Estradiol

L'estradiol appartient aux hormones sexuelles féminines - les œstrogènes. La santé génésique et reproductive d'une femme dépend de son contenu et de sa production.

En petites quantités, de l’estradiol est formé dans les testicules des hommes, mais la fonction de l’hormone n’a pas encore été élucidée. L'estradiol est l'œstrogène le plus important et joue un rôle très important dans le corps de la femme.

Norm estradiol dans le sang

Indications pour la détermination de l'estradiol dans le sang

Le sang destiné à l'analyse de l'estradiol est pris dans la première moitié de la journée, car le contenu de l'hormone est augmenté, l'estomac vide, avec une restriction de la vie sexuelle, du tabagisme, de l'alcool et de la consommation d'aliments gras à la veille du test.

Indications pour l'analyse:

  • pathologie du placenta;
  • la menace d'interruption de grossesse;
  • gynécomastie chez les hommes;
  • puberté prématurée ou son retard;
  • saignements utérins dysfonctionnels;
  • diagnostic des tumeurs génitales;
  • l'ostéoporose;
  • syndrome prémenstruel;
  • violation du cycle menstruel;
  • syndrome climatérique.

Méthodes de correction de l'estradiol

La normalisation de l'estradiol dans le sang des femmes est effectuée par un gynécologue et un endocrinologue.

Dans le syndrome climatérique sévère, les médicaments à base d'estradiol sont prescrits par un régime contraceptif pendant 2-3 mois (valérate d'estradiol, estriol, ovestine, éthinylestradiol).

Peut-être la nomination d'œstrogènes conjugués (Premarin, Harmapleks). Les préparations d'œstrogènes sont produites sous forme de pommades, de timbres, de suppositoires vaginaux et de comprimés.

En cas de syndrome prémenstruel et après l'ablation des ovaires, les contraceptifs oraux estrogènes-progestatifs sont recommandés.

Avec une véritable prolongation de la grossesse et une diminution de l'estradiol, proginova est prescrit par l'estrofem pour stimuler le travail.

En cas de retard du développement sexuel et de déficit en œstrogènes, l'oestradiol doit être pris à une dose de 1-2 mg pendant 3 semaines, avec une pause de sept jours. Le traitement dure 6 mois.

Dans le cas du diagnostic des tumeurs des organes pelviens, une intervention chirurgicale est effectuée.

Fonctions de l'hormone dans le corps

Les organes cibles des œstrogènes, y compris l'estradiol, comprennent l'utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, la vulve, le vagin et les glandes mammaires.

L'estradiol présent dans le corps de la femme est produit dans les ovaires par les cellules granulaires des follicules, ainsi que par les glandes surrénales et le tissu adipeux.

La quantité d'hormone dépend de la phase du cycle menstruel et de la grossesse. Au cours de la période de gestation du fœtus, le taux d'estradiol dans le sang augmente considérablement et son contenu le plus important est noté avant l'accouchement. L'estradiol présent dans le corps de la future mère est responsable de la préservation de la grossesse, de l'état des vaisseaux utérins et du renforcement de la circulation sanguine, favorisant ainsi la coagulation du sang, ce qui évite les saignements pendant l'accouchement.

Chez les femmes non enceintes, le contenu en estradiol est contrôlé par les hormones folliculostimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH). Ainsi, dans la phase folliculaire (1-14 jours) du cycle menstruel, la concentration de l'hormone augmente progressivement et atteint un maximum au moment de l'ovulation.

Dans la phase lutéale (jours 16-28), la teneur en estradiol diminue et devient minimale au début de la menstruation.

En outre, l'hormone prépare la muqueuse utérine à la fixation (implantation) d'un ovule fécondé. Après fécondation et croissance embryonnaire, la fonction de formation de l'estradiol est transférée au placenta.

En outre, l'hormone est responsable du développement de caractéristiques sexuelles secondaires, du désir sexuel et de la répartition de la graisse corporelle par type féminin.

Les femmes sont obligées de l'estradiol par un timbre aigu de voix, une peau douce et lisse. Estradiol affecte également les taux de cholestérol, active la croissance osseuse et les processus métaboliques, favorise la rétention de liquides et de sodium (provoque un gonflement) et normalise l'humeur.

Après le début de la ménopause, le contenu en hormones diminue fortement car il ne se forme plus dans les ovaires, mais est synthétisé dans les glandes surrénales.

Norma estradiol chez les femmes ou comment être belle

L'estradiol (E2) est une hormone produite par les ovaires et le cortex surrénalien, ainsi que par le fœtus pendant la grossesse. L'estradiol a pour rôle principal de maintenir la stabilité des fonctions menstruelles et sexuelles. Étant donné que la norme de l'estradiol chez la femme est une valeur variable, nous voudrions expliquer en détail à quel niveau de niveau cette hormone est considérée comme normale et ce qui la affecte.

Estradiol: les tâches principales du corps féminin

L'estradiol est extrêmement nécessaire aux femmes pour le fonctionnement normal du système de reproduction et du corps tout entier. Par exemple, l'estradiol aide à activer la fonction contractile du myocarde, à renforcer les parois vasculaires et à réduire le taux de cholestérol dans le sang.

En outre, cette hormone augmente le tonus des fibres musculaires lisses de la paroi intestinale et de la vessie, ce qui améliore le travail de ces organes.

En plus des muscles lisses, l'estradiol exerce un effet positif sur l'activité des muscles squelettiques, contribuant à leur contraction et à leur relaxation régulières. Ainsi, l'endurance et la résistance aux contraintes du corps humain augmentent et le corps devient élastique.

En plus d'être de bonne humeur, l'estradiol aide les femmes à être belles et sexy. Cela s'explique par le fait que cette hormone permet de manifester des caractéristiques sexuelles secondaires, telles qu'un thorax arrondi, des cuisses raides, une taille fine, une peau lisse, une voix douce, etc. De plus, une importance significative de l'estradiol est observée dans la formation de la libido.

Au cours de nombreuses études médicales, il a été prouvé que l'estradiol permet de maintenir une silhouette et un poids tendus. Par exemple, chez les femmes en âge de ménopause, en raison d’une diminution du taux d’estradiol dans le sang, il existe souvent un problème de surpoids et de fragilité des os.

Le rôle important de l'estradiol joue un rôle dans la création de conditions favorables à la fécondation, en relâchant l'endomètre de sorte que l'implantation réussie du zygote se produise.

Estradiol et le cycle menstruel: la relation

L'estradiol est synthétisé et libéré dans le sang tout au long du cycle mensuel, mais en quantités différentes. Sa synthèse se produit dans les ovaires, la substance corticale des glandes surrénales et du tissu adipeux, pendant la grossesse - à la place du fœtus.

Au cours de la phase folliculaire du cycle mensuel, l’estradiol est produit en quantité minime, sous l’influence des hormones folliculostimulantes et lutéinisantes. Avant la phase ovulatoire, la quantité de l'hormone augmente de trois fois, après quoi elle diminue, atteignant un niveau minimum avant les mois.

L'estradiol au cours du cycle mensuel peut se transformer en estrone et en estriol.

En outre, le niveau d'estradiol chez les femmes varie avec chaque heure de la journée. La plus grande quantité d'hormone est synthétisée entre 15 et 18 heures du jour et la plus petite - entre 24 et 2 heures de la nuit.

Facteurs affectant le niveau d'estradiol dans le corps

Une fois encore, je tiens à dire que les normes de l’estradiol, une hormone chez la femme, peuvent changer lorsqu’elles sont exposées à divers facteurs, à savoir:

  • phase du cycle menstruel;
  • l'âge;
  • la grossesse
  • changement climatique;
  • fluctuation de poids;
  • facteurs environnementaux nocifs
  • choc psycho-émotionnel;
  • mauvaises habitudes (abus d'alcool, tabagisme);
  • médicaments.

En règle générale, chacun de ces faits entraîne des fluctuations du taux d'estradiol dans le sang dans les limites permises.

Test sanguin pour l'estradiol

Dans l'analyse du sang, le niveau de cette hormone est généralement indiqué en picogrammes par millilitre (pc / ml), mais cet indicateur peut également être exprimé en picomoles par litre (pmol / l).

Un test sanguin pour l'estradiol est prescrit par des spécialistes dans les cas suivants:

  • échec hormonal dans le corps, entraînant un cycle mensuel brisé;
  • manque d'ovulation;
  • infertilité;
  • perturbation des glandes sexuelles;
  • saignements utérins récurrents non liés au cycle menstruel;
  • manifestations prononcées du syndrome prémenstruel;
  • défaillance de la glande pituitaire;
  • ovaires polykystiques;
  • fragilité osseuse;
  • tumeurs de l'ovaire;
  • néoplasmes surrénaliens;
  • préparation à la fécondation in vitro.

Pour que le résultat d'une analyse de sang pour l'estradiol soit le plus objectif possible, vous devez respecter les recommandations suivantes lors de la préparation de l'étude:

  • 2-3 jours avant l'étude n'est pas recommandé de passer;
  • 24 heures avant la collecte de sang, limitez le stress physique et mental;
  • 24 heures excluent le sexe;
  • 24 heures avant le prélèvement sanguin, il est interdit de fumer et de boire des boissons alcoolisées;
  • Si vous prenez des médicaments, avertissez le médecin qui vous a prescrit l'étude. Dans ce cas, la question de l’arrêt temporaire du traitement peut être envisagée, car elle peut fausser les résultats de l’étude sur l’œstradiol;
  • Le dernier repas doit être au plus tard 12 heures avant le prélèvement de sang. L'analyse est effectuée strictement sur un estomac vide.

Le moment optimal pour le prélèvement sanguin est de 8 à 11 heures. Le sang est prélevé dans la veine cubitale en une quantité de 5 à 10 ml.

L'attente du résultat d'un test sanguin pour l'estradiol peut prendre de trois à sept jours. En cas d'urgence, le résultat peut être prêt cinq heures après le prélèvement de sang.

Estradiol: la norme chez les femmes

Tableau des normes de l'estradiol chez les femmes par âge.

Outre l'âge, les phases du cycle menstruel et de la grossesse ont une incidence sur l'estradiol présent dans le sang.

Les normes de l'estradiol dans les phases du cycle menstruel sont les suivantes.

  1. Phase folliculaire - de 68 à 1265 pmol / l.
  2. Phase ovulatoire - de 130 à 1657 pmol / l.
  3. La phase du corps jaune va de 90 à 860 pmol / l.

À la ménopause, la quantité d'estradiol dans le sang est réduite à 50 pc / ml en moyenne.

Le taux d'estradiol pendant la grossesse dépend du trimestre, à savoir:

  • dans le premier cas - de 210 à 6300 pc / ml;
  • dans le second, de 800 à 19 000 pc / ml;
  • dans le troisième - de 11 800 à 37 000 pc / ml.

Estradiol et testostérone: le rapport

Lors de l'évaluation des résultats d'une étude sur le panel hormonal sexuel, les experts évaluent non seulement les valeurs absolues de l'indice d'estradiol, mais également sa relation avec d'autres hormones (prolactine, progestérone, testostérone).

Le rapport entre l'œstradiol et la testostérone, qui devrait normalement être de 10: 1, mais également un rapport acceptable de 7: 1, est le facteur le plus important pour évaluer la santé des femmes. En d'autres termes, le résultat pour les hormones, dans lequel le niveau d'estradiol est supérieur à la testostérone 7 à 10 fois, témoigne de l'activité normale du corps de la femme.

Dans les cas où le niveau d'estradiol est cinq fois ou moins supérieur à la testostérone, une affection similaire en médecine est appelée hyperandrogénie.

Les symptômes de l'hyperandrogénie peuvent être les suivants:

  • violation du cycle menstruel;
  • l'acné;
  • prise de poids déraisonnable;
  • changer le timbre de la voix de haut en bas.

Faites également la distinction entre l’hypoandrogénèse, lorsque le taux d’estradiol est beaucoup plus élevé que celui de la testostérone (12 fois ou plus). Les signes suivants sont caractéristiques d'une hypoadrogémie:

  • la sévérité des manifestations du syndrome prémenstruel;
  • périodes abondantes;
  • irritabilité;
  • l'apparition de saignements au milieu du cycle.

Estradiol pendant la grossesse

Une fois encore, nous notons que le taux d'estradiol pendant la grossesse est supérieur à celui des femmes non enceintes.

Aux premiers stades de la grossesse, la quantité d'estradiol dans le sang de la future mère correspond aux valeurs normales, mais elle augmente progressivement au cours du processus d'élargissement utérin.

Le taux le plus élevé de cette hormone est observé au troisième trimestre de la grossesse. Cinq à six jours après la naissance, le niveau d'estradiol redevient progressivement normal.

Le rôle de l'estradiol au cours de la grossesse est qu'il contribue au développement normal du fœtus et prévient les fausses couches et les naissances prématurées. En outre, cette hormone renforce les parois des vaisseaux sanguins du canal de naissance pour éviter les ruptures pendant le travail.

Estradiol avec ménopause

Le point culminant chez les femmes tombe sur l'âge de 45-55 ans, bien que cela se produise avant.

Lors de la ménopause chez la femme, il y a une dégradation de la fonction de reproduction et une diminution des taux d'œstrogènes, en particulier d'estradiol, qui se manifestent par des troubles de la sphère sexuelle et du fonctionnement de tous les systèmes de l'organisme.

Parmi les signes climatériques les plus fréquents, tels que:

  • violation du cycle menstruel, suivie de l'interruption de la menstruation;
  • les marées;
  • incontinence urinaire;
  • diminution du désir sexuel;
  • muqueuse vaginale sèche;
  • labilité émotionnelle;
  • fragilité osseuse.

De plus, à la ménopause, l'apparition d'hypertension, de lésions vasculaires athéroscléreuses et d'autres maladies du système cardiovasculaire.

Lors de l'évaluation du résultat d'une analyse de sang pour l'estradiol chez une femme ménopausée, le spécialiste prend en compte les facteurs suivants:

  • quel âge a la femme;
  • Quelle est la durée de la ménopause?
  • problèmes de santé;
  • la présence de maladies des systèmes cardiovasculaire, nerveux, digestif, endocrinien et autres.

À la ménopause, toutes les femmes ont de faibles taux d'estradiol dans le sang.

Causes, symptômes et traitement du faible estradiol

Les médicaments, y compris les contraceptifs hormonaux oraux et les médicaments de chimiothérapie, constituent la raison la plus courante de la baisse des taux d'estradiol. Le plus souvent, une réaction indésirable similaire est observée dans les médicaments suivants:

  • La dexaméthasone;
  • La pravastatine;
  • Mifepreston;
  • La cimétine;
  • Le danazol;
  • Nafarelin.

En outre, une diminution de la quantité d'estradiol dans le sang peut être provoquée par un régime alimentaire riche en glucides ou pauvre en graisses, le végétarisme, l'abus d'alcool et la ménopause. Parmi les maladies qui entraînent le plus souvent une diminution de cet indicateur, il est nécessaire de distinguer la maladie ovarienne polykystique des maladies inflammatoires chroniques des organes reproducteurs.

Les symptômes du faible taux d'estradiol dans le sang sont les suivants:

  • acné sur le visage;
  • peau sèche;
  • sentiment constant de fatigue;
  • sensation de froid dans les membres supérieurs et inférieurs;
  • gonflement;
  • calvitie;
  • apparition de poils sur le visage, la poitrine, l'abdomen et les fesses;
  • échec du cycle menstruel;
  • cycle anovulatoire;
  • infertilité;
  • tendance à la diarrhée;
  • tendresse des seins;
  • insomnie ou somnolence;
  • irritabilité;
  • diminution du désir sexuel.

Le diagnostic et le traitement de la carence en estradiol chez la femme sont réalisés par un gynécologue et un endocrinologue.

Le traitement à base d'estradiol dans le sang des femmes en âge de procréer est un traitement hormonal substitutif. Estrofem, Proginova, Estradiol et Estderm TTS 25 sont très efficaces dans ce cas.

En plus de la pharmacothérapie, les experts vous recommandent de suivre un régime avec une prédominance d’aliments protéinés et d’améliorer leur vie sexuelle.

Causes, symptômes et traitement de l'estradiol élevé

L'estradiol est plus élevé que la normale pendant la grossesse. Mais des taux élevés de cette hormone peuvent également être une conséquence de diverses maladies, à savoir:

  • tumeurs bénignes et malignes des ovaires;
  • ovaires polykystiques;
  • l'hyperthyroïdie;
  • l'obésité;
  • insuffisance hépatique;
  • alcoolisme chronique;
  • tumeurs du sein.

En outre, une augmentation du taux d'estradiol est souvent considérée comme un effet secondaire de certains médicaments, notamment les contraceptifs hormonaux oraux, les anticonvulsivants et les fongicides.

Augmentation présumée de l'estradiol dans le sang en raison des caractéristiques suivantes:

  • périodes trop courtes ou trop longues;
  • périodes douloureuses;
  • l'acné;
  • hypersensibilité et tendresse mammaires;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête;
  • perte de cheveux;
  • labilité émotionnelle;
  • violation de l'intestin.

Le traitement vise principalement à éliminer la cause, mais si ce n’est pas un indicateur normalisé de l’estradiol, des préparations hormonales sont prescrites. Il est également important de normaliser le régime de la journée afin de vous détendre, de vous protéger du stress et de bien manger.

Quand tester l'œstradiol

Norme estradiol:
12,5-166,0 pg / ml - phase folliculaire
85,8-498,0 pg / ml - phase ovulatoire
43,8-211,0 pg / ml - phase lutéale

Qu'est-ce que l'estradiol?

L'estradiol est l'œstrogène le plus actif des hormones sexuelles féminines. L'analogue initial de cette hormone était la testostérone, incorporée dans le corps de l'homme. Les cellules qui synthétisent l'oestradiol chez la femme sont situées dans les glandes surrénales, les ovaires et lorsqu'une femme est enceinte, elles se trouvent également dans le placenta. Au cours de la première phase du cycle, les gonadotrophines augmentent la synthèse de l'estradiol par les cellules du follicule ovarien. La concentration maximale d'estradiol est en cours d'ovulation. À la fin de l'ovulation, les niveaux d'estradiol diminuent.

Raisons de donner du sang pour des tests

Le sang d'estradiol dans une belle moitié de la population est l'une des analyses les plus importantes en gynécologie, en endocrinologie et en reproductologie. Cette analyse est nécessaire pour déterminer la cause d'un certain nombre de maladies chez les femmes, telles que l'infertilité, les troubles menstruels et les saignements de l'utérus.

Les divers écarts par rapport à la norme sont les «sonneries d’alarme». Si vous réagissez positivement à la présence d'au moins l'un des symptômes suivants, vous devez analyser le contenu en estradiol du sang:

  • La mastopathie;
  • Infertilité;
  • Cycle menstruel irrégulier;
  • PMS;
  • L'ostéoporose;
  • La menace de fausse couche
  • Ménopause précoce
  • Saignements utérins
  • Puberté prématurée
  • Retard du développement sexuel
  • L'aménorrhée
  • Retard du développement sexuel
  • Anovulation

Chez l'homme, les principales indications indiquant la nécessité d'une analyse de sang pour l'estradiol sont les suivantes: infertilité, ostéoporose, suspicion de tumeur des glandes surrénales et des testicules, signes de féminisation du corps masculin, gynécomastie.

Un organisme féminin qui n'est pas en état de grossesse produit de l'estradiol de manière cyclique. Le don de sang pour une hormone doit avoir lieu le jour du cycle, par exemple, 6 à 7 jours si votre cycle dure 28 jours. Si le cycle est plus long ou si vous rencontrez des retards, votre PCP déterminera le jour du test. Pour des résultats plus fiables, deux jours avant l'analyse, il est recommandé d'arrêter de fumer, de boire de l'alcool, de manger des aliments gras, de faire du sport et d'avoir des relations sexuelles.

Pour l'analyse, vous prendrez du sang veineux le matin à jeun. Cela signifie que 12 heures avant l'analyse, vous ne pouvez pas manger de nourriture.

En outre, il est nécessaire d'arrêter de prendre le médicament et vous ne pouvez procéder à l'analyse qu'après 10 à 15 jours, car le médicament peut affecter le résultat. La meilleure option serait donc de consulter un spécialiste.

Si vous avez une maladie infectieuse, il n’est pas recommandé de procéder à une analyse, car il est possible que les résultats soient déformés. Si vous ne pouvez pas refuser le médicament, coordonnez ce problème avec votre médecin.

Il n'est pas recommandé de faire une analyse à la fin d'un examen rectal, d'une radiographie, d'une procédure de physiothérapie. S'ils ont déjà été nommés, il est préférable de se faire examiner au même moment dans la même clinique. Un test sanguin est initialement effectué, puis d'autres tests sont effectués.

Résultats d'analyse

Le niveau d'estradiol n'étant pas une valeur constante, lors du décodage des résultats, le premier jour de la dernière période menstruelle est pris en compte, ce qui est enregistré lorsque les patientes doivent réussir l'analyse. Le niveau de l'hormone sera le plus bas - au tout début et au milieu du cycle, le maximum - 24 heures avant l'ovulation.

Compte tenu de cela, le niveau augmente quelques jours avant que l'ovule ne quitte les ovaires, après un ou deux jours - il diminue rapidement, puis augmente de nouveau et atteint des valeurs élevées le neuvième jour, après quoi il retombe rapidement. Dans la post-ménopause, il est normalisé, comme celui du sexe masculin.

De plus, le niveau de l'hormone est instable toute la journée - le plus haut niveau est observé de 15 à 18 heures et le minimum - après minuit.

Vous pouvez obtenir le résultat de l'analyse en une journée. Certains laboratoires traitent les résultats pendant trois heures. D'autres utilisent le picogramme (pg) comme unité de mesure, tandis que d'autres utilisent des picommoles (pmol) d'une substance par millilitre ou par litre de plasma.

Si le niveau de l'hormone est dans un état normal, chez l'homme, ce chiffre sera compris entre 7,63 et 42,6 pg / ml, chez l'enfant jusqu'à un maximum de 31 pg / ml. Chez la femme, selon la phase du cycle, il y aura les indicateurs suivants (dans chaque laboratoire, les résultats peuvent être ajustés, ils peuvent différer des indicateurs suivants, alors laissez-vous guider par la conclusion d'un médecin qui interprète correctement les résultats):

Sang sur l'estradiol

L'analyse de sang pour l'estradiol est l'une des analyses les plus importantes dans la pratique des gynécologues, endocrinologues et spécialistes de la reproduction. Cette analyse est indispensable dans les cas où il est nécessaire de comprendre la raison d’un certain nombre de maladies féminines, notamment les troubles menstruels, les saignements utérins et la stérilité.

L'estradiol est le représentant principal et le plus actif des hormones œstrogènes féminines. Fait intéressant, le précurseur de cette hormone sexuelle "la plus féminine" est son homologue masculin - l'hormone testostérone.

Estradiol c'est quoi

Les cellules qui synthétisent l'oestradiol chez la femme se trouvent dans les ovaires, les glandes surrénales et pendant la grossesse - dans le placenta. Dans le même temps, de petites quantités d'estradiol sont formées dans le corps des hommes. Elles proviennent des glandes surrénales et des testicules.

Le taux d'estradiol dans le sang des femmes n'est pas une valeur constante. Cet indicateur dépend de l'effet des hormones hypophysaires (gonadotrophines) et varie de manière significative au cours du cycle menstruel. Dans la première phase du cycle menstruel, les gonadotrophines (hormones stimulant le follicule et lutéinisantes) entraînent une augmentation progressive de la synthèse de l'estradiol par les cellules du follicule ovarien. La concentration d'estradiol dans le sang atteint son maximum au moment de l'ovulation - la libération d'un ovule mature de l'ovaire.

Après l'ovulation, l'activité de la synthèse d'estradiol diminue fortement, ce qui se traduit par une diminution de la concentration de cette hormone dans le sang. Cependant, vers le milieu de la deuxième phase du cycle menstruel (environ 21 jours avec un cycle de 28 jours), une deuxième augmentation moins prononcée des taux plasmatiques d'estradiol due à l'activité hormonale du corps jaune (glande temporaire qui se forme sur le site du follicule rompu). Ensuite, le taux d'estradiol dans le sang diminue à nouveau et atteint ses valeurs minimales au cours de la période menstruelle.

Effets de l'estradiol

Tous les effets de l'estradiol peuvent être divisés en deux grands groupes - liés au sexe et non liés au sexe.

Le premier groupe d'effets est normalement réalisé uniquement chez les femmes. Ceux-ci incluent la formation du phénotype féminin:

  • caractéristiques sexuelles secondaires
  • caractéristiques de la voix féminine et de la figure féminine,
  • attraction sexuelle, changements cycliques dans les ovaires, l'utérus, le vagin et les trompes de Fallope associés au cycle menstruel (par exemple, la croissance de l'endomètre dans la première phase du cycle menstruel, la maturation de l'épithélium vaginal, la mobilité accrue des trompes de Fallopie pendant l'ovulation, la facilitation du mouvement des spermatozoïdes vers l'ovule et l'augmentation des chances concevoir
  • les changements qui contribuent à la préparation des femmes à l'accouchement (augmentent l'activité contractile de l'utérus).

Le deuxième groupe d’effets de l’estradiol ne dépend pas du sexe. Ceux-ci incluent l'activation des processus métaboliques, l'augmentation de la consommation d'oxygène par les tissus, un effet protecteur sur le tissu osseux avec une augmentation de la densité minérale osseuse, la prévention de l'athérosclérose vasculaire et la normalisation du métabolisme lipidique.

Les follicules ovariens étant la principale source d'estradiol chez la femme, le niveau de cette hormone diminue avec l'âge, ce qui conduit souvent au développement de symptômes ménopausiques. Après l’achèvement de la vie reproductive de la femme (cessation de la menstruation), de faibles niveaux d’estradiol peuvent entraîner un risque accru d’ostéoporose (augmentation de la fragilité osseuse avec fractures) et de maladies cardiovasculaires.

Pourquoi donner du sang à l'estradiol

Les principales indications pour les analyses de sang pour l'estradiol chez les femmes sont:

  1. cycle menstruel irrégulier;
  2. saignements utérins de nature obscure;
  3. syndrome prémenstruel (sévère et modéré);
  4. puberté prématurée ou développement sexuel retardé;
  5. la mastopathie;
  6. l'ostéoporose;
  7. tumeur présumée produisant des hormones;
  8. la menace d'interruption de grossesse;
  9. violation des processus de maturation du placenta selon l'échographie;
  10. ménopause précoce;
  11. infertilité

Les principales indications pour l'analyse de l'estradiol dans le sang chez l'homme sont la stérilité, la suspicion de tumeurs des testicules et des surrénales, la gynécomastie et l'ostéoporose.

Sang sur l'estradiol quand faire un don

Compte tenu de la nature cyclique de la production d'estradiol dans le corps d'une femme non enceinte, le sang pour cette analyse est donné un jour spécifique du cycle menstruel, à savoir pendant 6-7 jours avec un cycle menstruel de 28 jours. Avec un cycle plus long ou irrégulier, le jour du don de sang pour l'analyse de l'estradiol est déterminé par le médecin traitant. Pour obtenir les résultats les plus précis et les plus informatifs possibles dans les deux jours précédant l'analyse, une femme doit arrêter de fumer, de boire de l'alcool, de faire de l'exercice (de faire du sport) et de faire l'amour.

Le sang destiné à l'estradiol provient d'une veine (habituellement d'une veine de la main située dans la région du coude interne) le matin à jeun. Autrement dit, une femme ne devrait pas manger dans les 8 à 12 heures qui précèdent une collecte de sang (à jeun).

Norm estradiol dans le sang

Lors du déchiffrement des résultats d'une analyse de sang pour l'estradiol, il est nécessaire de prendre en compte le sexe, l'âge du patient, les indications pour l'analyse, ainsi que les unités de mesure et les limites normales utilisées par le laboratoire. Seule l'observation de toutes ces conditions fournira des informations utiles sur le résultat d'un test sanguin pour l'estradiol. Un médecin qualifié devrait donc être chargé de déchiffrer le résultat de l'analyse.

Vous trouverez ci-dessous le taux d'estradiol dans le sang de femmes et d'hommes adultes, utilisé par l'un des plus grands laboratoires ukrainiens. Une fois encore, nous soulignons que seul le médecin traitant peut utiliser ces valeurs pour interpréter le résultat de l'analyse. L'article ces chiffres sont à titre informatif seulement.

Ainsi, le niveau normal d'estradiol dans le sang d'un homme est compris entre 7,63 et 42,6 pg / ml. Pour les femmes, les taux normaux varient dans les limites suivantes:

  • phase folliculaire (1 phase du cycle) - 12,5-166,0 pg / ml;
  • phase ovulatoire (ovulation) - 85,8 à 498,0 pg / ml;
  • phase lutéale (phase 2 du cycle) - 43,8-211,0 pg / ml;
  • post-ménopause (un an ou plus après la dernière menstruation indépendante) - jusqu'à 54,7 pg / ml.
  • 1er trimestre (jusqu'à 12 semaines) - 215,0 à 4300,0 pg / ml;
  • 2ème trimestre (13-24 semaines) - 800,0-5760,0 pg / ml;
  • Le 3ème trimestre (après la 25ème semaine) - 1810,0-13900,0 pg / ml.

Auteur: gynécologue Antonenko Anna Vladimirovna

Test sanguin pour l'estradiol. De quoi s'agit-il et pourquoi est-il nécessaire?

Une analyse de sang pour l'estradiol est un test simple permettant aux médecins d'évaluer le contenu d'estradiol dans le sang des femmes et des hommes. L'estradiol, qui en médecine est également indiqué par l'index E2 - l'un des quatre types d'œstrogènes. La majeure partie de l'estradiol est produite par les ovaires, bien que les glandes surrénales, le placenta, certains tissus et les testicules produisent également de petites quantités de cette hormone.

De bons niveaux d'œstrogènes sont essentiels au maintien d'une fonction de reproduction saine. Un taux d'œstrogène trop élevé ou trop faible entraîne souvent des problèmes médicaux, tels qu'une densité osseuse réduite, des infections des voies urinaires ou même une dépression.

Les médecins peuvent proposer un test d'estradiol s'ils souhaitent obtenir des indicateurs de fertilité, de puberté ou de ménopause. Dans le présent article, nous expliquerons en détail quand un médecin peut recommander une telle analyse et ce que signifient ses résultats. De plus, nous vous montrerons ce à quoi les patients devraient s’attendre après le don de sang.

Pourquoi avez-vous un test sanguin pour l'estradiol?

Le test sanguin d'estradiol est souvent utilisé dans le diagnostic de problèmes de développement des caractéristiques sexuelles.

Les médecins sont souvent invités à faire un don de sang afin de vérifier les taux d’œstradiol s’ils veulent en savoir plus sur les raisons pour lesquelles les caractéristiques sexuelles du patient se développent d’une certaine manière.

Bien que l'œstrogène soit considéré comme une hormone sexuelle typiquement féminine, il joue un rôle dans la croissance et le développement des hommes.

Les niveaux d'estradiol peuvent affecter le développement du système reproducteur. Des niveaux excessivement élevés ou insuffisants de l'hormone peuvent déterminer le développement et le fonctionnement des structures corporelles suivantes:

  • l'utérus;
  • trompes de Fallope;
  • le vagin;
  • les glandes mammaires;
  • le sperme.

En outre, si le niveau d'estradiol s'écarte de la norme dans n'importe quel sens, les fonctions suivantes peuvent échouer:

Au cours des années de procréation, les femmes ont généralement le plus haut taux d'estradiol et, après la ménopause, leur volume dans le corps diminue de manière marquée.

Parmi les problèmes pouvant résulter de l’augmentation ou de la diminution des concentrations d’estradiol figurent les suivants:

  • violation du cycle menstruel à l'approche de la ménopause;
  • infertilité;
  • gynécomastie ou augmentation mammaire bénigne chez l'homme;
  • tumeurs ovariennes;
  • cancer du sein.

En utilisant le test à l'estradiol, il est également possible de détecter une puberté précoce ou tardive. S'il apparaît aux parents que leur enfant est entré dans la puberté plus tôt ou plus tard que prévu, le médecin peut proposer un test sanguin pour l'estradiol.

Les femmes transgenres peuvent prendre de l'estradiol dans le cadre d'un traitement hormonal pour développer les caractéristiques sexuelles féminines. Dans de tels cas, le médecin peut proposer des analyses de sang régulières pour surveiller les niveaux d’estradiol.

Risques potentiels

Un test sanguin à l’estradiol est une procédure simple qui ne présente pas de risque grave pour la santé. Néanmoins, il convient de rappeler que tout test utilisant une aiguille est associé à certains risques. Ces risques, par exemple, incluent les suivants:

  • saignements;
  • les infections;
  • des ecchymoses;
  • sensation de vertige, flou ou pré-inconscient;
  • douleur et sensibilité au site de ponction;
  • ponctions multiples si l'infirmière n'a pas immédiatement trouvé une veine appropriée;
  • accumulation de sang sur la peau (hématome).

Préparation à l'analyse

Les contraceptifs oraux peuvent affecter les résultats d'une analyse de sang pour l'estradiol.

Bien que certains médecins exigent des personnes de ne pas manger ni boire pendant plusieurs heures avant de donner du sang, les patients ne sont pas tenus de respecter ces restrictions lors du contrôle du taux d'œstradiol.

Si une femme prend des médicaments, tels qu'un traitement hormonal substitutif (THS) ou des pilules contraceptives, il est préférable de le dire au médecin avant de procéder à l'analyse. Le fait est que certains produits pharmacologiques peuvent affecter les résultats de l'analyse.

À quoi s'attendre lors d'un don de sang?

Pour effectuer une analyse de sang pour l'estradiol, l'infirmière prélève un échantillon de sang de la main du patient. Tout d'abord, elle désinfectera le site de la crevaison présumée, puis elle commencera à chercher une veine appropriée. À l’aide d’une aiguille, l’infirmière sélectionne le volume de sang requis, puis envoie l’échantillon au laboratoire pour examen.

Que signifient les résultats?

Les résultats d’une analyse de sang pour l’estradiol diffèrent d’une personne à l’autre, et des déviations chez chaque organisme peuvent indiquer leurs propres problèmes. De nombreux facteurs peuvent affecter les résultats du test, notamment le sexe, l'âge et la santé du patient.

Le picogramme par millilitre (pg / ml) est une unité de mesure que les médecins utilisent pour mesurer les niveaux d'estradiol dans le sang.

  1. Pour les femmes non ménopausées, le taux normal d'estradiol est compris entre 30 et 400 pg / ml.
  2. Pour les femmes ménopausées, les taux normaux d'estradiol vont de 0 à 30 pg / ml.
  3. Pour les hommes, le niveau normal d'estradiol est compris entre 10 et 50 pg / ml.

Si les résultats de l'analyse révèlent une teneur réduite en estradiol, cela peut indiquer les éléments suivants:

  • dysfonctionnement ovarien;
  • la ménopause;
  • faibles taux d'œstrogènes en raison d'une perte de poids rapide;
  • faibles niveaux d'hormones hypophysaires;
  • l'avortement;
  • Le syndrome de Turner est une maladie chromosomique pouvant causer l'infertilité.

Si les résultats du test montrent une teneur élevée en estradiol, cela peut indiquer:

  • l'hyperthyroïdie;
  • dommages au foie;
  • la gynécomastie;
  • tumeurs dans les ovaires, les testicules ou les glandes surrénales.

La grossesse et les cycles menstruels peuvent affecter les résultats des tests sanguins comme suit:

  • pendant la grossesse, les niveaux d'estradiol sont élevés au moment où cette hormone commence à produire le placenta;
  • Pendant le cycle menstruel, la plus grande quantité d'estradiol est observée pendant l'ovulation et la plus faible pendant la menstruation.

Chez les adolescentes, des taux élevés d'estradiol peuvent indiquer une puberté plus précoce et chez les garçons, un retard de puberté.

Limitations et alternatives

Si le médecin soupçonne des problèmes de fertilité, il peut recommander un test sanguin pour déterminer le taux de FSH.

En soi, une analyse de sang pour l'estradiol n'est pas un indicateur de troubles spécifiques. Si les résultats indiquent un taux d'hormones réduit ou élevé, les médecins peuvent recommander d'autres examens pour établir un diagnostic précis.

Si le médecin soupçonne des problèmes de fertilité, il peut ordonner une analyse pour vérifier le niveau d'hormone folliculo-stimulante (FSH).

Chez la femme, la FSH stimule la production d'ovaires par les ovaires et chez l'homme, elle est responsable de la production de sperme. De faibles taux de FSH peuvent indiquer une stérilité.

Que doit-on faire après l'analyse?

Après le don de sang pour analyse, le patient doit demander au médecin quand et où les résultats peuvent être connus. Si, à la suite des résultats d'un examen de laboratoire d'un échantillon de sang, des écarts dans les niveaux d'estradiol sont identifiés, le médecin vous indiquera les étapes à suivre.

En fonction des résultats de l'analyse et de la cause du problème, le médecin peut suggérer au patient les actions suivantes:

  • apporter des modifications à la liste des médicaments;
  • commencer à prendre de nouveaux médicaments;
  • être examiné par un spécialiste;
  • subir des procédures de diagnostic supplémentaires;
  • surveiller les niveaux d'estradiol et passer d'autres tests.

Conclusion

Une analyse de sang pour l'estradiol est une procédure simple et rapide utilisée par les médecins pour mesurer le niveau de l'un des quatre types d'œstrogènes.

Étant donné que l'œstrogène est une hormone qui a un effet significatif sur de nombreuses fonctions du corps, la mesure de son niveau constitue souvent la première étape pour évaluer les moyens d'améliorer divers aspects de la santé.

Comment passer un test sanguin pour l'estradiol et déchiffrer les résultats

L'estradiol, l'une des hormones féminines les plus importantes. C'est nécessaire car il est responsable des manifestations de la beauté féminine. Grâce à lui, les femmes ont une voix haute qui influe sur la taille, la rondeur des hanches et la forme de la poitrine. Les estradiols sont également produits dans une forte moitié de l’humanité, se transformant en hormone féminine FSH.

Ces hormones sont responsables du comportement lors des rapports sexuels. Faire un don de sang pour déterminer leur quantité est nécessaire lorsqu'il y a suspicion de développement pathologique du système de reproduction féminin ou lorsque le taux d'estradiol et de testostérone dans le sang est perturbé.

Le rôle crucial de l'estradiol

L’estradiol, une hormone unique, forme le système reproducteur humain et soutient l’état physique et mental. Ces hormones sont présentes chez les deux sexes, mais leur action est différente.

Estradiol chez la femme

Pas étonnant que ces hormones soient appelées hormones de féminité et de beauté, car elles rendent la voix haute, la poitrine haute, les hanches arrondies, la taille attrayante et la voix agréable et haute. L'estradiol affecte le sein en ce sens qu'il forme un tissu adipeux sous-cutané et affecte le développement des glandes mammaires.

Ces hormones sont également importantes pendant la grossesse, car l'estradiol aide à préparer l'utérus de l'intérieur au processus d'accouchement et affecte ensuite la croissance des follicules dans l'ovaire. Il normalise le cycle menstruel, ce qui a un effet positif sur la beauté et la féminité.

Estradiol chez l'homme

L'estradiol est également produit dans le corps des hommes. Cela est nécessaire car il active le métabolisme, sature le tissu osseux en calcium, restaure le travail du système nerveux, améliore le processus d'échange d'oxygène et, plus important encore, contribue à la production de spermatozoïdes.

Ainsi, chez l’homme, l’estradiol est responsable de la masculinité et chez la femme, de la féminité. Après avoir déterminé correctement les résultats de son taux sanguin, on peut comprendre comment se produit le développement de l'organisme.

Pourquoi avez-vous besoin de prendre une analyse

Seul un médecin décide quand procéder à cette analyse sanguine. Il est généralement donné quand ils veulent déterminer la quantité de cette hormone dans le sang. Pour cette raison, la nature et le degré de perturbations dans le corps des hommes et des femmes sont correctement évalués. Selon les résultats de l'analyse, vous pouvez prescrire un traitement approprié.

Un test à l'œstradiol permet de suivre l'induction de l'ovulation ou de l'hyperstimulation ovarienne. L'augmentation du taux de sécrétion d'estradiol est responsable du nombre de follicules en maturation et de leur qualité.

Chez les hommes, cette méthode d'analyse sanguine permet de déterminer la cause du «type féminin» et des poches, de déterminer la raison pour laquelle la zone des cheveux a diminué, le désir sexuel diminué et des sensations douloureuses sont apparues dans la poitrine.

Quand une procédure est prescrite

Selon qui et à quel âge vous devez passer ce test sanguin, il vous permet d'identifier diverses affections et maladies. Les femmes en âge de procréer ont besoin de ce test sanguin pour identifier les affections suivantes:

  • infertilité;
  • manque d'ovulation et de menstruation;
  • hyperplasie surrénalienne;
  • syndrome prémenstruel;
  • pilosité excessive;
  • l'ostéoporose;
  • d'autres maladies.

Le don de sang pour déterminer l'estradiol est nécessaire lorsque l'induction de l'ovulation, la fécondation in vitro est contrôlée, la fonction du placenta chez la femme au cours du stade initial de la grossesse est évaluée. Chez les femmes pendant la puberté, cette méthode de recherche détermine:

  • l'anorexie;
  • processus de puberté lent;
  • insuffisance ovarienne.

Chez les femmes ménopausées, ces hormones sont déterminées à révéler:

  • insuffisance hypophysaire;
  • saignements utérins;
  • tumeur surrénale ou ovarienne.

Le don de sang est nécessaire lorsque l'efficacité du traitement hormonal substitutif ou du traitement au tamoxifène est contrôlée. Un homme devrait réussir cette analyse lorsqu'il est nécessaire de déterminer les états suivants:

  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • maladie du foie;
  • gonflement des testicules;
  • infertilité et faible qualité du sperme.

Préparation pour la détermination de l'estradiol

Quand le médecin déterminera-t-il cette analyse sanguine? Assurez-vous que la veille de l'analyse, oubliez toute activité physique. Vous ne pouvez pas non plus boire d'alcool et il est préférable de ne pas fumer (au moins, renoncez à la mauvaise habitude quelques heures avant de vous rendre à l'hôpital). Les résultats de l'analyse seront affectés négativement par le stress psychologique et les troubles nerveux.

Il est interdit de prendre des agents hormonaux œstrogéniques ou hypophysaires sous quelque forme que ce soit avant l'analyse. Lorsqu'il est déconseillé d'interrompre le traitement, il est préférable de prendre les comprimés après le don de sang et d'en informer le médecin. Remettez l'analyse doit être sur un estomac vide. Le sang est pris dans la matinée.

Les hommes sont analysés tous les jours, mais les femmes - une semaine après le début du cycle. Généralement, le gynécologue détermine le jour où vous devez faire un don de sang. Pendant la ménopause, vous pouvez donner du sang tous les jours.

Pendant la préménopause, le sang est donné le sixième jour du cycle. Cependant, déterminer correctement les hormones d'estradiol ne facilitera la réanalyse. Cela est nécessaire parce que le niveau normal d'hormone fluctue et qu'un échantillon ne donnera pas un résultat précis. Il est nécessaire de remettre l'analyse dans un laboratoire médical sans la modifier.

Astuce! Donner du sang pour déterminer le niveau d'estradiol est nécessaire non seulement à temps, mais aussi correctement!

Combien attendre des résultats

Les résultats de l'analyse sont généralement connus le troisième ou le septième jour. La période minimale pendant laquelle vous pouvez obtenir des résultats est de cinq heures. Habituellement, les résultats sont connus après cinq jours.

Norme estradiol

Le taux global d'estradiol n'existe pas. Chez les femmes et les hommes, le taux est très différent. Le cycle reproducteur et menstruel affecte les résultats de la détermination de l'estradiol chez la femme. Le décodage du résultat indiquera s'il y a des écarts par rapport à la norme. Unité de mesure - pg / ml.

Norme chez les enfants jusqu'à 11 ans:

En période de ménopause:

  • le meilleur indicateur est 20;
  • le chiffre normal est 54.

Chez les hommes adultes, le taux: 10-50.

En phase de menstruation

  • phase folliculaire - 12,5-350;
  • phase ovulatoire - 85,8-750;
  • phase lutéale - 30-450.

Quand le taux de grossesse:

  • 1 mandat - 210-6300;
  • Terme 2 - 800-19000.
  • 3 trimestres - 11800-37000.

Qu'indiquent les écarts dans les analyses

Le décodage des recherches sur ces hormones indique une variété de maladies. Chez les hommes, une augmentation du niveau d'hormone indique souvent l'obésité, la gynécomastie, la puberté, l'hyperthyroïdie, la cirrhose du foie, des maladies du cortex surrénal et la présence de tumeurs.

Le fait de déchiffrer l'analyse chez les femmes permet de déterminer la présence de gynécomastie et d'hyperthyroïdie, d'hyperestrogènes, d'hyperplasie surrénalienne, de tumeurs ovariennes possibles et de maladies du foie (y compris la cirrhose).

À un niveau réduit, vous pouvez parler d'une perte de poids importante, de la deuxième moitié des menstruations, d'un régime inapproprié, d'une croissance excessive des poils, d'un effort physique intense (survient généralement chez les filles non entraînées), d'un hypogonadisme, d'une féminisation testiculaire et d'autres problèmes.

Principes de traitement des déviations

La décision de passer le test est prise par le médecin. Les déviations de l'estradiol par rapport à la norme ne constituent pas une maladie indépendante, mais le reflet d'une autre pathologie. En conséquence, les résultats de l'analyse ne permettent pas de prescrire correctement un traitement.

Lorsque les fluctuations de la norme sont déterminées, il faut passer un examen complet, passer des tests supplémentaires et obtenir des résultats complets. Cela vous permettra de reconnaître correctement la maladie qui a provoqué le saut d'estradiol. Habituellement, le traitement est complexe, il élimine la maladie principale.

Dans chaque cas, les principes de traitement individuels sont sélectionnés et le patient doit toujours les respecter. Ajuster indépendamment le niveau de cette hormone ne devrait pas, car il peut aggraver la maladie et conduire à la détérioration.

L'estradiol est une hormone importante qui affecte de manière significative tout le corps. Avec son excès ou sa carence, on peut parler de la présence d’une maladie dangereuse voire de l’infertilité chez une femme. Lorsque ces hormones sont en excès dans le corps, une hyperplasie de l'endomètre est possible et peut se transformer en cancer. C'est pourquoi vous ne devez pas refuser et il est nécessaire de passer une analyse pour déterminer le niveau d'estradiol.

Estradiol

Estradiol - L'hormone sexuelle féminine la plus "puissante". Chez les femmes en âge de procréer, l’estradiol est le principal œstrogène circulant dans le sang.

Synonymes: E2, 17-β-estradiol, estradiol 17 bêta, hormone folique, hormone du corps jaune, (17β) estra-1,3,5 (10) -trien-3,17-diol.

Estradiol est

l'œstrogène, contient 18 atomes de carbone et est synthétisé à partir d'androgènes.

Stimulants de la libération d'estradiol

Estradiol est synthétisé

  • chez les hommes, les glandes surrénales et les testicules
  • une femme non enceinte a des ovaires, des glandes surrénales
  • une femme enceinte a un corps jaune avant la 12e semaine de grossesse, après - un placenta
  • vospmenopauze femmes - glandes surrénales

L'estradiol en petites quantités est également formé dans le tissu adipeux à partir d'androstènedione et de testostérone.

Dans le sang, l'estradiol, comme les autres hormones stéroïdes, circule lié à des protéines (97 à 99%, biologiquement inactives) et à la forme libre (1 à 3%), responsable de la mise en œuvre des effets de l'hormone dans les tissus. Il est métabolisé dans le foie (l'un des produits métaboliques, l'estriol) et excrété dans les urines.

Les taux d'estradiol chez les femmes non enceintes sont un indicateur de la fonction ovarienne et chez les femmes plus âgées, la ménopause.

Effets de l'estradiol

  • caractéristiques sexuelles secondaires
  • la puberté chez les filles
  • répartition des graisses de type féminin
  • régulation du cycle menstruel
  • avec d'autres œstrogènes affecte également le métabolisme des sels et de l'eau
  • effet anabolique sur le métabolisme des protéines
  • améliore l'irrigation sanguine de l'utérus, des ovaires, des trompes de Fallope et du vagin en les préparant à une éventuelle grossesse
  • la prolifération de la muqueuse endométriale de l'utérus, préparant celle-ci à la "réception" de l'œuf
  • une des hormones clés de la grossesse
  • nécessaire au développement normal des glandes mammaires et à la lactation

Oestrogène et cycle menstruel

Chez la femme, les niveaux d'estradiol sont les plus bas pendant la menstruation (1 à 5 jours du cycle menstruel) et au début de la phase folliculaire (6 à 8 jours). À la fin de la phase folliculaire (9-13 jours) augmentait légèrement avant le pic de LH, ce qui provoque l'ovulation - la libération d'un ovule par l'ovaire (14-15 jours). Dès que la LH atteint son maximum, l’estradiol diminue jusqu’à la phase lutéale (23-28 jours, m.ts.), puis repousse.

Si l'ovule n'est pas fécondé, l'estradiol diminuera considérablement et des règles apparaîtront (saignements menstruels, 1 jour c. M).

L'analyse du taux d'estradiol dans le sang est le paramètre principal du succès de l'ovulation induite et de l'hyperstimulation ovarienne en FIV. L'augmentation du taux de synthèse et de la concentration en estradiol dans la dernière phase de stimulation reflète la quantité et la qualité des follicules en développement.

Œstrogène pendant la grossesse

Après la fécondation de l'ovule par le sperme, la libération d'estradiol recouvre le corps jaune dans l'ovaire et, à partir de la 12ème semaine, le placenta. Au fur et à mesure du développement des embryons et du fœtus, la quantité d'estradiol augmente également régulièrement:

1er trimestre - 18,35 nmol / l

2ème trimestre - 55.0 nmol / l

3ème trimestre - 146,8 nmol / l

Symptômes de taux élevés d'estradiol dans le sang

- pour les femmes

  • irrégularités menstruelles ou disparition complète de la menstruation (aménorrhée)
  • menstruations abondantes et saignements utérins
  • gonflement et tendresse du sein, augmentation mammaire
  • changements mammaires fibrokystiques
  • prise de poids
  • augmentation des symptômes de la période prémenstruelle
  • troubles de la mémoire
  • diminution du désir sexuel
  • maux de tête, humeur changeante, fatigue

- pour les hommes

  • diminution de la taille des testicules (hypogonadisme)
  • augmentation de la taille de la poitrine (gynécomastie)
  • féminisation de l'apparence des hommes et de la psyché
  • impuissance
  • libido réduite
  • infertilité

Symptômes d'estradiol dans le sang

Une diminution du niveau d'œstrogène chez une femme se manifeste par un syndrome ménopausique et une virilisation (résultant d'une augmentation relative de la testostérone).

  • diminution de la fréquence des menstruations jusqu'à l'absence complète
  • manque d'ovulation
  • bouffées de chaleur, transpiration, intolérance à la chaleur, rythme cardiaque rapide, augmentation de la pression
  • troubles du sommeil, fatigue, maux de tête
  • perte de mémoire, variabilité de l'humeur
  • dépression (avant le suicide)
  • changements d'aspect - peau sèche et fine, apparition de rides, réduction du teint
  • sécheresse des muqueuses et de la peau, infections des voies urinaires fréquentes, démangeaisons vaginales
  • l'ostéoporose
  • accession de maladies du coeur et des vaisseaux sanguins

Caractéristiques de l'analyse de sang pour l'estradiol

Prise de sang pour analyse de 6 à 8 heures du matin. Vous ne pouvez pas manger pendant 8 à 10 heures avant l'analyse, fumer, boire de l'alcool et effectuer un travail physique pénible. Le formulaire d'analyse indique le jour du cycle menstruel et l'âge de la femme.

Lors du traitement à la biotine (plus de 5 mg / jour), le sang est prélevé pour analyse au plus tôt 8 heures après la dernière dose.

Le niveau sanguin dépend de l'âge et du sexe. Chez les enfants et les hommes réduits.

Chez les filles à la puberté, les taux d'œstrogènes fluctuent au cours de la journée, tandis que chez les femmes matures, ils sont stables et dépendent de la phase du cycle menstruel.

Test sanguin pour l'estradiol prescrit

  • évaluation du développement sexuel chez les filles et les garçons
  • irrégularités menstruelles
  • stérilité et stérilité
  • surveiller le succès de l'ovulation médicamenteuse par FIV
  • évaluation des risques du syndrome d'hyperstimulation ovarienne
  • diagnostic différentiel de l'hirsutisme et d'autres symptômes associés à la virilisation
  • tumeur des glandes surrénales, des testicules ou des ovaires

Le taux d'estradiol dans le sang, pmol / l

  • phase folliculaire - 110-330
  • pic pré-pic - 480-1170
  • phase lutéale - 260 - 730
  • postménopause - 40-150

Le taux d'estradiol dans le sang, nmol / l

  • phase folliculaire -0,077-0,920
  • pic pré-pic - 0.140-2.382
  • phase lutéale - 0,077-1,145
  • la ménopause - à 0 - 0,103
  • post-ménopause avec traitement de substitution - jusqu'à 0,529

La norme de l'estradiol dans le sang n'est pas définie par les normes internationales et dépend donc des méthodes et des réactifs utilisés en laboratoire. Dans le formulaire de recherche en laboratoire, la norme est écrite dans la colonne - valeurs de référence.

Le dosage de l'estradiol est effectué en même temps que les études suivantes.

  • numération globulaire complète
  • analyse d'urine
  • analyse biochimique des tests sanguins - hépatiques (bilirubine, AST, ALT, GGT, phosphatase alcaline), des tests rénaux (créatinine, urée, acide urique)
  • glucose
  • testostérone
  • androstenedione
  • cortisol
  • ACTH
  • 17α-hydroxyprogestérone
  • hormone antimulseur
  • inhibine
  • DHEA, DHEA-S
  • LH, FSH
  • progestérone
  • prolactine
  • marqueurs tumoraux
  • spermogramme
  • Globuline liant les hormones sexuelles
  • hormones thyroïdiennes - TSH, St. T4

Facteurs affectant le résultat de l'analyse

  • réduire les contraceptifs hormonaux
  • augmentation - clomifène, famine, perte de poids, allaitement, exercice, surchauffe

5 faits sur l'estradiol

  • formule chimique - C18H24O2
  • poids moléculaire - 272,39 Da
  • demi-vie d'élimination 13 heures
  • augmentation prolongée de l'estradiol augmente le risque de cancer du sein
  • La thérapie de remplacement des œstrogènes est utilisée au début de la ménopause.

Causes de l'augmentation des taux d'estradiol dans le sang

  • stimulation ovarienne induite par les hormones pour la FIV
  • syndrome d'hyperstimulation ovarienne - avec FIV
  • persistance du follicule - le follicule n'a pas éclaté et l'ovulation n'a pas eu lieu
  • kyste de l'ovaire endométrioïde
  • endométriose
  • tumeur produisant des œstrogènes chez les hommes et les femmes
  • surdosage de médicaments contenant de l'œstrogène pendant la ménopause
  • tumeur surrénale chez les hommes
  • Syndrome de Kleinfelter
  • féminisation testiculaire - le récepteur des hormones sexuelles mâles ne fonctionne pas, ce qui entraîne une augmentation du
  • gynécomastie masculine
  • Syndrome de Kalman - une violation congénitale rare de la libération d'hormones sexuelles dans le cerveau
  • cirrhose chez l'homme - l'estradiol n'est pas détruit dans le foie
  • hyperthyroïdie - augmentation du taux d'hormones thyroïdiennes

Causes de la réduction des taux d'estradiol

  • insuffisance ovarienne - primaire (en cas d'insuffisance des ovaires) et secondaire (maladie de l'hypophyse)
  • diminution de la sécrétion de LH et de FSH dans l'hypophyse
  • syndrome des ovaires polykystiques (syndrome de Stein-Leventhal)
  • anorexie mentale
  • tumeurs ovariennes
  • augmentation des taux de prolactine - ce qui bloque la LH et la FSH, qui ralentissent déjà secondairement la libération d'estradiol par les ovaires
  • absence de phase lutéale du cycle menstruel - il n'y a pas de deuxième pic d'estradiol
  • la cirrhose
  • végétarisme
  • Syndrome de Shershevsky-Turner - chez les filles, présence d'un chromosome X sexuel
  • hermaphrodisme masculin
  • hypothyroïdie - diminution du taux d'hormones thyroïdiennes

Décodage du résultat d'un test sanguin pour l'estradiol

Avec l'augmentation des taux d'estradiol dans le sang, la LH et la FSH devraient diminuer, de même que la testostérone et la globuline qui se lient aux hormones sexuelles.

Des niveaux élevés d'estradiol peuvent constituer un facteur de risque pour le syndrome d'hyperstimulation ovarienne - une complication grave et dangereuse de la FIV.