Le rôle des hormones stéroïdes dans le corps

Les hormones stéroïdes sont un groupe de substances biologiquement actives produites par le corps humain et affectant de nombreux processus de la vie.

Dans un état normal, un corps en bonne santé synthétise de manière indépendante les stéroïdes, ce qui en assure le besoin complet. Mais dans certains cas, la quantité d'hormones produites peut être insuffisante ou excessive. Ensuite, une correction médicale est nécessaire pour assurer la vie humaine dans le cadre normal.

Dans le corps, les hormones stéroïdes sont synthétisées à partir du cholestérol dans les glandes endocrines, à savoir:

  • dans le cortex surrénalien;
  • dans les testicules (cellules de Leydig);
  • dans les cellules folliculaires ovariennes;
  • dans le placenta.

Ces substances ont une haute lyophilie, en raison de laquelle elles pénètrent librement dans le sang à travers les membranes cellulaires et sont envoyées à la recherche de cellules cibles.

Les stéroïdes produits dans différentes glandes ont leur propre objectif et sont responsables de différentes fonctions dans le corps humain.

  • Les corticostéroïdes sont produits par le cortex surrénalien. Ce sont des hormones glucocorticoïdes - cortisol, cortisone, corticostérone. Ainsi que le minéralcorticoïde - désoxycorticostérone, aldostérone.
  • Les œstrogènes, c'est-à-dire les hormones sexuelles féminines, sont principalement produits dans les ovaires. Il s’agit de l’estradiol, de l’œstriol, de l’estrol (folliculine), de l’éthinylestradiol.
  • Les androgènes, hormones sexuelles mâles, sont synthétisés dans les testicules des hommes et en quantités beaucoup plus petites par le cortex surrénal chez les femmes. C'est la testostérone (androgène), l'androstérone, l'androstènedione, la méthyltestostérone.

Pathologie hormonale

Notre corps peut produire différentes quantités d'hormones. Si leur niveau est suffisant, il n’y aura pas d’échec dans les processus dont ils sont responsables.

Avec une production excessive ou insuffisante, des pathologies apparaissent et doivent être corrigées à l'aide de médicaments.

  • Hyperaldostéronisme. Le cortex surrénalien produit une quantité excessive d'aldostérone, qui affecte le métabolisme sodique-potassique. La pathologie est primaire et secondaire. La cause principale est une modification du cortex surrénalien lui-même, une cause secondaire est un trouble d'autres organes et tissus.
  • L'insuffisance chronique du cortex surrénalien (maladie d'Addison) est une maladie chronique grave causée par une synthèse insuffisante des hormones corticostéroïdes par le cortex surrénalien. Presque tous les organes et systèmes du corps sont touchés. Les hommes et les femmes âgés de 20 à 40 ans souffrent de cette pathologie.
  • Syndrome de Cushing - conditions pathologiques résultant de l'hypercriticisme. Le cortex surrénalien sécrète une grande quantité de cortisol et provoque un certain nombre de maladies associées avec différentes manifestations cliniques. Elle doit être différenciée de la maladie d’Itsenko-Cushing (microadénome hypophysaire). Peut également se développer en raison d'un traitement prolongé aux glucocorticoïdes.
  • Trouble de la synthèse des androgènes: le déficit en 5-a-réductase est une pathologie congénitale qui ne concerne que les hommes. On l'appelle aussi pseudo-hermaphrodisme. Un enfant naît avec les glandes sexuelles mâles, mais les organes génitaux féminins.

Un procédé tel que l’utilisation d’hormones synthétiques en pratique médicale est utilisé pour corriger une synthèse insuffisante de stéroïdes. Lorsque l'hyperfonctionnement prescrit des médicaments spécifiques d'un autre groupe.

Médicaments hormonaux - indications et contre-indications

Les hormones stéroïdes synthétiques, comme aucune autre, ont leurs propres caractéristiques et ne devraient être utilisées qu'après un examen complet. Le médecin traitant prescrit un traitement et effectue une surveillance régulière de l'état du patient. En outre, le spécialiste tiendra compte de tous les risques possibles d’effets secondaires et de contre-indications dans chaque cas.

Les inhibiteurs de l'aromatase sont utilisés pour traiter le cancer du sein chez les femmes ménopausées. Ces médicaments sont prescrits contenant des hormones stéroïdes:

  • l'anastrazole (arimidex);
  • létrozole (femara);
  • exémestane (aromazine).

Ils sont utilisés en thérapie complexe et donnent de bons résultats. Cependant, ils ont des effets secondaires qui se manifestent par des attaques de nausée, une rougeur de la peau, des douleurs aux articulations, une sécheresse du vagin. Avec une utilisation prolongée peut causer la fragilité des os. Pour prévenir ce phénomène, on prescrit des médicaments contenant du calcium et de la vitamine D. En cas d’ostéoporose dans l’histoire, ce traitement ne convient pas.

Parmi les médicaments hormonaux connus et les plus utilisés figurent les suivants:

  • La cortisone;
  • L'hydrocortisone;
  • La dexaméthasone;
  • Prednisol;
  • Prednisolone;
  • Estriol

Ils sont également utilisés pour restaurer le champ des maladies graves et persistantes et dans les sports comme dopage. Avoir l'effet suivant:

  • accélérer la régénération de tous les tissus du corps;
  • augmenter l'appétit;
  • favoriser le gain musculaire en réduisant la quantité de tissu adipeux;
  • améliorer l'accumulation de phosphore et de calcium dans les os et les dents;
  • augmenter l'efficacité et l'endurance du corps, diminue ou fait disparaître complètement le sentiment de peur, augmente les fonctions cognitives et l'activité cérébrale.

Effets secondaires possibles

Mais la prise de médicaments hormonaux non contrôlée ou injustifiée peut entraîner des réactions indésirables du corps:

  • acné, acné;
  • l'hypertension;
  • irritabilité, sautes d'humeur non motivées, tendance aux états dépressifs;
  • augmentation du cholestérol et athérosclérose associée;
  • chez l’homme, impuissance, atrophie testiculaire, diminution de la sécrétion et de la qualité du sperme, infertilité, augmentation des glandes mammaires;
  • gonflement dû à l'accumulation de liquide.

Les contre-indications comprennent:

  • jeune âge, si l’usage de la drogue n’est pas la seule issue;
  • dans les maladies des reins, du foie et du système cardiovasculaire;
  • la présence de tumeurs d'origines diverses.

La prise de corticostéroïdes doit être justifiée et en aucun cas indépendante. Ils ne sont utilisés que sur ordonnance et sous la surveillance constante du patient. Ce n’est qu’alors que l’hormonothérapie apportera le résultat souhaité.

Hormones stéroïdes chez les femmes

Les hormones stéroïdiennes ou, tout simplement, les stéroïdes, constituent un groupe de substances biologiquement actives qui régulent de nombreux processus de la vie humaine. Ceux qui se soucient de leur santé et de leur corps devraient en apprendre davantage sur ces précieuses substances et savoir de quoi chaque hormone est responsable.

Types de stéroïdes

Les types d'hormones suivantes doivent être attribués aux stéroïdes:

1. Hormones du cortex surrénalien, c'est-à-dire des corticostéroïdes. Ils sont divisés en hormones glucocorticoïdes (cortisone, cortisol, corticostérone) et en hormones minéralcorticoïdes (désoxycorticostérone, aldostérone).
2. Hormones sexuelles féminines, c’est-à-dire œstrogènes (estriol, estradiol, folliculine (estrol), éthinylestradiol).
3. Les hormones sexuelles mâles, c'est-à-dire les androgènes (androstérone, testostérone, méthyltestostérone, androstènedione).

Effets stéroïdes

Si nous considérons l’influence de chacune des substances actives énumérées, nous pouvons dire que:

  • Les glucocorticoïdes sont nécessaires au bon échange des glucides, des protéines, des graisses et de la synthèse des acides nucléiques. La tâche de ces substances biologiquement actives est de réduire le poids en éliminant du corps les toxines et les toxines présentes dans l'urine;
  • Les minéraux corticostéroïdes sont tout aussi importants pour la santé. Ils régulent le métabolisme des sels d'eau, ainsi que l'échange des glandes sudoripares et salivaires;
  • Les œstrogènes, qui sont produits dans les ovaires, sont responsables du port du fœtus et de l'accouchement heureux, et régulent également le cycle menstruel de la femme. De plus, ces substances actives confèrent aux femmes une silhouette féminine, répartissant proportionnellement les cellules adipeuses dans les fesses et les cuisses. Le travail des glandes sébacées, l'hydratation rapide de la peau et même l'échange de calcium dépendent également de la production normale d'oestrogènes;
  • Les androgènes sont des hormones mâles, bien qu’elles soient produites en petites quantités chez les femmes. Pendant la puberté, ces hormones sont responsables de la formation des organes génitaux, ainsi que de la croissance des poils axillaires et pubiens. Par ailleurs, chez les femmes, ce type de stéroïde est produit tout au long de la vie, maintenant ainsi le fonctionnement normal des ovaires et de l'utérus.

Ce qui menace l'offre excédentaire et le manque de stéroïdes

Une forte teneur en corticostéroïdes se manifeste généralement par une augmentation de l'appétit, ce qui signifie qu'une femme peut développer une obésité, un diabète, une hypoglycémie, une vascularite, une arythmie et, éventuellement, un ulcère peptique. En outre, des niveaux élevés de cette hormone menacent les troubles menstruels, la lithiase urinaire, le gonflement et l'apparition de l'acné.

Il peut être dangereux et des niveaux élevés d'oestrogène. Dans ce cas, les femmes peuvent être perturbées par le cycle menstruel, il y aura une grosseur dans les glandes mammaires, un "saut" de poids et un changement d'humeur marqué. Au contraire, le manque d'œstrogène entraîne souvent une violation du processus d'échange d'eau dans le corps de la femme. Dans ce cas, la peau devient sèche et squameuse, des rides, de l'acné et de la cellulite apparaissent. De plus, l'absence de ces substances actives entraîne une sécheresse du vagin et une incontinence urinaire. Une telle carence affecte les os qui deviennent faibles et fragiles.

Mais l'organisme féminin est particulièrement sensible aux perturbations de la production d'androgènes. La surabondance de ces stéroïdes supprime la production d’hormones sexuelles féminines, ce qui permet à une femme d’avoir des caractéristiques sexuelles masculines, par exemple un grossissement de la voix, des poils et l’arrêt des menstruations. S'il y a une carence en androgènes, les femmes ont une libido diminuée, il y a des bouffées de chaleur, les femmes deviennent trop émotives et peuvent devenir dépressives.

Comme vous pouvez le constater, les hormones stéroïdes sont extrêmement importantes pour les femmes et, par conséquent, il n’est pas nuisible d’être examinées périodiquement et de contrôler le niveau de ces substances dans le corps. Je vous souhaite santé et beauté!

Hormones stéroïdes: classification, mécanisme d'action

Les hormones stéroïdes sont des substances biologiquement actives produites dans diverses glandes endocrines. Ils ont une structure similaire, car ils sont produits à partir d'un précurseur commun - le cholestérol. Et aussi, ils sont caractérisés par le même principe d'action sur les cellules cibles.

Ce groupe comprend les corticostéroïdes et les hormones sexuelles. Ils régulent le métabolisme, affectent la fonction de reproduction, maintiennent la constance de l'environnement interne du corps. Les préparations contenant des stéroïdes sont utilisées dans de nombreux domaines de la médecine.

Les hormones stéroïdes sont produites dans les cellules endocrines humaines. La source de leur synthèse est le cholestérol. Après la production, les substances pénètrent dans le sang et sont acheminées vers des tissus cibles éloignés, où elles agissent en tant que régulateurs de divers processus intervenant dans l'organisme.

Classification des stéroïdes et lieu de leur production:

Les hormones stéroïdes du cortex surrénal et des gonades sont synthétisées selon le même schéma. La manière dont le cholestérol est converti dans ces organes dépend de l'activité des enzymes qu'ils contiennent. Avec leurs défauts, la production de stéroïdes est perturbée, ce qui conduit à un déséquilibre hormonal et au développement d'une pathologie.

La production de stéroïdes est contrôlée par les structures sus-jacentes - l'hypothalamus et l'hypophyse. Ils produisent des facteurs de libération et des hormones tropicales qui stimulent les glandes endocrines. Il y a aussi des retours. Le plus souvent, ils sont négatifs - augmenter la concentration de corticostéroïdes, d'androgènes ou d'œstrogènes diminue la production de substances régulatrices dans l'hypophyse et l'hypothalamus et, lorsque le niveau d'hormones stéroïdes diminue, leur synthèse et leur sécrétion augmentent.

Dans le sang, la plupart des stéroïdes sont associés aux protéines de transport spécifiques à chaque groupe et à l'albumine. Cette fraction est biologiquement inactive et constitue une réserve. Les effets sur la périphérie sont capables de réaliser des formes libres d'hormones.

Les stéroïdes ont un mécanisme d'action nucléaire, caractéristique uniquement des eucaryotes - des organismes vivants dont les cellules contiennent un noyau. Ils pénètrent facilement à l'intérieur des membranes cellulaires, où ils se lient aux récepteurs qui leur sont sensibles. Le complexe formé entre dans le noyau où il interagit avec les segments d'ADN et initie un certain nombre de processus contribuant à la synthèse de certaines protéines. Ainsi, sous l’influence des hormones stéroïdiennes, il se produit une restructuration métabolique longue et profonde.

Quels sont les hormones stéroïdes

Toutes les hormones du corps humain sont classées par composition chimique en stéroïdes, peptides, thyroïde, catécholamines. Les hormones stéroïdes sont dérivées du cholestérol. Ce groupe de substances physiologiquement actives comprend les hormones sexuelles, les glucocorticoïdes et les minéralocorticoïdes.

Ils sont produits dans différentes glandes du système endocrinien et remplissent de nombreuses fonctions vitales:

Biochimie des hormones stéroïdes

Non seulement la nature chimique combine les hormones stéroïdes dans un groupe commun. Le processus de leur formation montre la relation biochimique entre ces substances. La biosynthèse des hormones stéroïdiennes commence par la formation de cholestérol à partir d'acétyl-CoA (l'acétyl-coenzyme A est une substance importante pour le métabolisme, précurseur de la synthèse du cholestérol).

Le cholestérol s'accumule dans le cytoplasme de la cellule et est contenu dans des gouttelettes lipidiques, dans des esters d'acides gras. Le processus de formation des hormones stéroïdes se déroule par étapes:

  1. La libération de cholestérol par les structures de stockage, sa transition dans les mitochondries (organites cellulaires), la formation de complexes avec les protéines membranaires de ces organites.
  2. La formation de prégnénolone est un précurseur des hormones stéroïdes qui quittent les mitochondries.
  3. Synthèse dans les microsomes cellulaires (fragments de membranes cellulaires) de progestérone. Il forme deux branches:
  • les corticostéroïdes, à partir desquels sont formés les minéraux corticostéroïdes et les glucocorticostéroïdes;
  • androgènes qui donnent naissance à des œstrogènes.

Toutes les étapes de la biosynthèse sont contrôlées par les hormones hypophysaires: ACTH (adrénocorticotrope), LH (lutéinisante), FSH (stimulant folliculaire). Les hormones stéroïdes ne s'accumulent pas dans les glandes endocrines, elles pénètrent immédiatement dans le sang. Le taux de réception dépend de l'activité de la biosynthèse et de son intensité en fonction du moment de la conversion du cholestérol en prégnénolone.

Le mécanisme d'action des hormones stéroïdes

Le mécanisme d'action des hormones stéroïdiennes est utilisé dans les sports de force: l'haltérophilie, la musculation, la musculation, le crossfit. Il est associé à l'activation de la synthèse protéique biologique, importante pour la construction musculaire.

Les stéroïdes modifient le processus de régénération musculaire. Si une personne ordinaire après un entraînement en force sur la restauration des fibres musculaires prend 48 heures, alors ceux qui prennent des stéroïdes anabolisants pendant environ une journée.

La particularité du mécanisme d'action des hormones stéroïdes est la suivante:

  • les substances actives pénètrent facilement à travers la membrane cellulaire et commencent à interagir avec des récepteurs cellulaires spécifiques, à la suite de quoi un complexe fonctionnel hormone-récepteur se forme, qui pénètre dans le noyau;
  • dans le noyau, le complexe se désintégrera et l'hormone interagira avec l'ADN, activant ainsi le processus de transcription (réécriture des informations sur la structure de la protéine d'une partie de la molécule d'ADN en ARN messager);
  • dans le même temps, le processus de synthèse de l'ARN ribosomal est activé pour la formation de ribosomes supplémentaires (organites dans lesquels les protéines sont synthétisées), des polysomes en sont formés;
  • Basé sur l'ARN messager, la synthèse des protéines est initiée dans les ribosomes et les polysomes peuvent synthétiser simultanément plusieurs molécules de protéines.

Effet des hormones stéroïdes sur l'homme

Les hormones stéroïdes surrénales remplissent des fonctions importantes dans le corps:

  • Le cortisol joue un rôle clé pour assurer le métabolisme, régule la pression artérielle. Le nom populaire de cette hormone est "hormone de stress". L'expérience, le jeûne, le manque de sommeil, l'anxiété et d'autres situations stressantes entraînent une sécrétion accrue de cette hormone, de sorte que l'organisme, sous l'influence de la substance active, peut faire face au stress.
  • La corticostérone fournit de l'énergie au corps. Il contribue à la dégradation des protéines et à la conversion des acides aminés en glucides complexes, sources d'énergie. De plus, il aide à produire du glycogène en tant que réserve d'énergie.
  • L'aldostérone est importante pour maintenir la pression artérielle, elle contrôle la quantité d'ions potassium et sodium.

La régulation hormonale des processus vitaux les plus importants est effectuée non seulement par les glandes surrénales, mais également par les stéroïdes sexuels:

  • Les hormones sexuelles mâles ou les androgènes sont responsables de la formation et de la manifestation de caractères sexuels secondaires, du développement du système musculaire, du comportement sexuel et de la fertilité.
  • Dans le corps féminin, le rôle principal appartient à l'œstrogène. Ils fournissent la formation et la fonctionnalité du système reproducteur féminin, la manifestation de caractères sexuels secondaires.

Excès et manque d'hormones stéroïdes

L'intensité de la synthèse des hormones stéroïdiennes dépend du niveau de métabolisme, de l'état général du corps, de la santé du système endocrinien, du mode de vie et d'autres facteurs. Pour une activité corporelle normale, la quantité de substances actives dans le sang doit être dans les limites de la normale, leur carence et leur excès entraînent des conséquences négatives pendant une longue période.

Les hormones stéroïdes sont extrêmement importantes pour les femmes:

  • En cas d'excès de corticostéroïdes, l'appétit augmente, ce qui entraîne invariablement une augmentation du poids, l'obésité, le diabète, l'ulcère gastrique, la vascularite (inflammation immunitaire des vaisseaux sanguins), les arythmies, l'ostéoporose, la myopathie. En plus de ces maladies, l'acné apparaît, gonfle, une lithiase urinaire se développe, le cycle menstruel est perturbé.
  • Une quantité excessive d'œstrogène se manifeste par des défaillances du cycle menstruel, des douleurs dans les glandes mammaires, une instabilité du fond émotionnel. Le manque d'œstrogène provoque la peau sèche, l'acné, les rides, la cellulite, l'incontinence urinaire, la destruction du tissu osseux.
  • Une quantité excessive d'androgènes dans le corps de la femme provoque la suppression des œstrogènes, ce qui perturbe la fonction reproductrice et fait apparaître des signes masculins (voix grossière, pilosité). Le manque d'hormones mâles provoque une dépression, une émotivité excessive, une diminution de la libido, provoque des bouffées de chaleur soudaines.

Chez les hommes, le manque d'androgènes entraîne des troubles du système nerveux, les fonctions sexuelles sont perturbées et le système cardiovasculaire en souffre. Un excès d'hormones mâles entraîne une augmentation significative de la masse musculaire, l'état de la peau s'aggrave, des problèmes cardiaques commencent, une hypertension se développe souvent et une thrombose se produit.

Des quantités excessives de cortisol chez les deux sexes affectent négativement les processus métaboliques, entraînent le dépôt de tissu adipeux sur l'abdomen, la destruction du tissu musculaire, affaiblit la défense immunitaire.

Préparations

Parmi les nombreux produits pharmaceutiques, les hormones stéroïdes synthétiques entrant dans la composition des médicaments présentent des caractéristiques et ne sont désignées qu'après un examen approfondi. Lors de la prescription, le médecin prend en compte les effets secondaires et les contre-indications.

Les agents pharmacologiques les plus célèbres:

  • La cortisone;
  • L'hydrocortisone;
  • Estriol;
  • La dexaméthasone;
  • Prednisolone;
  • Prednisol.

Ils ont des effets secondaires minimes, ces médicaments ont des indications en cours de rééducation après des maladies graves et prolongées, ils sont utilisés dans le sport comme dopage:

  • activer la régénération tissulaire;
  • augmenter l'appétit;
  • réduire la quantité de tissu adipeux;
  • augmenter la masse musculaire;
  • favoriser l'absorption du calcium et du phosphore par le tissu osseux;
  • augmenter la performance, l'endurance;
  • avoir un effet bénéfique sur l'activité du cortex cérébral;
  • réduire la manifestation de la peur.

Comme tous les médicaments, ces médicaments hormonaux ont des contre-indications, notamment:

  • jeune âge;
  • maladies des reins, du foie, du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • tumeurs d'origine différente.

La réception des préparations médicales à base de stéroïdes ne doit être effectuée que sous contrôle médical. Pendant le traitement, la manifestation possible d'effets secondaires, qui doivent être rapportés à votre médecin:

  • l'acné;
  • l'acné;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • instabilité non motivée de l'état émotionnel;
  • augmentation du cholestérol et de l'athérosclérose;
  • chez l'homme, dysfonction érectile, atrophie testiculaire, stérilité, hypertrophie des glandes mammaires;
  • gonflement.

Stéroïdes anabolisants

Le concept de stéroïdes anabolisants est bien connu dans le sport. La plupart d'entre eux sont interdits dans notre pays et de tels médicaments ne sont pas vendus librement dans les pharmacies. Cette liste comprend:

  • Boldenone;
  • Danabol;
  • La nandrolone;
  • Oxandrolone;
  • Anadrol;
  • Stanozolol;
  • Trenbolone et d'autres.

Ce sont des médicaments pharmacologiques dont l'action est similaire à la testostérone et à la dihydrotestostérone. Prendre des médicaments aide les athlètes à améliorer leur condition physique et à obtenir de bons résultats. Les anabolisants sont les plus demandés dans les sports de force, en particulier le bodybuilding.

Les stéroïdes anabolisants ont deux types d’effets:

Que sont les hormones stéroïdes et comment fonctionnent-elles (liste avec structure)

Les hormones stéroïdes sont un groupe entier de certaines substances actives qui régulent les processus vitaux du corps. Ils sont considérés comme l'une des classes les plus courantes pour divers composés hormonaux dans le corps. Ce sont des régulateurs efficaces des processus fondamentaux en cours et des récepteurs de la vie normale de chaque organisme - reproduction effective, comportement individuel et adaptation.

Mécanisme de travail et classification des fonds

Dans le rôle des hormones stéroïdes sexuelles naturelles appelées gestagènes, œstrogènes et androgènes. Si nous comparons les résultats de l’utilisation des moyens, nous pouvons dire que, selon le résultat moderne, l’étape la plus importante de l’effet des moyens est leur liaison directe à certains récepteurs spécifiques.

Action pharmacologique

Les hormones sont généralement détectées à l'aide d'une substance présente dans le cytoplasme des cellules lorsque les récepteurs des protéines sont situés directement sur la membrane dans un effecteur cellulaire. Les experts ont découvert que les hormones de la glande thyroïde, en particulier, possèdent les récepteurs des hormones stéroïdiennes au cœur même de la cellule. Chaque effecteur cellulaire contient des récepteurs d'hormones stéroïdes complètement différents. En termes de structure, de tels récepteurs peuvent être appelés protéines, qui ne remplissent que 2 fonctions de base.

  1. Une hormone est détectée parmi toutes les autres molécules qui touchent la cellule.
  2. Ils créent une réponse cellulaire très raisonnable.

Indépendamment du fait que pour chaque classe «hormones stéroïdiennes», un récepteur spécifique est déjà défini, absolument aucun d'entre eux a la capacité de répondre simultanément aux récepteurs stéroïdiens de toutes les classes connues. Les substances androgènes, à une concentration suffisante, ont également la capacité de rivaliser avec les substances œstrogènes. Les substances gestagènes, dans certains cas, imitent l’effet des androgènes, tout en inhibant ou en potentialisant leur effet.

Par exemple, les médicaments à base de progestérone sont un androgène plutôt faible au cours de son action sur les cellules de la prostate entière, en particulier lorsque le dérivé de la progestérone est l’acétate de cyprostérone, qui a un effet antiandrogène. Toutes les cellules d'hépatome sont une substance telle que la progestérone agit en tant qu'antiglucocorticoïde, alors qu'elle agit également sur les reins en tant que substance minéralocorticoïde.

Il agit sur les reins en tant que substance minéralocorticoïde

Action contre la drogue

Les hormones telles que l'insuline ou la thyroxine ont tendance à améliorer de manière significative le processus d'oxydation du glucose, lorsque les hormones, considérées comme des glucocorticoïdes, inhibent efficacement ce processus. Le mécanisme d'action des hormones stéroïdiennes a une accumulation assez forte de glycogène dans le foie, ce qui entraîne une diminution significative du taux de sucre dans le sang, ce qui est considérablement accéléré par l'insuline et des substances telles que les glucocorticoïdes. La formation efficace de graisses directement à partir de sucres doit être contrôlée. Ce processus est entièrement régulé par ces types d'hormones. En outre, il est nécessaire de contrôler le fond hormonal d'un patient présentant un état intracellulaire.

Un mécanisme complet agit en général comme suit: l'hypophyse, responsable de la production des préparations hormonales, agit sur la glande, tout en les incitant à former l'hormone insuline, corticostéroïdes, thyroxine. Lorsqu’il est exposé à des hormones de type stéroïdes, toutes les fonctions des muscles et des organes internes sont assurées. En raison de l'origine de tels processus, les taux de sucre dans le sang se normalisent progressivement pour atteindre la valeur souhaitée grâce au récepteur.

Conséquences possibles de la prise

Les données officielles sur le travail de l'ACTH concernent précisément l'effet des hormones prises ne parlent généralement que de l'effet bénéfique d'un système connu d'adénylate cyclase. Les experts estiment que l’ACTH agit avec un récepteur spécifique directement sur la membrane. Après cela, le signal passe directement à l'adénylate cyclase, qui se trouve immédiatement sur toute la membrane cellulaire. Il catalyse efficacement la décomposition de l'ATP et la production ultérieure d'AMPc.

La dernière substance du médicament est responsable de l'activation de la protéine kinase, qui, avec l'ATP, produit une phosphorylation efficace de la cholinestérase. Cela transforme le cholestérol en certaines formes libres de cette substance, pénétrant efficacement dans les mitochondries des glandes surrénales, à l'endroit où les enzymes effectuent la transition cholestérol active des corticostéroïdes.

Le médicament transforme le cholestérol en certaines formes libres de cette substance.

Usage de drogue pendant l'allaitement

Les hormones stéroïdes sont utilisées dans divers cas, y compris pendant l'allaitement. Ces médicaments peuvent se lier à un récepteur différent, entraînant un effet final.

Les hormones stéroïdes dans la mise en œuvre de l'allaitement, pris par voie orale, ont un effet assez grave sur l'enfant. En entrant en contact avec la consommation de lait maternel, c'est-à-dire lors de la tétée, les hormones stéroïdiennes peuvent effectivement affecter le corps de l'enfant. Avant d’influencer un bébé, les hormones agissent de manière longue et compliquée: l’intestin et le ventre de la mère - son sang - puis la glande mammaire - après l’intestin du bébé et le sang du bébé, où se déroule la synthèse des hormones stéroïdes. Avec le passage de ce chemin impliqué les cellules et toutes les membranes cellulaires, qui agissent comme des barrières nécessaires pour vaincre les médicaments. Tous ne peuvent pas passer tous les obstacles présentés, la plupart d'entre eux «butent» au tout début.

Ces fonds sont généralement mal absorbés et on peut donc dire qu'ils sont pratiquement sans danger pour tous les enfants. Le récepteur principal peut être appelé ici apparition de constipation. Par conséquent, pendant le traitement avec un moyen, il est également recommandé d’utiliser des laxatifs: buckthorn, senna, zoster, etc.

Ici, le récepteur peut être appelé et l'effet des antiseptiques directement sur le travail du tractus gastro-intestinal, associé à l'utilisation de sulfamides. En quantité suffisante, seule la sulfapyridazine est excrétée avec du lait. Certains d'entre eux, les nitrofuranes (furagine, furazolidone, furazoline) sont mal absorbés, de même que les dérivés de la substance oxoquinoléine.

Les stéroïdes ont un effet grave sur le bébé pendant l'allaitement.

Caractéristiques de l'effet du médicament

Ces médicaments sont généralement synthétisés directement à partir du cholestérol qui se trouve dans le cortex surrénalien, ainsi que des testicules. Tout tissu capable de produire des stéroïdes a un profil de sécrétion spécifique inhabituel.

Comme les glandes surrénales, les glandes sexuelles sont capables de produire un grand nombre de stéroïdes, mais seules certaines d'entre elles ont une activité hormonale. L'obtention de ces types d'hormones est nécessairement régulée par une boucle de rétroaction, qui inclut les processus de l'hypophyse et de l'hypothalamus.

Le travail de divers médicaments de ce type est généralement assuré par des mécanismes nucléaires, similaires à ceux utilisés par les corticostéroïdes.

Diverses préparations de composés stéroïdiens sont très peu solubles dans l'eau ordinaire, mais possèdent de bonnes propriétés de dissolution dans de nombreux solvants organiques, ainsi que dans les huiles végétales. Absolument toutes les hormones stéroïdes passent simplement à travers la membrane plasmique. En conséquence, ils peuvent être sécrétés par les cellules des types de glandes endocrines directement stéroïdogènes, ainsi que pénétrer dans diverses cellules réactives.

meilleur par mail

Tout dans le corps humain obéit aux hormones - un fait difficile à contester. Tout changement d'humeur, le pouvoir d'attraction du sexe opposé, une modification de l'apparence pendant la période de transition et bien plus encore - tout cela est «sous les auspices» du système hormonal. Sur notre site Web, nous examinerons de plus près ce qu'est l'endocrinologie et examinerons tous les problèmes liés aux fonctions des glandes endocrines, à leur structure et à leurs maladies, ainsi qu'aux méthodes modernes de traitement des maladies du système endocrinien.

Lire le texte en entier.

Jeune vert

L'endocrinologie en tant que science est une industrie relativement jeune. Par conséquent, en ce qui concerne les causes des maladies, pourquoi une perturbation hormonale survient chez les hommes et les femmes à différentes périodes d'âge et dans laquelle elle se trouve, il reste encore beaucoup de points blancs. Dans le cadre d'articles individuels, nous avons tenté d'identifier tous les facteurs et causes pouvant être à l'origine et à l'origine d'un nombre de maladies endocriniennes chez l'homme.

Des perturbations hormonales et des maladies des glandes endocrines peuvent se développer en raison de:

  • L'hérédité.
  • Situation écologique dans la zone de résidence.
  • Microclimat (faible teneur en iode).
  • Mauvaises habitudes et malnutrition.
  • Blessure psychologique (stress).

Ces raisons et beaucoup d'autres sont considérées sur notre site Web comme des provocateurs de maladies du système endocrinien, le déséquilibre hormonal. Que se passe-t-il exactement dans le corps humain, quels sont les principaux symptômes du dysfonctionnement du système hormonal, vous devez faire attention à ce qui se passera si vous n'allez pas à l'endocrinologue à temps?

Rôle dans la vie humaine

C'est aux hormones qu'une personne doit beaucoup à ce qui lui semble naturel à première vue. Les hormones affectent la croissance, le métabolisme, la puberté et la capacité à produire des descendants. Même tomber amoureux est aussi un processus complexe de l'action des hormones. C'est pourquoi, sur le site, nous avons essayé de traiter de tous les moments essentiels pour lesquels le système endocrinien est responsable.

Les maladies endocriniennes sont un bloc à part, vous pouvez en savoir plus sur notre site Web et les considérer comme des informations totalement fiables. Quelle est la base du dysfonctionnement des glandes endocrines, quelles sont les mesures à prendre en premier lieu, qui contacter si vous êtes suspecté d'une défaillance hormonale, quelles méthodes de traitement existent.

Vous trouverez tout sur notre site Web consacré à la science de l’endocrinologie, aux hormones et aux options pour la prévention et le traitement des maladies endocriniennes.

ATTENTION! Les informations publiées sur le site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas une recommandation d'utilisation. Assurez-vous de consulter votre médecin!

Hormones stéroïdes

Les hormones stéroïdes sont des substances ayant une activité biologique élevée. Ces substances sont plus souvent d'origine animale, moins végétales. Les précurseurs des stéroïdes sont des substances isoprénoïdes. La présence d'un système spécial de structure différencie significativement cette classe de substances des autres. Il est basé sur le système gonanique, qui est un hydrocarbure saturé. Le noyau de stéroïde peut être partiellement insaturé ou saturé, inclure des groupes alkyle et fonctionnels. Grâce à ses qualités particulières, les hormones stéroïdes peuvent facilement pénétrer dans le sang à travers les membranes plasmiques et atteindre les cellules cibles. Pour pénétrer dans de telles cellules, les hormones se lient aux protéines de transport, ce qui les amène au bon endroit.

La synthèse des hormones stéroïdes se produit dans le cortex surrénalien du cholestérol, dans le corps jaune et les follicules ovariens, dans le placenta. Pour les hormones stéroïdiennes, hormones sexuelles: femelle (œstrogène), y compris éthinylœstradiol, estriol, estradiol, estrone; hormones mâles (androgènes), y compris méthyltestostérone, testostérone, androstérone; ainsi que les corticostéroïdes, qui comprennent l'aldostérone, le pregnan, la corticostérone, la cortisone, etc.

Les hormones stéroïdes occupent une place importante dans la normalisation du métabolisme dans le corps humain. Certaines hormones de synthèse sont même capables de surpasser les analogues naturels, par exemple, la prednisone peut leur être référée.

L'utilisation de stéroïdes anabolisants est très répandue chez les athlètes, en particulier chez ceux qui s'intéressent à une certaine forme physique, parmi les bodybuilders, par exemple. Leur action est basée sur le fait que les stéroïdes accélèrent la production de testostérone. Étant donné que prendre de tels médicaments équivaut à du dopage et qu'ils ont un nombre considérable d'effets secondaires, leur utilisation inconsidérée peut causer des dommages irréparables à la santé humaine. Cependant, il est aujourd'hui possible d'acheter des préparations de stéroïdes contenant des hormones artificielles dans presque tous les magasins spécialisés dans la nutrition des athlètes, mais les conséquences négatives éventuelles ne cessent pas non plus d'athlètes professionnels, mais également d'amateurs.

Formation: Diplômé en chirurgie de l’Université de médecine de l’État de Vitebsk. À l'université, il dirigea le conseil de la société scientifique étudiante. Formation complémentaire en 2010 - dans la spécialité "Oncologie" et en 2011 - dans la spécialité "Mammologie, formes visuelles de l'oncologie".

Expérience: a travaillé pendant 3 ans dans le réseau général des soins de santé en tant que chirurgien (hôpital médical d'urgence de Vitebsk, hôpital de district central de Liozno) et oncologue et traumatologue de district à temps partiel. Travail à la ferme en tant que représentant toute l'année dans l'entreprise "Rubicon".

Il a présenté 3 propositions de rationalisation sur le thème «Optimisation de l'antibiothérapie en fonction de la composition en espèces de la microflore», 2 travaux ont été primés dans la revue du concours républicain des travaux de recherche des étudiants (catégories 1 et 3).

Hormones stéroïdes

Les hormones stéroïdes sont un groupe de substances physiologiquement actives (hormones sexuelles, corticostéroïdes, etc.) qui régulent les processus vitaux chez les animaux et les humains. Chez les vertébrés, les hormones stéroïdiennes sont synthétisées à partir du cholestérol du cortex surrénalien, des cellules de Leydig des testicules, des follicules et du corps jaune des ovaires, ainsi que du placenta. les hormones stéroïdiennes sont contenues dans des gouttelettes adipocytaires lipidiques et dans le cytoplasme sous forme libre. En raison de la forte lipophilie des hormones stéroïdes, il est relativement facile de diffuser à travers la membrane plasmique dans le sang, puis de pénétrer dans les cellules cibles.

De nombreuses hormones synthétiques de type stéroïde sont utilisées dans les sports, principalement dans les sports de force, y compris le bodybuilding.

Cœur: peptide natriurétique (ANP, BNP)

Wikimedia Foundation. 2010

Voyez ce que "les hormones stéroïdes" sont dans d'autres dictionnaires:

HORMONES STÉROÏDES - groupe de substances physiologiquement actives de nature stéroïde (hormones sexuelles, progestatives, corticostéroïdes, ecdysones) qui régulent les processus vitaux chez les animaux et les humains. Chez les vertébrés, C. g. Sont synthétisés à partir du cholestérol dans le cortex...... Dictionnaire encyclopédique biologique

Hormones stéroïdes - un groupe de physiologiquement actif dans une nature stéroïde. Par produit chimique structure et biol. à l'action sont divisés en stéroïdes C 21 avec le squelette pregnan (gestagènes et corticoïdes), les stéroïdes C 19 avec le squelette d'androstane (andropeps) et les stéroïdes C......... Encyclopédie chimique

Les hormones stéroïdes sont un groupe de substances physiologiquement actives (hormones sexuelles, corticostéroïdes, etc.) qui régulent les processus vitaux chez les animaux et les humains. Chez les vertébrés, sg. sont synthétisés à partir de cholestérol dans le cortex surrénalien, les cellules de Leydig des testicules,...... Dictionnaire de la psychogénétique

Hormones - (autre grec. Ὁρμάω excite, induisent) des substances biologiquement actives de nature organique, produites dans des cellules spécialisées des glandes endocrines, pénétrant dans le sang et ayant un effet régulateur sur le métabolisme...... Wikipedia

hormones - ov; mn (unité hormonale, a. m.). [du grec mouvement hormaō, excite]. 1. Fiziol. Substances biologiquement actives produites dans le corps et affectant tous les processus vitaux. Glande pituitaire. Sexuel 2. Drogues synthétiques qui fournissent...... dictionnaire encyclopédique

Hormones thyroïdiennes - sont représentées par deux classes différentes de substances biologiquement actives: les iodothyronines et la calcitonine, une hormone polypeptidique. Ces classes de substances remplissent différentes fonctions physiologiques: les iodothyronines régulent l'état du métabolisme...... Wikipedia

Hormones et comportement (hormones et comportement) - G. c'est chimique. substances synthétisées et sécrétées par les glandes endocrines. Les G. sont acheminés vers les organes cibles et régulent l'activité du ryh le long du flux sanguin avec le sang. Ils remplissent la fonction de transmission de l'information. à l'intérieur du corps,...... Encyclopédie psychologique

HORMONES - (du grec. Hormao mettre en mouvement, encourager), substances biologiquement actives sécrétées par les glandes internes. sécrétions ou grappes de spetsializir. cellules du corps et ayant un effet ciblé sur d’autres organes et tissus. Le terme "G."...... Dictionnaire biologique encyclopédique

hormones - * hormones * hormones substances organiques biologiquement actives hautement spécifiques qui régulent les processus vitaux les plus importants. G. est produit dans le corps par des cellules ou des organes hautement spécialisés (...... Génétique. Dictionnaire encyclopédique

HORMONES - animaux (du grec. Hormao mettre en mouvement, impel), en VA, produites par des spécialistes. cellules et glandes int. la sécrétion et l'échange réglementaire dans les organes individuels et l'organisme entier. Tout le G. est caractérisé par une grande spécificité...... encyclopédie chimique

Spécificité des hormones stéroïdes

Les médicaments tels que les hormones stéroïdiennes, ou stéroïdes comme on les appelle chez le commun des mortels, sont les éléments qui dirigent les processus vitaux du corps humain. Pour les personnes soucieuses de leur santé, il est particulièrement important de connaître les spécificités de ces médicaments.

Où s'appliquent-ils?

Les stéroïdes sont un lien très important dans le corps de toute personne. Plus la chaîne de leur travail est intelligente, plus le corps humain est en santé. Un tel changement dans le corps en raison de leurs effets puissants.

Les stéroïdes peuvent être entendus dans les milieux sportifs, mais ils y sont le plus souvent utilisés. Les stéroïdes à effets anabolisants sont particulièrement populaires dans ces sports de force:

De tels médicaments aident à atteindre différents objectifs, allant de la prise de masse musculaire à l'élimination de l'excès de poids.

Stéroïdes surrénaliens

Le marché moderne est saturé de drogues et de nutrition sportive, pour comprendre que cette richesse est parfois difficile. La liste des stéroïdes peut être attribuée à plusieurs groupes.

Les stéroïdes surrénaliens sont un type de stéroïde généré par le corps dans les glandes surrénales. Ces organes font un travail irremplaçable et produisent de telles hormones:

  • L'hydrocortisone, ou comme on l'appelle souvent - le cortisol. Aussi appelé glucocorticoïde. Joue un des rôles clés dans le métabolisme - le métabolisme et la régulation de la pression artérielle. Cette hormone a plusieurs noms, l'un des plus populaires étant l'hormone du stress. Le cortisol est produit dans le corps lors de situations stressantes (expériences, excitation, jeûne, manque de sommeil). En raison de la production de cortisol, les fibres musculaires se décomposent, détériorant l'immunité. Par conséquent, cette substance étant considérée comme négative en raison de ses effets sur le corps, il est nécessaire de contrôler sa production.
  • Corticostérone - cette substance est responsable de la dégradation des protéines. Il favorise également la transformation des acides aminés en glucides complexes, qui servent de carburant au corps et lui donnent de l'énergie. Il aide également le foie à produire du glycogène, contenu dans les muscles et utilisé comme source d’énergie.
  • Aldostérone - cette hormone est impliquée dans la pression artérielle. En outre, ce stéroïde contrôle la valeur du potassium et du sodium dans le corps humain. Il appelle les reins à absorber le sodium et à éliminer le potassium de l'urine, le cas échéant.

Stéroïdes sexuels

Les substances sexuelles ne sont pas moins populaires:

  • Androgènes (androgène - l'hormone sexuelle masculine) - la testostérone est l'androgène principal parmi les organes génitaux masculins. La testostérone est produite par le corps d'un homme dans les testicules et remplit des fonctions importantes dans le corps. La testostérone est directement responsable des caractéristiques sexuelles des hommes, telles que les poils sur le visage, la poitrine et d'autres parties du corps, contrairement aux femmes. Cet androgène rend la voix rugueuse, lui donne un baryton. La testostérone est également responsable du développement musculaire et de l'attirance sexuelle. Toutes ces fonctions exercent l'androgène.
  • Œstrogènes (hormones sexuelles féminines) - ces substances sont produites par les femmes par l'appareil folliculaire des ovaires. La classe des œstrogènes comprend trois types d’hormones: l’œstradiol, l’œstriol et l’estrone. Les œstrogènes contribuent au développement de l'utérus, des trompes de Fallope, du vagin, de la pigmentation de la région du mamelon et des organes génitaux. Ils augmentent la concentration de thyroxine, de fer et de cuivre dans le sang. Si une femme manque d’œstrogènes, elle risque de développer de l’ostéoporose.

Les stéroïdes anabolisants sont des stéroïdes qui provoquent une activité androgène dans le corps humain. Leur action est similaire à celle de la testostérone, une hormone masculine.

De tels médicaments sont très répandus dans les sports de pouvoir. Les athlètes utilisent des agents anabolisants pour améliorer leur condition physique et leurs performances sportives. Ce type de médicaments a un effet sur les tissus musculaires et augmente leur volume en raison de l’augmentation du métabolisme et de la synthèse des protéines. Les agents anabolisants peuvent également être attribués aux personnes atteintes de dystrophie.

Médicaments connus

Testés dans les milieux sportifs sont:

  • La cortisone;
  • L'hydrocortisone;
  • La dexaméthasone;
  • La prednisone;
  • Estriol;
  • Prednisolone.

Avant d'utiliser ces médicaments devrait consulter un médecin.

Effets secondaires

Les hormones stéroïdes (en particulier les androgènes) peuvent également avoir un effet négatif sur le corps:

  • suppression de la production de testostérone propre;
  • dommages au tissu hépatique;
  • le développement de la gynécomastie;
  • acné (acné);
  • augmentation du taux de cholestérol dans le sang;
  • problèmes avec le système cardiovasculaire;
  • hypertension artérielle;
  • problèmes rénaux;
  • troubles mentaux;
  • retard de croissance;
  • hypertrophie de la prostate;
  • infertilité;
  • caillots de sang.

L'utilisation de stéroïdes nécessite l'attention et les scrupules d'une personne. Les hormones stéroïdes affectent de manière globale le corps humain. N'utilisez pas de moyens hormonaux non testés sans consulter un spécialiste.

Hormones stéroïdes

Les hormones stéroïdes sont des substances ayant une activité physiologique. Dans le corps, ils jouent un rôle important. Les hormones sont responsables de la régulation de nombreux processus physiologiques importants pour le corps. Un corps en bonne santé produit ces substances indépendamment. Mais parfois, en raison de problèmes de santé, il est nécessaire de maintenir le niveau d'hormones stéroïdiennes dans des conditions normales à l'aide de préparations pharmacologiques.

Liste des médicaments contenant des hormones stéroïdes

Ce groupe de substances comprend les corticostéroïdes et les hormones sexuelles. Dans le corps, ils remplissent des fonctions telles que la régulation du métabolisme et de la croissance. Ce sont les hormones stéroïdes qui assurent les fonctions de reproduction du corps.

Les substances sont produites dans le cortex surrénal. Les hormones peuvent être contenues dans des gouttelettes lipidiques dans le cytoplasme. En raison de la lipophilie accrue de la substance, elle pénètre facilement dans le sang à travers la membrane et, de là, ouvre la voie aux cellules reconnues comme potentiellement dangereuses par l'organisme.

Il n'y a pas de mécanisme spécial dans le corps humain, en raison duquel l'accumulation d'hormones stéroïdes se produirait. Par conséquent, après la destruction de la substance, celles-ci sont éliminées du corps. Il ne reste que des précurseurs hormonaux sous forme d'ester de cholestérol dans les cellules produisant des stéroïdes. Et les hormones peptidiques - substances produites par l'hypophyse et l'hypothalamus - sont responsables de la synthèse des hormones stéroïdes.

Dans le corps de chaque personne, il existe six principaux types d'hormones stéroïdes:

  • le cortisol;
  • estradiol;
  • le calcitriol (anciennement le calciférol);
  • la testostérone;
  • la progestérone;
  • l'aldostérone.

Les chaînes latérales de la plupart de ces substances sont suffisamment courtes - elles ne sont composées que de quelques atomes de carbone. Les hormones individuelles n'ont pas du tout de chaîne latérale. Et seul le calcitriol diffère de structure plus ou moins complexe.

Si les femmes subissent une violation de la synthèse des hormones stéroïdes, des médicaments spéciaux leur sont attribués. Les médicaments les plus célèbres qui reconstituent la quantité d'hormones stéroïdes dans le corps sont:

Récemment, les femmes ont de plus en plus recours aux hormones stéroïdes synthétiques. Les médicaments sont activement utilisés pour traiter une grande variété de maladies et maintenir la santé générale dans des conditions normales.

Hormones stéroïdes - effets secondaires

Les effets secondaires et les contre-indications à utiliser sont probablement même dans les médicaments les plus inoffensifs. Mais en ce qui concerne les hormones, vous devez faire particulièrement attention. Premièrement, ces substances peuvent entraîner des changements indésirables. Deuxièmement, si les hormones sont maltraitées, le corps cesse simplement de les produire de manière indépendante, ce qui aura un effet extrêmement néfaste sur le corps.

La consommation incontrôlée de médicaments contenant des hormones stéroïdiennes pose les problèmes suivants:

  • destruction du foie;
  • l'apparition de l'acné;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • fonction rénale anormale;
  • hypertension artérielle;
  • caillots sanguins;
  • augmentation du taux de cholestérol dans le sang;
  • troubles mentaux.

Les principales contre-indications à la prise d’hormones stéroïdiennes sont les suivantes:

  1. Il n'est pas recommandé de prendre des fonds pour les jeunes.
  2. Les hormones stéroïdes négatives affecteront la santé des personnes souffrant de maladies du système cardiovasculaire, des reins et du foie.
  3. Refuser de prendre des médicaments doit se faire en présence de tumeurs bénignes et malignes.

Hormones stéroïdes

Les hormones stéroïdes, un groupe de nature stéroïdienne physiologiquement active. Par produit chimique structure et biol. action divisée en C21-stéroïdes avec squelette pregnana (gestagènes et corticoïdes), C19-stéroïdes avec squelette d'androstan (androhepes) et C18-stéroïdes avec le squelette d'estrana (œstrogène). Ceux-ci incluent également27-Les stéroïdes avec le squelette du cholestan (ecdystéroïdes ou ecdysones) sont des hormones de mue des insectes.

Selon la nomenclature IUPAC, les hormones stéroïdes sont appelées. semblable aux stéroïdes. Un trait caractéristique de pl. hormones stéroïdiennes naturelles - la présence d’un groupe conjugué 4-ène-3-one (C21- et C19-stéroïdes), aromatiques. 3-hydroxycyclique (C18-stéroïdes) et des groupes conjugués 7-en-6-one (С27-stéroïdes).

Les bases le chemin de la biosynthèse des hormones stéroïdiennes provient du cholestérol (f-la I). Dans le corps de la série de cholestérol vertébral suivent. tours d'oxydation de p-tions enzymatiques. dans la prégnénolone (II) ou la progestérone (III); ce dernier est un représentant typique de gestagen. Une hydroxylation supplémentaire est dirigée soit vers C-17, à partir d'une branche de glucocorticoïdes, soit vers C-21, conduisant ensuite à des minéralocorticoïdes. Dernier les biotransformations de gestagènes et de corticoïdes associées à la dégradation de la chaîne latérale 17-acétyle conduisent à la19-stéroïdes. Enfin, l’aromatisation d’un seul cycle et le clivage d’un groupe méthyle angulaire conduisent à C18-stéroïdes. Ce DOS. la ligne de biotransformation des hormones stéroïdes est accompagnée de nombreuses. va ajouter. transformations enzymatiques, y compris oxydantes. district et isomérisation. Ces réactions entraînent la formation de plus de 100 hormones stéroïdiennes dans le corps des vertébrés. Auparavant, ces sous-produits de la biosynthèse des hormones stéroïdiennes étaient considérés comme des précurseurs et des métabolites biologiquement inactifs des principales hormones stéroïdiennes, mais il a récemment été montré que les androgènes étaient un exemple du fait que leur formation était due à des facteurs génétiques et génétiques. Par conséquent, il est proposé de remplacer le terme "métabolisme" en ce qui concerne les hormones stéroïdiennes par le terme "biotransformation".

Le nombre de biol. La f-tion, régulée par les hormones stéroïdes dans le corps, est très grande. En plus du naib. la régulation bien connue de la grossesse (gestagènes), du métabolisme des glucides (glucocorticoïdes) et du sel de l'eau (minéralocorticoïdes), de la spermatogenèse (androgènes) et de l'ovulation (œstrogènes) interfèrent entre autres. autres aspects de la vie, à la découverte de nouvelles fonctions des hormones stéroïdiennes. La polyvalence de l’action des hormones stéroïdiennes est à la base du concept de biol. hormones stéroïdiennes multifonctionnelles, considérant ce phénomène comme le résultat d’une interaction. chaque hormone stéroïde avec plusieurs récepteurs de spécificité différente.

La biosynthèse des hormones stéroïdes dans l'organisme se produit dans les organes producteurs d'hormones (glandes surrénales, ovaires, testicules, etc.), d'où elles (généralement sous la forme de complexes avec des protéines) sont acheminées par le flux sanguin jusqu'aux cellules des organes cibles, où elles interagissent. avec spécificité récepteurs protéiques (cytoplasmiques) situés soit sur la membrane cellulaire, soit dans le cytoplasme. Les hormones stéroïdiennes se lient de manière réversible aux récepteurs par des liaisons hydrogène et des interactions hydrophobes pour former des complexes stéroïdes-récepteurs. Ces derniers transmettent un signal hormonal, soit en restant en place (récepteurs membranaires), soit en pénétrant dans le noyau de la cellule et en y interagissant. avec des gènes. L'efficacité du signal hormonal est déterminée par la loi de l'action de masse, la spécificité et l'énergie de l'interaction stéroïde-récepteur. En plus de l'action directe, les hormones stéroïdes peuvent interférer avec l'action d'autres hormones, bloquant ainsi l'interaction. ces derniers avec leurs récepteurs. Ainsi, les hormones stéroïdiennes, résultant de la biotransformation et de la multifonctionnalité, forment un vaste réseau (ou arbre) dans le corps, dégageant du cholestérol en cascade et en régulant de nombreux. homéostasie des mains et adaptation.

Dans le corps des insectes naib. efficace avec27-le stéroïde a-ecdysone (f-la IV; R-H, R '= OH) est synthétisé à partir du cholestérol, qui provient de la nourriture, en dec. glandes, parfois dans les énocytes et les cellules péricardiques. Dans le corps gras, les intestins, les phanères et certains autres organes, A-ecdysone est une pré-rotation. dans la b-ecdysone (ecdystérone; dans la formule IV, R = R '= OH). Les Ecdysones stimulent le processus de mue en induisant la transcription dans les cellules des glandes larvaires, participent à la régulation de la production d'œufs chez un insecte adulte, ainsi qu'à l'adaptation des insectes à l'évolution des conditions de l'habitat. Les bases voies d'inactivation de ces hormones stéroïdiennes - excrétion de l'organisme inchangée ou transformation en dérivés déhydro, sulfoéthers et glycosides avec libération ultérieure de catabolites. Récemment, plus de 40 liés C27-stéroïdes isolé de plantes (appelées phytoecdysones).

Biol multilatéral. l'action des hormones stéroïdes rend difficile le miel. utilisation de. Pris dans les années 50. une tentative d'utilisation de la cortisone (l'un des corticoïdes) pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde a échoué en raison du développement d'une atrophie des glandes surrénales et d'une suppression de l'immunité pendant des périodes prolongées. application. Les bases direction chimique modifications des hormones stéroïdes - recherche des analogues possédant le spectre dirigé étroit biol. l'action. En raison de la rigidité du squelette chiral des hormones stéroïdiennes, elles font également l’objet de nombreuses personnes. stéréo recherche. Pour la synthèse complète des hormones stéroïdiennes, voir Oestrogènes.

A Propos De Nous

Pratiquement toutes les personnes atteintes de diabète (en particulier celles qui produisent de l'insuline) connaissent les unités de pain. Alors, quelle est l'unité pain (glucides)? 1 XE (UE) correspond à 12 grammes de glucides, ce qui équivaut à 25 grammes de n'importe quel pain (la moitié d'un pain noir de 1 cm d'épaisseur). 1XE augmente la glycémie de 1,7 à 2,2 mmol / l (sans insuline).