en suivant un régime, en adoptant un mode de vie sain et en prenant des médicaments. Mais il y a des complications qui sont hors de notre contrôle.

Le diabète est essentiellement une maladie dévastatrice, entraînant des processus chroniques de la part des organes internes. Mais tout n'est pas si grave, de nombreux patients diabétiques mènent une vie heureuse et bien remplie.

Pour ce faire, vous devez traiter votre santé de manière responsable, vous rappeler un certain nombre de restrictions et, avant tout, réfléchir à la façon dont telle ou telle décision affectera votre état. Rappelez-vous, aujourd'hui c'est l'effort, demain c'est le résultat!

Quelles sont les conséquences du diabète de type 2 chez les hommes et les femmes?

Le diabète sucré de tout type est une maladie très ruse. Les conséquences du diabète ne sont pas moins terribles que lui-même. Une personne malade peut être touchée par des complications assez graves de l'évolution de la maladie. Ce sont les suivantes:

  • néphropathie;
  • rétinopathie diabétique;
  • arthropathie;
  • microcirculation altérée;
  • l'angiopathie;
  • polyneuropathie;
  • encéphalopathie;
  • la cataracte;
  • pied diabétique.

La rétinopathie

Si le diabète du deuxième type est démarré, la pathologie de la rétine peut alors commencer. Pratiquement tous les patients, quel que soit leur âge, peuvent perdre de vue.

Il y a tous les nouveaux vaisseaux, gonflement et anévrisme. Cela est dû à une hémorragie ponctuelle dans l'organe visuel. Dans cette situation, la probabilité de décollement de la rétine est élevée.

La rétinopathie diabétique survient chez les personnes atteintes de diabète de type 2 (hommes et femmes). Deux décennies après le début de la maladie, la rétinopathie touche déjà 100% des patients.

L'état de la rétine dépendra directement du degré de négligence de la maladie.

Néphropathie

Si le processus de destruction des glomérules rénaux et du tubule commence, nous pouvons alors parler du début du développement de la néphropathie. Les perturbations des processus métaboliques provoquent des pathologies assez graves des tissus rénaux. Ce sont des artères et des petites artérioles.

La prévalence de cette complication du diabète de type 2 atteint 75% du nombre total de patients. La néphropathie diabétique peut survenir pendant longtemps sans aucun symptôme.

Aux stades ultérieurs, une insuffisance rénale peut survenir et sous une forme chronique. Si le cas est trop avancé, une dialyse constante ou une greffe du rein peut même être nécessaire. En cas de néphropathie, un patient d'un âge plus avancé ou d'âge moyen recevra un groupe d'invalidité.

Angiopathie

L'angiopathie est une complication plutôt redoutable de l'évolution du diabète de type 2. Quand cette maladie est observée:

  • dommages aux vaisseaux sanguins;
  • amincissement des parois capillaires, leur fragilité et leur fragilité.

La médecine identifie 2 types de tels dommages: la microangiopathie et la macroangiopathie.

Lorsque la microangiopathie affecte les vaisseaux sanguins des reins et des yeux. Au fil du temps, les problèmes de fonctionnement des reins commencent.

Lorsque la macroangiopathie affecte les vaisseaux des membres inférieurs et le coeur. La maladie se déroule généralement en quatre étapes. La première athérosclérose artérielle se produit, qui ne peut être diagnostiquée que par un examen instrumental. En outre, la douleur commence dans la jambe et la cuisse lors de la marche.

Au troisième stade de développement de la maladie, la douleur dans les jambes s'intensifie, surtout si le patient prend une position horizontale. Si vous changez de position, le patient devient beaucoup plus facile.

Les ulcères apparaissent dans la dernière phase de la maladie et la gangrène commence à se développer. En l'absence de soins médicaux, la probabilité de décès est élevée.

Trouble de la microcirculation

La principale cause de complications du diabète est une violation de la microcirculation dans les vaisseaux. Cela devient une condition préalable au fait qu’à un âge suffisamment jeune, les patients peuvent devenir handicapés. Cette condition peut être le résultat de problèmes de nutrition tissulaire. Dans certains cas, le développement du pied diabétique peut commencer.

Pied diabétique

Cette maladie est causée par des lésions des nerfs et des vaisseaux sanguins des jambes dans le diabète de type 2. Il y a violation de la nutrition tissulaire et de la circulation sanguine dans les vaisseaux. Au tout début de la maladie, le patient peut ressentir des picotements ou une sensation de brûlure à la surface des membres inférieurs.

Le patient poursuivra constamment:

  1. faiblesse
  2. douleur dans les jambes;
  3. engourdissement des membres;
  4. abaissant le seuil de sensibilité à la douleur.

En cas d'infection, la microflore pathogène se propagera très rapidement, affectant d'autres organes diabétiques. Selon la gravité des dommages, on distingue 3 stades du pied diabétique:

  1. polyneuropathie diabétique des membres inférieurs (les terminaisons nerveuses sont touchées);
  2. ischémique (malnutrition du tissu vasculaire);
  3. mixte (avec un grand danger de gangrène des pieds).

Le groupe à risque comprend les personnes atteintes de diabète depuis plus de 10 ans. Pour éliminer une telle complication de la maladie, il est important de porter une attention particulière à vos chaussures afin d'éviter la formation de callosités et de fissures sur les pieds. Cela est particulièrement vrai pour les hommes ayant des horaires de travail chargés.

Cataracte

Cette conséquence du diabète de type 2 peut entraîner une perte de vision. Une glycémie élevée affecte négativement le cristallin et le liquide intra-oculaire.

La lentille elle-même commence à absorber l'humidité et gonfle, ce qui modifie sa capacité de réfraction.

Une mauvaise circulation, ainsi que des carences nutritionnelles, peuvent provoquer des opacités de la lentille. La cataracte affecte les deux yeux à la fois.

C'est important! Cette maladie peut survenir chez ceux qui souffrent de diabète pendant longtemps. Si, à un âge précoce, il y a une perte de vision ou une réduction significative de celle-ci, le patient recevra alors un groupe de personnes handicapées.

Encéphalopathie

Par encéphalopathie diabétique, il est nécessaire de comprendre les dommages au cerveau. Cela peut être causé par:

  • troubles circulatoires;
  • manque d'oxygène;
  • mort en masse des cellules nerveuses du cerveau.

L'encéphalopathie diabétique peut se manifester par une douleur intense à la tête, une diminution de la qualité de la vision et un syndrome asthénique.

Cette pathologie peut être détectée chez plus de 90% des patients diabétiques. Aux premiers stades de la maladie, il n'y a presque pas de symptômes. En outre, les symptômes de la maladie seront similaires à l'évolution de l'activité cérébrale altérée chez les personnes âgées.

Au fur et à mesure que l'encéphalopathie se développe, il y aura:

  • anxiété accrue;
  • accumulation de fatigue;
  • capacité réduite à se concentrer;
  • augmentation de l'insomnie;
  • augmentation des maux de tête.

La douleur dans la tête peut être appelée compression et non donner l’occasion de focaliser l’attention. Le patient ne peut pas marcher sans shakyness, il est pris de vertige et manque de coordination.

L'adynamie, la léthargie, les troubles de la conscience sont liés à l'image de la maladie.

Arthropathie

L'arthropathie diabétique se développe chez les diabétiques atteints d'une maladie depuis plus de 5 ans. La médecine connaît des cas d'arthropathie chez des jeunes de 25 à 30 ans.

Avec cette maladie, le patient ressent une douleur en marchant. La maladie se présente sous une forme assez grave et peut devenir une cause d'invalidité même à un jeune âge. Une telle pathologie du système squelettique peut survenir à la suite d'une acidose diabétique ou d'une perte de sels de calcium.

Tout d'abord, la maladie affecte ces articulations:

Ils peuvent gonfler légèrement, ce qui augmentera la température de la peau des membres inférieurs.

Une pathologie aussi grave est l’extrême sévérité du diabète. A ce stade de la maladie, des changements significatifs dans les niveaux hormonaux peuvent être notés. L'ensemble du processus devrait être supervisé par un médecin endocrinologue.