Duphaston pour saigner comment prendre

Duphaston - un outil populaire utilisé dans la pratique gynécologique pour éliminer divers troubles causés par un déséquilibre des niveaux hormonaux. Comme tout médicament, il peut provoquer une réaction dans le corps. L'un d'entre eux - une hémorragie aiguë lors de la prise de Duphaston. De quoi s'agit-il et comment y répondre?

Quel est le saignement de percée?

Sous le saignement utérin s'appelle la sortie du sang de l'utérus, ne dépendant pas du cycle menstruel. Ces excrétions se produisent pour diverses raisons, parmi lesquelles des maladies des organes de la femme, des néoplasmes malins ou bénins, des complications après l'accouchement et des avortements.

Les médecins distinguent plusieurs types de saignements utérins, dont l'un est dysfonctionnel. Il se produit en raison de violations de la production d'hormones sexuelles.

Avec le bon ratio d'oestrogènes et de progestérone qui commence à l'heure, l'intensité du sang libéré ne dépasse pas la norme. Mais si l'équilibre hormonal se perd dans le corps pour une raison quelconque et que le tissu endométrial se développe activement, son rejet se produit partiellement. En conséquence, des saignements de rupture se développent.

La deuxième raison de la libération de sang qui n’est pas associée au cycle menstruel est l’utilisation de moyens hormonaux - contraceptifs ou médicaments. Le problème est résolu en ajustant la posologie par le gynécologue traitant. Si les contraceptifs intra-utérins sont à l'origine du saignement, ils sont supprimés.

Propriétés du médicament Duphaston

Duphaston contient un analogue synthétique de l’hormone naturelle progestative - la didrogestérone. Après administration orale, la substance est rapidement absorbée par le tractus gastro-intestinal et pénètre dans le sang, en remplacement de l'hormone endogène. Substance synthétique affecte l'état de l'endomètre, les tissus muqueux du vagin. Cela n'affecte pas l'ovulation et le fonctionnement de la menstruation.

Le médicament est utilisé pour éliminer les déséquilibres hormonaux, à savoir le déficit en progestérone, ainsi que pour le traitement des affections provoquées par un manque d'hormones. Les médicaments n'affectent pas l'ovulation et les autres fonctions du système reproducteur. Duphaston est activement utilisé:

  • Pour les violations du cycle menstruel (syndrome prémenstruel, dysménorrhée, aménorrhée,
  • Dans le traitement de l'endométriose
  • Pour le traitement de l'infertilité féminine, qui repose sur une lutéinisation insuffisante des follicules
  • Avec la menace de l'avortement
  • En cas de saignement utérin anormal
  • Avec ménopause et ménopause
  • En thérapie de remplacement.

La posologie et la durée d'admission sont déterminées par un spécialiste, en fonction du diagnostic et des caractéristiques du corps du patient.

Effets indésirables possibles

Duphaston - le médicament hormonal le plus puissant, peut donc provoquer diverses réactions indésirables du corps. Après avoir pris Duphaston, certaines femmes ont:

  • Anémie hémolytique
  • Réactions d'hypersensibilité individuelles
  • Maux de tête, migraines
  • Dysfonctionnement du foie, accompagné de douleurs abdominales, faiblesse générale
  • Tension et tendresse des glandes mammaires
  • Puffiness
  • Saignement de percée.

Pourquoi des saignements se produisent-ils lors de la prise de Duphaston?

La survenue de saignements après la prise d'un agent hormonal est considérée comme normale. Une fois dans le corps, sa substance active augmente la teneur en progestérone. Si le médicament est censé provoquer la menstruation, le corps perçoit alors une augmentation de la concentration d'hormones comme un signe que l'ovulation s'est produite. En conséquence, l’équipe reçoit un rejet du tissu endométrial et une menstruation survient.

Si le médicament est prescrit pour le traitement de pathologies causées par un déficit en progestérone, son administration est alors indiquée dans la deuxième phase du cycle mensuel, après l'ovulation. A cette époque, la survenue de pertes de sang d'intensité variable - de faible à lourd. Ceci s’explique par la réaction de l’organisme s’adaptant au médicament hormonal. Habituellement, après une administration prolongée (plusieurs mois), l’état redevient normal et la décharge (saignement) s’arrête.

En cas de saignement important, contactez votre gynécologue pour obtenir un ajustement de la posologie. Dans ce cas, l'instruction du médicament recommande d'augmenter la posologie de Duphaston. Le manuel du fabricant recommande de prescrire un traitement de 5 à 7 jours pendant lequel vous devez prendre 10 mg deux fois par jour. Et pour prévenir les saignements, buvez la même quantité du onzième au vingt-cinquième jour du cycle menstruel. Mais le dosage plus précis et la spécificité de la réception est déterminée uniquement par le spécialiste traitant.

Indépendamment, augmenter le nombre de pilules ne peut être en aucun cas. Il est nécessaire de consulter un médecin afin de déterminer la nature du saignement: qu'il se soit développé à la suite d'un traitement par Duphaston ou pour d'autres raisons. Il est possible que le patient ait besoin d'autres soins médicaux, de médicaments hémostatiques ou, en cas de pathologies graves, d'une hospitalisation.

Il est également impossible d'arrêter de boire le médicament seul, car dans le cas d'une rupture brutale du cours, le sevrage peut avoir des effets secondaires. Seul le gynécologue traitant doit déterminer les spécificités d'un traitement ultérieur.

La différence entre les saignements utérins de la menstruation

Les saignements mensuels sont un indicateur du fonctionnement normal d'un corps de femme en bonne santé. Les moindres problèmes de santé affectent leur qualité: régularité, volume de sang sortant, symptômes associés.

Les hémorragies utérines (ou métrorragies) se produisent indépendamment du cycle pour diverses raisons. Distinguer le saignement de l'utérus peut être fondée sur les motifs suivants:

  • La menstruation est considérée comme normale si 50 à 100 ml de sang en moyenne sont libérés par cycle. Des taux plus élevés indiquent des perturbations dans le corps de la femme, et si aucune mesure n'est prise, des pertes de sang importantes peuvent provoquer une anémie ferriprive.
  • Il est possible de juger de la pathologie et de la fréquence des serviettes hygiéniques remplaçables. Si toutes les heures il est nécessaire de les changer, c'est aussi une preuve indirecte de saignements utérins.
  • La métrorragie survient indépendamment du jour du cycle et peut ne pas coïncider avec son début. La période minimale du cycle menstruel est de 21 jours et la plus longue d'environ 35 ans. Vous pouvez juger du saignement de l'utérus non seulement le jour de son apparition, mais aussi en augmentant les pertes de sang.
  • La couleur du sang menstruel est généralement sombre, avec une métrorragie - rouge vif.
  • En moyenne, les jours critiques durent de 3 à 5 jours. Si leur mandat est plus long, vous devriez vérifier les saignements utérins.

La survenue de saignements soudains au cours du traitement par Duphaston est déterminée par les spécificités du produit médical et par l’objectif de la thérapie. Étant donné qu’il s’agit d’un agent hormonal grave, la question du changement de dosage est acceptée par les experts.

Duphaston Bleeding - Correction du traitement

Duphaston est un médicament hormonal. Les saignements de duphaston peuvent être aussi probables que ceux d’autres médicaments hormonaux. Formulaire de libération - pilules. Ingrédient actif dihydrostérone. Ceci est un analogue de la progestérone. Les deux principales hormones du cycle normal de la femme sont les œstrogènes et la progestérone. L'œstrogène prépare le corps féminin à la possibilité de concevoir. C'est une hormone "féminine". En revanche, la progestérone dans la vie quotidienne à des concentrations élevées peut être chez l'homme. Cette hormone chez une femme est sécrétée par un follicule éclatant. Il apparaît exactement après l'oeuf libéré. Il est libéré jusqu'au début des saignements menstruels. Le rôle principal de cette hormone est de sauver la grossesse. Avec un manque de cette hormone aura une forte probabilité d'avortement.

Saignement de Duphaston: manifestations cliniques

En conséquence, ce duphaston est démontré dans les cas où le manque de progestérone entraînera des manifestations cliniques, à savoir:

- fausse couche survenue dans le contexte d'une carence en progestérone, habituelle et menaçante;

- Saignements utérins dysfonctionnels dus à duphaston;

Dans tous les cas énumérés ci-dessus, le corps de la femme présente des troubles associés à un déficit en progestérone. Cependant, il convient de rappeler que les hormones synthétiques ne remplacent pas totalement le présent. Et comprenons ce moment - le dysfonctionnement sur le fond de la progestérone réduite n’est pas toujours associé au manque de cette progestérone elle-même. Souvent, il n’ya plus de raisons et vous ne devez pas espérer tous les espoirs en Dushaston seul.

Correction du traitement des saignements de duphaston

Certains patients remarquent l'apparition de saignements lors de la prise de Duphaston. Selon les instructions du patient, dans ce cas, vous devez augmenter la dose du médicament et arrêter le saignement de duphaston, mais signalez-le à votre médecin car il existe toujours une possibilité qu'il ne saigne pas de duphaston, mais qu'il saigne de l'utérus pour d'autres raisons. Dans ce cas, il peut être nécessaire de corriger le traitement prescrit et, dans certains cas, une hospitalisation, afin de fournir des soins médicaux urgents.

Dans certains cas, le médecin peut prescrire des médicaments hémostatiques au lieu de (ou conjointement avec) des modifications de la dose de Duphaston. Dans tous les cas, le traitement, en particulier sur un sujet aussi important et délicat que l’infertilité, doit être administré par un médecin expérimenté et fiable. Et il se peut très bien que ce ne soit pas un médecin de la clinique pour femmes de votre district. La principale chose que c'était un professionnel et un homme. Après tout, n'importe qui peut faire face à l'inattendu, à l'inconnu. Et une personne normale dans une telle situation ne devrait pas cacher son ignorance pour des phrases rusées, mais pour admettre honnêtement - je ne peux pas l'expliquer maintenant, permettez-moi de demander l'aide de livres (collègues). En bref, passez du temps une fois à la recherche d'un bon médecin, ce qui vous épargnera beaucoup de stress et de temps.