Ressentez "l'émeute" des hormones

Pendant la grossesse, le corps produit autant d'hormones qu'à tout moment de votre vie.

Il existe également de telles hormones qui sont formées exclusivement lorsque vous attendez un enfant.

Je me demande quelles hormones sont produites dans le corps d'une femme enceinte et ce qu'elles affectent. Vais-je ressentir leur impact et si oui, comment?

1. "Hormone de grossesse" (gonadotrophine chorionique).

Cette hormone du début se forme dans le chorion. Il stimule une augmentation de la formation de progestérone et supprime ainsi les menstruations. La formation de cette hormone atteint son maximum vers le 70ème jour de grossesse puis diminue, car sa fonction de soutien de la grossesse à ce stade est davantage absorbée par l'hormone du placenta.

Changements sous l'influence de l'hormone: on pense que cette hormone est l'une des causes de la nausée au premier trimestre de la grossesse. La présence de gonadotrophine chorionique dans les urines est le signe le plus précoce et le plus fiable de la grossesse.

2. L'hormone du placenta.

Cette hormone est chargée de préparer le corps de la mère à fournir du lait au bébé, stimulant ainsi la croissance du sein. Si la naissance ne commence pas à l'heure prévue, alors, en surveillant régulièrement le contenu hormonal du placenta, vous pourrez déterminer si le placenta fonctionne bien et, par conséquent, si le fœtus est suffisamment nourri.

Changements sous l'influence de l'hormone: croissance mammaire et formation de colostrum.

Cette hormone est également formée dans le placenta et est responsable du «ramollissement» des ligaments, du bassin et du pharynx.

Changements sous l'influence de l'hormone: les tendons et les articulations de la région pelvienne à la fin de la grossesse deviennent plus souples et plus souples.

Cette hormone est formée chez les femmes non enceintes dans les ovaires. Pendant la grossesse, les ovaires «hibernent» et des œstrogènes sont produits en grande quantité dans le placenta.

Changements sous l'influence de l'hormone: une forte teneur en œstrogènes affecte tout le corps: accumulation accrue d'eau dans les tissus, formation de grandes quantités de sang, croissance mammaire, léthargie intestinale, modifications de la peau et des cheveux. Un autre changement est que la température corporelle augmente généralement légèrement pendant l'ovulation, mais chute avant les règles et reste légèrement élevée pendant la grossesse.

5. "pigmentation" des hormones.

Cette hormone est produite de façon continue et à d’autres périodes de la vie, mais sa quantité augmente pendant la grossesse.

Changements sous l'influence de l'hormone: les mamelons sur la poitrine sont peints de couleur sombre, une bande sombre apparaît sur l'abdomen, des taches peuvent apparaître sur le visage. Ne vous inquiétez pas, tous les changements de pigmentation disparaissent d'eux-mêmes après l'accouchement.

Relaxine et grossesse

Dans notre corps, il existe de nombreuses hormones, chacune étant responsable du déroulement des processus vitaux les plus importants. La relaxine, ou comme on l’appelle l’hormone de grossesse - l’un des plus importants. Il affecte le déroulement de la grossesse et de l'accouchement, affecte l'état de nombreux organes et systèmes du corps. Tout sur la composition, la structure, le but de l'hormone, ainsi que sur le même additif biologiquement actif.

Structure d'hormone

La relaxine est une hormone présente chez les mammifères et les humains. Il est principalement synthétisé dans les ovaires, l'endomètre et le corps jaune. En outre, la formation d'hormones peut se produire dans les tissus utérins ou dans le placenta pendant la grossesse.

En 1926, le scientifique F. Hayso a décrit pour la première fois l'hormone. La relaxine est constituée de deux chaînes A (22 résidus d’acides aminés) et B (30 résidus d’acides aminés), reliées par des ponts disulfure. Il s’agit d’une hormone polypeptidique dont le poids moléculaire est proche de 6 000. Étonnamment, ce n’est que près de 80 ans après la découverte que les récepteurs des cellules hormonales ont pu être reconnus.

Il s'est avéré qu'ils sont contenus dans le cœur, le cerveau, les reins et d'autres organes qui ne sont pas directement liés au système reproducteur. C’était vraiment une avancée dans le monde de la médecine, qui a marqué une étape importante dans la production de médicaments visant à surmonter les problèmes qui se posent pendant la période d’attente pour un enfant.

Fonctions dans le corps

La relaxation est multifonctionnelle. Il est difficile de surestimer la valeur de l'hormone pour le système reproducteur. Grâce à lui passe ce qui suit:

  • préparer le corps de la future mère à l'accouchement, à travers la formation du canal de naissance;
  • effet relaxant sur les ligaments des os du bassin et la symphyse pubienne au cours du dernier trimestre de la grossesse;
  • dilatation cervicale au moment de l'accouchement;
  • diminution du tonus utérin et de l'intensité des contractions.

Chez les femmes enceintes, l'hormone détend les tendons et dilate les vaisseaux sanguins. Tout cela est nécessaire pour le déroulement normal de la grossesse et le processus d'accouchement lui-même. C'est une aide précieuse pour le cœur, car lorsque le bébé attend, il y a une augmentation significative du volume sanguin et du gain de poids. On sait que cette hormone favorise la croissance et le développement de nouveaux vaisseaux sanguins. Participe au travail du coeur et affecte l'activité cérébrale.

La confirmation de ce qui précède sont des recherches et des expériences. Les scientifiques ont découvert que cette hormone réduit considérablement le risque de maladies cardiovasculaires. Ainsi, le professeur italien Marco Metra a mené l'expérience la plus importante. Les volontaires âgés ont reçu une hormone. Tous avaient déjà subi un arrêt cardiaque, des problèmes de pression et des essoufflements fréquents.

Conformément aux règles, une partie des sujets au cours de l'expérience n'a reçu qu'un mannequin. Selon les résultats de l'étude, plus de 18% du nombre de retraités ayant pris le médicament avec une hormone ont présenté une amélioration du tableau clinique. Ils ont affirmé que la dyspnée commençait à être perturbée beaucoup moins souvent. Mais aucun changement dans l'état de santé des patients qui prenaient un placebo n'a été détecté.

Selon les dernières données, la relaxine est également efficace dans le traitement de la polykystose rénale. Une prise mensuelle d’hormones stabilise l’état des reins et améliore le flux sanguin, grâce aux propriétés vasodilatatrices de l’hormone. Établi avec succès la capacité d'abaisser le niveau de collagène. Cela aide à ralentir la formation de nouvelles cicatrices et la division des cicatrices existantes.

Action contre la drogue

En pharmacie, vous pouvez trouver un complément alimentaire (complément alimentaire), des comprimés du même nom. Ce médicament contient:

  • Racines de valériane;
  • Herbe mère;
  • Feuilles d'ortie;
  • Fruits de rowan rouge;
  • Glauconite;
  • Le glucose;
  • Stéarate de calcium.

Il est pris dans le but d'enrichir le corps en micro-éléments: fer, manganèse, chrome et caroténoïdes, y compris les flavonoïdes. Il a un effet sédatif léger. Il a un effet calmant, aide à soulager la tension nerveuse et l'irritabilité. Il est pris en cas de troubles du sommeil légers, d'excitabilité accrue, d'anxiété, de fluctuations de la pression artérielle, d'anxiété, de dystonie vasculaire, de battements de coeur rapides.

Bien que la relaxine soit une hormone de grossesse, le médicament Relaxine est strictement contre-indiqué pendant la période d'attente pour l'enfant et pour l'allaitement, c'est-à-dire l'allaitement. Ceci est indiqué dans les instructions d'utilisation.

Parmi les autres contre-indications figurent également l'intolérance individuelle aux composants et à l'âge des enfants. Avant de prendre les pilules, il est recommandé de consulter votre médecin.

En règle générale, les adultes prennent 1 comprimé (300 mg) trois fois par jour avec les repas. Le cours dure de deux à trois semaines, après quoi le supplément alimentaire doit être arrêté.

Les plaintes les plus fréquentes et les questions sur la grossesse. II terme

Deuxième trimestre de la grossesse.

Quand des changements posturaux se produisent-ils chez une femme enceinte?
(Postural - fournissant un équilibre stable du corps).
Pendant la grossesse, la colonne vertébrale acquiert une courbure antérieure dans la région lombaire (lordose) afin de créer un contrepoids à l'utérus enceinte et de maintenir le centre de gravité du corps. Aux derniers stades de la grossesse, la douleur, la faiblesse et l'engourdissement des mains peuvent se manifester à nouveau comme réaction compensatoire à l'étirement du cou en avant et aux épaules penchées en réponse à une lordose excessive. Ces modifications posturales entraînent une compression des nerfs cubital et médian, ce qui entraîne les symptômes décrits ci-dessus.
La relaxation pendant la grossesse est sécrétée par le corps jaune, le placenta et en partie par le tissu décidu de l'utérus. On pense que cela modifie le tissu conjonctif des organes génitaux, notamment en provoquant des modifications biochimiques du col de l'utérus. La relaxation et le déplacement simultanés du centre de gravité peuvent contribuer à accroître l'instabilité de la démarche. Ces changements sont particulièrement prononcés en fin de grossesse. Plus de 50% des femmes enceintes se plaignent de maux de dos, pouvant être causés par un dysfonctionnement des articulations sacro-pelviennes ou par des spasmes des muscles paravertébraux.
Environ 4 à 6 femmes enceintes sur 1 000 ont une scoliose. Les changements dans les vertèbres ne sont généralement pas assez prononcés pour modifier la capacité des poumons ou affecter la grossesse. La grossesse améliore également rarement la courbure latérale de la scoliose. Si une femme subit une opération de la colonne vertébrale avant la grossesse (cœur de Harrington entre les vertèbres), cela n'aura pas d'incidence sur le déroulement de la grossesse et les tactiques de gestion de l'accouchement. La seule limite est qu'en raison des dommages causés à l'espace épidural, les anesthésiologistes peuvent refuser d'y pratiquer une anesthésie épidurale.

À quel moment apparaissent les changements dans la forme du bassin?
Le bassin de la femme continue de croître environ 3 ans après la ménarche. Par conséquent, si la grossesse survient immédiatement après la ménarche, le risque de disparité entre la taille du pelvis et la tête du fœtus est élevé. La relaxine peut détendre les ligaments du bassin pendant la grossesse. La symphyse pubienne peut s’étendre jusqu’à 4 mm chez les nullipares, jusqu’à 5 à 8 mm chez les multipares.

Quand une femme enceinte ressent-elle habituellement des mouvements du fœtus?
La plupart des femmes ressentent des mouvements fœtaux avant la 20e semaine de grossesse. Au cours de la première grossesse, la femme les ressent habituellement à 18 semaines et pendant les grossesses suivantes de 15 à 16 semaines. La femme sent les premiers mouvements au repos, assis ou couché, se concentrant sur son corps. Il est généralement décrit comme chatouiller ou caresser la plume à l'intérieur du nombril. À mesure que les fruits poussent, ils deviennent plus tangibles et réguliers. Le mouvement du fœtus des médecins appelé perturbations. L'enfant doit se rapprocher au moins 4 fois par heure du troisième trimestre et de nombreux médecins recommandent de tenir un journal de l'agitation afin d'évaluer correctement l'état intra-utérin du fœtus.

Une femme enceinte devrait-elle porter sa ceinture de sécurité?
Les ceintures de sécurité doivent être portées pendant la grossesse. Traumatiser un enfant est beaucoup plus dangereux que de serrer la ceinture d'un ventre de femme enceinte. Les sangles doivent être placées comme suit: la sangle inférieure sous l’abdomen (au-dessus des cuisses) et la sangle supérieure au-dessus de l’abdomen, puis entre les glandes mammaires et plus loin sur la clavicule. Il n'y a pas de rapports indiquant que les airbags peuvent endommager le foetus pendant le déploiement. Il est souhaitable que l’abdomen de la femme enceinte se situe à 25-30 cm du coussin gonflable.

Une femme enceinte peut-elle rendre visite au dentiste?
Le soin des dents est un élément très important des soins de santé pour les femmes enceintes. Pendant la grossesse, les gencives deviennent plus enflées et saignent plus souvent lors du brossage des dents. Epulis gravidarum, un type de gingivite, survient souvent chez les femmes enceintes. Si un traitement contre la carie, l’infection ou un traitement chirurgical est nécessaire, informez le dentiste de votre grossesse afin de choisir les médicaments qui conviennent. La plupart des antibiotiques et anesthésiques locaux sont sans danger pendant la grossesse. Les examens radiologiques peuvent s’accompagner de la protection de l’abdomen avec un tablier en plomb, mais il est préférable d’éviter les rayons X car le risque d’effets indésirables sur le fœtus augmente.

Pourquoi les brûlures d'estomac surviennent-elles pendant la grossesse?
La vidange gastrique est lente pendant la grossesse. Mais des études récentes ont révélé une plus grande importance des taux élevés de progestérone et de faibles taux de motiline dans le développement des brûlures d'estomac chez les femmes enceintes au troisième trimestre. Certains chercheurs soulignent une réduction du tonus du sphincter oesophagien, ce qui entraîne un reflux d'acide dans l'œsophage.

Pourquoi le mal de dos se produit-il souvent pendant la grossesse?
La moitié des femmes enceintes se plaignent de douleurs au bas du dos. La douleur peut être dans le bas du dos ou dans le sacrum. La douleur ne peut être que la nuit. Les causes de ces douleurs sont multiples: déplacement du centre de gravité du corps dû à l'utérus enceinte, allongement accru des ligaments articulaires sous l'action de la relaxine, étirement des ligaments, circulation sanguine altérée dans le corps d'une femme enceinte. Traitement - chaleur et froid, acétaminophène, massage, posture correcte, chaussures correctes, gymnastique pour femmes enceintes. Une femme enceinte peut réduire la douleur en plaçant un pied sur une chaise pendant de longues périodes debout et en plaçant un oreiller sous ses jambes alors qu’elle est allongée sur le lit.

Comment détecter le début du travail prématuré?
De nombreux tests ont été proposés, mais peu d’entre eux se sont avérés assez fiables. Tout d'abord, un examen à deux mains d'une chaise ou une échographie avec un capteur vaginal peut révéler un raccourcissement et une dilatation du col de l'utérus. Un coton-tige permet de reconnaître la rupture des membranes. Le test de fibronectine fœtale (fFN) récemment proposé est également utilisé pour détecter le travail prématuré. La cardiotocographie peut révéler des contractions de l'utérus. La définition de certaines hormones est également utilisée dans le diagnostic de certaines pathologies de la grossesse (recherche sur les œstrogènes du mucus). La plupart des cas de prématurité peuvent être prévus. Les appareils ménagers permettant de détecter les contractions utérines ne sont pas fiables. Mais ils peuvent être utilisés "soins infirmiers pour les femmes enceintes". Au rendez-vous chez le médecin, l’infirmière rend visite à la femme enceinte à domicile tous les jours et signale tous les changements au médecin en charge.

Quel est le risque de grossesse multiple?
Chez les jumeaux, les complications de la grossesse se produisent beaucoup plus souvent que chez les grossesses uniques. Et la différence est significative.
Parmi les complications chez la mère figurent l'anémie, les hauts niveaux d'eau, l'hypertension, le travail prématuré, l'atonie utérine post-partum, les hémorragies post-partum, le diabète, la néphropathie / prééclampsie et la fréquence des indications de césarienne.
Parmi les complications observées chez le fœtus, on peut citer une position fœtale anormale, un placenta praevia, un décollement placentaire, une rupture prématurée des membranes, une immaturité, un développement retardé du fœtus, une perte des anses du cordon ombilical, des malformations congénitales, une morbidité et une mortalité périnatales élevées.
Bien que pour une grossesse à une seule grossesse, un fœtus avec 37 semaines de gestation soit considéré, puis avec des jumeaux, la moitié des grossesses se terminent à 36 semaines, avec des triplés - 33,5 semaines, avec une quadruple - 31 semaines.

Adaptation physiologique à la grossesse
et besoins nutritionnels.
Pourquoi les femmes enceintes développent-elles des taches pigmentaires sur la peau?
Les taches brunes sont directement liées à des niveaux élevés de MSH (mélanocyte-stimulating hormone) pendant la grossesse. On croit qu'une augmentation des taux d'œstrogènes et de progestérone dans le corps peut entraîner une hyperpigmentation chez certaines femmes. Cela se remarque sur les mamelons, le nombril, les aisselles, le périnée, le linea alba sur l’abdomen (qui pendant la grossesse ressemble davantage au linea nigra). Il peut assombrir la peau du visage, qui s'appelle chloasma. Parmi les autres changements cutanés, l'érythème palmaire focal est également courant.

Pourquoi l'acné augmente-t-il pendant la grossesse? Les niveaux de progestérone, qui contiennent également des composants androgènes, sont élevés pendant la grossesse, ce qui augmente la sécrétion des glandes cutanées. Une hydratation constante de la peau devrait aider à maintenir la peau dans l'état souhaité. Une femme devrait consulter un médecin s’il est nécessaire d’appliquer des crèmes topiques sur la peau. La plupart des crèmes contre l'acné contiennent de la tétracycline, qui est contre-indiquée pendant la grossesse.
Le mal de tête va-t-il diminuer pendant la grossesse? Chez la plupart des femmes, la qualité et la quantité des maux de tête ne changent pas pendant la grossesse. Il y a des cas où la douleur disparaît, mais peut même s'intensifier dans certains cas. Comme la migraine d’une femme dépend des niveaux hormonaux, son intensité décroît avec l’augmentation de la production d’œstrogènes, produits pendant la grossesse. Pour les femmes qui souffrent de maux de tête (identiques ou plus fortes qu’avant la grossesse), les options de traitement sont limitées, en particulier au cours du premier trimestre. Certains médecins prescrivent de l’acétaminophène, des médicaments, des antiémétiques. Le traitement non médicamenteux comprend la relaxation, l'élimination du stress, la gymnastique. Ces activités doivent toutes être essayées avant un traitement médical.
Est-il normal pendant la grossesse d'augmenter le rythme cardiaque? Un nombre important de changements cardiovasculaires se produisent pendant la grossesse, ce qui peut être accompagné d'essoufflement et d'une tolérance réduite à l'exercice. Pendant la grossesse, le volume sanguin dans le lit vasculaire augmente de 30 à 50%. Ceci s'accompagne d'une augmentation du débit cardiaque. La fréquence cardiaque peut également devenir fréquente à 10-20 battements par minute. Le pic de ces changements se situe entre 20 et 24 semaines et une restauration complète de la fonction a généralement lieu 6 semaines après l'accouchement.
La tension artérielle dans les mains devrait changer très légèrement pendant la grossesse et dans les jambes, elle augmenterait nettement. Ceci est accompagné d'un gonflement des pieds. En raison de ces modifications du débit sanguin, des bruits peuvent survenir lors de l'auscultation du cœur, tels qu'un "murmure", une grande pause entre le premier et le second son du cœur, ou S3 - halogop. Certains changements non spécifiques du segment ST sur le cardiogramme peuvent se produire, ainsi que des modifications du contour du cœur sur une radiographie thoracique. Voici une liste de changements. chez les femmes enceintes:
• la pression artérielle systolique diminue de 4 à 6 mm Hg;
• la pression diastolique diminue de 8-15 mm Hg;
• la pression des impulsions diminue de 6 à 10 mm Hg;
• H.SS. augmente de 12 à 18 battements / minute;
• le volume d'impact augmente de 10 à 30%;
• Le débit cardiaque augmente de 33 à 45%.

Quels sont les changements les plus fréquents dans la respiration chez les femmes enceintes? Les femmes enceintes souffrent de congestion nasale due à une hypersécrétion de mucus induite par des œstrogènes. Le plus sûrement, il est éliminé avec un spray d'eau pour le nez.
Voici une liste complète des changements dans le système respiratoire chez les femmes enceintes:
• La fréquence respiratoire ne change pas.
• Capacité respiratoire augmentée de 0,1 à 0,2 litre;
• Le volume expiratoire de réserve est réduit de 15%;
• volume résiduel réduit;
• la capacité vitale des poumons ne change pas;
• la capacité inspiratoire est augmentée de 5%;
• La capacité de la réserve fonctionnelle est réduite de 18%.
• Le volume minute a augmenté de 40%.
Le nombre de maladies de la vésicule biliaire augmente-t-il pendant la grossesse? Pour certaines maladies, oui. L'œstrogène est un facteur de risque important pour la formation de calculs. Il augmente la concentration de cholestérol dans la bile, ce qui entraîne la formation de calculs.
Le nombre de maladies du foie chez les femmes enceintes augmente-t-il? Chez les femmes enceintes, des angiomes ressemblant à des araignées et une rougeur des paumes peuvent survenir. Environ les deux tiers des femmes blanches et seulement 10% des femmes noires vivent ces changements. Chez la femme, la concentration sérique d’albumine, l’augmentation de l’activité phosphate des sels sanguins et l’augmentation du taux de cholestérol peuvent également être réduites. Ce sont des signes de dommages au foie, mais ils ne le sont pas si on les trouve chez une femme enceinte.
Quels sont les changements dans la digestion chez les femmes enceintes? Au début de la grossesse, de nombreuses personnes ressentent une augmentation de l'appétit et ont besoin d'environ 200 kcal / jour supplémentaires. La motilité (motilité) de l'estomac chez les femmes enceintes est réduite en raison d'une diminution de la production de motiline. L'ulcération due à la réduction de la production de suc gastrique diminue. Augmente le temps de passage des aliments dans les intestins de 52 à 58 heures.
Les mythes les plus courants sur les besoins nutritionnels des femmes enceintes sont différents selon les cultures. Parmi les femmes rurales d'Amérique du Sud, les perversions alimentaires suivantes sont les plus courantes: manger de l'argile et du détergent à lessive, tandis que les Britanniques mangent du charbon en premier lieu. Les femmes présentant des nausées et des vomissements peuvent également présenter un pialisme (forte salivation) entraînant une perte de liquide allant jusqu'à 1 à 2 litres par jour.
Comment changer les cheveux pendant la grossesse? Les cheveux poussent dans la phase "anagène" et reposent dans la phase "télogène". Environ 15 à 20% de tous les cheveux sont dans la phase «télogène» à tout moment. Au cours de cette phase de repos, la chute des cheveux est la norme pour qu'un nouveau cheveu puisse pousser à cet endroit. Pendant la grossesse, peu de cheveux sont dans la phase «télogène», mais immédiatement après la naissance, la quantité de cheveux dans la phase «télogène» augmente considérablement, ce qui entraîne une chute plus importante de cheveux. C'est très excitant pour une femme, mais cette condition est la norme et est considérée comme temporaire.

Demandez à WomenOnline

Guide pour être une femme parfaite

Détendez-vous hormone pendant la grossesse - Tout ce que vous devez savoir

Comme votre mandat approche à grands pas, vous risquez de paniquer à propos du travail à venir. Et, si vous craignez de pouvoir pousser facilement votre enfant, eh bien, si cela peut vous aider, vous n'êtes pas seul. Mais ne vous inquiétez pas trop, car un peu de relaxine peut faciliter ce processus. Ici, AskWomenOnline a quelques informations pertinentes sur l'hormone relaxine pendant la grossesse. Alors lisez notre post ci-dessous.

Qu'est-ce que l'hormone relaxine?

La relaxine est une hormone produite par le corps pendant la grossesse. La production de relaxine commence généralement après l'ovulation. Les niveaux d'hormones augmenteront au cours du premier trimestre de la grossesse et au cours des dernières semaines de la grossesse. La relaxine, une hormone qui agit pendant la grossesse, a pour principale fonction de relâcher et de détendre les muscles du bassin afin de faciliter l’accouchement vaginal.

Cependant, la relaxine est également trouvée chez les hommes et les femmes non enceintes. Mais pendant la grossesse, la production de relaxine augmente fortement chez les femmes. La membrane muqueuse de l'utérus, le placenta et les membranes entourant le fœtus produisent tous l'hormone relaxine pour faciliter l'accouchement. Dans le cas des femmes non enceintes, le corps jaune, une structure des ovaires qui sécrète des hormones, produit indépendamment une hormone. Chez les hommes, la prostate sécrète l'hormone de la relaxine dans le corps.

Le rôle de l'hormone relaxine pendant la grossesse:

L'hormone relaxine sert à diverses fonctions du corps pendant la grossesse. Certains d'entre eux comprennent:

  • Le rôle de la relaxine pendant la grossesse, il dilate les muscles pelviens pour préparer le corps à l'accouchement. La facilité avec laquelle vous pouvez pousser votre bébé pendant le processus de naissance naturel dépend de la souplesse de vos muscles pelviens. La relaxine détend également les muscles pelviens.
  • La relaxine aide à étirer les muscles abdominaux pendant la grossesse. Ceci est une fonction importante, car vos muscles abdominaux doivent constamment s’étirer pour s'adapter à la croissance de votre bébé. Avoir Relaxin pendant la grossesse étire également la poitrine pour que le corps puisse mieux s'adapter à la pression exercée sur le diaphragme par la croissance de votre utérus. La relaxine affecte également d'autres ligaments. L'augmentation de la production d'hormones pendant la grossesse rend la plupart des tendons et des ligaments plus flexibles que d'habitude.
  • La relaxine inhibe la contraction utérine dans les premiers stades de la grossesse, ce qui empêche la naissance prématurée.

Autres effets Relax hormone durant la grossesse:

Vous voyez donc que l'hormone de la relaxine est très utile pendant la grossesse. Mais il peut avoir d'autres effets pouvant entraîner des maux mineurs ou des problèmes de santé. Ainsi, vous devriez tout savoir sur ces effets de la relaxine pendant la grossesse, qui comprennent souvent:

  • La relaxine pendant la grossesse affecte également les ligaments de la colonne vertébrale, ce qui peut entraîner douleur et instabilité. Par conséquent, vous devez porter une attention particulière à la posture pendant la grossesse, vous êtes plus susceptible aux problèmes de dos.
  • Si vous êtes enceinte, vous pouvez souffrir de douleur à la ceinture pelvienne (PGP). La ceinture pelvienne fait référence à la structure du tissu osseux qui soutient les jambes, les articulations de la hanche et les autres articulations environnantes. Tout le monde peut faire l'expérience de PGP. Mais lorsque vous êtes enceinte, la cause de la PGP change souvent dans la structure pelvienne de la ceinture en raison des effets de l'hormone de la relaxine. La relaxine et d'autres hormones peuvent desserrer la ceinture pelvienne, ce qui peut causer des douleurs aux articulations pelviennes.
  • Pendant la grossesse, lorsque vos hormones telles que la relaxine affaiblissent vos muscles, vous courez un plus grand risque de blessure. Vous pouvez tendre les muscles et même risquer de tomber. Par exemple, vous pouvez travailler sur des postures de yoga ou d’étirement qui favorisent la souplesse, mais à cause de la perte de vos ligaments, vous risquez de sur-étirer diverses articulations et muscles. Par conséquent, il est préférable de suivre des exercices qui contribuent à la stabilité conformément aux recommandations du médecin traitant.

L'hormone relaxine peut vous rendre fragile ou instable pendant la grossesse. Mais il est important que le processus de naissance soit plus facile. Alors, prenez bien soin de votre posture pendant la grossesse, en particulier pendant les premier et troisième trimestres, lorsque la relaxine est à son apogée dans votre corps.

Si vous êtes une femme, elle est une experte en soins de santé. Sella Suroso a reçu ses honneurs de l'Université Gadjah Mada. Elle a ensuite terminé sa formation en résidence à la RSUP Dr. Sardjito.

Hormones de grossesse: "répartition des rôles"

Les hormones sont des substances étonnantes dans le corps humain. Après tout, il semble que leur nombre dans le sang soit insignifiant, mais le rôle est énorme. C'est grâce aux hormones que le corps fonctionne comme un système unique, effectuant certaines tâches. Pour une femme enceinte, le principal est de porter et de donner naissance à un bébé en bonne santé.

Catherine Svirskaya
Obstétricien-Gynécologue, Minsk

Grossesse et accouchement - un test sérieux pour le corps. Et ce sont les hormones de la grossesse qui l'aident à faire face à cela. Certaines ne commencent à être produites que pendant la grossesse (gonadotrophine chorionique humaine, lactogène placentaire), le niveau des autres augmente plusieurs fois (progestérone, prolactine), la troisième - de manière moins significative (thyroxine). La nature veille donc au bon développement du bébé, à la poursuite de la grossesse et au début de la naissance. Toute défaillance hormonale peut entraîner une perturbation de ce processus et des complications de la grossesse.

La première hormone de grossesse

Tous les changements hormonaux pendant la grossesse sont déclenchés à partir du moment où l'ovule est attaché à la paroi de l'utérus. À l'extérieur, les cellules de l'ovule forment des villosités et s'unissent aux vaisseaux sanguins de l'utérus pour former le chorion qui se transforme ensuite en placenta. Chorion produit une hormone de grossesse spéciale appelée gonadotrophine chorionique humaine (hCG). L'apparition de cette hormone dans le sang indique à l'ensemble du corps qu'une grossesse s'est produite. La HCG bloque l’apparition de la prochaine menstruation. Avec le flux sanguin, il entre dans le principal centre de régulation du corps - l'hypophyse. Et l'hypophyse, ayant reçu un tel signal, reconstruit toute l'activité hormonale du corps. Les glandes surrénales réagissent également au niveau de hCG dans le sang, modifiant ainsi la synthèse de leurs hormones. Le caractère unique de cette hormone lui a permis d’être utilisée pour déterminer la grossesse. Le test de grossesse en pharmacie le plus simple est basé précisément sur la détermination de HCG excrété dans l'urine. Le niveau de cette hormone dépend directement de la durée de la grossesse: il double tous les deux jours et atteint son maximum 7 à 10 semaines après la conception. Après, il commence à diminuer progressivement et reste pratiquement au même niveau dans la seconde moitié de la grossesse.

Par le taux d'augmentation de l'hCG dans le sang au cours de la première moitié de la grossesse, il est possible de juger si elle se développe normalement.

Hormones "corps jaune"

Le corps jaune est une glande endocrine temporaire dans le corps d'une femme qui se forme après l'ovulation à la place d'un follicule éclatant. Sa tâche principale est le développement des hormones sexuelles féminines - œstrogènes et progestérone, nécessaires au maintien de la grossesse. Si la fécondation n'a pas eu lieu, le corps jaune se résorbe progressivement, la quantité de progestérone qu'il produit devient insuffisante pour maintenir la couche interne de l'utérus et la menstruation commence. Lorsque la grossesse survient sous l’influence de l’hCG, le corps jaune de l’ovaire, au contraire, continue de croître et sécrète de la progestérone et des œstrogènes, qui soutiennent l’endomètre. Après 12 semaines de grossesse, le placenta assume la fonction hormonale principale et le corps jaune disparaît lentement à la 14–17e semaine.

Hormones qui affectent le développement fœtal: œstrogène

Les œstrogènes constituent un groupe d’hormones dont les principales sont l’estrone, l’œstradiol et l’œstriol. Ils sont principalement produits par les ovaires et, dans une moindre mesure, par les glandes surrénales et le tissu adipeux. Après 16 semaines de gestation, le placenta est la principale source d’œstrogènes. Après la conception, la quantité d’œstrogène produite dans le corps de la femme est multipliée par 30. Un taux élevé d'œstrogènes affecte de nombreux points importants du développement fœtal, par exemple le taux de division cellulaire au début de son développement. Ils contribuent à augmenter la taille de l'utérus et à préparer la naissance du canal de naissance. Sous l'influence de l'œstrogène, les glandes mammaires augmentent, les canaux lactifères se développent et se développent en elles, se préparant à la lactation. Ils participent également au développement de l'accouchement, en ramollissant le tissu conjonctif du col de l'utérus et en contribuant à sa divulgation. Déterminer le niveau d'estriol dans le sang des femmes enceintes vous permet d'identifier les violations du développement de la grossesse. Ainsi, une diminution de cette hormone est observée dans certaines malformations du fœtus, infection intra-utérine et insuffisance placentaire. La détermination de la quantité d'œstriol dans le sang est incluse dans le "triple test", effectué entre 16 et 18 semaines de grossesse.

La principale hormone de préservation de la grossesse: la progestérone

La progestérone est considérée comme la principale hormone permettant de préserver la grossesse. Comme mentionné ci-dessus, jusqu'à 12 semaines, il produit un corps jaune et, après cette période, le placenta.

La progestérone assure la transition de la couche interne de l'utérus (endomètre) dans un état tel qu'elle peut «accepter» un ovule fécondé en cas de grossesse, contribue à sa fixation sûre dans la paroi utérine et à la nutrition du fœtus. Il aide également à détendre les muscles de l'utérus, empêchant ainsi l'interruption prématurée de la grossesse. Il a encore une tâche extrêmement importante: il bloque la réponse immunitaire du corps de la mère au fœtus en tant qu’objet étranger. Sous l'influence de la progestérone, le mucus du col utérin s'épaissit, formant un bouchon dit de mucus qui protège contre les infections de l'utérus. Dans le même temps, la progestérone empêche l’apparition de la prochaine ovulation et affecte le système nerveux de la future mère, en le préparant à la naissance et à la naissance d’un enfant. C’est cette hormone qui est responsable des larmoiements, de la somnolence, de l’irritabilité et des sautes d’humeur inhérentes à la plupart des futures mères.

Il est important de noter que la progestérone détend non seulement l'utérus, mais également toute musculature lisse qui existe dans de nombreux organes de notre corps. Et si, dans le cas de l'utérus, cela nous permet de supporter une grossesse, ses effets sur d'autres organes entraînent diverses affections. Ainsi, il détend l'anneau musculaire entre l'estomac et l'œsophage, ce qui explique pourquoi les femmes enceintes souffrent souvent de nausées et de brûlures d'estomac. Il rend les intestins moins actifs, ce qui provoque une constipation et des ballonnements. Il réduit le tonus des uretères et de la vessie, ce qui conduit souvent aux toilettes et augmente le risque d'inflammation des reins. Il réduit le tonus des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne la rétention de fluides corporels et, par conséquent, un œdème, une chute de pression et des varices. Avec une grossesse normale, il n’est pas nécessaire de contrôler la progestérone. Mais les femmes menacées d'interruption doivent tester périodiquement cette hormone, ce qui permettra au gynécologue de contrôler le déroulement de la grossesse et, si nécessaire, de modifier le traitement. Notez que les médicaments à base de progestérone sont souvent utilisés pour préserver la grossesse.

Hormones placentaires

Le placenta est un organe temporaire qui se développe dans l'utérus pendant la grossesse. Elle relie les organismes de la mère et du bébé. À travers le placenta, le fœtus reçoit de l'oxygène et des nutriments et les déchets excrétés sont excrétés. Enfin, le placenta se forme à partir de la 14–16 e semaine de grossesse et, à partir de cette période, il devient la principale source d’œstrogènes et de progestérone. Cependant, sa fonction hormonale n'est pas limitée à ces hormones. Le placenta est une usine entière pour la production de diverses hormones et substances similaires. Nous ne considérons que les principaux:

Harmon qui aide le fœtus à se développer: lactogène placentaire (PL)

Cette hormone affecte les processus métaboliques dans le corps de la mère, visant à assurer la croissance et le développement du fœtus. Cela empêche donc la synthèse de protéines dans son corps, ce qui augmente l'apport d'acides aminés nécessaires à la formation du fœtus. Il réduit également la sensibilité des tissus à l'insuline, en maintenant le taux de glucose (la principale source d'énergie) dans le sang de la mère, afin que le bébé en obtienne davantage.

En outre, le lactogène placentaire augmente la production de progestérone, stimule le développement des glandes mammaires et inhibe la réponse immunitaire de la mère aux protéines fœtales, ce qui est important pour le développement normal de la grossesse. Comme cette hormone n'est produite que par le placenta, la détermination de sa quantité est un indicateur direct de l'état de cet organe. Il est utilisé pour diagnostiquer une insuffisance placentaire (une situation dans laquelle le placenta cesse de fonctionner normalement et le bébé commence à souffrir d'un manque d'oxygène et de nutrition). Avec le manque d'oxygène chez le fœtus, la concentration de lactogène placentaire dans le sang diminue de près de 3 fois.

Hormone de préparation à l'accouchement: la relaxine

Il est fortement sécrété aux derniers stades de la grossesse. La relaxine détend le col pendant le travail et affaiblit la connexion entre la symphyse pubienne et les autres os du bassin. Ainsi, cette hormone prépare le corps de la mère à l'accouchement.

Cependant, la relaxine affecte également d'autres tissus ligamenteux, par exemple, ramollit les articulations des membres. Par conséquent, de nombreuses femmes peuvent ressentir des douleurs articulaires en fin de grossesse, le risque de luxation augmente, même avec une exposition externe mineure.

Changements hormonaux importants dans le corps de la future mère

Glande thyroïde

La glande thyroïde pendant la grossesse augmente de taille et contribue au maintien normal du bébé. Au début de la grossesse, la quantité d’hormones thyroïdiennes, principalement la thyroxine, augmente de 30 à 50%. La réduction de la production d'hormones peut entraîner un dysfonctionnement de la formation du cerveau et du système nerveux du fœtus. Mais une augmentation du taux d'hormones thyroïdiennes est dangereuse: le risque d'avortement augmente. C'est pourquoi le contrôle de ces hormones pendant la grossesse est si important.

Glandes parathyroïdes

Ces petites glandes sont situées le long de la glande thyroïde et sont les principaux régulateurs du métabolisme du calcium dans le corps grâce à la production de parathormone. Avec une carence en calcium dans le corps de la future mère, cette hormone agit dans l’intérêt de l’enfant (après tout, le fœtus a besoin de cet élément pour la formation d’os) et l’élimine des os et des dents de la femme. Par conséquent, il est extrêmement important que le régime de la future mère contienne suffisamment de calcium, particulièrement riche en produits laitiers et en poisson.

Glandes surrénales

La grossesse surrénale est également une période très importante de travail continu. Ils produisent des minéralocorticoïdes et des glucocorticoïdes. La première tâche consiste à réguler le métabolisme des sels d’eau; leur concentration doublera d’ici la fin de la grossesse, ce qui entraîne une rétention d’eau et de sodium dans le corps, ce qui entraîne un gonflement et une augmentation de la pression. Ces derniers aident à mobiliser les acides aminés des tissus de la mère pendant la formation des tissus du bébé et suppriment l’immunité afin que le corps de la femme ne rejette pas le fœtus. Malheureusement, ces hormones ont des "effets secondaires" totalement indésirables: elles provoquent un amincissement des cheveux, la formation de taches pigmentaires et de vergetures sur la peau.

En outre, les hormones sexuelles mâles sont transformées en glandes surrénales. Si cette fonction surrénalienne est altérée, le risque de fausse couche ou de naissance prématurée augmente.

Avant de donner naissance

Quelques semaines avant la naissance, l'arrière-plan hormonal change à nouveau: le corps passe de «préserver la grossesse» à «donner naissance».

À partir de la 36e semaine de grossesse, le placenta commence à fonctionner différemment: la quantité d'œstrogène augmente, la progestérone diminue. L'augmentation des niveaux d'œstrogènes augmente la production de prostaglandines (substances qui déclenchent le travail). Et, pour des raisons évidentes, la progestérone devient «inutile», car maintenant que le bébé est à terme et qu'il n'est plus nécessaire de sauver la grossesse, le niveau de cette hormone diminue.

Chaque hormone de grossesse a ses propres propriétés "positives" et "négatives" qui affectent le bien-être de la future mère. Mais tous ces changements visent le déroulement normal de la grossesse et un accouchement sans danger.

Si le corps d'une femme enceinte ne peut pas fournir la quantité d'hormones nécessaire à un bébé à part entière, le médecin vous prescrira des médicaments hormonaux pour compenser leur déficience.

Quelle est l'hormone relaxine?

Pendant la ménopause, le niveau de relaxine et d’œstrogène chez la femme diminue de façon spectaculaire. Mais en plus de la fonction importante pendant la grossesse, il est capable de former et de favoriser la croissance des vaisseaux sanguins.

Les récepteurs associés à cette hormone sont situés dans le cœur, les reins, le cerveau et de nombreux autres organes internes qui ne sont pas du tout liés à la reproduction. Par conséquent, cette hormone a une grande importance à la fois pour la reproduction et pour le travail du cerveau et du cœur.

Fonctions de l'hormone dans le corps

La relaxine est produite dans le corps jaune, les ovaires et peut également se produire dans le placenta et les tissus utérins pendant la grossesse. Il a une structure chimique très similaire à l'insuline.

Le rôle de la relaxine dans le corps:

  • la formation du canal de naissance et la préparation du corps féminin à l'accouchement;
  • avant l'accouchement, il étend les os du bassin, relâchant ses ligaments, en liaison avec lesquels le bassin se dilate et le travail est normal;
  • ouvre le col pendant le travail;
  • réduit le tonus utérin et supprime sa réduction arbitraire.

Avec l'augmentation de la durée de la grossesse, la relaxine dans le sang augmente, à partir de la dixième semaine jusqu'à la naissance, en même temps qu'avant la naissance, elle atteint son chiffre le plus élevé. Le contenu de l'hormone relaxine dans le sang revient à l'état normal 1 à 3 mois après l'accouchement.

Mais l'excès de cette hormone peut être trouvé à la fois chez les femmes qui ne sont pas enceintes et chez les hommes. Il est traité avec de la progestérone et de l'estradiol.

Comment l'hormone aide-t-elle dans les maladies?

Les médicaments contenant de la relaxine, de l’aide et des maladies.

Le professeur Marco Metra, d'Italie, a mené une telle expérience, qui a montré que la préparation contenant la substance de relaxine aide à prévenir l'apparition de maladies cardiovasculaires.

Comment est-il allé? Appelés volontaires âgés qui souffraient de problèmes de pression, et avaient également une dyspnée fréquente, ont reçu un médicament hormonal. Dans cette moitié des sujets ont été donnés une sucette. À la fin de l'expérience, les retraités qui prenaient des hormones amélioraient leur état et chez 18% des volontaires ayant consommé des hormones, l'essoufflement avait diminué. Retraités qui ont pris juste un mannequin, rien n'a changé.

En outre, cette hormone incroyable est bonne pour guérir polykystique des reins. Un mois à peine après la prise des comprimés et grâce aux propriétés d’expansion des vaisseaux sanguins, l’hormone améliore le flux sanguin et l’état des reins revient à la normale. Ces médicaments hormonaux réduisent parfaitement le niveau de collagène. Cela signifie que non seulement de nouvelles cicatrices se produisent, mais que les anciennes sont également scindées.

Comment fonctionne le médicament?

Il existe un complément alimentaire en vente dans les pharmacies, qui s'appelle le même que l'hormone elle-même. Ce supplément comprend:

  • racine de valériane;
  • herbe de Motherwort;
  • feuilles d'ortie;
  • fruits de rowan rouge;
  • la glauconite;
  • le glucose;
  • stéarate de calcium.

Ce complément alimentaire se boit afin de saturer le corps en oligo-éléments tels que le manganèse, le fer, les caroténoïdes, le chrome et les flavonoïdes. Il a un effet sédatif léger. Il a un effet calmant, supprime les états névrotiques, supprime l'irritabilité. Il est souvent saoul:

  • pour les troubles mineurs du sommeil;
  • avec excitabilité excessive;
  • avec anxiété inexpliquée fréquente;
  • avec des différences de pression artérielle;
  • avec des palpitations;
  • avec dystonie végétative-vasculaire.

Contre-indications

Il faut toujours se rappeler que la relaxine, hormone, est intrinsèquement une hormone de grossesse, mais que le médicament lui-même sous la forme d'un complément alimentaire est strictement interdit d'utilisation pendant toute la durée de la grossesse et pendant toute la période d'allaitement.

Les enfants de moins de 18 ans ne sont pas non plus autorisés à prendre ce médicament, de même que les personnes présentant une intolérance individuelle aux composants de ce complément alimentaire.

Il est également interdit aux personnes atteintes de myasthénie grave, de problèmes respiratoires, d'apnée du sommeil et d'insuffisance hépatique grave.

Surdose

Le surdosage provoque une dépression du système nerveux central, allant d’une somnolence grave au coma. Dans ce cas, l’estomac est immédiatement lavé et un traitement symptomatique est effectué et les fonctions vitales sont vérifiées.

Effets secondaires

Rarement, mais sont identifiés:

  • nausée, amertume et bouche sèche;
  • maux de tête, vertiges, légère somnolence matinale;
  • irritabilité, agressivité, dépression, cauchemars, hallucinations, très rarement amnésie;
  • éruption cutanée, démangeaisons, choc anaphylactique extrêmement rare;
  • augmenter la phosphatase alcaline et les transaminases hépatiques.

Et aussi rarement, mais il y a un syndrome de sevrage, il en résulte une insomnie.

Trente-septième semaine: «Maman, je suis prête et toi. "

À l'âge de trente-sept semaines, le fœtus a une croissance d'environ 48 à 49 cm et un poids de 2 800 à 3 000 grammes.

Comme tous les systèmes organiques du fœtus sont déjà formés, la croissance et le poids sont des indicateurs purement individuels et ne reflètent pas le ralentissement ou l’accélération de la maturation de l’enfant à naître.

Le fruit est dans une certaine position: les bras sont croisés sur la poitrine, les jambes sont pliées dans les jambes, la tête est en dessous.

Le remuage n'est activé que pendant le manque d'oxygène ou une explosion d'émotions, en raison de la situation stressante de la vie de la mère.

Changements dans le corps de l'enfant

L'enrobage gras sur la peau du fœtus atteint une épaisseur maximale de 3-3,5 mm.

Il est impossible de blesser la peau en raison du revêtement lubrifiant générique. L'enfant est séparé des parois de l'utérus par la membrane de la vessie fœtale, qui ne peut pas être ouverte même par les ongles d'un adulte.

Les cheveux Lanugo ou les peluches continuent à tomber activement, tous les organes sensoriels du fœtus sont développés dans la même mesure que chez le nouveau-né.

Changements dans le corps de la mère

Le fœtus est déjà prêt pour la vie extra-utérine à partir de 36 semaines de gestation, mais cela n’est pas suffisant pour commencer une activité professionnelle.

Le corps de la mère n'est pas encore prêt! Pour la naissance d'un enfant, il est nécessaire de préparer le canal génital, qui est régulé par l'hormone - relaxine ("relaxante"), produite dans le placenta et les ovaires ("corps jaune").

Fonctions de l'hormone relaxine pendant la grossesse:

    réduction de l'activité contractile utérine - prévention du travail prématuré;

ramollissement du col de l'utérus pour ouvrir la bouche utérine;

  • ramollissement de la symphyse pubienne et des os du bassin - donnant de l'élasticité aux os de l'anneau pelvien.
  • La relaxine a une formule chimique similaire avec la principale hormone anti-stress énergétique - l'insuline.

    Le mécanisme d'action de la relaxine est exactement le même que celui de l'insuline, mais les points d'application sont différents.

    En effet, grâce à l'action de l'hormone relaxine, les molécules de glucose sont capturées par les cellules du cartilage et du tissu osseux du petit bassin, du corps et du col utérin, ainsi que par la croissance des glandes mammaires.

    En dehors de la grossesse, la relaxine renforce l'action des hormones de conservation produites par les gestagènes au cours de la deuxième phase du cycle menstruel.

    La relaxine donne de l’élasticité à l’anneau pelvien, prépare le col de l’utérus à la dilatation tout en relâchant le tonus de l’utérus.

    L'état mental d'une femme s'améliore - les cellules normalement nourries selon le principe résiduel reçoivent maintenant une petite marge d'énergie.

    Une femme enceinte ne veut plus accoucher immédiatement, au contraire, la «position intéressante» lui convient tout à fait.

    Elle devient prête à avoir un enfant pendant longtemps, malgré les problèmes de digestion, de respiration, de miction.

    Données objectives

    La hauteur du fond de l'utérus est de 37 cm et son augmentation de 2 à 3 centimètres en une semaine indique indirectement le développement d'un polyhydramnios.

    La diminution de la hauteur du fond de l'utérus indique que la tête du fœtus est déjà abaissée et appuyée contre la cavité pelvienne ou à propos du manque d'eau.

    Échographie

    Le degré de maturité du placenta doit être considéré sur les données tabulaires comme "deuxième ou troisième" et l'épaisseur cesse d'indiquer la durée de la grossesse, car lors de la maturation ("vieillissement") du placenta, son amincissement se produit.

    En l'absence d'œdème causé par la prééclampsie, à trente-sept semaines de gestation, l'épaisseur du «siège bébé» est de 36 mm, comme c'était le cas la semaine précédente.

    Si une insuffisance placentaire est suspectée, un examen Doppler des vaisseaux du cordon ombilical est effectué.

    Une attention est accordée à la conformité du poids du fœtus à l'âge gestationnel.

    La carence ou l'excès de poids corporel du fœtus est déterminé et, par conséquent, une correction de la nutrition de la femme enceinte est effectuée.

    En cas d'enchevêtrement serré répété du cordon ombilical autour du cou du fœtus, un accouchement chirurgical est indiqué.

    Facteurs affectant le foetus

    Les substances suivantes sont interdites:

      l’alcool sous quelque forme, quantité et teneur que ce soit, l’éthanol étant un poison destructeur de cellules pour l’embryon);

    tabagisme - les spasmes vasculaires (y compris l'utérus) entraînent une privation d'oxygène (strangulation) du fœtus;

    produits chimiques, y compris brouillard d'air (produits de peinture);

  • l'effet des rayonnements ionisants sur l'une de ses manifestations.
  • Après la formation de la barrière placentaire, les connaissances non interdites, mais autorisées et sans danger pour le fœtus des médicaments revêtent une plus grande importance.

    Le groupe des médicaments sûrs et relativement sûrs, lorsque l'effet de leur utilisation dépasse le risque pour le fœtus, comprend les médicaments suivants:

      vitamines, y compris les injections;

    préparations de fer pour le traitement de l'anémie;

    médicaments antimicrobiens: nitroxoline, antibiotiques pénicilline (amoxicilline, amosine, ampioks, pénicilline elle-même) érythromycine (sumamed), céphalosporine, médicaments antibactériens, métronidazole, nystatine;

    préparations topiques n'ayant pas d'effet systémique: pommades, crèmes, sprays, gouttes pour les yeux, les oreilles et les gouttes pour le nez, car elles ne sont pas absorbées plus loin que le tissu adipeux et les muqueuses sous-cutanés;

    médicaments qui améliorent le flux sanguin au niveau capillaire: carillons, actovegine, aminophylline;

    agents hypotenseurs: Dibazol, papavérine, Papazol, dopegit;

    médicaments qui améliorent le mouvement (propriétés rhéologiques) du sang: aspirine, héparine et ses fractions;

    antihistaminiques II et III génération;

    agents gastro-intestinaux: ranitidine, almagel, pancréatine;

    laxatifs à base de plantes;

    médicaments anti-inflammatoires et antipyrétiques: paracétamol, indométhacine, ibuprofène (nurofène);

    agents qui augmentent l'immunité contre les infections virales: interféron, oxolin (pommade);

    Bien sûr, les médicaments approuvés affectent le fœtus, mais de manière positive et ne sont utilisés que selon les directives et sous la supervision d'un médecin.

    L'intensité de l'activité physique au cours de cette période de grossesse devrait être réduite à des limites raisonnables. N'abandonnez pas les devoirs habituels et passez du temps libre au lit.

    Complications possibles pendant la grossesse

    Une carence en vitamine D peut contribuer au développement du rachitisme chez un enfant.

    L'élution du calcium des parois des vaisseaux veineux conduit au développement d'hémorroïdes et de varices.

    Le dépassement du gain de poids autorisé (7 à 8 kg pendant la période de gestation) entraîne une obésité post-partum et le développement du syndrome métabolique avec sa complication la plus dangereuse - le diabète de type II.

    Le développement de la prééclampsie conduit à une insuffisance du flux sanguin placentaire, qui est compliquée par la maturation prématurée du placenta et le retard de développement (hypotrophie) du fœtus.

    Il en résulte une situation paradoxale: le fœtus est à terme et les signes d’immaturité physiologique sont notés chez le nouveau-né.

    La situation inverse est une augmentation de poids, c’est-à-dire qu’un «gros fruit» n’indique nullement qu’un héros va naître.

    En aucun cas, à la naissance d'un nouveau-né pesant 4 kg ou plus, il existe une probabilité élevée de traumatismes à la naissance, tant chez les enfants que chez les mères.

    Indicateurs importants des résultats de l'enquête et des analyses

    Au cours des trente-sept semaines de grossesse, une analyse générale des urines est systématiquement effectuée.

    Changements dans le mode du jour et la nutrition

    La vitamine D et le gluconate de calcium sont administrés: une goutte par jour (deux fois par semaine) et deux comprimés par nuit, respectivement.

    Les complications du développement fœtal dues à l'ossification prématurée du squelette due au calcium et à la vitamine D obtenus de l'extérieur en fin de grossesse ne sont pas possibles pour la simple raison que «l'excès de calcium» ne manquera pas la barrière placentaire.

    Les brûlures d'estomac aident les médicaments vendus en pharmacie, car ils ne pénètrent pas dans le flux sanguin général et placentaire.

    Le kéfir est recommandé pour la constipation. Il est important de faire attention à la date de fabrication de la boisson à base de lait fermenté.

    Le kéfir frais, fabriqué il y a 1 à 2 jours, a un effet laxatif. Si la durée de préparation du kéfir dépasse 2 jours, son utilisation aura au contraire un effet fixant.

    Lorsque l'enflure augmente la soif, mais ne vous limitez pas. L'apparition d'un œdème n'est en aucun cas liée à la consommation de liquide dans le tractus gastro-intestinal.

    Afin de prévenir le développement d'hémorroïdes, il est conseillé aux femmes enceintes d'effectuer un exercice spécial: rentrer le rectum et essayer de maintenir le muscle sphincter en tension pendant plusieurs secondes, en augmentant progressivement la durée du tonus musculaire.

    L'exercice est fait dans n'importe quelle position: debout, assis, couché, avec respiration volontaire.

    Pour améliorer l'apport sanguin au cerveau de la femme enceinte et du fœtus, l'exercice suivant est recommandé: s'asseoir sur une surface dure en inspirant alternativement pour étirer les bras plusieurs fois par jour.

    Lorsque le bras est tendu, le tissu pulmonaire est dilaté - la capacité respiratoire augmente - le sang est enrichi en oxygène.

    À partir de la trente et unième semaine jusqu'à la fin de la grossesse, il n'est pas recommandé (catégoriquement!) De s'asseoir dans le lit à partir du ventre.

    Pour sortir du lit ou du canapé, vous devez vous allonger sur le côté, puis abaisser vos jambes, puis soulever votre corps sur le côté.

    Un moyen aussi simple d’éviter le syndrome de la veine cave inférieure et la pression sur l’utérus avec les muscles abdominaux.

    Pour prévenir l'œdème des jambes, il est nécessaire de faire des promenades quotidiennes pendant au moins une demi-heure.

    Pendant la marche, les muscles du mollet se contractent et poussent le sang vers le ventricule droit. Une fois relâché, le reflux de sang est empêché par les valves veineuses.

    La gymnastique chez la femme enceinte (non interdite pendant la grossesse et même au début du travail - dans des limites raisonnables, bien sûr), doit être exclue des exercices avec levée des jambes allongées.

    A propos de l'auteur:

    En savoir plus sur nos experts ici.

    A Propos De Nous

    Rendez-vous chez le médecinL'insulineGroupe pharmacologiqueTitre: Insuline (insuline)
    Action pharmacologique:
    L’insuline est un agent hypoglycémiant spécifique, elle a la capacité de réguler le métabolisme des glucides; améliore l'absorption du glucose par les tissus et contribue à sa conversion en glycogène, facilite également la pénétration du glucose dans les cellules des tissus.