Test sanguin pour l'hormone de croissance et son taux par âge

Tous les processus de notre corps sont régulés par un complexe d'hormones produites par plusieurs organes. Tous ont une grande importance pour la formation, le développement et le fonctionnement du corps. L'hormone de croissance est l'une de ces substances importantes. Il définit les paramètres physiques externes du corps humain, forme sa croissance et ses proportions.

Hormone de croissance et sa valeur

L'hormone de croissance est produite par l'hypophyse et est appelée somatotrophine.

Cette hormone est l'une des nombreuses qui contrôlent le travail de notre corps. Le système hormonal est vital pour le bien-être d'une personne et, par conséquent, la défaillance de l'un des organes producteurs d'hormones conduit à ce que l'ensemble du système quitte l'harmonie.

Pathologie héréditaire, problèmes de développement prénatal, troubles de l'alimentation maternelle, abus d'alcool, stupéfiants et psychotropes et tabagisme pendant la gestation, prise de certains médicaments, effets néfastes de mauvaises conditions environnementales, eau de mauvaise qualité l'exposition au rayonnement et de nombreux autres facteurs. Le plus souvent, ils agissent tous dans un complexe, conduisant au développement de pathologies.

L'hormone de croissance est produite dans l'hypophyse antérieure. Sa fonction principale est l’influence sur la structure et le développement de l’organisme. Cette substance affecte la croissance du corps, donc nous grandissons. Un enfant né est très petit, mais à la fin de la puberté, sous l'influence des hormones qui produisent dans son corps, la croissance inhérente à celui-ci grandit. Cet indicateur dépend de nombreux facteurs: hérédité, santé, nutrition et d'autres raisons, de sorte que nous avons tous des dimensions différentes.

Mais l'hormone de croissance est la principale force responsable de la croissance de l'organisme en général. Toute déviation importante de sa production entraîne donc une dégradation grave de la santé et de l'apparence.

Si une forte diminution de la production d'hormone de croissance est observée dans le corps humain pendant la puberté, cette maladie conduit au développement d'un nanisme, ou nanisme hypophysaire. La production accrue d'hormone de croissance pendant la puberté entraîne un gigantisme, c'est-à-dire une croissance excessive. Si le processus de croissance et la production active d'hormone de croissance se poursuivent à l'âge adulte, les os de tout le corps prolifèrent, ce qui entraîne le développement d'une maladie spéciale appelée acromégalie.

Le besoin d'analyse

La somatotropine est l’un des principaux régulateurs du développement et de la croissance

Affecté à l'analyse des hormones de croissance dans le cas où un enfant d'un certain âge a une croissance ralentie ou accélérée, une déformation du squelette osseux avec l'allongement des membres et chez un adulte dont les zones de croissance se sont fermées sur les os, leurs modifications de forme, le développement de leurs traits du visage, le sous-développement sexuel.

Lors d’un examen général, l’analyse n’est pas effectuée car elle n’est nécessaire que s’il existe une déficience clinique ou un dysfonctionnement présumé. Effectuer l'analyse "au cas où" n'a pas de sens, car l'hormone est libérée de manière cyclique, par vagues, de sorte que le résultat ne sera jamais le même, donc précis.

Pour obtenir des indicateurs précis, la technique d'échantillonnage est utilisée lors de sa suppression et de sa stimulation.

Dans ce cas, les médecins ont la possibilité d'évaluer avec précision les données et d'obtenir des informations dignes de confiance. Ceci est particulièrement important pour un traitement ultérieur, car le dosage futur des hormones dépend de cette information. Il doit être précis afin d’éviter toute "distorsion" du fond hormonal du corps.

Diagnostic et taux de STG

L'analyse de l'hormone de croissance est réalisée dans le cadre de l'étude du fonctionnement de l'hypophyse, en cas de suspicion d'excès ou de carence, après avoir reçu des données sur d'autres hormones du corps humain.

Avant de transmettre l'échantillon, il est nécessaire de préparer correctement la procédure. Pour ce faire, il est recommandé d'effectuer les actions suivantes:

  1. Le don de sang doit être fait l'estomac vide, de préférence le matin. Avant la panne, la période de jeûne devrait durer au moins 12 heures.
  2. La veille de la procédure, vous devez éliminer du régime tous les aliments gras.
  3. Dans les 24 heures précédant l'analyse, abandonnez tout effort physique grave, y compris le sport, en particulier avec des poids. Vous devez également protéger votre corps contre le stress et la surcharge émotionnelle.
  4. La veille de l'analyse ne peut pas être fumé afin que cela n'affecte pas la précision des indicateurs.

Vérification de l'hormone de croissance à l'aide de l'analyse IGF-1, expérience personnelle

Comment tester l'hormone de croissance à l'aide d'IGF-1

Cette fois, nous avons décidé de déterminer une fois pour toutes comment réussir une analyse IGF-1 afin d'évaluer la qualité de l'hormone de croissance. Après tout, c’est l’un des critères les plus importants pour l’évaluation de la somatropine utilisée. Aujourd'hui (mai 2018), 99% des athlètes transmettent l'hormone de croissance et pensent que plus cet indicateur est élevé, plus il sera facile de «bombarder» l'hormone de croissance. Cependant, ils négligent un détail très important - les peptides sont également capables de donner de la GH non fragile. Ainsi, une bouteille de GHRP-6 pour 250 à 300 roubles peut donner un résultat de 20 à 30 ng / ml après l’injection. Bien sûr, beaucoup diront que le peptide ne fonctionnera pas pendant une longue période et ne pourra pas démontrer ce chiffre dans 3-4 heures. Cependant, les progrès ne sont pas immobiles et les Chinois "rusés" ont trouvé un moyen de sortir de cette situation en inventant de nouvelles compositions d'acides aminés. Mais même dans ce cas, il existe un «talon d’Achille», des peptides - peu importe leur efficacité, ils ne peuvent pas influencer l’indicateur IGF-1, c’est cette analyse que presque tous les athlètes négligent, bien qu’il soit nécessaire de le passer au préalable. Cette hormone est synthétisée dans le foie et c’est grâce à IGF-1 que tous les effets désirés se produisent, pour lesquels le médicament est acheté. De forte GH, sans IGF-1, il n'y a pas beaucoup de confusion.

Nous passons maintenant à la partie la plus pratique. Il n’ya pas si longtemps, l’homme s’est adressé à nous avec une plainte selon laquelle, malgré le fait que l’hormone de croissance l’a produite depuis un mois, ne subit pas les effets qu’ils avaient subis auparavant par d’autres fabricants. Bien que j'ai pris le médicament sur l'hormone de croissance et l'inverse était le plus élevé. Nous avons ensuite demandé à cette personne de subir un test de dépistage de l'IGF-1, et on l'appelle souvent somatomédine-S en laboratoire. Ensuite, après 4 heures, après l’injection de 5 unités d’hormone de croissance (nous ne divulguerons pas l’entreprise, afin de ne pas faire d’anti-publicité), du sang a été donné. Le jour ouvrable suivant, nous avons obtenu les résultats suivants.

IGF-1 après une cure mensuelle d'hormone de croissance - un faux absolu

L'indicateur est à peine supérieur aux valeurs de référence et se situe au niveau d'un homme d'âge moyen. Nous pouvons donc en tirer une conclusion juste: une personne n'a pas utilisé de véritable hormone de croissance, mais pas du tout une hormone de croissance. C'étaient plutôt des peptides. Bien sûr, nous ne nions pas que les peptides conduisent également à des résultats significatifs (par exemple, le cours GHRP-6 + CJC-1295) et qu’ils peuvent vous aider à progresser, en particulier pour les jeunes athlètes, mais leur prix est de 5 à 7 000 pour un cours de 1 à 2 mois. mais pas du tout 20 ans, combien d'hommes naïfs "ont roulé" qui voulaient simplement acheter un produit de qualité à un prix minimal. Ensuite, l’un des «spécialistes» en charge de cette hormone de croissance, a expliqué ces faibles taux, la croissance de l’hormone n’affectant pas tout le monde en augmentant l’analyse de l’IGF-1, ce qui est purement individuel. Nous n'étions pas d'accord avec cet état de fait et avons décidé de vérifier ce moment aussi. Pour commencer, nous avons acheté une hormone de croissance, ce dont nous n’avions pas douté, car nous avons dû la transmettre à un laboratoire de Saint-Pétersbourg il n’ya pas si longtemps, et nous avons obtenu d’excellents résultats. C'est l'hormone de croissance ATM Technologies. Pour référence, le nettoyage s’élève à 99,3%, c’est-à-dire la plus pure somatropine. Et les critiques ont seulement confirmé cela. Au bout de 5 jours, après le début du traitement par une autre hormone de croissance, nous avons à nouveau passé l'analyse IGF-1. Les significations étaient les suivantes.

Dosage IGF-1 4 heures après l’injection de 5 unités d’ATM d’hormone de croissance

Bien sûr, l’analyse de IGF-1 ne «brille» pas, mais il ne faut pas oublier que ce n’est que le début du cours et que la tendance est clairement positive. C’est peut-être une sorte de changement naturel qui n’a pas eu lieu à cause de l’utilisation de l’hormone de croissance, qui continuera d’être observée. Répétez l'analyse après 7 jours.

Une autre augmentation de IGF-1. Mais bien sûr, j'aimerais davantage, car les valeurs de référence sont encore assez éloignées. Ne désespérons pas et continuons l'expérience. Nous répétons l'analyse de l'IGF-1 après un certain temps. En d’autres termes, environ 20 jours se sont écoulés depuis l’utilisation de l’hormone de croissance de haute qualité.

IGF-1 après 3 semaines de croissance en utilisant l'hormone de croissance ATM Technologies

Sur la base de ces données, on peut conclure que les flacons de la marque ATM Technologies utilisent de la somatropine véritablement de haute qualité et efficace. Qui remplit toutes ses fonctions. Nous avons ensuite décidé de vérifier si le taux élevé d’hormone IGF-1 était toujours au même niveau, qu’il s’agisse d’injections d’hormone de croissance ou qu’il «flotte» et augmente surtout lorsque l’hormone de croissance agit (8 à 10 heures après l’injection dans le corps). Si plus tôt nous avons fait don d'IGF-1 4 heures après l'injection d'hormone de croissance, nous le ferons maintenant dans un jour.

Les indices IGF-1 ont chuté de manière significative, mais ils sont restés à un niveau assez élevé par rapport à ce qu'ils étaient avant d'utiliser 100% d'hormone de croissance de haute qualité.

CONCLUSION Lors de l'utilisation de l'hormone de croissance - l'analyse de l'hormone de croissance et de l'IGF-1 (Somatomedin-C) est étroitement liée. Si, au cours du cours, vous ne constatez une augmentation que d'un seul d'entre eux, il est fort probable que vous ayez affaire à un peptide et non à une hormone de croissance. De plus, l'augmentation de IGF-1 ne se produit pas immédiatement, mais seulement après 20-30 jours de traitement. Puisque cette hormone est produite dans le foie, il est nécessaire de laisser le temps de "l'accumuler". Comme l’hormone de croissance, l’IGF-1 n’est pas constant et est particulièrement élevé plusieurs heures après l’injection de somatropine (la concentration la plus élevée après 4 heures). Toutefois, même un jour après la prise de l’hormone de croissance, l’IGF-1 reste toujours élevé Contrairement à la STG, cette analyse tombe à zéro après cette période. Nous espérons que les informations fournies vous intéressent. Somatomedin stimule la croissance et le développement de la masse musculaire, du muscle squelettique et même des os et du tissu conjonctif. Ralentit le processus de vieillissement et accélère la synthèse des protéines. Par conséquent, IGF-1 est l’une des principales forces «mobiles» de votre progrès.

Test sanguin pour l'hormone de croissance

L'hormone de croissance ou hormone de croissance est une hormone responsable du développement physique dans le corps humain. La synthèse de cette substance en quantités normales permet un développement normal du corps, une déficience en GH entraîne un retard de croissance et une surabondance entraîne l'émergence d'un gigantisme. Cette hormone est produite non seulement dans le corps de l'enfant - dans le corps adulte, l'hormone de croissance a ses propres tâches. C'est pourquoi il est si important de savoir en temps utile que son volume est présent dans le corps humain en cas de problèmes divers.

L'hormone de croissance est produite dans le corps par la glande endocrine. Il contribue à la croissance linéaire normale du corps humain et participe également à de nombreux processus au sein du corps à l'âge adulte.

Analyse caractéristique

Un test sanguin pour l'hormone de croissance détermine la concentration de somatotrophine dans le corps. Sa production se produit à un rythme onduleux, augmentant sensiblement la nuit quand une personne dort. La somatotropine est indispensable pour les enfants en ce qui concerne leur développement physique. Grâce à l'hormone de croissance, la taille des os peut croître de façon linéaire à partir du moment de la naissance jusqu'à la fin de la puberté.

Si l'hormone de croissance n'est pas produite en quantités suffisantes, alors que l'enfant se développe physiquement plus lentement que ses pairs, il existe des cas de croissance disproportionnée dans certaines parties du corps. Lorsque l'hormone de croissance est trop importante, l'enfant commence à s'étirer trop rapidement, ses os deviennent très longs et le processus ne s'arrête pas à la fin de la puberté. Les personnes avec cette quantité d’hormone de croissance ont une hauteur supérieure à 2 mètres, des traits faciaux grossiers, une faiblesse générale, des maux de tête et un développement sexuel retardé. Cette situation est très souvent le résultat de tumeurs bénignes dans l'hypophyse.

Pour un adulte, la production normale d'hormone de croissance aide à maintenir un corset musculaire, à maintenir la densité et la force du squelette et à réguler le métabolisme des lipides. Avec une concentration excessive de somatotropine, un adulte développe une acromégalie, c'est-à-dire un épaississement des os, caractérisé par un épaississement externe de la peau, des pieds et des mains dilatés, un grossissement des traits du visage, des douleurs articulaires, une sudation, une fatigue du corps, une augmentation des organes internes et l'apparition de nouvelles pousses. À l'extérieur, le plus souvent, une augmentation du niveau de somatotrophine chez l'adulte est détectée par l'apparition de papillomes cutanés ou de polypes dans la région du tractus gastro-intestinal.

L'acromégalie et le gigantisme entraînent l'apparition de nombreuses complications graves, telles que:

  • diverses pathologies cardiaques;
  • diabète insulino-indépendant et autres troubles métaboliques;
  • destruction du tissu articulaire.

Attribution d'analyse sur STH

Avec l’examen médical habituel chez les enfants, les adolescents et les adultes, il n’a aucun sens de prescrire un test à la somatotrophine. Une telle analyse est attribuée aux patients lorsque des indications lui sont définies. Pour étudier les fonctions hypophysaires, les experts utilisent d’autres méthodes de diagnostic. Toutefois, s’ils n’apportent pas les résultats attendus et ne clarifient pas le tableau de la maladie, ils prescrivent un test à l’hormone de croissance. En outre, l'administration d'hormone de croissance est nécessaire lors de la surveillance du traitement pendant le traitement de l'acromégalie.

À la veille de l’étude du niveau d’hormones de croissance, les experts doivent contrôler les niveaux d’autres hormones hypophysaires - hormone stimulante de la thyroïde, FSH, et autres. Parfois, il est nécessaire de contrôler la production d’hormones surrénaliennes ou de celles produites par la glande thyroïde. Lorsque leurs niveaux sont instables, une thérapie est nécessaire jusqu'à ce que l'équilibre hormonal soit normalisé, après quoi il devient possible de passer une analyse pour détecter les niveaux d'hormone de croissance dans le corps humain.

Les principales indications pour le recours à l'analyse de la GH sont le retard de croissance ou son taux excessif chez l'enfant, l'ostéoporose et l'acromégalie présumée. En raison de la synthèse inégale de l'hormone de croissance dans le corps humain, l'analyse visant à la détecter est réalisée à l'aide de provocations, c'est-à-dire de stimuler ou de supprimer artificiellement la production de cette hormone.

Préparation pour l'analyse, sa stimulation ou sa suppression

La veille de l'analyse visant à déterminer le niveau de somatotrophine dans le corps, il est formellement interdit de manger ou de boire quoi que ce soit pendant 12 heures. Seule la consommation d'eau propre est autorisée. Le sang sur l'hormone de croissance est donné exclusivement le matin, car la nuit, l'hormone est produite à un taux particulier. Avant le jour des tests, vous ne pouvez pas vous charger physiquement et manger des aliments gras. Avant de prendre du sang pendant 30 minutes, le patient doit se détendre complètement et, si possible, se reposer. Pour que le spécialiste puisse interpréter correctement les résultats de l'analyse STG, il doit savoir quels médicaments le patient utilise en permanence, car certains d'entre eux affectent les indicateurs d'analyse.

Si un patient soupçonne une diminution de la production de somatotrophine dans le corps, l'analyse est effectuée avec une stimulation. Dans ce cas, à la veille du patient, 12 heures ne peuvent rien manger. Avant de prélever un échantillon de sang dans une veine, un stimulant spécial pour la production de GH (insuline, arginine) est injecté au patient, puis le sang est prélevé à plusieurs étapes avec une fréquence égale pour suivre tous les changements dans les niveaux de production d'hormones dans le sang.

Si le patient soupçonne une production excessive d’hormone de croissance dans le corps, il doit alors artificiellement supprimer l’hormone de croissance dans le corps. La méthode de prélèvement du sang reste la même, seuls les médicaments sont remplacés pour influencer artificiellement l'indicateur - au lieu de l'insuline, le patient doit boire du glucose.

Ce qu'ils disent a augmenté et réduit les résultats

Dans le corps des enfants, il est inacceptable d'avoir un faible niveau de GH. Une carence en somatotropine entraîne une croissance lente, parfois du nanisme, des processus retardés de la puberté et le développement général de l'enfant. Cet état de fait peut être fourni par une prédisposition héréditaire ou par des processus pathologiques pendant la grossesse.

Dans de nombreuses situations, avec le diagnostic opportun d'un manque d'hormone de croissance chez un enfant, cette situation peut être corrigée. Le patient commence à prendre des hormones synthétiques et dépasse progressivement ses pairs dans son propre développement. Dans le même temps, il est important de comprendre qu'en parlant du sous-développement des processus de croissance, il ne faut pas présumer que chaque personne à faible croissance souffre d'une sorte de pathologie hormonale. Une faible croissance est souvent causée par des facteurs héréditaires, des blessures, certaines maladies infantiles.

Lorsqu'un faible taux d'hormone de croissance est détecté chez un adulte, les médecins concluent à une aggravation des processus métaboliques dans l'organisme, souvent à propos de l'apparition de l'ostéoporose.

Si les indicateurs de cette hormone sont au-dessus de la norme, il se produit souvent un gigantisme à l’adolescence et, à l’âge adulte, l’acromégalie. En outre, ces deux pathologies se distinguent par le fait qu’avec le gigantisme, les os humains grandissent en longueur et avec l’acromégalie en largeur.

De plus, en cas d'apparition d'acromégalie, outre les os, les tissus mous se développent activement chez une personne, ainsi que diverses tumeurs de la peau et des organes internes. La croissance est inégale, ce qui conduit à la prolifération de certains organes de tailles stables du reste du corps.

Le problème de l'acromégalie est que la maladie est presque impossible à détecter à ses débuts. L’analyse du contenu en hormone de croissance n’est prescrite par des spécialistes que dans les cas de signes prononcés de la maladie, pouvant entraîner des complications telles que diabète insulino-indépendant, destruction du tissu articulaire, maladies associées à la vision, croissance de polypes intestinaux et apparition de tumeurs cancéreuses dans le tractus gastro-intestinal. Ces complications entraînant souvent la mort, le diagnostic et le traitement opportuns de l'acromégalie sont donc la tâche la plus importante pour les spécialistes. Les médecins appellent la cause de l’acromégalie dans l’hypophyse. C’est pourquoi, en règle générale, le dépistage de l’HTS est généralement accompagné d’autres mesures de diagnostic qui aident à détecter les tumeurs.

En raison de l’irréversibilité du gigantisme, il est important de contrôler en permanence le contenu en hormone de croissance dans le corps humain, même s’il existe la moindre condition nécessaire pour poser un diagnostic similaire. Un test sanguin pour l'hormone de croissance aide à déterminer en temps voulu le fonctionnement de l'hypophyse, à prévenir le développement de maladies graves et de leurs complications.

Test d'hormone de croissance

Avant de décider de suivre ou non un traitement par absorption d'hormone de croissance (GH), il est nécessaire de disposer d'informations fiables et complètes sur les risques possibles et les résultats prévus.

Caractéristiques de l'analyse de l'hormone de croissance

L'hormone de croissance tire son nom de la forte concentration que l'on observe chez les enfants à l'adolescence, lorsque le développement du corps connaît une nette accélération. Une croissance lente, un retard de la puberté ou un allongement rapide des os peuvent signaler une anomalie de la glande pituitaire. C’est la partie centrale du cerveau qui produit jusqu’à 25 hormones qui agissent sur les tissus du corps humain. Parmi eux, la somatotrophine (en second lieu, le nom médical de l'hormone de croissance). Pour diagnostiquer une maladie, il est nécessaire de passer des tests permettant de sélectionner le traitement souhaité. Quoi exactement à passer, le médecin dira. Louez habituellement un complexe pour différents types:

  • LH - hormone lutéinisante;
  • FSH - hormone folliculo-stimulante;
  • La TSH est une hormone stimulant la thyroïde.

À l'aide! La somatotropine (STG) - une des plus grandes protéines, elle comprend 191 acides aminés. A l'origine capable de collecter tous sauf un. Quelques années plus tard, l'hormone était complètement synthétisée.

La somatotrophine n'est présente que dans le sang pendant quelques minutes. Elle atteint le foie et se transforme en facteurs de croissance: IGF-1 (facteur de croissance analogue à l'insuline) ou somatomédine C. Le volume d'IGF-1 est un indicateur, car le niveau d'hormone de croissance est extrêmement instable.

Intéressant L'hormone est distribuée par petites rafales au cours de la première période de sommeil profond. L'affirmation selon laquelle les enfants grandissent dans un rêve n'est pas un mythe, mais une réalité sur une base réelle.

Test avant la prise d'hormones de croissance

La réception de GH oblige à passer des tests qui aideront à évaluer l'état général du corps. Idéalement, l'examen aura lieu avant le cours, pendant (tous les mois) et après. Cela augmentera les chances d'une issue heureuse après une intervention hormonale dans le travail des organes.

Les médecins du sport recommandent de passer les examens suivants.

Plus de 5,7 mmol / l est une contre-indication à l'évolution de la GH.

Plus de 5,5% signalent l'interdiction de la réception de GH

Les tests conduisent à des frais financiers, qui repoussent certains bodybuilders. Mais la santé coûte plus cher.

C'est important! Les conséquences d'un parcours illettré sont menacées par des troubles incurables dans l'organisme - développement d'un diabète ou d'un cancer.

En réduisant la liste des tests, il est conseillé aux entraîneurs de s'arrêter définitivement à:

  • analyse du glucose. À remettre le matin à jeun, avant 12 heures, ne buvez pas de boissons alcoolisées et ne fumez pas;
  • lipidogramme. Comprend plusieurs tests complexes de plasma sanguin. Informe sur le taux de cholestérol, ce qui est important car l'hormone de croissance est responsable de sa régulation;
  • étude de la quantité d'acide urique. Le test est pris à jeun. Selon ses résultats, déterminer la présence de processus inflammatoires dans le corps;
  • essais de marqueur tumoral. L'hormone favorise la reproduction de toutes les cellules, y compris celles endommagées.

Les médicaments qui administrent la somatotrophine au corps de l'extérieur aident le corps à être harmonieux et grand. La réalisation des tests, le strict respect des doses et des périodes de repos aideront à créer une protection contre les conséquences indésirables. La devise «Ne pas nuire!» Est toujours d'actualité.

Pourquoi les tests sanguins pour l'hormone de croissance?

Test sanguin biochimique - une étude complète qui aide les médecins à déterminer la pathologie du corps du patient. L’un des tests les plus rares que les visiteurs doivent subir dans les cliniques est considéré comme un test d’hormone de croissance ou d’hormone de croissance (GH). Cette substance est produite par la glande pituitaire à intervalles réguliers. La majeure partie de la glande pituitaire produit la nuit.

À l'aide du test hormonal somatotrope, les médecins peuvent diagnostiquer des maladies chez les enfants et les adultes. Dans l’enfance, ce test sanguin détermine les causes de la croissance lente, du retard de la puberté, etc. Pour un organisme adulte, une carence en une substance entraîne fatigue, maux de tête, problèmes osseux et musculaires.

Fonctions

Lors de l'analyse de l'hormone de croissance dans une analyse de sang, il est important de comprendre toutes les fonctions qu'une substance remplit. La somatotrophine est une protéine créée à l'aide de 191 acides aminés. Une composition aussi riche est particulièrement nécessaire pour le corps dès la naissance. Après 20 ans, la production de somatotropine commence à diminuer de 15% tous les 10 ans.

La quantité de base de la substance est concentrée dans l'enfance et les médecins enregistrent le pic de production à l'adolescence. Tout au long de la vie, cette hormone remplit plusieurs fonctions:

  1. Accélération du métabolisme du tissu musculaire.
  2. Augmentation de la croissance musculaire et osseuse.
  3. Régulation de la synthèse du collagène dans la peau et les tissus osseux.
  4. L'augmentation des cellules du foie, de la glande thyroïde, des glandes surrénales, des organes génitaux.
  5. Affecte la quantité de glucose dans le sang en réduisant la quantité d'insuline.
  6. Accélère la décomposition des composés gras.
  7. Augmente l'immunité.
  8. Favorise l'accélération de l'activité cérébrale.
  9. Réduit la quantité de cholestérol nocif dans le sang.
  10. Augmente la libido.

Hemotest sur la somatotropine aide à prévenir de multiples processus de destruction dans le corps. Il conserve la jeunesse et la force. Particulièrement activement, ces fonctionnalités sont utilisées dans la musculation. Dans ce type de sport, un type de corps volumineux et proéminent est important, et c’est précisément ce à quoi contribue la substance.

Comment la surabondance et le déficit en hormone de croissance?

L’analyse de la GH est un type d’étude fréquent chez les enfants à croissance lente. La cause de cette maladie peut être une tumeur bénigne de l’hypophyse. La nouvelle croissance augmente activement la croissance de la somatotrophine. L'excès de substance conduit à:

  • La croissance rapide des os tubulaires.
  • La rugosité des traits.
  • L'apparence de fatigue et de faiblesse.
  • Puberté retardée.

Si le temps ne corrige pas le processus, alors le développement du gigantisme est possible. En outre, de nombreux médecins associent un excès d’hormone de croissance au développement de l’acromégalie.

Cette maladie est caractérisée par un épaississement rapide des os et de la peau, l'apparition de douleurs aux articulations, une augmentation de la taille des pieds, des oreillettes et de la plupart des organes internes.

Chez un adulte, cette substance est déjà moins active, mais elle affecte toujours la densité osseuse, le métabolisme des acides gras et l'augmentation de la masse musculaire. En cas de carence, les tissus musculaires sont remplacés par des os et la densité osseuse diminue.

Hormone de croissance: test sanguin pour enfants

Nommé pour vérifier le niveau d'hormone de croissance chez les enfants peut dans les cas suivants:

  1. Si pendant la gestation, la mère avait des problèmes de santé dus à un déséquilibre hormonal.
  2. Si un enfant a des anomalies génétiques congénitales.
  3. Si le bébé a une blessure à la naissance, a une grave blessure à la tête.
  4. Avec le développement chez les enfants de processus tumoraux et après traitement par radiothérapie.
  5. S'il y a suspicion de retard de développement chez l'enfant, glande surrénale, pathologie de la thyroïde, etc.

Lorsque le corps de l'enfant connaît une défaillance hormonale, l'impact négatif de ce processus affecte de nombreux organes et systèmes.

Dans certains cas, l'analyse du déficit ou du surplus d'hormone de croissance ne peut être démontrée qu'à l'hôpital, où un examen complet est effectué.

C'est important! La détermination de la GH peut être déterminée en analysant le taux de glucose dans le sang. S'il est abaissé après la naissance, il s'agit alors d'un des premiers signes de déficit en somatotropine.

Les parents peuvent suspecter un déficit en hormone de croissance si l'enfant ne grandit pas de plus de 5 cm par an. Parfois, ces caractéristiques passent complètement inaperçues chez les enfants de moins de 3 et 5 ans.

La préparation

Comment les tests sanguins des bébés pour l'hormone de croissance? Le sang de l'étude est prélevé uniquement dans une veine. Lorsque l'analyse est effectuée sur des enfants, il est important de calmer l'enfant à temps avant la procédure. Hyperactivité, excitation émotionnelle, sentiment de peur - tout cela peut fausser les résultats. Par conséquent, il est important que les parents amènent l'enfant le jour de la procédure 10 à 15 minutes plus tôt que l'heure prévue pour le calmer.

S'ils font un test sanguin chez des enfants à partir de 5 ans, ils doivent tout expliquer et tout calmer. Un parent peut tenir le bébé dans ses bras pour le calmer.

En ce qui concerne les règles générales de préparation pour les adultes et les enfants, il est important de garder à l'esprit les recommandations suivantes:

  • Le prélèvement sanguin est effectué à jeun.
  • Vous ne pouvez pas consommer de nourriture 10 heures avant la procédure.
  • Pendant 2 semaines, arrêtez de prendre des médicaments hormonaux, mais avant cela, coordonnez toutes les nuances avec votre médecin.
  • Pendant 2-3 jours, refuser les aliments gras et frits.
  • Annulez pendant 2 jours avant la procédure, l'exercice et l'entraînement.
  • Les adultes sont contre-indiqués à consommer des boissons alcoolisées 2 jours avant le prélèvement de sang.
  • Il est inacceptable de fumer des cigarettes pendant 3 heures.
  • Minimiser le facteur de stress.
  • La procédure est indésirable après les rayons X et les rayons X.

La recherche ne peut être effectuée que dans un laboratoire spécialisé autorisé à fournir de tels services.

Si l'analyse est effectuée avec stimulation, une solution d'insuline ou d'arginine est injectée dans une veine après un échantillon de sang standard. Après cela, à certains intervalles de temps, le sang est repris.

Les normes

Lors de l'analyse des tests d'hormone de croissance chez les enfants, il est important de savoir que leurs valeurs admissibles diffèrent des normes pour les adultes.

Ce paramètre est influencé par l'âge et le sexe de l'enfant. Taux admissibles:

  • Garçons jusqu'à 3 ans - 1,3 à 9,1 mU / l.
  • Filles de moins de 3 ans –1,1–6,2 mU / l.
  • Garçons jusqu'à 10 ans - 0,2–17,9 mU / l.
  • Filles jusqu'à 10 ans - 0,2-12,3 mU / l.
  • Adolescents de moins de 15 ans - 0,6 à 26 ans, 0 mU / l.
  • Filles jusqu'à 15 ans - 0,3-20,3 mU / l.
  • Pour les adultes - 0,2-13 mU / l.

Le décodage des données devrait être traité par le médecin traitant. Cela peut être un médecin généraliste, un endocrinologue, un généticien, un pédiatre.

Comment déterminer indépendamment la pathologie de l'enfant?

L'analyse sur le STG est un indicateur très informatif, mais il est important que les parents comprennent pourquoi il convient de le réaliser. Afin de diagnostiquer en temps opportun la pathologie de la production de somatotropine, il est nécessaire de suivre:

  • La hauteur de l'enfant.
  • Sa fatigue et son activité.
  • Développement mental.
  • L'appétit.
  • Sa réaction à des situations stressantes, etc.

Si un déficit en hormone ou un excès d'hormone est diagnostiqué chez un enfant, il est important de subir un examen préventif chez son endocrinologue au moins une fois tous les 6 mois.

Hormone de croissance

Un estomac vide (au moins 8 et pas plus de 14 heures de jeûne). Vous pouvez boire de l'eau sans gaz. Il est recommandé de prélever du sang le matin de 8h00 à 12h00, à moins d'indication contraire du médecin traitant. À la veille de l'étude, il est nécessaire d'éliminer l'entraînement sportif, le stress et la surcharge alimentaire. Immédiatement avant de prendre le sang, le patient doit rester au repos pendant au moins 10 à 15 minutes.

Méthode de recherche: ILA

STH est l'hormone hypophysaire antérieure. La fonction principale de GH est de stimuler la croissance et le développement du corps. La STH active la synthèse des protéines, la croissance linéaire, la lipolyse dans le tissu adipeux, active la glycogénolyse. La sécrétion accrue de l'hormone de croissance pendant la période de croissance conduit au gigantisme et, chez l'adulte, à l'acromégalie; sécrétion réduite - au nanisme.

Une simple mesure de la GH dans le sang n'est pas informative, car la sécrétion de la GH a un caractère pulsé du fait de son effet sur son niveau de stress, de l'effort physique, ce qui peut conduire à un faux résultat.

INDICATIONS DE RECHERCHE:

  • Taux de croissance retardé ou accéléré;
  • Ostéoporose, fractures spontanées;
  • Faiblesse musculaire;
  • Croissance des cheveux altérée;
  • Tendance à l'hypoglycémie;
  • Transpiration excessive.

INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS:

Valeurs de référence (variante standard):

Comment passer un test sanguin pour la somatotrophine (hormone de croissance) et son décodage approprié

La somatotropine (STH) est directement impliquée dans le développement des enfants. C'est la synthèse de cette substance qui détermine la formation proportionnelle du corps. Le manque de CGT entraînera un retard de croissance et son excès conduira au gigantisme. Mais le GHT est produit non seulement chez les enfants, mais dans le corps des adultes, il remplit certaines fonctions. Par conséquent, une analyse des hormones de croissance peut être nécessaire non seulement pendant l'enfance.

Les hormones sont produites par des organes de petite taille - des glandes endocrines. Mais l'importance de ces substances dans le corps est énorme. Chacune des hormones synthétisées remplit certaines fonctions et des défaillances dans sa production entraînent de graves troubles fonctionnels.

Ainsi, l'hormone de croissance est une substance qui assure la croissance linéaire du corps. Cette substance est très importante pour le développement des enfants. Mais chez l'adulte, la substance continue à être produite, bien que son niveau diminue.

Description générale

L'analyse décrite est effectuée afin de déterminer la quantité de somatotropine dans le sang. Cette substance est produite par l'hypophyse ondulée, principalement lors du sommeil nocturne.

Astuce! L'affirmation selon laquelle les enfants grandissent dans un rêve est tout à fait vraie. En effet, c'est la nuit que des hormones de croissance sont produites.

La somatotropine est une substance indispensable au développement physique des enfants. Grâce à cette substance, il se produit une augmentation linéaire des os, depuis les premiers jours de la vie jusqu'à la fin des processus de la puberté.

Une production insuffisante de GHT fait que l'enfant se développe plus lentement que ses pairs, peut-être un développement disproportionné du corps. Si la substance est produite en excès, il se produit chez les enfants un allongement excessif des os et aucune croissance ne se produit même après la puberté. Outre une croissance gigantesque (supérieure à 2 mètres), les symptômes suivants peuvent apparaître chez les personnes présentant une production excessive de somatotrophine:

  • traits grossiers du visage;
  • maux de tête;
  • retard du développement sexuel;
  • faiblesse générale.

Astuce! Une production excessive de CHP s'observe généralement lors de la formation d'une tumeur (le plus souvent de caractère bénin) dans l'hypophyse.

Le GHT chez l'adulte n'est plus aussi actif, mais il continue à remplir un certain nombre de fonctions importantes. Cette substance participe à:

  • préservation du corset musculaire;
  • maintenir une densité et une force squelettiques optimales;
  • ajustement du métabolisme lipidique.

Avec l’augmentation de la production de GHT chez l’adulte, une acromégalie se développe. Si chez les enfants, l'hormone stimule l'allongement des os, chez les adultes, les os deviennent plus épais. Les principaux symptômes de cette maladie sont:

  • épaississement de la peau;
  • augmentation de la taille des mains, des pieds;
  • traits grossiers du visage;
  • douleurs articulaires;
  • fatigue
  • transpiration excessive;
  • une augmentation de la taille des organes internes;
  • croissance des néoplasmes.

Astuce! Avec une production élevée d'hormone de croissance chez l'adulte, il se produit une augmentation de la croissance des papillomes sur la peau et des polypes dans le tractus gastro-intestinal.

Le gigantisme et l'acromégalie se manifestent non seulement par des modifications de l'apparence du patient, mais des complications graves se développent souvent avec ces maladies:

  • maladie cardiaque;
  • violation des processus métaboliques (le plus souvent, diabète insulino-indépendant);
  • changements qui détruisent les articulations.

Étant donné que la CGT est générée de manière inégale au cours d'une journée, la recherche spontanée n'a aucun sens. Le plus souvent, une analyse est associée à une stimulation ou, au contraire, à une suppression de la production d'hormones.

Quand est nommé?

En règle générale, les tests de concentration de somatotropine ne sont pas effectués lors d'un examen général des enfants et en particulier des patients adultes. Cette étude spécifique est prescrite s’il existe des indications cliniques d’une perturbation de la production d’une substance.

Astuce! En règle générale, des tests sur d'autres hormones sont effectués pour étudier les fonctions de l'hypophyse. Et seulement si les tests effectués ne nous permettent pas d’obtenir une vision objective de l’état de la glande, une étude sur l’hormone de croissance est prescrite.

En cas de suspicion de production insuffisante ou excessive de GHT, une étude spécifique est programmée. De plus, l'analyse est nécessaire pour le suivi périodique du traitement de l'acromégalie.

Avant de procéder à des recherches sur le niveau de production de GHT, veillez à effectuer des tests sur d'autres hormones produites par l'hypophyse: LH, FSH, TSH. Des tests peuvent également être effectués pour déterminer le niveau de production d'hormones synthétisée dans les glandes surrénales et la thyroïde.

Seulement après avoir découvert que le statut hormonal du patient est normal ou ajusté par des médicaments, il sera conseillé de prescrire une étude sur l'hormone de croissance.

Astuce! Par exemple, chez les enfants atteints d'hypothyroïdie, il est possible de prescrire un test de GHT seulement après que la maladie a été ajustée par un traitement médicamenteux. Sinon, les résultats du test ne seront pas objectifs.

Indications principales

Il est nécessaire de connaître le niveau de GHT dans le sang:

  • avec un retard de croissance chez les jeunes enfants;
  • croissance trop rapide chez les enfants et les adolescents;
  • développement de l'ostéoporose;
  • acromégalie soupçonnée.

Comment se passe la procédure?

L'hormone de croissance étant synthétisée de manière inégale, des tests avec provocation permettent de déterminer sa concentration, ce qui stimule ou inhibe artificiellement la production de somatotropine.

La préparation

Pour qu'une analyse soit informative, vous devez vous y préparer correctement. C'est important:

  • les échantillons de sang doivent être prélevés à jeun, les 12 heures précédant l'intervention ne doivent rien manger ni boire, sauf dans l'eau claire;
  • le sang doit être prélevé le matin, car la production maximale de GH est la nuit;
  • la veille, il est nécessaire d'éviter un effort physique intense et de manger des aliments gras;
  • avant de prendre du sang, il est nécessaire que le patient passe au moins une demi-heure au repos;
  • Il est nécessaire d'avertir le médecin si le patient prend des médicaments, car certains médicaments peuvent avoir une influence sur les résultats.

La stimulation

Si l'on soupçonne une production insuffisante de GH, un test est réalisé avec une stimulation artificielle de la production de cette substance. Technique de recherche:

  • Le matin, un échantillon de sang est prélevé à jeun (vous devez vous abstenir de manger pendant au moins 12 heures);
  • ensuite, une substance est introduite qui stimule la production de GH. Il peut s'agir d'arginine ou d'insuline;
  • puis, avec une certaine périodicité, plusieurs autres échantillons de sang sont blanchis, ce qui permet d'estimer l'évolution du niveau de l'hormone au fil du temps.

La suppression

Si une production excessive d'hormone de croissance est suspectée, une étude est menée dans laquelle la production d'une hormone est supprimée artificiellement. La procédure de test est similaire à celle décrite ci-dessus, mais une fois que le premier sang a été prélevé, le patient ne reçoit pas d'insuline, mais est autorisé à boire une solution de glucose.

Indicateurs normaux et déviations

La quantité de hormone de croissance produite dans le corps dépend du sexe du patient et de son âge. Donc, les valeurs de référence pour STH (en miel / l):

  • chez les garçons de moins de 3 ans, il est normalement produit de 1,3 à 9,1; chez les filles du même âge, les indicateurs sont légèrement plus bas - de 1,1 à 6,2;
  • chez les garçons de moins de 9 ans, le niveau de somatotrophine devrait être compris entre 0,4 et 14,0; chez leurs contemporains, entre 0,4 et 8,3;
  • à l'âge de 9-12 ans, le taux d'hormone de croissance augmente de manière significative. Chez les garçons de cet âge, il contient normalement de 0,4 à 29,1 ans et chez les filles du même âge, de 0,3 à 23,1 ans;
  • en quantités maximales, l'hormone doit être produite à l'âge de 13-17 ans. Pour les jeunes hommes de cet âge, le taux de STH est de 0,6 à 30,4, pour les filles de 0,2 à 29,6;
  • chez les adultes, le taux de somatotropine ne dépend pas du sexe et varie de 0,2 à 13,0.

Faibles niveaux d'hormones

S'il y a un faible niveau de GHT chez les enfants, il s'agit d'une infraction grave. La carence de la substance dans le sang peut entraîner un retard de croissance, pouvant aller jusqu'au nanisme, ainsi que des symptômes tels que:

  • retard du développement sexuel;
  • retard physique général.

Les causes de ces troubles peuvent être une pathologie au cours de la grossesse ou une prédisposition héréditaire.

Dans la plupart des cas, avec la détection opportune d'un manque d'hormone de croissance dans le corps de l'enfant, cette condition peut être corrigée. Les hormones synthétiques sont prescrites aux patients et leur développement n'en souffre pas.

Astuce! Une faible croissance chez l'homme n'est pas toujours associée à une diminution de la production de somatotropine. Le plus souvent, la petite taille est due à l'hérédité, à diverses maladies dans l'enfance et à d'autres causes.

Si un faible taux de GH est détecté dans le sang des adultes, cela affecte généralement la détérioration des processus métaboliques. Un faible taux d'hormones peut être l'une des causes de l'ostéoporose.

Niveau élevé

Avec l'augmentation des niveaux de GH chez les adolescents, on observe un gigantisme et, si ce trouble apparaît chez l'adulte, l'acromégalie commence à progresser chez les patients. Avec le gigantisme, on observe une croissance en longueur des os qui se manifeste par une croissance inhabituellement élevée (plus de 2 mètres).

Une fois la puberté terminée, les zones de croissance linéaires des os sont fermées. Par conséquent, si leurs taux d'hormones de croissance sont élevés dans le sang, les os commencent à s'épaissir. Cela conduit au développement de l'acromégalie.

Dans cette maladie, en plus des os, il y a une croissance des tissus mous, ainsi que l'apparition de tumeurs, à la fois sur la peau et dans les organes internes. La croissance des os et des tissus dans l'acromégalie est inégale. Par conséquent, chaque organe augmente de manière disproportionnée par rapport à la taille du reste du corps.

Astuce! L'acromégalie, heureusement, n'est pas une maladie courante. Il y a environ 50 cas de maladie pour 1 million d'adultes.

L'acromégalie est extrêmement rarement diagnostiquée à un stade précoce. Dans la plupart des cas, il est possible de passer des tests et de poser un diagnostic uniquement après l'apparition de signes cliniques prononcés de la maladie. L'acromégalie se manifeste non seulement par des modifications externes, mais aussi par l'apparition de diverses complications graves, à savoir:

  • la croissance des polypes dans les intestins, ce qui augmente considérablement le développement de l'oncologie;
  • diabète insulino-dépendant;
  • maladie des yeux;
  • destruction des articulations.

Tout cela conduit au handicap et à la mort précoce du patient, si, bien sûr, le patient ne reçoit pas le traitement nécessaire. La principale raison de l’augmentation de la production d’hormone de croissance chez les patients de tous âges est la formation d’une tumeur dans l’hypophyse. Par conséquent, en plus de l'analyse du contenu en hormone de croissance, il sera nécessaire de subir des examens spécifiques pour détecter les tumeurs.

Les changements causés par le gigantisme et l'acromégalie étant irréversibles, il est important d'identifier en temps utile les écarts dans la production d'hormone de croissance et de procéder rapidement au traitement.

Ainsi, l'analyse visant à déterminer le niveau de production de l'hormone de croissance - est l'un des types d'études permettant de déterminer la fonction de l'hypophyse. Avec une production insuffisante de l'hormone chez les enfants, il y a un retard dans le développement physique et sexuel. Si les hormones sont produites en excès, le gigantisme se développe chez les enfants et les adolescents, et chez les adultes - acromégalie sévère.

Comment teste-t-on l'hormone de croissance?

L'hormone de croissance s'appelle la somatotrophine (STH), impliquée dans le développement des enfants. La croissance dépend de la façon dont elle est produite, proportionnelle à la formation du corps.

Informations générales

Le test de l'hormone de croissance est utilisé pour contrôler complètement le processus, dans lequel la somatotropine est produite par l'hypophyse antérieure. Ce processus se produit par vagues et la partie principale n'est synthétisée que la nuit en rêve.

Le plus souvent, il est recommandé de mener une série d'études sur le niveau de l'hormone par rapport au pourcentage de somatotropine chez les enfants. Cela est dû au fait qu'au cours de cette période, il y a un processus de croissance active et que le moindre dysfonctionnement de l'hormone de croissance provoque inévitablement le développement de troubles pathologiques dans le développement futur de l'enfant.

L’hormone de croissance ne cesse pas de produire, même chez l’adulte, tout en contrôlant l’effet anabolique du processus de métabolisme, en affectant la masse osseuse et musculaire, en se spécialisant dans la synthèse des protéines.

Que se passe-t-il lorsque des troubles hormonaux

La norme chez les enfants est de 700 mg et chez les adultes, de 40 mg par jour. Cela dépendra de la façon dont le développement se déroulera. De ce fait, un excès ou une déficience de l'hormone GH conduit au gigantisme, alors que son absence inhibe au contraire la croissance de l'enfant.

Ainsi, lors du gigantisme, les enfants peuvent présenter les symptômes suivants:

  • les traits du visage deviennent rugueux;
  • des maux de tête fréquents apparaissent;
  • il y a un retard dans le développement sexuel;
  • l'enfant se sent faible.

Si un excès de synthèse d'hormone de croissance est diagnostiqué, on observera la formation de divers types de tumeurs dans l'hypophyse.

Si une quantité accrue est observée chez les adultes, il y a acromégalie. Cela conduit à un épaississement des os. Les principaux symptômes peuvent inclure:

  • l'épaississement de la peau se produit;
  • la taille des mains et des pieds peut augmenter;
  • les traits du visage deviennent grossiers;
  • le patient est confronté à une maladie des articulations;
  • fait face à la fatigue fréquente;
  • la transpiration augmente;
  • peut commencer à augmenter la taille des glandes;
  • la croissance des néoplasmes se produit;
  • il peut y avoir une croissance accrue de divers papillomes et polypes.

Si vous n'arrêtez pas l'augmentation de l'hormone de croissance en l'amenant à un état normal, le gigantisme se transformera en acromégalie. Cela concernera des changements importants dans l'apparence et l'apparition de complications pathologiques. Ceux-ci comprennent:

  • pathologie causant une maladie cardiaque;
  • il y a une violation associée au métabolisme;
  • différents types de diabète;
  • il y a un changement pathologique, un affaiblissement et même une destruction des articulations.

Pour la recherche, il est nécessaire de passer divers tests, accompagnés d'une stimulation ou inversement, en supprimant la production d'hormone de croissance.

Dans quels cas la recherche est-elle effectuée?

Le plus souvent, il est chargé de mener des recherches en cas de suspicion de troubles hormonaux. Cela est particulièrement vrai pour l'hormone de croissance chez les enfants. Pour cela, des tests seront attribués, grâce auxquels les spécialistes pourront obtenir des informations sur la concentration de somatotropine.

Toutes les analyses sont des tests spéciaux fournissant des informations objectives sur les fonctions associées à l'hypophyse. Le plus souvent, l’étude peut consister en un ensemble d’activités qui étudient diverses hormones.

Dans le cas où les tests effectués ne donnent pas l’opportunité d’obtenir une vision objective de l’état de la glande, il sera recommandé d’étudier l’hormone de croissance chez l’enfant ou l’adulte.

Lors de l'examen des enfants, il s'avère que la production de GHT est insuffisante ou, au contraire, excessive, des recherches et des analyses supplémentaires seront ensuite effectuées pour obtenir les informations les plus précises sur l'état général.

Parmi les personnes désignées figurent des tests portant sur des hormones telles que la LH, la FSH et la TSH produites par l'hypophyse, ainsi que sur celles synthétisées dans les glandes surrénales et la thyroïde. Cela est nécessaire pour obtenir une image globale de l'état du corps chez les enfants et les adultes.

Quels indicateurs sont utilisés dans l'étude

Les principaux indicateurs du début de l'examen d'un enfant ou d'un adulte quant à la quantité de GHT dans le sang sont:

  • s'il y a un retard de croissance significatif chez les jeunes enfants;
  • les enfants et les adolescents présentent une croissance rapide;
  • une maladie comme l'ostéoporose est apparue;
  • il y a suspicion d'acromégalie.

La procédure d’examen elle-même reposera entièrement sur la conclusion obtenue après les analyses. Dans le même temps, les spécialistes vont soit provoquer, soit au contraire ralentir le processus de production de GH. Cela est dû principalement à sa production inégale de la glande pituitaire.

Pour que l'analyse obtienne le maximum d'informations, vous avez besoin de:

  • tous les tests sanguins sont effectués à jeun. Avant cela, il est nécessaire qu'il y ait un intervalle de 12 heures sans nourriture ni boisson, la seule exception étant l'eau bouillie pure;
  • le sang ne devrait être pris que le matin. Cela est dû au fait que la nuit, une quantité maximale d’hormones de croissance est produite;
  • obtenir une analyse qualitative devrait éviter tout effort physique grave;
  • pendant deux jours, vous devriez vous limiter à manger des aliments épicés et gras;
  • avant de donner du sang, le patient doit être en repos pendant une demi-heure;
  • dans le cas de médicaments hormonaux, les techniciens de laboratoire et le médecin doivent être prévenus ou abandonnés.

Si nécessaire, un médicament hormonal spécial est utilisé pour stimuler la production d'hormone de croissance dans le corps. Pour ce faire, vous devez passer un test sanguin veineux en respectant les exigences suivantes:

  • l'analyse est effectuée uniquement à jeun (au moins 12 heures sans nourriture ni boisson);
  • Une substance spéciale introduite dans la veine peut activer la production accrue de GH, le plus souvent de l’arginine ou de l’insuline;
  • ensuite, plusieurs analyses de sang seront effectuées à intervalles réguliers.

Tout cela permet, à partir des analyses effectuées, d’obtenir une image dynamique complète de l’état de l’organisme.

Si, au cours de l’examen, l’analyse met en évidence une quantité accrue de l’hormone, des préparations spéciales peuvent être nécessaires pour supprimer la redondance de la synthèse de GH afin d’obtenir des informations plus complètes.

Les méthodes seront similaires à la stimulation, sauf que dans ce cas, le patient est autorisé à boire un verre de glucose.

Pour mener une enquête, vous devez choisir un centre médical où les critiques des visiteurs sont positives et les prix les plus appropriés.

Causes de la déstabilisation de la production d'hormone de croissance chez les enfants et moyens de la combattre

La personne qui grandit le plus rapidement est dans l'utérus. Au cours de toute la période de gestation, le fœtus croît en moyenne de 50 cm.

Une autre poussée de croissance importante chez les enfants se produit pendant la puberté. Les filles mûrissent un peu plus tôt que les garçons. Sur une période de 11 à 12 ans, leur croissance est de 8,3 cm par an. La croissance record des garçons est observée à l'âge de 14 ans. Au cours de cette année, ils ont augmenté en moyenne de 9,5 cm, puis de moins en moins chez les garçons et les filles.

Les chiffres ci-dessus montrent la relation entre croissance et puberté. Ce facteur détermine le temps nécessaire pour arrêter de croître. Grandir plus tôt arrêter les personnes qui ont la puberté s'est produite plus tôt.

Pendant la première année de la vie du bébé, les jeunes parents doivent rendre visite au pédiatre, qui suit son poids et sa taille. Et ce n’est pas non plus un accident, car ces indicateurs peuvent indiquer un déficit ou un excès d’hormone de croissance chez l’enfant, appelée somatotrophine (STG). À ce stade, il est très important que la production de cette hormone soit produite en quantité suffisante, car c’est la somatotropine qui contribue non seulement à la croissance, mais également à la formation adéquate de tous les tissus et organes.

Par conséquent, il est nécessaire de vous familiariser avec l’importance de l’hormone de croissance pour les enfants, les fonctions qu’ils remplissent et les conséquences qui menacent un petit organisme avec son déficit.

Effet de l'hormone de croissance sur le corps de l'enfant

La somatotropine est produite dans le lobe antérieur de l'hypophyse, zone du cerveau responsable du système endocrinien humain. Il remplit de nombreuses fonctions qui contribuent non seulement à la croissance, mais également au renforcement du corps et à son rajeunissement. Le taux de teneur en GH dans le sang est déterminé en fonction de l'âge et du sexe des enfants.

Quels sont les organes et tissus affectés par la somatotrophine?

  1. Le taux normal d'hormone de croissance produite par l'hypophyse favorise la croissance et le renforcement des os. Jusqu'à ce que l'enfant ferme les zones de croissance, cette substance favorise la croissance des os en longueur. À l'avenir, l'hormone de croissance les rend plus forts.
  2. La somatotropine contribue au fonctionnement normal du cœur et des vaisseaux sanguins. Avec une production insuffisante de l'hormone dans les vaisseaux, des dépôts de cholestérol se forment, conduisant au développement d'une maladie cardiaque athéroscléreuse, conduisant inévitablement à un accident vasculaire cérébral ou à une crise cardiaque.
  3. L'hormone de croissance dans la période de la concentration la plus élevée divise les graisses, détruisant le tissu adipeux. La violation de ce processus conduit au développement de l'obésité.
  4. La somatotropine a un effet anabolique, c’est-à-dire qu’elle améliore la croissance musculaire. En cas de manque, il y a un sous-développement des muscles chez les enfants.
  5. Cette substance contribue à la production de collagène, ce qui améliore l'apparence de la peau et prévient la formation de rides.

Signes de production insuffisante de STH

Il est nécessaire d'identifier très tôt les fonctions insuffisantes de l'hypophyse, car c'est pendant cette période que l'hormone de croissance peut être restaurée sans nuire à la santé et au développement du bébé. Par conséquent, les parents doivent avant tout faire attention à la croissance de leur progéniture. Si l'enfant a l'air quelques années plus jeune que ses pairs, vous devez sonner l'alarme.

Parmi les principaux signes d'un manque d'hormone de croissance peuvent être identifiés comme suit:

  • petites mains et pieds;
  • tête ronde et cou court;
  • trop petites fonctionnalités.

Les os d'un enfant souffrant d'un dysfonctionnement de l'hypophyse deviennent fragiles, ce qui entraîne des fractures et d'autres blessures. Ces enfants ont des muscles faibles, ce qui réduit considérablement leur endurance physique. La peau dépourvue de STH est très fine et ne transpire pas.

Si, à la puberté, le taux d'hormone de croissance requis n'est pas produit, les signes suivants peuvent apparaître chez les garçons:

  • physique disproportionnée;
  • petite taille excessive;
  • muscles sous-développés;
  • peau pâle;
  • timbre aigu de la voix;
  • le développement sexuel ne répond pas aux normes d'âge;
  • les seins sont élargis;
  • les dépôts de graisse sont typiques pour les femmes.

Les signes que le taux d'hormone de croissance chez les filles ne se développe pas sont identiques. Les seules exceptions sont les seins qui ne poussent pas. De plus, chez les filles, l’apparition du cycle menstruel est retardée. Si la menstruation est normale avant l'âge de 15 ans, les filles présentant une insuffisance hypophysaire sont absentes pendant cette période. Un trait distinctif de ces enfants est le manque de poils pubiens et les aisselles.

L'adolescence, chez les filles comme chez les garçons, coule seule parce que ces enfants ne sont pas capables de s'adapter à la société. Toutes ces lacunes conduisent au fait que l'adolescente n'exprime pas d'intérêt pour le sexe opposé. À la fin de l’école, la croissance de l’enfant ne dépasse généralement pas 120 à 130 cm et peut atteindre 140 cm avec l’âge.

Causes du déficit en STG

Le déficit en hormone de croissance peut être congénital ou acquis. Une production insuffisante de somatotrophine chez un enfant qui avait un indice de GH normal à la naissance peut survenir dans les cas suivants:

  • lésion cérébrale traumatique;
  • tumeurs bénignes de l'hypophyse;
  • diverses maladies infectieuses;
  • opérations dans lesquelles l'hypophyse a été endommagée;
  • irradiation du crâne.

Façons de diagnostiquer un manque de STH

Pour déterminer le dysfonctionnement possible de l'hypophyse, le médecin examine l'enfant et vérifie les proportions de poids et de taille. Le développement physique des enfants dont la production d'hormones somatotropes est insuffisante est toujours à la traîne par rapport aux autres.

L'âge osseux des enfants est déterminé par la radiographie des mains. Si la somatotropine d'un enfant est produite normalement, son âge osseux coïncidera avec les données de passeport. Si la production de l'hormone est réduite, l'âge des os ne correspondra pas à l'âge réel.

Il convient de noter que l'analyse de la production de STG est assignée en dernier recours. Dans un premier temps, le médecin prescrit un test sanguin pour d’autres hormones permettant de déterminer la cause du développement insuffisant de l’enfant. Et s’ils ne permettent pas d’évaluer pleinement la situation, un test de production d’hormone somatotrope est désigné.

Caractéristiques de l'analyse

La production d'hormone de croissance tout au long de la journée est variable. Par conséquent, évaluer le niveau d'hormone de croissance par un seul prélèvement sanguin n'est pas approprié, car ces actions ne permettent pas d'obtenir un résultat plausible. Après tout, même chez les enfants en bonne santé pendant la journée, zéro indicateur de GH peut être diagnostiqué.

Pour cette raison, des recherches sont nécessaires pour déterminer le niveau de GH spontanément. La production spontanée de somatotrophine ne peut être déterminée qu'en prélevant du sang toutes les 20 minutes, ce qui nécessite l'utilisation d'un matériel de pompage spécial.

Par conséquent, d'autres études sont menées sur l'hormone de croissance en utilisant des substances qui stimulent la production de GH. Les plus populaires d'entre eux sont les médicaments suivants:

Déformer l'analyse des données peut maladie de la thyroïde. Par conséquent, ils procèdent tout d'abord à un traitement médicamenteux de ces maladies, conduisant à des taux d'hormones normaux.

Quels que soient les médicaments utilisés, tous les tests, y compris l’échantillon de clonidine, sont effectués le matin à jeun, à plat ventre et en présence d’un médecin.

Comment stabiliser la production de STH

Des résultats positifs dans la normalisation de la production de somatotrophine ne peuvent être atteints qu’en établissant la véritable raison de son déclin. Si la cause est une tumeur hypophysaire, une intervention chirurgicale est effectuée pour l'enlever. Dans tous les autres cas, recourir à un traitement hormonal.

  1. Pour la croissance linéaire du squelette, les hormones surrénaliennes, notamment les glucocorticoïdes et la somatropine, sont prescrites.
  2. La testostérone, les œstrogènes et la progestérone aident à accélérer le taux de puberté. Le premier est attribué aux garçons et les deux derniers, aux filles âgées de 11 à 13 ans.
  3. Etant donné que l’hormone de croissance synthétique est capable de supprimer l’activité de la glande thyroïde, on prescrit en outre aux enfants un médicament hormonal qui stimule son action.

L'hormone de croissance synthétique peut avoir deux formes posologiques:

  • poudre avec le liquide original pour dilution et injection;
  • des pilules.

Les injections sont considérées comme les plus efficaces car, sous cette forme, le médicament pénètre immédiatement dans le sang. C’est ce médicament qui contribue à la fois à l’augmentation de la taille d’une personne âgée de 14 ans, aux zones de croissance qui ne sont pas encore fermées ou à son adaptation plus précoce.

Malgré les affirmations des fabricants de comprimés sur la similitude de leurs actions avec la poudre, les médecins affirment que les comprimés sont digérés dans l'estomac, de sorte que le principe actif n'a pas le temps de pénétrer dans le sang.

Prévention du déficit en STG

Afin de minimiser l'apparition d'une carence acquise en somatotrophine, les enfants doivent bénéficier d'une alimentation équilibrée. L'habitat de l'enfant est un facteur important. Selon les experts, les enfants issus de familles dysfonctionnelles sont les plus touchés. En même temps, dans un environnement plus favorable, l'hypophyse commence à produire le taux d'hormone de croissance, de sorte que ces bébés rattrapent rapidement leurs pairs, non seulement en termes de croissance, mais également de développement.

Si vous suspectez la présence d'une insuffisance des fonctions de l'hypothalamus, vous devez commencer le traitement rapidement. Autrement, le développement de l'infertilité et l'affaiblissement du muscle cardiaque, entraînant une mortalité précoce, ne sont pas exclus.