Comprimés hormonaux pour la ménopause

Le processus physiologique naturel auquel chaque femme est confrontée est tôt ou tard la ménopause. Cela porte un coup sérieux au corps. Parfois, il est impossible de faire face aux manifestations de la ménopause sans médicaments hormonaux ou autres. Il vaut plus la peine de dire lequel d’entre eux contribuera à améliorer la condition d’une femme.

Pourquoi boire des hormones pendant la ménopause

À la ménopause, les femmes subissent des perturbations hormonales. Le niveau d'œstrogène (hormone féminine) est considérablement réduit. Bien que cela se fasse progressivement, le corps est toujours difficile à reconstruire. Ajuster le niveau d'hormones permettra de prendre des pilules spéciales avec la ménopause pour les bouffées de chaleur et autres symptômes désagréables. Grâce aux médicaments contenant des hormones, le corps de la femme subit les modifications suivantes:

  1. L'état mental est stabilisé. Grâce aux pilules, vous pourrez normaliser votre sommeil, vous débarrasser de votre irritabilité et de vos attaques de panique.
  2. Un symptôme tel qu'une miction fréquente disparaît. Les médicaments ont un effet bénéfique sur la membrane muqueuse des voies urinaires.
  3. Arrête le retrait de la destruction du calcium et des os, caractéristique de la ménopause.
  4. L'action des pilules vise à augmenter la libido féminine afin qu'elles contribuent à prolonger la vie sexuelle.
  5. Le taux de cholestérol dans le sang diminue parce que les comprimés affectent le métabolisme des lipides. Les vaisseaux deviennent plus forts, le risque d’athérosclérose est réduit.
  6. Les comprimés empêchent l'atrophie vaginale, l'apparition d'une sensation de sécheresse.
  7. Les marées coulent plus doucement, ne causent pas trop d'inconfort.

Quels médicaments hormonaux devraient être pris pendant la ménopause

Tous les médicaments sont divisés en plusieurs groupes:

  1. Hormones synthétiques, bio-identiques avec naturelles. Les drogues fonctionnent sur le principe de substitution.
  2. Synthétique, non contigu dans la structure avec naturel. Les médicaments ne remplacent pas les hormones naturelles, cependant, ont un effet pharmacologique.
  3. Phytohormones. Ils sont d'origine végétale, contiennent une petite concentration d'hormones naturelles. Il est utilisé lorsque le traitement hormonal substitutif (THS) est interdit ou a des effets secondaires. En fait, c'est un remède homéopathique. Abordable et sécuritaire.
  4. Extraits d'hormones Extrait des glandes endocrines des animaux.

L'hormonothérapie peut être:

  1. Court terme. Médicaments hormonaux pour le syndrome ménopausique prescrits pendant un an ou deux pour éliminer certains symptômes.
  2. Long terme Il est utilisé pour la ménopause sévère. Dure de quatre à dix ans.

Les médicaments hormonaux peuvent être:

  1. Monothérapeutique. Ils contiennent des œstrogènes ou des progestatifs.
  2. Nouvelle génération combinée. Contient plusieurs hormones. Leur prix est plus élevé.

Quels sont les médicaments hormonaux prescrits pour la ménopause

Le régime de traitement est déterminé uniquement par le médecin. Il peut prescrire de tels comprimés hormonaux pour la ménopause:

10 médicaments les plus efficaces pour la ménopause

Bien que la ménopause soit un processus physiologique, de nombreuses femmes ont besoin d'une correction médicamenteuse pour survivre plus facilement pendant cette période de leur vie. Les modifications des niveaux hormonaux pendant la ménopause, qui consistent à arrêter la synthèse des œstrogènes, ont un effet négatif sur la capacité de travail, l'apparence, la santé physique et l'état psycho-émotionnel de la femme. Des médicaments spéciaux pour la ménopause peuvent alors aider.

Les spécialistes prescrivent un traitement médicamenteux à de nombreuses femmes en âge de subir un climatère, préférant les remèdes homéopathiques, les antidépresseurs, les suppléments diététiques et les autres médicaments ne contenant pas d’hormones. Limiter l'utilisation de médicaments hormonaux est justifié par le fait qu'ils ont un grand nombre d'effets secondaires.

Dans cette rubrique, nous souhaitons vous expliquer comment et quand les experts recommandent de prendre des médicaments non hormonaux pour la ménopause, tels que bouffées de chaleur, dépression, fluctuations de la pression artérielle et autres symptômes désagréables pouvant survenir chez une femme de cette période. Nous analyserons également dans quels cas et quelles préparations hormonales le gynécologue peut prescrire, ainsi que la manière de les prendre correctement, afin d'éviter des effets indésirables sur la santé.

Traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS): le pour et le contre

Le traitement hormonal substitutif destiné à soulager les symptômes de la ménopause est utilisé par des spécialistes de nombreux pays européens, car son efficacité et sa sécurité ont été démontrées. Cependant, les gynécologues domestiques ont peur d'alléger la ménopause chez les femmes prenant des médicaments hormonaux, car ils ont une liste impressionnante d'effets secondaires.

Mais dans le cadre des observations cliniques, les médecins européens ont établi un certain nombre de conditions minimisant le risque d'effets secondaires, à savoir:

  • prise de rendez-vous et annulation rapides des médicaments hormonaux pendant la ménopause;
  • la présence d'indications pour un traitement hormonal;
  • l'utilisation de micro-doses de médicaments, à partir desquels il n'y aura pas d'effets indésirables;
  • sélection des médicaments et de leur dosage, sur la base des résultats des tests sanguins pour les hormones sexuelles;
  • la nomination de médicaments, qui ne comprennent que des hormones naturelles;
  • respect strict par le patient des recommandations du médecin traitant.

Mais de nombreux patients refusent toujours les médicaments hormonaux pour les raisons suivantes:

  • envisager l’utilisation d’un traitement hormonal non naturel, car la ménopause est un processus physiologique;
  • ne veulent pas prendre de médicaments hormonaux, car ils les considèrent comme non naturels;
  • peur de guérir;
  • peur de la dépendance;
  • craignez l'apparition de cheveux dans des endroits indésirables;
  • ils pensent que les médicaments hormonaux endommagent la muqueuse de l'estomac;
  • On pense que la prise de médicaments avec des hormones sexuelles augmente le risque de développer des tumeurs malignes dans le corps de la femme.

Mais ce ne sont que des préjugés, car, en observant les conditions évoquées précédemment, il est possible d’éviter les effets négatifs sur la santé.

Ainsi, si le corps manque de ses propres hormones sexuelles, il a alors besoin d'hormones étrangères, car un déséquilibre hormonal entraîne une perturbation de tous les organes et systèmes.

Indications d'utilisation des médicaments hormonaux pour la ménopause

Les médicaments hormonaux sont prescrits dans les situations suivantes:

  • ménopause pathologique, qui s'est développée à la suite de l'ablation de l'utérus, de l'administration d'agents chimiothérapeutiques ou d'un traitement par rayons;
  • ménopause chez les femmes de moins de 40 ans;
  • signes de ménopause trop prononcés;
  • développement de complications et de maladies apparues au fond de la ménopause (hypertension, athérosclérose, ovaires polykystiques, muqueuse vaginale sèche, incontinence urinaire, etc.);
  • désir du patient d'éliminer les symptômes désagréables.

Médicaments hormonaux pour la ménopause chez les femmes: effets secondaires et contre-indications

Si le patient ne respecte pas les recommandations du médecin ou si la dose du médicament a été mal sélectionnée, les effets indésirables suivants peuvent survenir:

  • fatigue accrue;
  • labilité émotionnelle;
  • gonflement;
  • gain de poids;
  • flatulences;
  • la mastopathie;
  • tumeurs du sein;
  • symptômes prononcés du syndrome prémenstruel;
  • douleurs menstruelles;
  • cycle menstruel anovulatoire;
  • développement de tumeurs bénignes dans l'utérus et les appendices;
  • saignements utérins;
  • risque accru d'accident vasculaire cérébral.

Les contre-indications absolues aux médicaments hormonaux sont les conditions suivantes:

  • allergie aux composants des médicaments hormonaux;
  • tumeurs malignes des glandes mammaires et des organes génitaux féminins, y compris une histoire;
  • métrorragie;
  • thrombophilie;
  • accident vasculaire cérébral;
  • infarctus du myocarde;
  • varices et caillots sanguins des membres inférieurs;
  • augmentation de la coagulation sanguine;
  • hypertension du troisième stade;
  • maladie grave du foie (cirrhose, insuffisance hépatique, hépatite);
  • maladies auto-immunes (sclérodermie, lupus érythémateux disséminé et autres).

Les contre-indications relatives incluent notamment:

  • l'endométriose;
  • fibromes utérins;
  • la migraine;
  • l'épilepsie;
  • maladies précancéreuses de l'utérus et des glandes mammaires;
  • cholécystite et cholélithiase calculeuses.

Les meilleurs médicaments pour la ménopause: une liste, une description, le prix

Les meilleures revues de gynécologues et de patients sur la dernière génération d'hormones combinées, contenant à la fois des œstrogènes et de la progestérone.

Le THS pour la ménopause comprend les médicaments d’une nouvelle génération:

  • Angélique - 1300 roubles;
  • Klymen - 1280 roubles;
  • Femoston - 940 roubles;
  • Kliminorm - 850 roubles;
  • Divina - 760 roubles;
  • Ovidon - le médicament n'est pas encore en vente;
  • Klimodien - 2500 roubles;
  • Activel - le médicament n'est pas disponible;
  • Cliogest - 1780 roubles.

Ces médicaments effectuent les tâches suivantes:

  • éliminer l'anxiété, augmenter l'humeur, activer la mémoire et améliorer le sommeil;
  • augmenter le tonus musculaire du sphincter de la vessie;
  • retenir le calcium dans le tissu osseux;
  • prévenir le développement de la maladie parodontale;
  • restaurer l'endomètre;
  • éliminer la sécheresse des organes génitaux muqueux;
  • normaliser les taux de cholestérol dans le sang.

Ces médicaments sont disponibles sous forme de pilules et de comprimés. Une plaquette, où chaque comprimé est numéroté, suffit pour 21 jours de consommation. Une fois que la femme a pris la dernière pilule, vous devez prendre une pause de sept jours et passer à la nouvelle plaquette. Chaque comprimé a sa propre dose d'hormones, qui correspond au jour du cycle.

Femoston, Activel, Kliogest, ainsi que Angelik sont disponibles en 28 plaquettes, dont sept sont des nuls, c'est-à-dire ne contiennent pas d'hormones.

Œstrogène

Les médicaments qui ne contiennent que des œstrogènes sont principalement produits sous forme de gels, de crèmes, de timbres ou d'implants, qui sont placés sous la peau d'une femme.

Le plus efficace de la ménopause après les gels et les pommades à l'œstrogène:

  • Divigel - 620 roubles;
  • Estrozhel - 780 roubles;
  • Octodiol - le médicament n'est pas disponible dans le commerce;
  • Menorest - le médicament n'est pas disponible;
  • Proginova - 590 roubles.

Parmi les patchs, les œstrogènes ont montré d'excellentes performances, telles que:

  • Estraderm - le médicament n’est pas disponible dans le commerce;
  • Alora - 250 roubles;
  • Klimara - 1214 roubles;
  • Estramon - 5 260 roubles;
  • Menostar.

Les gels et les onguents sont très pratiques à utiliser car ils ne doivent être appliqués qu'une fois par jour sur la peau des épaules, de l'abdomen ou du bas du dos.

Les timbres hormonaux sont une forme posologique encore plus pratique, car ils doivent être changés tous les sept jours.

Les implants ourlés sous la peau agissent pendant six mois, libérant chaque jour une petite dose d'œstrogène dans le sang.

Les gels, les onguents, les crèmes, les timbres et les implants présentent plusieurs avantages par rapport aux médicaments hormonaux oraux ou injectables, à savoir:

  • facilité de sélection du dosage;
  • pénétration progressive d'oestrogène dans le sang;
  • l'hormone pénètre dans le sang sans passer par le foie;
  • maintenir l'équilibre des différents types d'œstrogènes;
  • risque minimal d'effets secondaires;
  • peut être utilisé même s'il y a des contre-indications à la nomination d'oestrogène.

Progestatifs

Les préparations à base de progestérone sont principalement prescrites du 14ème au 25ème jour du cycle menstruel.

Il existe de nombreux progestatifs sur le marché pharmaceutique moderne, mais un certain nombre de médicaments ont le meilleur effet.

  1. Pilules et dragées:
  • Duphaston - 550 roubles;
  • Utrozhestan - 4302 roubles;
  • Norkolut - 130 roubles;
  • Iprozhin - 380 roubles.
  1. Gels et suppositoires vaginaux:
  • Utrozhestan;
  • Kraynon - 2450 roubles;
  • Prozhestozhel - 900 roubles;
  • Prajisan - 260 roubles;
  • Gel de progestérone.
  1. Systèmes hormonaux intra-utérins:
  • Mirena - 12 500 roubles.

Récemment, spécialistes et patients préfèrent le dispositif intra-utérin Mirena, qui est non seulement un contraceptif, mais contient également de la progestérone et le libère progressivement dans l'utérus.

Instructions pour l'utilisation de médicaments hormonaux

Traiter la ménopause commence avec les premiers signes d'un manque d'hormones sexuelles. La durée du traitement dépend de la gravité des symptômes de la ménopause et peut durer de un à trois ans et parfois même de dix ans.

La plupart des experts pensent que l’utilisation de médicaments hormonaux devrait être arrêtée à l’âge de soixante ans, car le cancer peut se développer.

Règles pour prendre des médicaments hormonaux:

  • Les suppositoires et les comprimés vaginaux doivent être pris à la même heure de la journée, selon l'ordonnance du médecin traitant.
  • en gros, toutes les hormones sont prescrites quotidiennement ou cycliquement, soit 21 jours avec des pauses de sept jours;
  • si le patient a oublié de prendre le médicament, la dose habituelle doit être prise dans les 12 heures à venir et la pilule suivante à l'heure prévue;
  • Il est strictement interdit de changer la dose du médicament ou du médicament lui-même;
  • vous ne pouvez pas prendre une hormone pour la vie;
  • pendant le traitement hormonal, vous devez consulter régulièrement un gynécologue tous les six mois.

Traitement de la ménopause avec des médicaments non hormonaux

Les avis des experts sur la faisabilité de l'hormonothérapie diffèrent aujourd'hui. En outre, de nombreuses femmes refusent de prendre des médicaments contenant des hormones car elles craignent leurs effets secondaires et n’ont pas la capacité financière de les acheter en permanence ou pour d’autres raisons.

Dans de tels cas, vous pouvez utiliser le traitement de la ménopause sans hormones, à savoir l’utilisation de phytohormones, de médicaments homéopathiques, de compléments alimentaires, etc.

Remèdes homéopathiques pour la ménopause

L'homéopathie avec la ménopause est très populaire. L'effet des remèdes homéopathiques est basé sur l'activation des mécanismes naturels du corps. On prescrit aux patients de petites doses de substances qui, à fortes doses, peuvent avoir des conséquences négatives.

Les remèdes homéopathiques aideront à éliminer les symptômes de la ménopause, tels que:

  • hyperhidrose (transpiration accrue);
  • vertiges ménopausiques (vertiges);
  • bouffées de chaleur pendant la ménopause;
  • muqueuse vaginale sèche;
  • sautes d'humeur;
  • gain de poids et autres.

Les avantages de l'homéopathie avec la ménopause sont les suivants:

  • origine naturelle des composants;
  • coût relativement faible;
  • il n'y a pratiquement aucun effet secondaire, seulement une allergie aux composants du produit;
  • sécurité d'utilisation chez les personnes âgées.

Considérez les remèdes homéopathiques les plus efficaces utilisés lors de la ménopause.

  • Remens - 580 roubles. Le médicament se compose de phytohormones de soja, qui activent la synthèse des hormones sexuelles au niveau de l'hypothalamus et de la glande pituitaire. Remens soulage efficacement les bouffées de chaleur pendant la ménopause et prévient l'apparition d'une vaginite. De plus, l'utilisation de Remens peut prévenir l'incontinence urinaire et la cystite pendant la ménopause.
  • ESTROVEL - 385 roubles. Cette préparation contient des phytoestrogènes de soja et d'igname sauvage, ainsi qu'un complexe de vitamines et de micro-éléments. Estrovel réduit le nombre et réduit l'intensité des marées et de la transpiration.
  • Féminal - 670 roubles. La composition de ce médicament contient des extraits liquides d'ortie, d'origan, de chélidoine, d'aubépine, d'herbe à main de berger, de centaurée, de millepertuis, de thym, de chélidoine et de calendula. Feminal aide à se débarrasser des bouffées de chaleur, de la transpiration excessive, de la labilité émotionnelle et émotionnelle et des vertiges à la ménopause. Les femmes ne guérissent pas de ce médicament.
  • Climaxin - 120 roubles. Cette préparation consiste en sépia, lachesis et cimicifuga. L'action de Klimaksin vise principalement à résoudre les troubles végétatifs-vasculaires (insomnie, irritabilité, palpitations, transpiration excessive, vertiges) au cours de l'apogée.
  • Klimakt-Khel - 400 roubles. Ce médicament élimine parfaitement les symptômes de la ménopause.

Médicaments pour l'apogée d'origine végétale

Les préparations à base de plantes pour la ménopause contiennent des phytoestrogènes - des substances capables d’assumer la fonction des hormones sexuelles féminines et d’éliminer les symptômes du vieillissement du corps de la femme.

Aujourd'hui, le remède le plus efficace et le plus populaire contre les symptômes de la ménopause est Inoklim, un complément biologique à base de phytoestrogènes.

Inoklym combat efficacement ces symptômes climatériques, tels qu'une sensation de chaleur dans le corps, la sécheresse du vagin, une transpiration accrue et empêche également le développement de complications.

Le médicament n'a pratiquement pas de contre-indications et d'effets secondaires. Inoklim ne le désigne pas uniquement pour les personnes allergiques aux substances qui en font partie.

Ainsi, nous avons désassemblé les médicaments à prendre pendant la ménopause afin de soulager ses symptômes. Mais la pharmacothérapie peut et doit être complétée par une alimentation adéquate et équilibrée, une consommation suffisante de liquide, des sports, des complexes vitaminiques et minéraux. N'oubliez pas non plus les émotions positives que vous pouvez communiquer avec vos proches, vos loisirs ou votre bricolage.

Regardez une vidéo sur les médicaments pour la ménopause.

Quels sont les médicaments hormonaux de la nouvelle génération et pourquoi ces fonds sont-ils prescrits aux femmes pendant la ménopause?

La période de changements hormonaux dans le corps d'une femme après 45 à 50 ans est appelée ménopause.

Cette période se caractérise par une perte progressive de la capacité d’une femme à tomber enceinte. Cela est dû à l'arrêt de la production d'hormones féminines par les ovaires, qui contribuent à la maturation, à la fécondation et à la fixation de l'ovule dans le corps de l'utérus.

L'affaiblissement de la fonction de reproduction entraîne des changements dans tout le corps - les systèmes d'organes vitaux s'adaptent pour fonctionner dans un autre mode.

Cela est dû au fait que les hormones sexuelles féminines affectent non seulement les organes génitaux, mais également le fonctionnement harmonieux d’autres systèmes. Avec leur carence, il y a une restructuration des fonctions des organes.

Changements dans le corps d'une femme ménopausée

Toute modification du fonctionnement du corps pendant la ménopause n'affecte pas seulement le travail des organes internes - les caractéristiques extérieures de la peau, des cheveux, des ongles et de la silhouette dans son ensemble subissent certaines transformations:

  • de la sphère sexuelle des femmes. Puisque les œstrogènes cessent d'être produits en quantités suffisantes, la maturation folliculaire dans les ovaires ne se produit pas. L'ovulation ne se produit pas, la fécondation ne se produit pas. Les follicules ovariens sont de plus en plus remplacés par du tissu conjonctif;
  • de la peau. Les parois internes du vagin, ainsi que tous les tissus du corps, y compris la peau externe, perdent leur élasticité, cet indicateur étant fourni par les œstrogènes. La sécrétion muqueuse cesse également d'être produite, ce qui augmente la sécheresse vaginale. Les vaisseaux perdent leur élasticité, des rides apparaissent sur la peau. La synthèse de collagène diminuée en raison de la réduction de la production d'œstrogènes provoque la sécheresse et l'affaissement de la peau.
  • de la part des organes génitaux. Les tubes de l'utérus se développent avec le temps, ce qui empêche le passage de l'œuf à travers eux. Sa cavité interne se développe progressivement avec le tissu conjonctif, le corps de l'utérus devient plus petit. Les lèvres externes perdent leur tonus en raison du remplacement des cellules graisseuses par le tissu conjonctif. Les poils sur le pubis deviennent moins fréquents;
  • de la part du système cardiovasculaire. L'augmentation du cholestérol compliquera le travail du cœur et des vaisseaux sanguins. Les œstrogènes contribuent à la dissolution des dépôts de cholestérol et à la pénurie de vaisseaux hormonaux difficiles à supporter, ce qui affecte le travail du cœur.
  • des glandes mammaires. La couche graisseuse du sein est remplacée par du tissu conjonctif, ce qui peut provoquer une diminution du tonus mammaire. Avec une grande taille, la poitrine peut augmenter, avec une petite taille - affaissement. La forme change, la taille de la glande peut changer;
  • du côté du tissu osseux. La densité du tissu diminue en raison de perturbations hormonales. L'ostéoporose est une maladie courante de la ménopause. Plus la femme est âgée, plus la fragilité et la porosité des os sont importantes.

Tous les changements affectent négativement le système nerveux. L'humeur psychologique et émotionnelle empire en raison de la manifestation des symptômes de la ménopause.

Qu'advient-il des hormones

Le déséquilibre hormonal pendant la ménopause est principalement provoqué par une diminution de la production d'œstrogènes, qui ont un effet important sur le corps. De plus, la production de progestérone et d'estradiol cesse progressivement.

À la place des hormones sexuelles féminines, des hormones folliculostimulantes et lutéinisantes sont produites en quantités plus importantes.

La diminution de la production d'hormones sexuelles pendant la ménopause se fait progressivement. Lorsque la menstruation se termine, cela indique une cessation complète de la production d'œstrogènes.

Pourquoi ai-je besoin d'une hormonothérapie?

Lorsque le déséquilibre hormonal de la ménopause entraîne des symptômes graves, il devient nécessaire de soulager l’état de la femme.

Pour ce faire, vous devez remplir la quantité d'oestrogène nécessaire pour le corps avec un analogue synthétique. Les hormones sont des substituts de la matière organique.

Dans certains cas, la ménopause survient trop tôt, ce qui entraîne un vieillissement prématuré du corps. Cette situation nécessite le rétablissement de la fonction de reproduction du corps de la femme et nécessite également l’utilisation d’hormones synthétiques pour assurer l’apparition tardive de la ménopause.

Pour atténuer les symptômes graves de la ménopause et assurer la jeunesse du corps même après cinquante ans, une hormonothérapie est nécessaire, qui peut remplacer l'œstrogène naturel présent dans le corps de la femme par un analogue synthétique.

À l'heure actuelle, les préparations hormonales de la nouvelle génération sont si proches des hormones naturelles que les effets secondaires de leur prise sont extrêmement rares et l'effet de ces médicaments est évident.

Il est impossible de boire de tels médicaments seul, car les hormones ont un effet puissant sur le corps. Pour les recevoir, vous devez étudier l'histoire des maladies des femmes et le risque de développement de processus pathologiques dans chaque cas particulier.

Forces et faiblesses

Bien que le traitement hormonal substitutif (THS) soit utilisé avec succès pour éliminer les symptômes de la ménopause, le traitement par médicaments hormonaux présente néanmoins des inconvénients importants. Par conséquent, avant de les prendre, vous devez peser le pour et le contre.

Le médecin prend également en compte lors de la prescription de médicaments hormonaux pour les femmes:

  • augmente le risque de thrombose des veines profondes, en particulier chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires;
  • une augmentation de 2,3% du risque de développer une tumeur cancéreuse de la glande mammaire grâce à l'utilisation constante d'un traitement hormonal substitutif.

Pour éviter les effets négatifs des médicaments hormonaux, il convient de procéder à un examen approfondi qui peut révéler une tendance à développer des maladies graves.

Lisez également sur la prise d'hormones pendant la ménopause.

En l'absence de risque d'effets négatifs des médicaments hormonaux, les avantages du traitement hormonal substitutif peuvent être évalués.

L'hormonothérapie a un effet positif sur les manifestations suivantes:

  • prévention de l'ostéoporose au stade initial des changements climatériques;
  • 44% moins de risques de développer des maladies cardiovasculaires;
  • assurer l'élasticité des parois du vagin, ce qui est assuré par la libération de sécrétions lubrifiantes lubrifiantes;
  • assurer l'élasticité de la peau et des vaisseaux sanguins;
  • la prévention des infections de la vessie et le bon fonctionnement de l'urètre;
  • assurer une thermorégulation corporelle normale, ce qui réduit considérablement les symptômes des bouffées de chaleur;
  • élimination des muscles et des maux de tête pouvant survenir lors de la réduction des œstrogènes;
  • réduire le risque de sclérose cérébrale.

Indications et contre-indications d'utilisation

Les indications pour la nomination d'un traitement hormonal substitutif sont:

  • bouffées de chaleur fréquentes, accompagnées de symptômes sévères;
  • troubles du sommeil;
  • état dépressif;
  • douleur intense pendant les rapports sexuels due à la sécheresse vaginale;
  • problèmes du système urinaire - mictions fréquentes, incontinence, dysurie;
  • troubles du rythme cardiaque.

En outre, les médicaments hormonaux, prescrits par les médecins pour la ménopause, préviennent la maladie d'Alzheimer et préviennent l'ostéoporose.

Les traitements hormonaux substitutifs doivent être évités s’il existe des contre-indications à leur utilisation:

  • la présence de tumeurs malignes, la prédisposition génétique au développement du cancer du sein ou d'autres processus néoplasiques;
  • thromboembolie veineuse;
  • fonction hépatique ou rénale anormale;
  • la survenue de saignements des voies génitales d'origine inconnue;
  • grossesse présumée.

Lisez également sur le traitement des symptômes de la ménopause des médicaments non hormonaux.

Types de THS

L'hormonothérapie consiste à remplacer les hormones par des éléments organiques naturels dans le corps lorsqu'elles sont déficientes et peuvent être des types suivants:

  • substitution. Comble le manque d'hormone manquante. Cela implique l’utilisation de petites doses du médicament pour compenser les éléments manquants. Le traitement peut être à court terme ou pluriannuel;
  • pathogénétique. Permet de recevoir de fortes doses de médicaments hormonaux et de limiter la durée du traitement;
  • suppressif (accablant). Les hormones visent à supprimer la fonction d'une glande en développement pathologique. Le plus souvent, ce type est utilisé pour le cancer de la prostate chez l'homme et n'a aucun rapport avec la ménopause.

Selon la composition des agents hormonaux, des glucocorticoïdes et des agents thyrotropes, des contraceptifs hormonaux et d’autres préparations hormonales peuvent être utilisés.

Le traitement peut être à court ou long terme. La durée du traitement dépend des symptômes et de la sévérité de la ménopause.

Médicaments de base

Les médicaments de thérapie de remplacement courants sont la nouvelle génération de médicaments qui ont un minimum d’effets secondaires et permettent également de faire face avec succès aux symptômes de la ménopause.

Voici une liste qui répertorie les meilleurs médicaments pour lutter contre les symptômes de la ménopause à l’heure actuelle:

  • Femoston. Agent anti-ménopausique. La substance active est l'estradiol. Le médicament contient des comprimés gris et roses, ils ont une quantité différente de la substance active. Le médicament est destiné à éliminer les symptômes de la ménopause, ainsi que de prévenir le développement de l'ostéoporose. Il a des contre-indications. Dosage du médicament - une fois par jour. En fonction de la présence et de l'évolution de la menstruation, il est également possible d'utiliser de la progestérone;
  • Klimonorm. La composition d'œstrogène et de gestagène. Contient des dragées jaunes et brunes. Le médicament restaure le cycle menstruel, aide à éliminer les problèmes végétatifs associés à la ménopause, augmente la quantité de collagène dans la peau, réduit le cholestérol. Le traitement consiste à prendre le remède pendant 21 jours selon le schéma indiqué en annexe;
  • Klimadinon. L'outil est disponible en tablettes et gouttes. Fait référence aux plantes médicinales. Contient un extrait sec de la plante cimicifuga. Les pilules ou les gouttes sont prises une fois tous les deux jours. Le médecin peut déterminer la durée de l’utilisation des fonds en fonction des caractéristiques individuelles;
  • Angelica Contient des comprimés de couleur gris-rose (28 pièces par paquet), composés d'estradiol et de drospirénone. Le médicament est indiqué pour le THS pendant la ménopause, ainsi que pour prévenir le développement de l'ostéoporose. La réception devrait être faite une fois par jour à la fois.

Comment choisir

Afin de décider quels médicaments de THS choisir, il faut savoir qu’ils peuvent être homéopathiques et synthétiques. Pour l'homéopathie, la composition d'origine végétale est typique, pour synthétique - un complexe de composants chimiques.

Vous pouvez utiliser des moyens oraux (pilules, dragées). En outre, il existe des agents hormonaux transdermiques - des injections (par exemple, la pineamine) ou des implants, ainsi que des agents à usage externe (suppositoires, gels, crèmes).

Pour les problèmes d'estomac ou de reins, il est conseillé d'utiliser des moyens externes ou des implants. En cas de réception parallèle d'autres médicaments, vous pouvez éviter leur interaction.

En fonction de la posologie requise, le médecin peut déterminer la durée et la forme du traitement.

Pansements

Les pansements destinés à éliminer le déficit en hormones sont utilisés assez efficacement dans le THS.

Ils contiennent de l'estradiol.

Ils sont collés à la zone du corps sous les vêtements pendant une semaine, puis remplacés par un nouveau.

La substance active pénètre progressivement la peau dans l'organisme et compense le manque d'œstrogène manquant.

Le médicament n'a presque pas d'effets secondaires, mais, comme d'autres moyens de THS, nécessite l'approbation du médecin.

Il est recommandé d'utiliser les gels contenant le contenu d'hormones de remplacement en l'absence de sensibilité de la peau aux composants du médicament.

Le gel doit être appliqué une fois par jour sur l'abdomen ou les fesses. L'absorption rapide facilite l'utilisation, mais la consommation limitée de douches ou de bains pendant la première heure après l'ingestion du médicament réduit sa popularité.

Les gels les plus célèbres et les plus efficaces:

Avis sur le choix du THS

Les femmes qui ont déjà utilisé des hormones pendant la ménopause constatent l'essentiel de leur efficacité:

Comment se passer d'hormones pendant la ménopause - les 15 meilleurs médicaments

En période de climatère sévère, on prescrit à une femme un traitement hormonal substitutif. Mais pour ce type de traitement, il existe un certain nombre de contre-indications. Comment être, quoi enlever les symptômes désagréables et retourner au travail? Les médicaments non hormonaux vont venir à la rescousse: avec une ménopause légère chez les femmes, elles font un excellent travail avec la situation.

Quelles sont les caractéristiques de la thérapie non hormonale?

Une diminution des niveaux hormonaux après 40 ans s’accompagne de modifications du cycle menstruel et du fonctionnement de divers organes du corps de la femme. C'est ce qu'on appelle la ménopause. Parfois, elle passe inaperçue, mais beaucoup de femmes sont accompagnées de l'apparition de marées célèbres sur le visage et le haut du corps (elles peuvent être sporadiques ou très fréquentes, privant une femme de la capacité de travail), de baisses de pression artérielle, accompagnées de maux de tête et de vertiges, de crises cardiaques et de douleurs. dans le coeur, etc. Mais une femme est particulièrement préoccupée par les troubles mentaux: irritabilité constante, agressivité, larmoiement, se transformant souvent en dépression. La liste des plaintes des femmes peut être poursuivie indéfiniment, puisque littéralement tous les organes et systèmes sont intéressés.

Si les symptômes de la ménopause sont insignifiants, alors, au début de la ménopause, un mode de vie sain, une activité physique et une nutrition adéquate aideront la femme. Si cela ne aide pas, alors les médicaments hormonaux. Le traitement hormonal substitutif (THS) a pour avantage de soulager rapidement les crises. Les inconvénients sont la présence de contre-indications à l'utilisation et les effets secondaires.

Ces dernières années, de nombreux agents non hormonaux pour le traitement de la ménopause sont apparus. L'avantage de ces fonds est leur sécurité relative: ils ont beaucoup moins de contre-indications et d'effets secondaires. Il existe un choix suffisant de tels moyens, vous pouvez choisir individuellement le plus approprié pour cette femme en particulier. Les inconvénients du traitement non hormonal incluent l'absence d'effet thérapeutique rapide: le traitement médicamenteux non hormonal nécessite un traitement à long terme.

Praticien d'opinion

Regardez la vidéo suivante pour apprendre à choisir des médicaments pour traiter les symptômes de la ménopause:

Moyens avec des substituts d'œstrogènes à base de plantes

Les phytohormones sont souvent prescrites comme médicaments non hormonaux pour la ménopause chez les femmes. Ce sont des médicaments et des compléments alimentaires (compléments alimentaires), qui contiennent des substances à base de plantes qui ont le même effet sur le corps que les hormones sexuelles féminines naturelles.

Les phytoestrogènes ont une structure chimique différente, mais agissent de la même manière que les œstrogènes en se combinant avec les récepteurs de ces hormones situés à la surface des cellules dans les organes cibles (ovaires, utérus, glandes mammaires). Les médicaments non hormonaux pour la ménopause chez les femmes (phytoestrogènes), la liste:

Estrovel (Valeant Pharma, Biélorussie)

Bioadditive avec des phytoestrogènes (extraits de graines de soja, fruits de Vitex sacrés, rhizomes avec des racines de Dioscorea). Avec coursework élimine les symptômes de la ménopause, rinçage fréquent du visage. Boire 1-2 capsules par jour pendant 4 semaines.

Feminal (Jadran, Croatie)

Le complément alimentaire à l'extrait de trèfle rouge contient 4 isoflavones qui présentent un maximum de similitude avec l'œstrogène. Soulage efficacement les symptômes de la ménopause. Buvez 1 capsule par jour avec les repas pendant un mois. Si nécessaire, après avoir consulté un médecin, des compléments alimentaires peuvent être pris pendant une longue période.

Klimadinon et Klimadinon Uno (Bionorika, Allemagne)

Médicaments contenant un extrait sec de rhizomes de zimitsifuga. Le comprimé de Klimadinone contient 20 mg de principe actif et 32,5 mg de Klimadinone Uno. Le médicament soulage les troubles végétatifs et neuropsychiques, prévient le développement de l'ostéoporose. Klimadinon boit la pilule 2 fois par jour, Klimadinon Uno - la pilule une fois par jour. Le cours de traitement de 1 à 3 mois.

Remens (Richard Bittner, Autriche)

Remède homéopathique contenant dans sa composition trois plantes contenant des hormones. Élimine les troubles neuropsychiques, soulage la tension émotionnelle et l'anxiété, prévient la progression de l'ostéoporose, de l'athérosclérose et de l'obésité. Buvez un remède homéopathique pour 1 comprimé sublingual ou 10 gouttes trois fois par jour pendant six mois et plus.

Klimaksan (Materia Medica, Russie)

Médicament homéopathique avec isoflavones de cimicifuga. Disponible en comprimés pour sucer. En échange, l'application élimine les manifestations de la ménopause. Boire 1 comprimé deux fois par jour (garder dans la bouche jusqu'à résorption complète) pendant 1 à 2 mois. Si nécessaire, vous pouvez augmenter la réception et répéter le traitement après 3 semaines.

Qi-Klim (Evalar, Russie)

Phytopréparation anti-climatérique avec l'ingrédient actif de l'extrait de rhizomes de cimicifige. Le médicament rétablit lentement mais régulièrement l'état d'une femme. Prendre 1 comprimé deux fois par jour pendant 1 à 1,5 mois.

Lignirius (Prover Pharma, Pays-Bas)

Le complément alimentaire contient la formule brevetée de lignanes, isolée des noeuds d'épicéa européens, aux propriétés phytoestrogéniques. Contient des vitamines et des minéraux. Normalise la condition d'une femme en fournissant des effets anti-anxiété et sédatifs. Empêche le développement de l'ostéoporose. Boire 1 capsule après le petit déjeuner pendant un mois. Si nécessaire, la prise de suppléments peut être répétée.

Préparations avec des cytamines: Ovariamin

Les cytamines sont des substances biologiquement actives dérivées des organes et des tissus des animaux. Les cytamines sont utilisées pour éliminer diverses pathologies.

Pendant la ménopause, un complément alimentaire est prescrit, l’Ovariamine, dont les principes actifs sont des cytamines dérivées des ovaires de bovins. Le mécanisme de leur action est similaire à celui des phytohormones. Le complément alimentaire contient également des vitamines A, E, du groupe B, ainsi que des macro et micro-éléments.

En échange de demande Ovaryamine restaure les processus hormonaux et métaboliques, élimine les principales manifestations du syndrome ménopausique. Ce complément alimentaire est particulièrement efficace lors de la prescription de préparations à base de calcium pour la prévention de l'ostéoporose.

Prendre des suppléments d’ovaryamine 2 à 3 fois par jour pendant deux semaines.

Suppositoires vaginaux

Pendant la ménopause, il y a une perte de liquide dans la peau et les muqueuses. À partir de là, la peau d’une femme vieillit rapidement et devient ridée. La sécheresse des muqueuses se manifeste dans les organes génitaux externes. Ils deviennent plus minces, facilement blessés et servent de portes d’entrée pour l’infection. Par conséquent, les femmes ménopausées développent souvent des processus inflammatoires (vulvovaginite). La vie sexuelle est également compromise - la moindre blessure aux muqueuses provoque des douleurs et des saignements. Certains médicaments locaux sont absorbés dans le sang et ont un effet régulateur hormonal général.

Par conséquent, un traitement non hormonal doit inclure l'utilisation de médicaments locaux pour restaurer les membranes muqueuses des organes génitaux externes: La liste des médicaments pour le traitement local:

Klimaktol-Antikan (Verveine, Russie)

Suppositoires rectaux et vaginaux contenant des extraits de plantes contenant des phytoestrogènes (cônes de houblon), ainsi que des extraits d’huile végétale, qui ont un effet adoucissant et régénérant sur les muqueuses des organes génitaux et des voies urinaires; appliquer sur 1 bougie pour la nuit dans le rectum ou dans le vagin dans les 4 à 8 semaines;

Cycatridine (Pharma-Derma, Italie)

Cicatridina - suppositoires vaginaux avec de l'acide hyaluronique. Elle attire l'eau vers elle-même, ce qui fait que les muqueuses s'animent et se rétablissent. Well supprime la sécheresse des muqueuses des organes génitaux externes et des voies urinaires. Appliquez 1 bougie la nuit jusqu'à ce que l'état se normalise;

Vagikal (Farmina Ltd, Pologne)

Vagical - bougies vaginales avec extrait de drogue de calendula; ils ont un effet muqueux stimulant et régénérant; en tant qu'antiseptique et anti-inflammatoire empêche le développement de processus infectieux-inflammatoires des organes génitaux externes. Appliquez 1 bougie 2 à 3 fois par jour pendant deux semaines;

Feminella hyalosoft (Angelini, Autriche)

Feminella Hyalosoft - suppositoires vaginaux avec acide hyaluronique et extraits de plantes; attirer l'eau, revitaliser et restaurer la muqueuse vaginale avec ses modifications atrophiques associées à la ménopause; utilisé pendant la ménopause et 1 bougie 1 fois par jour dans le vagin; 10 jours de traitement, s’il est nécessaire de continuer, les bougies sont utilisées deux fois par semaine.

Modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes: Evista

Les modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes sont des médicaments qui, dans certains tissus (non reproducteurs), agissent sélectivement en tant qu'œstrogènes, alors que dans d'autres tissus (reproducteurs), ils agissent en tant qu'anti-œstrogènes.

Le témoxifène a été découvert en tant que première substance médicamenteuse de ce groupe. Il agissait comme un œstrogène par rapport au tissu osseux (il empêchait le développement de l'ostéoporose) et comme un anti-œstrogène par rapport à la glande mammaire (inhibition de la prolifération cellulaire - prolifération et transformation en cancer). Un effet secondaire du tamoxifène a été considéré comme son effet œstrogénique sur l’endomètre - la stimulation de la croissance. Le tamoxifène n’est utilisé que comme agent antitumoral dans le traitement du cancer du sein.

Le raloxifène est la prochaine génération de modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes. En tant qu'œstrogène, il a un effet positif sur le tissu osseux, le métabolisme des lipides (prévention de l'athérosclérose) et le système de coagulation du sang (risque accru de thrombose). En tant qu'antiœstrogène, il affecte la glande mammaire sans affecter l'endomètre. Par conséquent, le raloxifène est utilisé pour la prévention et le traitement de l'ostéoporose à la ménopause.

Les sociétés pharmaceutiques Lilly SA, Espagne et Daiichi Sankyo, Allemagne, en comprimés de 60 mg sous la marque Evista, produisent du raloxifène. Prendre quotidiennement pendant une longue période et sous le contrôle de tests sanguins de laboratoire.

Préparations pour le traitement symptomatique.

Le syndrome climatérique se manifeste sous la forme d'une liste de nombreux symptômes. La condition neuropsychique souffre en premier. Par conséquent, les médicaments sédatifs (sédatifs), anxiolytiques (anti-anxiété) et antidépresseurs sont prescrits. Tous ces médicaments sont choisis par le médecin pour chaque patient individuellement pour l'accueil de jour et pour la nuit.

Magne B6 (Industrie Sanofi Winthrop, France)

Pour éliminer les manifestations végétatives pendant la ménopause, il est recommandé de prendre une préparation de vitamines Magne B6, contenant du magnésium et de la vitamine B6 (pyridoxine), pendant les cours. Le mécanisme d'action du médicament est associé à la normalisation des impulsions nerveuses le long des fibres et à la régulation de la tonicité des parois des vaisseaux sanguins. Cela conduit à la normalisation de l'activité du système nerveux autonome. Le magnésium est impliqué dans le métabolisme cellulaire, la production d'énergie et la synthèse d'hormones. À la suite du traitement, les attaques de battement de coeur, les baisses de tension, les vertiges et les maux de tête sont éliminés. Prenez le médicament à raison de 3 à 6 comprimés par jour, sous le contrôle d’analyses de laboratoire: dès que le contenu en magnésium dans le sang est normalisé, le médicament est annulé.

Climalan (Laboratoire Bouchard, France)

Afin de réduire la fréquence des bouffées de chaleur sur le visage et la moitié supérieure du corps, il est prescrit CLIMALANIN, dont le principe actif est l'acide aminé bêta-alanine. Le mécanisme d'action de ce médicament est associé au blocage de la libération d'histamine, ce qui favorise l'expansion rapide des vaisseaux sanguins. Le médicament est prescrit un comprimé 2-3 fois par jour pendant 5-10 jours avant la disparition des bouffées de chaleur. Si les marées ont repris, le traitement peut être répété après consultation du médecin traitant.

Prix ​​des agents non hormonaux pour le traitement de la ménopause, la liste

Cliquez sur les liens pour en savoir plus sur le produit.

Médicaments hormonaux pour la ménopause: une liste des meilleurs outils

Certaines femmes préfèrent utiliser des médicaments hormonaux pour la ménopause. À ce stade, les ovaires commencent à fonctionner de moins en moins. La production des hormones nécessaires (œstrogène et progestérone) est beaucoup plus lente. Il y a des changements dans le corps, accompagnés de marées et de symptômes désagréables sous la forme d'un utérus sec.

Comment fonctionnent les médicaments hormonaux?

L'acceptation des médicaments hormonaux vous permet de reconstituer les réserves d'hormones nécessaires dans le corps, c'est une méthode très efficace pour traiter les bouffées de chaleur chez les femmes. Des complications peuvent survenir lors de l'admission, notamment la survenue d'une prédisposition aux accidents vasculaires cérébraux et au cancer, la formation de caillots sanguins, une perturbation de la vésicule biliaire. Cela dépend de l'âge et de la présence d'une hystérectomie chez une femme (intervention chirurgicale pour enlever l'utérus).

Il est recommandé de discuter des risques liés à la prise de ces médicaments avec votre médecin.

Vous ne pouvez pas utiliser d'hormones à la ménopause dans les cas suivants:

  • cancer du sein ou de l'utérus;
  • a subi un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque;
  • problèmes de coagulation du sang ou de saignements vaginaux, récemment transférés;
  • maladie du foie;
  • grossesse ou possibilité de sa survenue;
  • réactions allergiques aux médicaments hormonaux.

Avant le traitement, vous devriez consulter votre médecin pour savoir si les hormones pendant la ménopause sont un traitement acceptable pour vous. Il vous conseillera certainement les meilleurs médicaments pour la ménopause.

Dois-je prendre des hormones pendant les bouffées de chaleur?

Les hormones doivent être utilisées à la dose la plus faible pendant une courte période. Dans ce cas, ils sont efficaces. Les hormones peuvent être très efficaces à marée haute, elles peuvent en réduire le nombre et la gravité. Ils aident également à la sécheresse vaginale et à la perte osseuse.

Quels médicaments prendre pendant la ménopause? Moyens pour les femmes dans cette période peut être sous forme de comprimés, patchs, anneaux, implants, gels et crèmes. Il en existe de nombreux types. Ils peuvent inclure l’œstradiol, les œstrogènes conjugués, les modulateurs sélectifs du récepteur des œstrogènes et les hormones complexes ou de synthèse.

Il existe une idée fausse commune selon laquelle les hormones synthétiques («bio-identiques») sont plus sûres et moins risquées que les autres types. Ils présentent les mêmes risques que tout autre médicament.

L'utilisation d'un traitement hormonal entraîne des effets secondaires relativement mineurs. Ceux-ci comprennent la sensibilité des seins, l'apparition de taches ou le retour de règles, les coliques ou les ballonnements. Votre médecin vous aidera à contrôler ces effets en vous prescrivant d’autres médicaments ou en réduisant la dose. Au fil du temps, ces effets secondaires peuvent disparaître d'eux-mêmes.

Complications de l'hormonothérapie

En 2007, des scientifiques russes ont mené une étude visant à étudier les effets de ces médicaments sur l'organisme. Ses résultats ont montré que les femmes utilisant des comprimés hormonaux pendant la ménopause et la ménopause avaient un risque significativement plus élevé d'accident vasculaire cérébral, de maladie de la vésicule biliaire, d'incontinence urinaire et de cancer du sein.

Cela a inquiété la population féminine, qui a commencé à craindre l'utilisation d'hormones. Cependant, des études ont montré que les femmes plus jeunes sont moins à risque d'effets indésirables. Il s’agissait principalement de femmes âgées de 60 ans et plus.

Quoi de mieux à boire pendant la ménopause et si chacun décide d'appliquer le traitement pour lui-même. Les nouvelles ordonnances de médicaments élaborées après 2007 réduisent considérablement les risques associés à l'utilisation d'hormones.

RECOMMANDATION Pour vous protéger, vous devez consulter votre médecin à propos de la possibilité d'un tel traitement, pour discuter de toutes les questions concernant la réception de ces fonds.

Il existe un avis sur le traitement des bouffées de chaleur par des moyens tels que le tsimitsifuga (plante), les isoflavones de soja (phytoextragènes). Ces recettes folkloriques n’étant pas très efficaces dans l’étude des scientifiques, l’effet sur le déroulement de la ménopause était plutôt faible. L'existence d'autres herbes ou produits naturels utiles et sans danger pendant la ménopause n'est pas bien comprise.

Types de drogues

Dans le monde entier, l'hormonothérapie est utilisée pendant la ménopause. Ce sont des médicaments efficaces qui, une fois pris, augmentent artificiellement le manque d’œstrogènes et de progestatifs.

Médicaments hormonaux du type combiné de nouvelle génération

Les produits combinés sont de nouveaux médicaments pour la ménopause. Habituellement, ils sont libérés sur 21 comprimés, augmenter la quantité de deux hormones: œstrogène et gestagène. Tous portent un numéro spécial afin que le patient puisse les utiliser dans un ordre déterminé en fonction de ces numéros. Les dosages peuvent être différents pour chaque agent. Ils sont énumérés dans les instructions.

Médicaments hormonaux pour la ménopause: les avantages et les inconvénients

Les médicaments hormonaux pendant la ménopause sont un moyen d'atténuer l'inconfort et l'inconfort pendant la période de ménopause. Le choix d'un médicament approprié doit être effectué par un médecin.

Médicaments hormonaux pour la ménopause: le pour et le contre

L’apparition de la ménopause chez la femme se caractérise par divers symptômes désagréables:

  • marées (fièvre, bouffées de chaleur du visage),
  • transpiration excessive,
  • irritabilité
  • nervosité
  • sautes d'humeur non motivées,
  • vertige
  • maux de tête.

À la ménopause, le cycle menstruel est perdu, les règles deviennent irrégulières, le sommeil et l'appétit sont perturbés. Peut augmenter le poids du corps. La libido diminue, l’intérêt pour la vie sexuelle s’efface.

Les préparations hormonales modernes aideront à ajuster la vie en fonction de l'évolution des conditions et à ajuster le mode de la journée, le sommeil et l'appétit.

Pour que la thérapie hormonale soit bénéfique, un spécialiste doit choisir le médicament. Dans le contexte des médicaments, vous devez adapter votre régime alimentaire et votre régime de jour.

Traitement hormonal substitutif: liste de médicaments

La cause principale de la ménopause est une baisse du niveau des hormones sexuelles. L'extinction de la fonction ovarienne conduit à la dégradation de la fonction de reproduction.

La nature envisageait la perte simultanée d'attrait sexuel féminin, car la femme, incapable de se reproduire, ne s'intéressait pas aux hommes.

L'homme n'est pas un cadeau est considéré comme la couronne de la nature. L’hormonothérapie permet aux femmes après 45 ans de se sentir attirantes et désirables, d’atténuer et même d’éliminer complètement les symptômes désagréables de la ménopause.

Les médicaments prescrits aux femmes pendant la ménopause augmentent artificiellement le niveau d'hormones sexuelles, ce qui vous permet de minimiser les symptômes de la ménopause.

Classification des médicaments et des types de traitement hormonal substitutif

Il existe plusieurs classifications de médicaments pour la ménopause, non seulement avec l'œstrogène, mais aussi avec d'autres hormones:

  • synthétique (identique au naturel);
  • synthétique (ne pas répéter la structure des hormones naturelles);
  • phytohormones (ont une origine végétale);
  • extraits (extraits de glandes animales).

Selon la forme de libération, les médicaments hormonaux sont sous la forme:

En outre, le médicament hormonal peut être:

  1. Combiné (il contient plusieurs hormones).
  2. Monothérapeutique (à base d'oestrogène ou de progestérone uniquement).

La thérapie à court terme vise à éliminer un symptôme particulier dont souffre une femme. Le cours dure un an ou deux, la préférence est donnée aux médicaments combinés contenant de l'œstrogène et de la progestérone.

Les cours de longue durée durent de cinq à dix ans (et plus), ce qui leur permet de corriger des troubles graves.

Médicaments à base d'œstrogène

De tels médicaments sont efficaces après une chirurgie de l'utérus ou son retrait, en présence de pathologies urogénitales. Ce groupe comprend:

Ovestin, suppositoires intravaginaux

Le médicament contient l'estriol, une hormone sexuelle féminine, indiqué pour les troubles de la région urogénitale. Restaure le pH de la membrane muqueuse, favorise la régénération épithéliale.

La sécheresse, les démangeaisons vaginales sont éliminées, la miction involontaire cesse, les cellules deviennent résistantes à la flore pathologique et aux inflammations.

Le traitement à l’ovestin est contre-indiqué pour les tumeurs du sein, les néoplasmes dépendant d’œstrogènes, les saignements vaginaux, les thromboembolies veineuse et artérielle, l’hyperplasie de l’endomètre, les maladies du foie, l’intolérance individuelle et l’hypersensibilité aux composants du médicament.

Estrofem

Ce sont des comprimés pelliculés. Comme les substances actives contiennent de l’estradiol.

En plus de la fonction principale - pour compenser le manque d'œstrogènes pendant la ménopause, le médicament empêche le développement de l'ostéoporose, protège les os et les articulations d'une fragilité accrue.

Dans la liste des contre-indications proposées pour Ovestin, vous devez ajouter des interdictions relatives à l’œstrophème: hypertension, diabète, troubles systémiques (lupus érythémateux), épilepsie, asthme bronchique.

Le médicament est pris 1 comprimé 1 fois par jour. Dans certains cas, l’ajustement de dose requis dans le sens d’une augmentation, de recommandations et de rendez-vous pris par le médecin.

Divigel

Le Divigel est un gel homogène et incolore contenant de l’estradiol. L'application du médicament soulage les symptômes de la ménopause, protège le tissu osseux.

Le gel est utilisé pour un traitement cyclique (répétitif) ou à long terme, appliqué sur la peau, lui permettant d'être absorbé.

La liste des contre-indications est la même que pour les deux médicaments précédents. Le gel n'est pas appliqué sur les muqueuses, la région génitale et les glandes mammaires.

Le risque d'effets secondaires est assez grand. Il s'agit notamment des saignements utérins percutants, des tumeurs hormono-dépendantes, des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques, de la thromboembolie, des troubles du foie et de la vésicule biliaire, de la démence chez les patients de plus de 65 ans.

Le rapport entre le bénéfice probable et le préjudice hypothétique est estimé par le médecin en fonction des résultats des analyses et de l'anamnèse, après quoi il prescrit le médicament à la posologie requise.

Préparations combinées

Ces médicaments ont un coût plus élevé et représentent une nouvelle génération de médicaments à base d'œstrogène et de progestérone. Ils sont indiqués pour l'endométriose et les troubles du système cardiovasculaire.

Divina

Les comprimés de Divin contiennent de l’estradiol et de la médroxyprogestérone. Un demi-paquet, 11 comprimés blancs contiennent des œstrogènes. Ils prennent la première moitié du cycle. Les 10 prochains jours, ils prennent des pilules bleues combinant œstrogène et progestérone.

Après avoir pris un sac, ils font une pause pendant laquelle on observe des saignements menstruels.

Divina a un grand nombre de restrictions, de contre-indications et d'effets secondaires. L'automédication n'est en aucun cas autorisée!

Avant de prescrire un traitement, le médecin procède à un examen approfondi et recueille non seulement les antécédents personnels mais aussi les antécédents familiaux.

Livial

Les comprimés Livial contiennent de la tibolone, sont utilisés pendant le traitement hormonal substitutif pour éliminer les signes de la ménopause.

Contrairement aux autres médicaments de la nouvelle génération, l'administration de Livial n'entraîne pas une augmentation intensive de l'endomètre. Par conséquent, l'arrêt du traitement ne provoque pas de saignement utérin important.

Pour plus de commodité, les comprimés du blister supérieur sont étiquetés en fonction des jours de la semaine et sont également pris. Le traitement doit commencer au plus tôt un an après la dernière menstruation complète.

Le traitement des femmes de plus de 60 ans n'est pas recommandé. Pour eux, vous devez vous procurer d'autres médicaments.

Clemonorm

Une autre préparation en deux phases, un paquet contient 9 dragées jaunes et 12 dragées brunes. Le traitement commence par des pilules jaunes.

Le médicament peut être utilisé dans la période où la menstruation n'est pas encore terminée, afin de faire la transition vers le climax au plus indolore.

Kliogest

Les comprimés de Cliogest contiennent de l’estradiol et de la noréthistérone, qui conviennent au traitement hormonal substitutif continu. Soulager les symptômes de la ménopause, protéger le tissu osseux.

Après environ 3-4 mois, la condition est soulagée de manière significative, et après un an, les saignements menstruels et de type menstruel cessent.

Marvelon

Les pilules contraceptives, dans certains cas, viennent remplacer les médicaments hormonaux. Contient de l'œstrogène et de la progestérone.

L’acceptation des contraceptifs hormonaux aide à «faire d’une pierre deux coups»: d’une part, elle protège contre les grossesses non désirées après 45 ans, lorsque le cycle devient irrégulier et que la probabilité de devenir parents, lorsque l’enfant le plus âgé est sur le point de créer sa propre famille, est grande, mais pas heureuse.

Par ailleurs, l'hormonothérapie permet au corps féminin de passer facilement à la ménopause, atténuant ainsi la manifestation de symptômes sévères de la ménopause.

Les nouveaux contraceptifs sont présentés avec une ménopause précoce (jusqu'à 45 ans).

Autres médicaments combinés de la nouvelle génération:

Il est à noter que ces fonds sont produits sous forme de tablettes. Certains ont besoin de boire pendant trois semaines, puis de faire une pause de sept jours. Mais compte tenu de l’oubli possible des patients, certaines pilules contiennent un "placebo"; dans ce cas, il n’est pas nécessaire de prendre une pause.

Préparations à base de plantes

Les préparations à base de plantes sont sans danger par rapport aux médicaments hormonaux synthétiques:

  • À base d’extraits de rhizomes de cimicifuga - Klimadinon (en gouttes et en comprimés), gouttes de Tsimitsylim, Cyclim. Les médicaments apaisent le système nerveux autonome, arrêtent les signes de la ménopause. Un effet stable est observé 12-14 jours après le début du traitement.
  • Le médicament combiné Estrovel, qui comprend, outre le tsimitsifuga, du soja, de l'ortie, de l'igname sauvage, des vitamines et des acides aminés.
  • Remens - liquide jaunâtre pour administration orale. La composition comprend de l'extrait de cimicifuga, de la sanguinaria canadienne, du pilocarpus, du secret des glandes de la seiche, du venin de serpent et de l'alcool éthylique. Accepté sous forme pure ou dilué dans de l'eau, avant de manger à jeun, gardé dans la bouche avant d'avaler.
  • Elixir Kliofit contient des cynorhodons, aubépine, graines de pin sibérien, extrait de réglisse, coriandre, calendula, houblon, Eleutherococcus, motherwort, menthe, saule, camomille, carvi, achillée, achillée, filou, plantain. Normalise l'activité du système nerveux, a un effet tonique et réparateur.

Quels sont les médicaments hormonaux dangereux?

Chaque femme qui a reçu une ordonnance pour l’achat d’un médicament contenant des hormones pose la question suivante: faut-il boire des médicaments ou essayer de faire face à la ménopause seule?

Les médicaments synthétiques ont un grand nombre de contre-indications, d'effets secondaires et de complications possibles.

Ils doivent être pris selon une posologie strictement spécifiée, pendant de longues périodes et à l’écoute de leur état. Si vous ressentez un inconfort supplémentaire et des symptômes alarmants, vous devriez consulter un médecin et remplacer le médicament par un autre.

Les médicaments hormonaux pendant la ménopause, à la fois synthétiques et contenant des phytohormones, aident à faciliter la ménopause et à réorganiser le corps féminin sans perte.

Cependant, étant donné le nombre considérable d’effets secondaires et de limitations, le médecin doit choisir le médicament après que le patient a passé les tests et recueilli tous les antécédents.

Une femme devra commencer par une étude approfondie afin que le médecin puisse choisir la méthode optimale de THS aussi précisément que possible.

Les procédures suivantes peuvent être nécessaires:

  1. Échographie de la glande thyroïde;
  2. Échographie abdominale;
  3. Échographie des seins;
  4. Mammographie;
  5. Frottis cervical;
  6. Test sanguin pour les hormones (FSH, LH, estradiol, progestérone);
  7. Numération globulaire complète;
  8. Contrôle de la pression artérielle;
  9. Visitez tous les médecins.

N'ayez pas peur des médecins et des examens. Dans l'intérêt de tout médecin, un soutien efficace pour la santé de son patient. De plus, de telles études peuvent aider au début à identifier les anomalies et les désordres dans le corps.

L'autotraitement basé sur les commentaires de copines ou les conseils d'Internet n'est pas autorisé!

A Propos De Nous

Je ne sais pas quel médecin contacterNous sélectionnerons rapidement le spécialiste et la clinique qui vous conviennent!Spécialisations en endocrinologieIl existe une spécialisation distincte dans les problèmes hormonaux en fonction de l'âge et du sexe.