Analyse des androgènes chez la femme et sa transcription

Beaucoup entendent souvent l'expression "échec hormonal", en particulier en ce qui concerne le corps de la femme. Mais tout le monde ne comprend pas ce que c'est et comment cela peut affecter la santé.

Cela est particulièrement vrai pour les androgènes - les hormones sexuelles mâles, qui peuvent modifier de manière significative la santé des femmes et leur fonction de reproduction "en perte de vitesse". Comment analyser les androgènes chez les femmes et ce que l'on peut en voir comme résultat - nous examinerons cela davantage.

Androgènes dans le corps d'une femme: valeur et fonction

Les androgènes sont le nom commun de tout un groupe d'hormones sexuelles mâles.

Les androgènes sont un groupe d'hormones mâles produites dans les corps des hommes et des femmes. Ils jouent un rôle important dans la fonctionnalité du système de reproduction. Ces hormones sont produites dans les organes génitaux (chez les hommes dans les testicules et chez les femmes dans les ovaires).

Il existe plusieurs types d'androgènes:

Auparavant, la présence d'hormones mâles dans le corps de la femme était considérée comme un trouble métabolique. Aujourd'hui, le rôle des androgènes chez les femmes n'a pas été complètement étudié, mais il est bien connu que ce groupe d'hormones affecte la qualité de la vie sexuelle, la libido et les sensations.

Lorsque ces hormones sont plus ou moins nombreuses, différentes pathologies peuvent survenir.

Les hormones remplissent de nombreuses fonctions dans le corps. Considérez le plus fondamental:

  1. augmenter les enzymes glycolytiques et favoriser l'utilisation du glucose
  2. augmenter la synthèse des protéines et avoir un effet anabolique
  3. réduire les dépôts de cholestérol, prévenir le développement de maladies vasculaires
  4. réduire la quantité de graisse sous-cutanée
  5. réguler les glandes sébacées et prévenir l'apparition du wen et de l'acné
  6. Contribue à augmenter le désir sexuel
  7. favoriser l'apparition de personnages masculins secondaires (mutation de la voix, apparition de végétation sur la face du corps)

En quantité normale, cette hormone est nécessaire au corps féminin. La perturbation du fond hormonal se produit le plus souvent en raison d'un manque ou d'un excès d'androgènes. Ils sont responsables du développement du système reproducteur féminin. Ils jouent également un rôle important pendant la grossesse, dans la mesure où ils affectent le développement des organes génitaux du fœtus.

À l'adolescence, la testostérone contribue au développement des organes génitaux, à l'apparition des poils pubiens et des aisselles, normalise la formation de la masse musculaire et stimule le travail du cœur.

Diagnostic: préparation et analyse

Sang pour les niveaux d'hormones doivent passer d'une veine le matin sur un estomac vide.

Pour déterminer la quantité d'hormones mâles dans le corps de la femme, il existe plusieurs façons de diagnostiquer:

  • Conclusion basée sur l'histoire et l'examen général. Le médecin examine complètement le patient, découvre comment les signes masculins ont commencé à apparaître il y a longtemps, à quel point les poils du visage et du corps poussent, combien de temps la voix a commencé à devenir dure, etc. La régularité du cycle menstruel, l'intensité de la décharge est importante.
  • Études de laboratoire. Avec des symptômes similaires et des soupçons d'augmentation de la quantité d'hormones, la testostérone est la première à être testée. Pour ce faire, prélevez du sang dans une veine.
  • Examen par un gynécologue et endocrinologue, qui peut également prescrire les tests qui les intéressent.

Pour rendre le résultat de l'analyse aussi précis que possible, il est recommandé de le prendre le matin et à jeun, les aliments risquant de fausser légèrement les lectures. La meilleure période est considérée comme étant de 7h à 10h. Le matin, vous pouvez boire un peu de thé sans sucre ou de l’eau pure sans colorants ni gaz.

À la veille de l'analyse, il n'est pas recommandé de manger des aliments sucrés, acides ou gras. Il est préférable de faire des collations légères, des salades et des bouillons faibles en gras. Vous ne pouvez pas non plus prendre d'alcool pendant deux jours avant la prise de sang.

Il est recommandé de ne pas fumer pendant 3-4 heures avant la livraison du matériel biologique.

Une demi-heure avant l'analyse, vous devez vous calmer, ajuster votre respiration, adopter une posture confortable pour que votre corps revienne à la normale. Sinon, le stress ou les émotions peuvent rendre difficile la détermination de la quantité exacte d'hormones dans le sang.

Si, au moment du test, le patient prend des médicaments, informez-en le médecin. Pour un résultat plus précis, il est préférable de choisir les deux premiers jours du cycle menstruel.

Décodage: le taux et les causes des déviations

Les androgènes chez les femmes fournissent et soutiennent le développement de la masse musculaire

Lorsque anormalement haut ou bas, divers symptômes apparaissent. Avec une quantité insuffisante d'hormones sexuelles mâles, les changements suivants se produisent dans le corps de la femme:

  • le désir sexuel disparaît, la femme cesse de ressentir du plaisir après un rapport sexuel
  • il y a un sentiment de distraction, d'irritabilité, de fatigue constante
  • sautes d'humeur fréquentes
  • fragilité osseuse, développement du tissu osseux et cartilagineux

Nous pouvons donc en conclure que des taux d'hormones bas et élevés ont des effets négatifs sur la santé des femmes. Le gage de la fonctionnalité ovarienne normale est la quantité normale d'androgènes et d'œstrogènes.

L'hormone est déterminée à l'aide d'une analyse de sang en laboratoire. Pour établir le chiffre exact, en utilisant la méthode du dosage immunoenzymatique. La norme exacte ne peut pas être dite, puisque tout cela est purement individuel, mais elle est considérée comme étant comprise entre 0,31 et 3,78 nmol / l - ceci est un indicateur normal de la testostérone pour un corps de femme en bonne santé. Il est important de noter que lors de la prise de pilules contraceptives, l'indicateur peut se situer dans la plage de 0,4 à 2,9 nmol / l.

Il est important de rappeler que les indicateurs standard pour la grossesse sont beaucoup plus élevés et qu'il ne s'agit pas d'une pathologie, mais de la norme.

Si, en fonction du résultat de l'analyse, il s'avère que les hormones androgènes sont supérieures à la normale, cela peut indiquer une déviation telle qu'une hyperandrogénie. Ce n'est pas une maladie. Une prédisposition aux maladies suivantes:

  1. l'ostéoporose
  2. infertilité
  3. inflammation du système génito-urinaire
  4. cancer de la maladie ovarienne
  5. tumeur surrénalienne

Pour examiner l'état général du corps, il peut être nécessaire de passer outre à d'autres spécialistes afin d'identifier les pathologies apparues du fait de l'augmentation des hormones mâles.

Si le résultat du sang montre que les androgènes sont élevés, il est recommandé de procéder à cette analyse dans 1-2 semaines supplémentaires pour vérifier les résultats. Les médecins peuvent faire des erreurs ou plusieurs conditions de vie affecteront le résultat final.

Qu'est-ce que l'hyperandrogénie dangereuse?

Un excès d’androgènes chez la femme entraîne l’apparition de signes caractéristiques du sexe masculin.

S'il s'avère qu'une femme a un excès d'hormones mâles, il faut le traiter de toute urgence, ou plutôt le normaliser. L'acceptation des médicaments et l'utilisation de mesures sont nécessaires, car cet écart peut à terme conduire à différents problèmes de santé.

Les causes les plus courantes qui se produisent lorsque les hormones sexuelles masculines dominent:

  • apparition de plaques "mâles" chauves sur la tête
  • l'apparition de poils sur le visage au dessus de la lèvre
  • transpiration excessive avec odeur intense
  • atrophie musculaire
  • augmentation du taux de sucre pouvant entraîner le diabète
  • hypertension artérielle, convulsions hypertensives récurrentes

En début de grossesse, l'hyperandrogénie conduit à une fausse couche. Cela est dû au fait que l'utérus cesse de se développer. C'est pourquoi les gynécologues recommandent vivement de ne pas attendre 12 semaines pour s'inscrire, mais de consulter immédiatement un médecin et de subir tous les tests nécessaires afin de l'éliminer à temps, sans nuire au développement du fœtus et de la future mère.

Plus d'informations sur l'hyperandrogénie peuvent être trouvées dans la vidéo:

En résumé, il convient de noter que les hormones mâles dans le corps de la femme doivent être nécessaires, car leur déficience perturbe la fonction sexuelle. Des problèmes surviennent avec la sensibilité sexuelle, avec les tissus des os et des cartilages et le système cardiovasculaire. Avec une quantité normale de testostérone, le système reproducteur fonctionne parfaitement, les ovaires fonctionnent, les organes génitaux se développent.

Avec une quantité excessive d'androgènes, les femmes commencent à développer des signes masculins: la transpiration augmente, les cheveux sur le visage et le corps, les graisses sont brûlées et une masse musculaire excessive se forme. Au fil du temps, le travail des ovaires cesse et le corps de la femme cesse de fonctionner. Il est donc important de surveiller en permanence le niveau d'hormones.

GormonHelp.ru

Tout sur les hormones!

Caractérisation des hormones androgènes chez la femme

Les androgènes appellent des hormones sexuelles spécifiques (testostérone, dihydrotestostérone et androstènedione), présentes chez les deux sexes. Ils sont produits dans les glandes surrénales et les ovaires ou les testicules. Les androgènes sont des hormones mâles, car ils assurent la formation d'un beau corps courageux, du désir sexuel et de la libido. Cette hormone est également présente chez les femmes, mais en quantité beaucoup plus faible. Dans le corps de belles femmes, les androgènes sont nécessaires à la production d’hormones féminines. Mais lorsque, dans certaines circonstances, leur quantité augmente dans le corps, des troubles hormonaux surviennent, entraînant une prévalence du nombre d'hormones mâles dans le corps par rapport à celles des femmes, un hyperandrogénie se développe (formation d'un type de corps masculin et apparition de caractéristiques sexuelles masculines secondaires). Une telle violation est assez courante à notre époque. Une hyperadrogénie peut également se développer, c'est-à-dire un déficit d'hormones mâles, qui affecte négativement la production d'hormones féminines. Voyons donc quel est le problème des androgènes dans le corps de la femme, quels troubles sont associés à sa déficience ou à son surplus, ainsi que la façon de déterminer la quantité de l'hormone et, si nécessaire, de la ramener à la normale.

Fonctions androgènes dans le corps féminin

Chaque femme a initialement des androgènes en petites quantités. C'est à partir d'eux que l'œstrogène est synthétisé, ce qui assure le fonctionnement complet du système reproducteur. Une femme peut concevoir, porter et mettre au monde un bébé, ressentant pleinement la joie de la maternité.

Grâce aux androgènes, le développement de la lubrification naturelle du vagin est maintenu, ce qui assure le confort et les rapports sexuels sans douleur.

Comme nous le voyons, sans l’hormone mâle, la tâche principale du corps de la femme, déterminée par sa nature - la poursuite de la course, ne sera pas effectuée.

Lorsque le niveau d'androgènes dépasse le taux admissible, il se produit un certain nombre de maladies - il s'agit de perturbations hormonales, de pathologies génitales et de dysfonctionnements d'autres organes et systèmes.

Raisons de l'augmentation des androgènes chez les femmes

Un certain nombre de raisons peuvent expliquer les désordres hormonaux, à la suite desquels des hormones mâles sont présentes dans le corps, car un petit homme est un système complexe et unique dans lequel tous les organes sont étroitement interconnectés. Un corps de femme est unique chez les jumeaux. Par conséquent, la santé totale n'est possible qu'avec le travail coordonné de chacune de ses cellules. Par conséquent, les causes de l'augmentation des androgènes chez les femmes peuvent être:

  • tumeurs dans les ovaires ou les glandes surrénales;
  • syndrome androgénital;
  • ovaires polykystiques;
  • l'ostéoporose;
  • instabilité émotionnelle;
  • surmenage nerveux;
  • le stress;
  • violation des processus métaboliques;
  • dysfonctionnement dans le cerveau qui régule les ovaires et l'hypophyse;
  • pathologies congénitales des surrénales;
  • thérapie hormonale longue;
  • perturbation de la glande thyroïde;
  • maladie du foie.

La carence en androgènes est beaucoup moins fréquente, mais néanmoins. Une telle violation affecte également négativement la santé et le bien-être. Il se manifeste généralement avec enthousiasme pour les contraceptifs oraux, une nutrition inadéquate, un jeûne prolongé ou un régime mono-alimentaire. En outre, le manque d'hormones mâles se manifeste par des problèmes de glandes surrénales et de glandes sexuelles.

Les androgènes sont très importants pour le corps féminin. Mais leur déséquilibre entraîne de graves irrégularités. Par conséquent, il est nécessaire de les diagnostiquer en temps voulu, ce qui permettra de corriger les niveaux hormonaux à l'aide de préparations spéciales.

Les principaux signes de violation des niveaux normaux d'androgènes

Chez une femme adulte adulte, le niveau de l'hormone mâle (testostérone) compris entre 0,31 et 3,78 nmol / l est considéré comme la norme. Quand il se lève, à la suite de la perturbation des glandes sébacées, des boutons apparaissent dans tout le corps. En outre, la femme commence à présenter une agression injustifiée, des signes de neurasthénie et de dépression. En outre, il y a une violation de la fonction de reproduction, puisque l'ovulation ne se produit pas, le cycle menstruel est perdu, des saignements utérins sont possibles. Tout cela conduit au fait que même concevoir un enfant devient impossible, sans parler de le supporter.

Une femme présentant un excès de testostérone dans le sang acquiert des signes masculins. La voix devient rugueuse, le corps grossit très rapidement, les poils commencent à pousser activement sur le visage, la poitrine et le ventre. En outre, la taille des organes génitaux externes augmente, le clitoris et les lèvres se développent et se rapprochent progressivement, et ils deviennent visuellement similaires au pénis masculin.

Les androgènes entraînent la mort des glandes mammaires, ils perdent leur capacité à produire du lait. Le travail des ovaires et de l'utérus est également violé.

Comme vous pouvez le constater, une surabondance d'hormones mâles affecte non seulement l'apparence d'une femme, mais perturbe également le fonctionnement de ses organes et systèmes internes.

Avec un manque d'hormones mâles, une femme éprouve:

  • fatigue constante;
  • manque de confiance en soi dans leurs actions;
  • anxiété;
  • troubles du sommeil;
  • l'oubli.

La carence en androgènes se manifeste immédiatement sur le visage, dont la peau devient lasse, de nombreuses petites rides apparaissent autour des yeux, des lèvres, des joues, la peau devient pâle et les yeux perdent de leur éclat.

Le désir sexuel disparaît, la sensibilité des organes génitaux est perdue. La femme ne ressent pas de plaisir lorsqu'elle se caresse sur le clitoris.

Comment déterminer le niveau d'hormones mâles

Dès qu'une femme révèle au moins quelques signes d'anomalies hormonales (décrites ci-dessus), vous devriez immédiatement consulter un médecin et faire un don de sang pour les hormones. Pour ce faire, faites des recherches sur le niveau de testostérone, de DHEA-C et de prolactine. Mais tout d’abord, le médecin examine soigneusement l’ensemble du tableau de la santé de son patient. Pour ce faire, assurez-vous de procéder à une inspection par un gynécologue, déterminez l'exactitude du cycle menstruel et excluez ou confirmez la grossesse. Cela est nécessaire pour le fait que les tests pour les hormones mâles ne sont effectués que certains jours du cycle. En règle générale, c'est le sixième ou le septième jour. Comme prescrit par le médecin traitant, peut être effectué en d'autres termes. À cet égard, il est plus facile pour les hommes: ils peuvent donner du sang n’importe quel jour. La chose principale pour les deux sexes est de venir au laboratoire l'estomac vide, au moins huit heures pour exclure tout aliment. Vous ne pouvez boire que de l'eau pure sans gaz, aucune activité physique et cesser de fumer.

Après réception des résultats, une tomodensitométrie et une échographie des organes pelviens peuvent être effectuées. Glande thyroïde, cerveau et ainsi de suite. La tâche principale du diagnostic est d'identifier la cause des troubles hormonaux.

Une fois établi, un traitement adéquat est prescrit.

Méthodes de traitement

Afin de normaliser les indicateurs d’androgènes dans le corps d’une femme, il est nécessaire d’éliminer la cause qui les a causés et, même après, d’éliminer les conséquences (épiler, normaliser le poids, etc.).

Par conséquent, le traitement vise avant tout à éliminer les troubles pathologiques. Il est nécessaire de normaliser le travail de l'hypophyse, des glandes surrénales, de la thyroïde. Également pour la correction du fond hormonal prescrire un traitement avec des médicaments:

  • l'œstrogène;
  • supprimer la production d'hormones mâles;
  • pour la normalisation de la glande pituitaire.

Si les anomalies sont causées par des tumeurs ou d'autres pathologies nécessitant une intervention chirurgicale, une intervention chirurgicale est effectuée.

Le traitement doit être effectué strictement sous la surveillance d'un médecin, en prenant les médicaments seulement dans le dosage qu'il a prescrit et le cours complet.

Ce n'est que si toutes les recommandations et conditions sont observées, qu'il s'agisse du régime quotidien, du mode de vie, de la nutrition et, bien sûr, de la pharmacothérapie - un résultat favorable est possible.

Parallèlement au traitement, une série de mesures physiques et esthétiques est également recommandée à la femme pour mettre de l'ordre dans son apparence.

Quelle est l'hormone androgène chez les femmes responsables?

Le concept d'androgène inclut tout un groupe d'hormones de type stéroïdes produites par les glandes surrénales et les glandes sexuelles. Chez les hommes, la quantité d'androgènes dans le corps est élevée (environ 6000 µg), chez les femmes, faible (environ 250 µg).

Les principaux types d'androgènes comprennent:

  • La testostérone.
  • Androstènedione.
  • Déhydroépiandrostérone.
  • La dihydrotestostérone.
  • Androstenediol.

Fonctions de l'hormone dans le corps

Les androgènes remplissent de nombreuses fonctions et interviennent dans les processus métaboliques importants pour le corps de l'homme et de la femme.

Le niveau d'hormones affecte:

  • Sur la structure morphologique de l'homme.
  • L'état de la peau, des cheveux.
  • Réactions comportementales et psyché.

La sécrétion d'androgènes détermine:

  • L'apparition de caractéristiques sexuelles primaires et secondaires chez les garçons.
  • Régule le développement des organes reproducteurs.

En général, les fonctions de l'hormone dans le corps sont les suivantes:

  • Régulation de la glycémie.
  • Réduire le cholestérol, protéger le corps contre les maladies du système circulatoire.
  • Participation aux processus d'anabolisme dans les tissus, activation de la synthèse des protéines, acides nucléiques, division des lipides structuraux et des polysaccharides.
  • Formation des organes de reproduction chez l'homme, apparition de caractères sexuels secondaires.
  • Minéralisation du tissu osseux, formation du squelette humain.
  • L'émergence d'intérêt dans le sexe opposé, le choix d'un partenaire.
  • Impact sur le psychisme et les réactions comportementales - réduction de la dépression, augmentation de la confiance en soi, émergence d’une saine agression.
  • Augmente la force physique et l'activité.
  • Contrôler la production de glandes sébacées et sudoripares.
  • Action procoagulante (coagulation du sang).
  • Régulation de la maturation du follicule.
  • Détermination du sexe du fœtus.

Les problèmes de thyroïde et d'altération des niveaux d'hormone TSH, T3 et T4 peuvent avoir des conséquences graves, telles qu'un coma hypothyroïdien ou une crise thyréotoxique souvent fatales.
Mais l'endocrinologue Marina Vladimirovna assure qu'il est facile de guérir la glande thyroïde, même à la maison, il suffit de boire. Lire plus »

Quelles hormones sont liées aux androgènes chez les femmes?

Il est possible de répondre à la question sur le rôle fonctionnel de l'androgène et sur les hormones chez la femme après avoir déterminé les espèces appartenant aux représentants du sexe faible.

La liste des hormones androgènes chez les femmes est la suivante:

  • L'androstènedione est un androgène secondaire mineur qui est synthétisé dans les ovaires et les cellules du cortex surrénalien. Son excès dans le corps conduit à l'hirsutisme, à la clitoromégalie, à des pathologies dermatologiques et à une voix grossière.
  • La testostérone - l'androgène principal, est responsable du maintien de la libido, le rapport entre la masse grasse et la masse musculaire dans le corps, régule l'état du tissu osseux.
  • La déhydroépiandrostérone (DHEA-C) est une hormone active produite à 95% dans le cortex surrénalien et à 5% dans les ovaires. L'augmentation de la concentration d'une substance peut entraîner une virilisation.
  • L'androsténediol est un androgène inactif, une forme d'androstènedione. Est un indicateur de la norme ou de la pathologie chez les femmes, avec l'aide d'études de laboratoire peut déterminer la présence de troubles hormonaux.
  • Dihydrotestostérone - se forme dans les glandes surrénales et les ovaires d’androstènedione. Une légère augmentation de l'hormone est observée pendant la grossesse. En cas de pathologie, elle entraîne des troubles menstruels, une infertilité et l'apparition de signes masculins.

Mécanisme d'androgénation

La majeure partie des androgènes dans le corps de la femme est produite dans les cellules du cortex surrénalien et des ovaires. Une plus petite quantité est transformée en peau, muscles, foie, tissu lipidique.

Des hormones sexuelles masculines, sous l'action d'enzymes, apparaissent également des œstrogènes, qui régulent de nombreux processus vitaux. Par conséquent, toute fluctuation à la hausse ou à la baisse du niveau d'androgènes peut avoir des conséquences irréversibles.

La situation globale est influencée non seulement par la sécrétion d'androgènes, mais également par la rapidité de leur liaison aux protéines sanguines, à l'albumine et à la globuline, ainsi qu'à la sensibilité des récepteurs cellulaires dans les tissus cibles. Ainsi, la quantité d'hormones produite par le corps d'une femme est importante, mais surtout la sensibilité des cellules à ces hormones.

Si l'hormone androgène chez la femme est élevée ou si on observe une hypersensibilité des récepteurs, on peut parler de pathologie. Dans le second cas, la raison réside dans la transmission héréditaire du trait. Une exposition excessive aux androgènes sur le corps peut entraîner différents symptômes, qui se manifestent individuellement chez chaque personne.

Comment les androgènes affectent la peau?

La plupart des problèmes dermatologiques surviennent quand une femme a un taux élevé d'androgènes.

Cela se produit à la suite du travail actif des glandes sébacées, à savoir que la production accrue de sébum conduit à:

  • à la formation de l'acné;
  • l'apparition de processus inflammatoires - acné, séborrhée.
  • La peau devient grasse et poreuse, sujette aux éruptions cutanées.

Qu'est-ce que la virilisation?

La virilisation est le processus d'apparition de caractéristiques caractéristiques des hommes du sexe faible, dues à une augmentation de la concentration d'androgènes dans le corps:

  • Les changements à l'âge adulte sont graduels,
  • Dans les moments de croissance active du corps, à l'adolescence et chez les enfants - le plus rapidement.
  • Les enfants sont plus susceptibles à l'influence négative de l'hyperandrogénisation, car les symptômes qu'ils manifestent le plus clairement.

Hyperandrogénéisation

Une augmentation de l'hormone androgène chez les femmes est observée pour plusieurs raisons:

  • L'hyperandrogénation est à l'origine de dysfonctionnements des glandes surrénales ou des ovaires.
  • En outre, la grande sensibilité des cellules à la testostérone peut déclencher le développement d'une pathologie.

Causes de l'hyperandrogénisation

L'hyperandrogénisation peut être un signe de maladie grave:

  • Tumeurs oncologiques dans les glandes surrénales ou les ovaires;
  • Syndrome de Stein-Levental ou polykystique - la formation de formations kystiques bénignes dans les ovaires, dans 8% des cas;
  • L'hyperplasie stromale est une prolifération pathologique de cellules stromales ovariennes.
  • Hypertécose (syndrome de Frenkel) - les troubles menstruels, l’hyperplasie de l’endomètre et l’hyperandrogénie grave sont les principaux symptômes;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing ou hypercortisolisme - est caractérisé par une hypersécrétion d'hormones stéroïdes, comprend un complexe de pathologies;
  • Syndrome adrénogénital - une maladie génétique congénitale des glandes surrénales, qui s'accompagne d'une virilisation évidente et d'un hirsutisme.

Parmi les autres facteurs négatifs pour l'émergence de l'hyperandrogénisation, citons:

  • Stress prolongé;
  • Effort physique excessif
  • Troubles post-traumatiques;
  • Acceptation de médicaments contenant des hormones stéroïdes.

Symptômes d'hyperandrogénisation

Un dysfonctionnement des glandes à sécrétion, dans lequel l'hormone androgène est augmentée chez les femmes, est observé chez 10 à 20% de la population féminine. Lors de la détection d'une pathologie au stade initial et d'un traitement efficace, le processus de virilisation peut être arrêté.

Les symptômes de l'hyperandrogéné sont les symptômes suivants:

  • Pilosité excessive ou hirsutisme - apparition de poils sur le visage, l'abdomen, le dos.
  • Augmentation de la transpiration de la peau.
  • Inflammation du derme - acné, séborrhée, éruption cutanée.
  • Échecs du cycle menstruel, aménorrhée.
  • Infertilité
  • Anomalies des organes génitaux externes - hypertrophie du clitoris, fusion des lèvres vulvaires externes.
  • Le développement du squelette de type masculin.
  • L'apparition de l'embonpoint, l'obésité.
  • Sous-développement de l'utérus et des ovaires, atrophie des glandes mammaires.
  • Alopécie androgénique.
  • Résistance à l'insuline.

Diagnostic de la masculinisation

Pour le diagnostic de la masculinisation, les données sur l'histoire et les manifestations cliniques de l'hyperandrogénie sont prises en compte. Chez les femmes, un déséquilibre hormonal est détecté par un gynécologue et un endocrinologue.

S'il y a des signes externes d'un niveau élevé d'androgènes, les tests suivants sont effectués:

  • Déterminer le niveau de testostérone totale et libre dans le corps;
  • Échographie des organes pelviens et de la cavité abdominale;
  • Tomogramme calculé.

Conditions de test

Pour un diagnostic précis, avant de réussir l'analyse pour déterminer le niveau de testostérone totale, vous devez suivre quelques règles:

  • Donner du sang le matin à jeun.
  • Éliminer l'effort physique avant l'étude.
  • Empêcher l'utilisation d'alcool, d'aliments frits et gras.
  • Ne prenez pas de médicament avant la collecte de sang.

Traitement

  • Pour normaliser le niveau d'hormones sexuelles mâles dans le corps, les femmes effectuent une étude approfondie des causes de la pathologie.
  • Sur cette base, il est éliminé et effectue un traitement complet visant à réduire la production d'androgènes.
  • Avec hyperandrogenism mineur, ils éliminent les défauts cosmétiques et conduisent la thérapie anti-androgen avec les drogues Diane-35, Androkur.
  • L'inhibition de la sensibilité des cellules aux androgènes est réalisée à l'aide d'agents bloquant l'activité des recettes - Flutamide, Ciprosterone.
  • En cas de détection de néoplasmes, une intervention chirurgicale est nécessaire, suivie d'un traitement.
  • Lorsque le syndrome adrénogénital en cas de modification du clitoris et des lèvres génitales de l'homme, il est également nécessaire de recourir à une chirurgie et à un traitement d'entretien avec des hormones.

La présence de symptômes concomitants détermine la nécessité de consulter un médecin endocrinologue et d’effectuer des tests de laboratoire pour déterminer le niveau de testostérone.

Hyperandrogénie

L'augmentation du contenu des hormones sexuelles mâles chez les femmes. Traitement de l'hyperandrogénie.

Hyperandrogénie - L’augmentation du contenu en hormones sexuelles mâles chez la femme est l’un des troubles endocriniens les plus fréquents. Il est observé chez 5% des femmes et se produit avec une augmentation de la production d'hormones sexuelles mâles ou une sensibilité accrue des tissus et des organes aux hormones sexuelles mâles.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les hormones sexuelles mâles (androgènes) sont produites dans le corps de chaque femme. Il se produit dans les ovaires - les gonades féminines, ainsi que dans les glandes surrénales - les organes endocriniens situés au-dessus des reins. On parle d'hyperandrogénie lorsqu'un excès d'androgènes est produit dans les ovaires ou les glandes surrénales.

Les "cibles" des hormones sexuelles mâles sont les ovaires, la peau, les glandes sébacées, les glandes sudoripares et les cheveux.

Manifestations d'hyperandrogénie

Avec l'hyperandrogénie, des changements irréversibles peuvent se produire dans les ovaires, entraînant la formation de petits kystes (bulles contenant du liquide) et la formation d'une capsule dense autour des ovaires. Avec la production accrue d'androgènes dans les ovaires ou les glandes surrénales, un phénomène tel que l'anovulation peut se produire. Dans ce cas, l'ovule ne sort pas de l'ovaire au milieu du cycle menstruel, ce qui conduit à la stérilité. Si la grossesse survient, la probabilité de sa terminaison prématurée au premier ou au deuxième trimestre est élevée. Cela contribue à la fois à l'augmentation de la quantité d'hormones sexuelles mâles et à l'absence de progestérone (hormone de grossesse), qui accompagne souvent l'hyperandrogénie.

La violation des ovaires est exprimée en violation du cycle menstruel. Avec l'hyperandrogénie congénitale, la première menstruation, qui se situe normalement entre 12 et 13 ans, peut survenir plusieurs années plus tard. La menstruation chez ces femmes est souvent irrégulière, les retards alternent avec des saignements abondants et prolongés.

Les femmes atteintes d'hyperandrogénie sont exposées à un risque accru de complications lors de l'accouchement. Les plus fréquents d'entre eux sont les décharges intempestives de liquide amniotique et la faiblesse du travail.

Une quantité accrue d'androgènes entraîne une augmentation de la pilosité des jambes et des bras (hirsutisme). Ce symptôme est généralement particulièrement gênant pour les femmes.

Si la cause de l'hyperandrogénie est un dysfonctionnement de l'organe endocrinien principal - l'hypophyse, cette condition est accompagnée d'obésité.

Les changements dans la peau se manifestent par la formation de l'acné, qui s'appelle familièrement l'acné.

On sait que l’hyperandrogénisme réduit souvent la sensibilité à l’insuline des tissus. Le niveau d'insuline dans le sang dans cette condition augmente et augmente le risque de développer un diabète.

Causes de l'hyperandrogénie

La cause la plus commune d'un nombre accru d'hormones sexuelles mâles - les androgènes - est le syndrome dit adrénogénital. Le fait est que non seulement les hormones sexuelles mâles sont produites dans les glandes surrénales, mais également un certain nombre d'autres hormones vitales, notamment les glucocorticoïdes. Le plus grand nombre d'hormones sexuelles mâles dans les ovaires sous l'action d'une enzyme spéciale se transforme en glucocorticoïdes. La production d'enzymes est programmée génétiquement. Si une femme naît avec un défaut dans l'enzyme qui favorise cette transformation, les hormones sexuelles mâles ne sont pas converties en glucocorticoïdes mais s'accumulent, ce qui a un effet sur les organes et les tissus.

Une autre cause d'hyperadrogenèse est la présence de tumeurs surrénaliennes. Avec l'augmentation du nombre de cellules produisant des androgènes, la quantité de ces hormones augmente considérablement.

La cause de l'hyperandrogénie peut être attribuée à une augmentation de la production d'hormones sexuelles mâles dans les ovaires, ainsi que de tumeurs ovariennes constituées de cellules produisant des hormones sexuelles mâles.

L'augmentation du nombre d'hormones sexuelles mâles peut être associée à la pathologie d'autres organes endocriniens, tels que l'hypophyse, une glande située dans le cerveau et régulant le travail de toutes les glandes endocrines.

Des manifestations d'hyperandrogénie, telles que l'hirsutisme et l'acné, peuvent survenir avec une sensibilité cutanée accrue à l'hormone sexuelle masculine, la testostérone. Celles-ci sont dues aux caractéristiques ethniques des sudistes, chez lesquels l'hirsutisme est noté. Dans ce cas, contrairement à ce qui a été mentionné précédemment, le nombre d'hormones sexuelles mâles dans le sang ne change pas.

Diagnostic de l'hyperandrogénie

Afin de déterminer la cause de l'augmentation du nombre d'hormones sexuelles mâles, le médecin attire l'attention sur le moment de l'apparition de ces symptômes, qui peuvent se manifester progressivement, dès le début de la puberté, et peuvent soudainement, déjà en âge de procréer. Ceci suggère ou rejette le lien entre l'hyperandrogénie et une tumeur des ovaires ou des glandes surrénales.

Pour le diagnostic de l'hyperandrogénie, diverses études sont menées, notamment:

  • Analyses de sang et d'urine. Dans ces liquides biologiques, les hormones sexuelles mâles, leurs produits de désintégration (cétostéroïdes, DHA-S - sulfate de déshydroépiandrostérone) et certaines autres hormones déterminent.
  • Échographie des organes génitaux.
  • L'étude des glandes surrénales par tomographie, échographie.

D'autres méthodes de recherche spéciales sont également utilisées.

Traitement de l'hyperandrogénie

Les méthodes de traitement utilisées pour l'hyperandrogénie dépendent de la forme de la maladie.

Ainsi, avec la production accrue d'hormones sexuelles mâles, le tissu tumoral des ovaires ou des glandes surrénales est soumis à un traitement chirurgical.

Si l'augmentation de la production d'hormones sexuelles mâles dans les glandes surrénales ou les ovaires n'est pas associée à une tumeur, mais à un dysfonctionnement de l'hypothalamus et de l'hypophyse (structures régulatrices situées dans le cerveau), le traitement dépend à la fois de la cause de la maladie et du but recherché. par le patient. Un tel objectif peut être l’élimination des manifestations externes de l’hyperandrogénie ou la restauration de la fonction de reproduction dans l’infertilité.

Lorsqu'il s'agit d'augmenter le nombre d'androgènes atteints du syndrome endocrinien neuro-échange (dysfonctionnement de l'hypothalamus et de l'hypophyse), la maladie s'accompagne d'une augmentation significative du poids corporel. Dans ce cas, l’un des aspects les plus importants du traitement est la normalisation du poids corporel. Ceci est réalisé en réduisant l'apport calorique et un effort physique suffisant.

Si une grossesse n'est pas planifiée et si un traitement est prescrit pour éliminer des manifestations telles que l'hirsutisme, l'acné et les menstruations irrégulières, utilisez des contraceptifs oraux à effet antiandrogène. Le plus commun d'entre eux est le médicament Diane-35.

Si la cause de l'hyperandrogénie est une production accrue d'hormones sexuelles mâles dans les glandes surrénales (syndrome adrénogénital), associée à l'absence d'une enzyme qui convertit les androgènes en glucocorticoïdes, utilisez alors des médicaments à base de glucocorticoïdes (Dexaméthasone, Metipred). Étant donné que le cerveau perçoit l’absence de l’un des glucocorticoïdes, divers dysfonctionnements surviennent dans le corps. Après restauration de la quantité de cette hormone en l’introduisant de l’extérieur, tous ces dysfonctionnements se normalisent et le nombre d’androgènes diminue. Ces médicaments sont utilisés pour préparer la grossesse et le traitement pendant la grossesse de cette forme d'hyperandrogénie.

Pour l'infertilité associée à l'hyperandrogénie d'origine surrénalienne ou ovarienne, il est possible d'utiliser des médicaments stimulant la libération d'un ovule par l'ovaire, en particulier le clomifène.

Si la stimulation de l'ovulation à l'aide de médicaments est inefficace, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées. Actuellement, la laparoscopie est largement utilisée, lorsqu'un appareil est introduit dans la cavité abdominale par une petite incision de la paroi abdominale antérieure, à travers lequel une image de ce qui se passe dans la cavité abdominale est transmise à l'écran et des instruments chirurgicaux sont insérés à travers la seconde petite ouverture. Avec leur aide, les ovaires, recouverts d’une capsule dense, s’appliquent comme des "fenêtres", à travers lesquelles un ovule peut s’échapper.

Ainsi, l'hyperandrogénie est une condition nécessitant un examen sérieux. Un traitement opportun sous la supervision d'un médecin permettra à une femme de préserver sa fonction de reproduction et en cas d'infertilité - d'obtenir des résultats positifs.

Androgènes: quelles sont ces hormones chez la femme et quelles pathologies leur sont associées

Dans le corps de chaque belle femme, des hormones sexuelles féminines et masculines sont produites (c’est-à-dire qu’elles sont produites par les organes sexuels). Chaque ensemble contrôle non seulement les fonctions de reproduction, mais également le travail de tous les systèmes internes. Et que se passe-t-il si un excès d'androgènes chez les femmes commence ou si le niveau d'oestrogène chez les femmes devient trop petit? Pourquoi est-ce dangereux? Quelles maladies causent ce qui devrait être fait pour restaurer les niveaux d'hormones optimaux?

Quels facteurs causent des échecs?

Il existe plusieurs types d'androgènes présents dans le corps des hommes et des femmes. Les principaux sont la production de testostérone et de sulfate de déhydroépiandrostérone (DEA-SO4) - ils sont les plus actifs.

Les androgènes présents dans le corps de la femme n'entraînent pas de conséquences négatives uniquement s'ils sont produits en quantités limitées. Le taux admissible est considéré comme étant de tels indicateurs par litre de sang:

  • Testostérone: 0,45 à 3,75 nanomoles.
  • Sulfate de déhydroépiandrostérone: 35-430 microgrammes.
  • Albumine: de 35 à 50 unités.
  • 17-OH-progestérone: 0,07-2,90 nanogrammes.
  • Cortisol: 140 à 600 nanomoles.
  • Androstènedione: 0,73-10,75 nanomoles.

Si, pour une raison quelconque, une fille a un niveau accru d'androgènes ou, au contraire, un indicateur d'oestrogène chez la femme est trop faible, il existe alors des symptômes désagréables. Quels facteurs influencent la survenue de "pannes" hormonales dans le corps d'une femme? Vous trouverez ci-dessous une liste des raisons les plus courantes:

  1. Sous le contrôle de l'hypophyse, trop d'hormones mâles sont produites dans les ovaires et les glandes surrénales (on les appelle androgènes). Cette pathologie s'appelle l'hyperandrogénie. Une concentration élevée résulte d'une augmentation congénitale bénigne du nombre de cellules dans le cortex surrénal ou les ovaires (avec cette pathologie, les androgènes chez la femme peuvent être produits dans la même quantité que chez l'homme mature). Peut survenir avec les ovaires polykystiques.
  2. Les hormones androgènes chez les belles femmes sont produites en quantité acceptable, mais le taux de composés protéiques SHBG et androgènes transportant l'albumine diminue (en conséquence, les hormones restent inutilisées). Ceci est un symptôme de pathologies telles que le syndrome d'hypercortisol ou l'hyperostose.
  3. Une hypersensibilité aux androgènes pose des problèmes, bien que les hormones mâles soient présentes dans le sang du patient en quantité acceptable.
Parfois, une augmentation du niveau de l'hormone peut être observée en raison de l'utilisation de médicaments.

Parfois, les hormones ne sont pas élevées en raison de maladies, mais en raison d'une mauvaise utilisation de médicaments, notamment d'androgènes. En raison d'autres médicaments, la quantité d'androgènes peut diminuer. Les facteurs influençant le niveau d'androgènes sont également les changements liés à l'âge (ménopause), un programme physique excessif, des aliments nocifs, le tabagisme, l'intoxication, l'obésité, la grossesse.

Manifestations de désordre dans le corps

Une augmentation du niveau d'androgènes chez les femmes se caractérise par des symptômes graves. Les signes de déséquilibre hormonal se manifesteront alors par des dysfonctionnements de presque tous les systèmes du corps.

Les femmes remarqueront ce symptôme immédiatement: des taux d'androgènes faibles et élevés entraîneront des changements de poids incontrôlés. Tout cela est dû au fait que les hormones contrôlent le métabolisme des graisses et des glucides, et lorsque des déséquilibres commencent à s'accumuler dans le corps de la femme. Lorsque le niveau d'androgènes est faible et que la quantité d'œstrogènes est trop élevée, la fille commencera à faire le tour (des couches graisseuses particulièrement rapides seront recrutées dans l'abdomen et chez les prêtres). L'augmentation du niveau d'androgènes redistribue les dépôts - le corps de la femme est fabriqué selon le type masculin (la poitrine diminue en taille, le rapport taille-hanches change. En outre, les toxines et le cholestérol commencent à être mal éliminés, ce qui contribue aux maladies cardiaques.

Des symptômes tels que l'aggravation de l'état des os, des muscles, des articulations et du cartilage peuvent résulter d'une augmentation ou d'une diminution des androgènes. Cela se manifeste par la fragilité de la structure, la propension aux dommages, aux blessures, aux fractures, au risque d'ostéoporose, d'ostéochondrose, de coxarthrose et d'autres pathologies. Une forte diminution de la testostérone libre est particulièrement dangereuse pour le système osseux.

Des perturbations des hormones peuvent réduire la sensibilité à l'insuline. Le niveau de cette substance dans le sang devient excessivement élevé et le second type de diabète commence à se développer.

Le diabète peut entraîner des perturbations hormonales.

  • Système nerveux

Avec les anomalies hormonales, des anomalies dépendantes des androgènes se développent. Le manque d'androgènes chez les femmes peut se traduire par une instabilité émotionnelle, une dépression, une fatigue excessive et une concentration réduite. Avec une augmentation du niveau d'androgènes, une agression, une irritabilité nerveuse, une hystérie et des migraines, une insomnie, des habitudes alimentaires, etc. peuvent apparaître.

Une femme avec un nombre instable d'androgènes a des menstruations irrégulières, une diminution du désir sexuel, des difficultés à concevoir un enfant (parfois l'impossibilité totale d'ovulation et d'infertilité). Augmente également le risque d'infections et de cancers du système génito-urinaire.

Cela signifie que sous l'influence d'un niveau excessif d'androgènes, une belle dame développe les qualités physiologiques inhérentes aux représentants du sexe fort. Par exemple, la voix d’une fille peut devenir rugueuse, davantage de poils poussent sur son corps et au contraire, ses cheveux commencent à tomber.

Comment aider

Que faire si une femme a des problèmes d'androgènes? Il existe des traitements efficaces. Au tout début, il est nécessaire de passer des tests pour déterminer avec quelles hormones l'échec est survenu.

Pour diagnostiquer une insuffisance hormonale, vous devez passer un test sanguin.

Comment le patient est-il examiné? Tout d'abord, le médecin collecte l'anamnèse (pose des questions sur les symptômes de perturbation chez la femme), effectue un examen externe pour détecter la présence de manifestations externes d'insuffisance hormonale. Assurez-vous de passer un test sanguin (on parle d’analyse des hormones). Pour clarifier le diagnostic, vous pouvez avoir besoin du «profil hormonal» lorsque vous devez vous soumettre à un ensemble d'examens complexes: IRM, scanner, échographie de la thyroïde, hypothalamus, glandes surrénales, hypophyse ou tout autre organe impliqué dans la formation d'hormones.

Une analyse clinique aidera à établir le type de perturbation hormonale (déficit, excès, susceptibilité accrue aux hormones produites ou manque de protéines transportant des androgènes). C’est sur cette information que tout dépend du type de traitement, des médicaments que doit prendre une femme.

Une fois que les résultats du test sont prêts, le médecin détermine comment augmenter ou réduire les androgènes, dresse une liste de médicaments ou de mesures de traitement plus radicales. Les méthodes de traitement dépendent de la cause identifiée de la maladie (par exemple, si l’échec des androgènes est causé par des tumeurs malignes, vous devrez prendre des médicaments puissants qui détruisent les cellules cancéreuses, la radiothérapie ou la chirurgie).

Un traitement supplémentaire consiste en un traitement médicamenteux visant à rétablir l'équilibre des hormones jusqu'à ce qu'il se normalise. Par exemple, une femme peut réduire la quantité accrue d'androgènes avec des contraceptifs contenant de l'acétate de cyprotérone et / ou des œstrogènes. Si la maladie est grave et irréversible, il est impossible de rétablir l'équilibre naturel des hormones. La femme devra alors boire de tels médicaments contenant des hormones toute sa vie.

Androgènes chez les femmes: la nomination des hormones et leur niveau normal

Les hormones contrôlent notre corps, notre comportement et même notre conscience.

Le déséquilibre de ces substances biologiques provoque de graves dysfonctionnements dans le fonctionnement des organes et des systèmes internes.

Quel est le rôle des androgènes dans le corps féminin? Comment affectent-ils les capacités de reproduction?

Ainsi, les androgènes chez les femmes: le niveau normal et la nomination des hormones.

Le rôle des androgènes dans le corps féminin

Androgènes - qu'est-ce que c'est? Ce nom est un groupe étendu d'hormones stéroïdes, qui sont classées comme étant des hommes.

Ils sont responsables du développement des caractéristiques sexuelles secondaires.

Une question naturelle se pose: s’ils sont considérés comme des androgènes masculins, quel type d’hormones les femmes ont-elles? Devraient-ils même être présents dans le corps de la moitié faible de l'humanité?

Si vous interrogez un endocrinologue sur les androgènes chez la femme, ce que ce spécialiste vous dira en détail. Malgré leur masculinité, elles jouent un rôle important dans la vie des femmes.

Mais à condition que leur concentration soit normale, pas supérieure ni inférieure aux valeurs acceptables.

Croissance musculaire chez les filles sous l'influence d'androgènes

Chez les femmes, les androgènes sont produits par les ovaires et les glandes surrénales. Sous l'influence de ceux-ci sont réalisés des processus anaboliques, synthèse de protéines, utilisation du glucose, augmentation de la masse musculaire.

L'impact de ces substances biologiques affecte l'attraction sexuelle - le pouvoir de l'errection du clitoris est contrôlé par elles.

Androgènes majeurs

Quels types d'androgènes sont divisés?

Quelles sont les hormones chez les femmes? Au total, le groupe androgène contient cinq types d’hormones:

A certaines concentrations - inférieures à celles des hommes - elles se trouvent dans le corps de la femme.

La testostérone et l'androstérone, en tant que représentants des androgènes

La testostérone dans les follicules ovariens est synthétisée en œstrogène et est également responsable de la préparation à la lactation des glandes mammaires, les autres hormones étant également impliquées dans la synthèse de l'œstrogène.

Taux d'androgènes

Tout est bon avec modération et cette sagesse est très pertinente pour le système endocrinien humain.

L’effet androgène sur le corps de l’homme permet aux représentants du sexe fort de donner l’impression qu’il est inhérent à la nature: avoir leur propre structure corporelle, pilosité accrue, voix basse.

Lorsque les androgènes sont élevés chez les femmes, il se manifeste à l'extérieur et se manifeste par des troubles typiques du corps.

C'est important! L'autodiagnostic dans ce cas est inapproprié, car les manifestations externes de l'hyperandrogénie sont similaires à d'autres problèmes hormonaux. Par conséquent, le diagnostic sanguin en laboratoire est nécessaire pour établir le diagnostic.

Augmentation de la sécrétion des glandes sébacées, l'un des symptômes de l'augmentation des taux d'androgènes chez les femmes

Cependant, si les androgènes sont élevés chez les femmes, les symptômes sont très spécifiques:

  • croissance des poils sur le visage, la poitrine, poils foncés sur le corps;
  • calvitie dans les régions frontale et temporale, dans la région de la couronne;
  • atrophie - partielle ou complète - glandes mammaires;
  • dysfonctionnement des ovaires, de l'utérus;
  • changement de timbre de voix;
  • augmentation de la sécrétion des glandes sébacées - pendant que la peau devient grasse, les cheveux grossissent à la racine;
  • sécheresse vaginale due à une diminution de la production de sécrétions pouvant causer des douleurs lors des rapports sexuels vaginaux;
  • fusion des lèvres et élargissement du clitoris;
  • comportement agressif, irritabilité déraisonnable.

Androgènes élevés chez les femmes - qu'est-ce que cela signifie? Est-ce dangereux? Sans aucun doute, parce que le corps reconstruit son travail et que la fonction de reproduction en souffre - l’infertilité se développe, il n’ya peut-être pas de menstruations, l’ovulation.

C'est important! Des niveaux élevés d'hormones sexuelles sont un coupable fréquent dans une courte durée de vie. Le corps "s'use" rapidement et vieillit.

Taux élevé d'androgènes dû à la polykystose

Les principales causes de l'hyperandrogénie:

  1. polykystique ovarien;
  2. dysfonctionnement ovarien;
  3. dysfonctionnement surrénalien;
  4. Le syndrome de Cushing;
  5. médicaments hormonaux;
  6. prédisposition génétique aux pathologies endocriniennes.

Il n’est pas facile de déterminer les androgènes élevés chez les femmes sans test; les symptômes peuvent être déroutants, même pour les spécialistes. C’est pourquoi il est si important de consulter périodiquement un endocrinologue.

Niveau d'androgène chez les femmes enceintes

Quand les femmes enceintes femmes enceintes, il y a peu d'intérêt: les androgènes sont ce que les hormones?

Le suivi de l’hCG, de la progestérone et, pendant la lactation, de la prolactine et de l’ocytocine est plus important.

Et ceci est une grave omission, car les androgènes et la grossesse sont étroitement liés. Comment cette connexion se manifeste-t-elle?

Androgènes chez une femme enceinte

Les androgènes - les hormones chez les femmes qui attendent en attendant un enfant peuvent augmenter, mais cette augmentation devrait se situer dans les limites de la normale.

L'hyperandrogénie provoque souvent une fausse couche dans les premières phases d'une femme enceinte: malgré la capacité de l'hormone à relâcher les muscles utérins, la croissance de l'utérus s'interrompt et, de ce fait, un avortement se produit. Dans la plupart des cas, il est plus dangereux que les hormones androgènes soient initialement élevées et par contre, une grossesse ne survient tout simplement pas.

Analyse de l'index hormonal libre

Le diagnostic de l'hyperandrogénie commence par la détermination du niveau d'hormone, pour lequel une analyse de l'indice des hormones libres dans le sang du patient est effectuée.

Le laboratoire vérifie la concentration de testostérone, de prolactine et de DHEA-C.

Dans le sang, il y a aussi une diminution de la protéine qui lie les hormones sexuelles, ce qui conduit au fait que les androgènes libres chez les femmes dans le plasma augmentent la concentration.

Préparation à l'analyse

Comme les androgènes sont excrétés dans le sang et dans les urines, il est nécessaire de suivre plusieurs règles pendant plusieurs jours afin de préparer l'analyse, afin de ne pas fausser les résultats des tests:

  • refuser de prendre des médicaments hormonaux, des antibiotiques;
  • essayez d'éviter les situations stressantes;
  • adhérer à une bonne nutrition, ne buvez pas d'alcool.

N'oubliez pas: les androgènes - quelles sont ces hormones?

L'interdiction d'utiliser des boissons alcoolisées avant de rechercher des androgènes

Elles sont référées au groupe génital et elles ont une capacité unique à s'élever avec des bouleversements émotionnels, pendant l'orgasme et même à cause de l'utilisation de certains produits et, bien sûr, en fonction du cycle menstruel.

L'indicateur maximal est atteint dans la première phase et le moment optimal pour l'analyse est de 7 à 8 jours du cycle.

Conclusion

Les androgènes sont des hormones qui jouent un rôle tout aussi important dans le corps féminin que dans le corps masculin.

C'est pourquoi il est si important de surveiller l'équilibre du système endocrinien, car la «chimie» correcte de notre corps est la clé de la santé, de la beauté et de la longévité.