Estradiol

L'estradiol appartient aux hormones sexuelles féminines - les œstrogènes. La santé génésique et reproductive d'une femme dépend de son contenu et de sa production.

En petites quantités, de l’estradiol est formé dans les testicules des hommes, mais la fonction de l’hormone n’a pas encore été élucidée. L'estradiol est l'œstrogène le plus important et joue un rôle très important dans le corps de la femme.

Norm estradiol dans le sang

Indications pour la détermination de l'estradiol dans le sang

Le sang destiné à l'analyse de l'estradiol est pris dans la première moitié de la journée, car le contenu de l'hormone est augmenté, l'estomac vide, avec une restriction de la vie sexuelle, du tabagisme, de l'alcool et de la consommation d'aliments gras à la veille du test.

Indications pour l'analyse:

  • pathologie du placenta;
  • la menace d'interruption de grossesse;
  • gynécomastie chez les hommes;
  • puberté prématurée ou son retard;
  • saignements utérins dysfonctionnels;
  • diagnostic des tumeurs génitales;
  • l'ostéoporose;
  • syndrome prémenstruel;
  • violation du cycle menstruel;
  • syndrome climatérique.

Méthodes de correction de l'estradiol

La normalisation de l'estradiol dans le sang des femmes est effectuée par un gynécologue et un endocrinologue.

Dans le syndrome climatérique sévère, les médicaments à base d'estradiol sont prescrits par un régime contraceptif pendant 2-3 mois (valérate d'estradiol, estriol, ovestine, éthinylestradiol).

Peut-être la nomination d'œstrogènes conjugués (Premarin, Harmapleks). Les préparations d'œstrogènes sont produites sous forme de pommades, de timbres, de suppositoires vaginaux et de comprimés.

En cas de syndrome prémenstruel et après l'ablation des ovaires, les contraceptifs oraux estrogènes-progestatifs sont recommandés.

Avec une véritable prolongation de la grossesse et une diminution de l'estradiol, proginova est prescrit par l'estrofem pour stimuler le travail.

En cas de retard du développement sexuel et de déficit en œstrogènes, l'oestradiol doit être pris à une dose de 1-2 mg pendant 3 semaines, avec une pause de sept jours. Le traitement dure 6 mois.

Dans le cas du diagnostic des tumeurs des organes pelviens, une intervention chirurgicale est effectuée.

Fonctions de l'hormone dans le corps

Les organes cibles des œstrogènes, y compris l'estradiol, comprennent l'utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, la vulve, le vagin et les glandes mammaires.

L'estradiol présent dans le corps de la femme est produit dans les ovaires par les cellules granulaires des follicules, ainsi que par les glandes surrénales et le tissu adipeux.

La quantité d'hormone dépend de la phase du cycle menstruel et de la grossesse. Au cours de la période de gestation du fœtus, le taux d'estradiol dans le sang augmente considérablement et son contenu le plus important est noté avant l'accouchement. L'estradiol présent dans le corps de la future mère est responsable de la préservation de la grossesse, de l'état des vaisseaux utérins et du renforcement de la circulation sanguine, favorisant ainsi la coagulation du sang, ce qui évite les saignements pendant l'accouchement.

Chez les femmes non enceintes, le contenu en estradiol est contrôlé par les hormones folliculostimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH). Ainsi, dans la phase folliculaire (1-14 jours) du cycle menstruel, la concentration de l'hormone augmente progressivement et atteint un maximum au moment de l'ovulation.

Dans la phase lutéale (jours 16-28), la teneur en estradiol diminue et devient minimale au début de la menstruation.

En outre, l'hormone prépare la muqueuse utérine à la fixation (implantation) d'un ovule fécondé. Après fécondation et croissance embryonnaire, la fonction de formation de l'estradiol est transférée au placenta.

En outre, l'hormone est responsable du développement de caractéristiques sexuelles secondaires, du désir sexuel et de la répartition de la graisse corporelle par type féminin.

Les femmes sont obligées de l'estradiol par un timbre aigu de voix, une peau douce et lisse. Estradiol affecte également les taux de cholestérol, active la croissance osseuse et les processus métaboliques, favorise la rétention de liquides et de sodium (provoque un gonflement) et normalise l'humeur.

Après le début de la ménopause, le contenu en hormones diminue fortement car il ne se forme plus dans les ovaires, mais est synthétisé dans les glandes surrénales.

Sang sur l'estradiol

L'analyse de sang pour l'estradiol est l'une des analyses les plus importantes dans la pratique des gynécologues, endocrinologues et spécialistes de la reproduction. Cette analyse est indispensable dans les cas où il est nécessaire de comprendre la raison d’un certain nombre de maladies féminines, notamment les troubles menstruels, les saignements utérins et la stérilité.

L'estradiol est le représentant principal et le plus actif des hormones œstrogènes féminines. Fait intéressant, le précurseur de cette hormone sexuelle "la plus féminine" est son homologue masculin - l'hormone testostérone.

Estradiol c'est quoi

Les cellules qui synthétisent l'oestradiol chez la femme se trouvent dans les ovaires, les glandes surrénales et pendant la grossesse - dans le placenta. Dans le même temps, de petites quantités d'estradiol sont formées dans le corps des hommes. Elles proviennent des glandes surrénales et des testicules.

Le taux d'estradiol dans le sang des femmes n'est pas une valeur constante. Cet indicateur dépend de l'effet des hormones hypophysaires (gonadotrophines) et varie de manière significative au cours du cycle menstruel. Dans la première phase du cycle menstruel, les gonadotrophines (hormones stimulant le follicule et lutéinisantes) entraînent une augmentation progressive de la synthèse de l'estradiol par les cellules du follicule ovarien. La concentration d'estradiol dans le sang atteint son maximum au moment de l'ovulation - la libération d'un ovule mature de l'ovaire.

Après l'ovulation, l'activité de la synthèse d'estradiol diminue fortement, ce qui se traduit par une diminution de la concentration de cette hormone dans le sang. Cependant, vers le milieu de la deuxième phase du cycle menstruel (environ 21 jours avec un cycle de 28 jours), une deuxième augmentation moins prononcée des taux plasmatiques d'estradiol due à l'activité hormonale du corps jaune (glande temporaire qui se forme sur le site du follicule rompu). Ensuite, le taux d'estradiol dans le sang diminue à nouveau et atteint ses valeurs minimales au cours de la période menstruelle.

Effets de l'estradiol

Tous les effets de l'estradiol peuvent être divisés en deux grands groupes - liés au sexe et non liés au sexe.

Le premier groupe d'effets est normalement réalisé uniquement chez les femmes. Ceux-ci incluent la formation du phénotype féminin:

  • caractéristiques sexuelles secondaires
  • caractéristiques de la voix féminine et de la figure féminine,
  • attraction sexuelle, changements cycliques dans les ovaires, l'utérus, le vagin et les trompes de Fallope associés au cycle menstruel (par exemple, la croissance de l'endomètre dans la première phase du cycle menstruel, la maturation de l'épithélium vaginal, la mobilité accrue des trompes de Fallopie pendant l'ovulation, la facilitation du mouvement des spermatozoïdes vers l'ovule et l'augmentation des chances concevoir
  • les changements qui contribuent à la préparation des femmes à l'accouchement (augmentent l'activité contractile de l'utérus).

Le deuxième groupe d’effets de l’estradiol ne dépend pas du sexe. Ceux-ci incluent l'activation des processus métaboliques, l'augmentation de la consommation d'oxygène par les tissus, un effet protecteur sur le tissu osseux avec une augmentation de la densité minérale osseuse, la prévention de l'athérosclérose vasculaire et la normalisation du métabolisme lipidique.

Les follicules ovariens étant la principale source d'estradiol chez la femme, le niveau de cette hormone diminue avec l'âge, ce qui conduit souvent au développement de symptômes ménopausiques. Après l’achèvement de la vie reproductive de la femme (cessation de la menstruation), de faibles niveaux d’estradiol peuvent entraîner un risque accru d’ostéoporose (augmentation de la fragilité osseuse avec fractures) et de maladies cardiovasculaires.

Pourquoi donner du sang à l'estradiol

Les principales indications pour les analyses de sang pour l'estradiol chez les femmes sont:

  1. cycle menstruel irrégulier;
  2. saignements utérins de nature obscure;
  3. syndrome prémenstruel (sévère et modéré);
  4. puberté prématurée ou développement sexuel retardé;
  5. la mastopathie;
  6. l'ostéoporose;
  7. tumeur présumée produisant des hormones;
  8. la menace d'interruption de grossesse;
  9. violation des processus de maturation du placenta selon l'échographie;
  10. ménopause précoce;
  11. infertilité

Les principales indications pour l'analyse de l'estradiol dans le sang chez l'homme sont la stérilité, la suspicion de tumeurs des testicules et des surrénales, la gynécomastie et l'ostéoporose.

Sang sur l'estradiol quand faire un don

Compte tenu de la nature cyclique de la production d'estradiol dans le corps d'une femme non enceinte, le sang pour cette analyse est donné un jour spécifique du cycle menstruel, à savoir pendant 6-7 jours avec un cycle menstruel de 28 jours. Avec un cycle plus long ou irrégulier, le jour du don de sang pour l'analyse de l'estradiol est déterminé par le médecin traitant. Pour obtenir les résultats les plus précis et les plus informatifs possibles dans les deux jours précédant l'analyse, une femme doit arrêter de fumer, de boire de l'alcool, de faire de l'exercice (de faire du sport) et de faire l'amour.

Le sang destiné à l'estradiol provient d'une veine (habituellement d'une veine de la main située dans la région du coude interne) le matin à jeun. Autrement dit, une femme ne devrait pas manger dans les 8 à 12 heures qui précèdent une collecte de sang (à jeun).

Norm estradiol dans le sang

Lors du déchiffrement des résultats d'une analyse de sang pour l'estradiol, il est nécessaire de prendre en compte le sexe, l'âge du patient, les indications pour l'analyse, ainsi que les unités de mesure et les limites normales utilisées par le laboratoire. Seule l'observation de toutes ces conditions fournira des informations utiles sur le résultat d'un test sanguin pour l'estradiol. Un médecin qualifié devrait donc être chargé de déchiffrer le résultat de l'analyse.

Vous trouverez ci-dessous le taux d'estradiol dans le sang de femmes et d'hommes adultes, utilisé par l'un des plus grands laboratoires ukrainiens. Une fois encore, nous soulignons que seul le médecin traitant peut utiliser ces valeurs pour interpréter le résultat de l'analyse. L'article ces chiffres sont à titre informatif seulement.

Ainsi, le niveau normal d'estradiol dans le sang d'un homme est compris entre 7,63 et 42,6 pg / ml. Pour les femmes, les taux normaux varient dans les limites suivantes:

  • phase folliculaire (1 phase du cycle) - 12,5-166,0 pg / ml;
  • phase ovulatoire (ovulation) - 85,8 à 498,0 pg / ml;
  • phase lutéale (phase 2 du cycle) - 43,8-211,0 pg / ml;
  • post-ménopause (un an ou plus après la dernière menstruation indépendante) - jusqu'à 54,7 pg / ml.
  • 1er trimestre (jusqu'à 12 semaines) - 215,0 à 4300,0 pg / ml;
  • 2ème trimestre (13-24 semaines) - 800,0-5760,0 pg / ml;
  • Le 3ème trimestre (après la 25ème semaine) - 1810,0-13900,0 pg / ml.

Auteur: gynécologue Antonenko Anna Vladimirovna

Estradiol

L'estradiol est une hormone stéroïde œstrogénique produite dans les ovaires, le placenta, le cortex surrénalien, les tissus périphériques et les testicules chez l'homme. Il joue un rôle important dans la formation et le fonctionnement correct du système reproducteur.

Synonymes russes

Synonymes anglais

Estradiol, 17-beta-estradiol, E2.

Méthode de recherche

Dosage immunologique électrochimiluminescent (ECLIA).

Unités de mesure

PG / ml (picogramme par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment se préparer à l'étude?

  1. Ne pas manger pendant 2-3 heures avant l'analyse, vous pouvez boire de l'eau pure non gazeuse.
  2. Arrêtez de prendre des stéroïdes et des hormones thyroïdiennes 48 heures avant le don de sang (comme convenu avec le médecin).
  3. Éliminer le stress physique et émotionnel dans les 24 heures précédant l’étude.
  4. Ne fumez pas pendant 3 heures avant l'étude.

Informations générales sur l'étude

L'estradiol appartient au groupe des hormones stéroïdes œstrogéniques et est l'un des plus courants et des plus actifs. Il joue un rôle important dans la régulation du cycle menstruel et le fonctionnement du système reproducteur féminin.

L'estradiol est responsable du développement des organes génitaux féminins et des caractères sexuels secondaires et affecte le cycle menstruel et la grossesse. Elle est considérée comme la principale hormone sexuelle chez les femmes et est présente en petite quantité chez les hommes. C'est l'un des principaux œstrogènes chez les femmes non enceintes.

Il est produit principalement dans les ovaires, ainsi que dans les glandes surrénales chez les femmes et dans les testicules et les glandes surrénales chez les hommes.

Chez les femmes pendant le cycle menstruel, les taux d'estradiol changent au cours du mois, augmentant et diminuant parallèlement à la stimulation folliculaire dans les ovaires par l'hormone folliculostimulante, l'hormone lutéinisante et la progestérone, pendant la libération de l'ovule et la capacité de l'utérus à une grossesse potentielle. Le niveau d'estradiol est le plus bas au début du cycle menstruel et son élévation à la plus haute note tombe lors de la libération de l'ovule par l'ovaire. Des niveaux normaux d'estradiol permettent une ovulation adéquate, la fécondation de l'œuf et la grossesse, ainsi qu'une structure osseuse saine et un taux de cholestérol normal.

À quoi sert la recherche?

  • L'estradiol est utilisé pour évaluer la fonction ovarienne.
  • Pour le diagnostic de la puberté précoce (prématurée) chez les filles et de la gynécomastie chez les hommes.
  • Identifier les causes de l'aménorrhée (par exemple, déterminer si elle est causée par une grossesse ou une maladie).
  • Surveiller le développement du follicule dans l'ovaire dans les jours précédant la fécondation extracorporelle (dans les techniques de procréation assistée).

Quand une étude est-elle prévue?

  • Les femmes souffrant de douleurs pelviennes, de saignements vaginaux anormaux, de troubles menstruels, de stérilité, ainsi que lorsque le développement des organes génitaux se produit plus tôt ou plus tard que prévu.
  • Symptômes de la ménopause: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie et / ou aménorrhée.
  • Si une femme a des problèmes de conception (pour contrôler le degré de croissance d'un follicule particulier et la fécondation extracorporelle ultérieure).
  • Avec des symptômes de féminisation chez les hommes, tels que la gynécomastie, cela peut être causé par une tumeur sécrétant des œstrogènes.

Estradiol c'est quoi

L'estradiol est une hormone stéroïde (nom complet - 17β-estradiol), qui a l'activité la plus élevée. Le codage e2 signifie que la formule de l’estradiol contient deux groupes hydroxyle, c’est pourquoi l’estradiol est parfois marqué de cette manière dans les analyses de décodage.

De quoi l’estradiol est-il responsable?

Hormone estradiol pour le type féminin, le cycle menstruel et la grossesse.

Il est produit par les follicules, le corps jaune et le placenta, et une régulation importante se produit en raison des hormones pituitaires du cerveau.

On trouve également une petite quantité d'estradiol chez les hommes, produite dans les canaux séminaux des testicules, en ajustant partiellement le niveau de testostérone.

Dans les deux sexes, une petite quantité est produite par le cortex surrénalien. Par conséquent, en cas de tumeurs ou d'hyperfonctionnement de ces organes, l'équilibre de la production d'hormones sexuelles peut être perturbé.

Fonctions

Au cours du cycle menstruel, l'estradiol est responsable des aspects suivants:

  • Il forme un follicule et le prépare à l'ovulation. Par conséquent, en violation du cycle ou des problèmes de fertilisation, il est mesuré à différents jours du mois.
  • Stimule la rupture du follicule - l'ovulation.
  • Prépare l'épithélium de l'utérus pour attacher l'embryon et sa rétention pendant la grossesse.
  • Participe à la mise en place de l'échange d'autres hormones (progestérone, prostaglandines, hormones hypophysaires).


Au stade de la grossesse:

  • Cela permet au fœtus de se fixer normalement au mur de l'utérus et d'y rester.
  • Stimule la circulation sanguine et la nutrition du placenta jusqu'au fœtus.
  • Avant l'accouchement prépare les os du bassin pour le passage de l'enfant.
  • Augmente la sensibilité du corps aux hormones nécessaires à l'accouchement (par exemple, l'ocytocine).
  • Prépare le sein à la lactation et, avec la progestérone, maintient la production de lait avant l'accouchement.

Chez les enfants au stade prépubère, le niveau normal de l'hormone est inférieur à 30 pgmol / l. Les changements commencent pendant la puberté et touchent principalement les filles. Des changements visibles sous l'influence de l'estradiol se produisent à l'âge de 8-14 ans.

L'estradiol est légèrement réduit pendant l'activité physique, car une charge excessive chez les filles peut réduire les hormones dans le sang et retarder le développement sexuel.

Pendant la puberté, l'hormone fournit:

  • Le développement des organes génitaux et des glandes mammaires. Une raison fréquente pour s'adresser à un endocrinologue dans son enfance est son début. C'est la formation (gonflement) du sein avant 8 ans.
  • Le développement du squelette et des poils sur le type féminin. En plus d'affecter la distribution du tissu adipeux, assure la proportionnalité de la taille et des hanches pour un accouchement normal à l'avenir.
  • Accélère la formation du corps et du squelette, car les filles, au début de la période, sont rapidement "étirées" par rapport aux garçons.

De plus, l'estradiol exerce les fonctions suivantes:

  • L'estradiol-oxytocine, la somatotropine, l'aldostérone, la corticotropine stimulent un certain nombre d'autres hormones.
  • Améliore le métabolisme dans les tissus osseux et réduit leur affaiblissement. Ce qui explique pourquoi une maladie telle que l'ostéoporose se développe à un âge avancé après que l'œstradiol commence à être produit en plus petit nombre.
  • Stimule le dépôt de graisse. Un régime riche en glucides et pauvre en graisses réduit l'estradiol en fonction des réactions, ce qui peut entraîner l'arrêt des menstruations.
  • Réduit l'appétit et le cholestérol.
  • Retient dans le corps l'eau et le calcium. Son augmentation conduit à un œdème.
  • Il empêche le développement de maladies coronariennes chez les femmes en améliorant le métabolisme sur les parois des vaisseaux sanguins.
  • Il a un effet dépressif sur l'érythropoïèse (type de formation de sang), réduisant son intensité. Par conséquent, après la puberté, les érythrocytes et l'hémoglobine sont plus faibles chez les femmes que chez les hommes.
  • Il a un effet immunostimulant.
  • Joue un rôle dans la cancérologie du cancer du côlon.
  • L'hormone estradiol est impliquée dans la protection du tissu nerveux dans la maladie d'Alzheimer, les lésions cérébrales et les lésions ischémiques en cas d'accident vasculaire cérébral.
  • Participe à la formation de la mémoire.
  • Il est considéré comme une hormone de la sexualité et de la bonne humeur chez les femmes.

L'œstrogène est plus harmonieux dans l'humeur, plus doux que l'optimisme militant, comme la testostérone. Par conséquent, son effet est différent selon la quantité dans le sang.

La meilleure condition dure de la fin de la menstruation à l'ovulation - les sautes d'humeur sont rares, l'appétit sexuel normal. Pendant la période d'augmentation ovulatoire, il peut y avoir une certaine anxiété et en faible nombre, avant la menstruation et au cours de celle-ci, l'irritabilité et l'irritabilité augmentent.

Au début de la ménopause, dans le contexte d’une diminution de l’estradiol, on peut observer un mécontentement croissant, des sautes d’humeur et une détérioration de l’état de santé - bouffées de chaleur, fluctuations de la pression, faiblesse. Lorsque le corps s'habitue aux nouvelles valeurs de l'hormone dans le sang, l'état de santé et l'état redeviennent normaux et deviennent plus uniformes.

Norme et analyse sur l'estradiol

Le taux d'hormones change à différents moments. Au cours du cycle menstruel, les fluctuations se produisent de 12,5 à 166 pgmol / l au début du cycle, à 85-498 pgmol / l au cours de la période précédant l'ovulation et à la fin du cycle, elles diminuent à 43-211 pgmol / l.

En postménopause, il est dans les 19 à 80 pgmol l.

La sécrétion d'estradiol augmente pendant la grossesse, surtout si le fœtus est gros ou plusieurs. L’estradiol dans le sang varie de 215 à 4300 µgol l par trimestre à 1810,0-13900 µgol l au dernier trimestre et avant l’accouchement.

Une augmentation ou une diminution de la concentration normale de l'hormone au cours de différentes périodes du cycle signale des violations possibles.

Fondamentalement, l'estradiol est contrôlé à différents jours de la première moitié du cycle, afin de surveiller le succès de l'ovulation. Mais il peut également être vérifié pour un kyste du sein, pour le diagnostic des tumeurs des ovaires et de l'utérus, pour une grossesse problématique.

Comment passer un test sanguin pour l'estradiol et déchiffrer les résultats

L'estradiol, l'une des hormones féminines les plus importantes. C'est nécessaire car il est responsable des manifestations de la beauté féminine. Grâce à lui, les femmes ont une voix haute qui influe sur la taille, la rondeur des hanches et la forme de la poitrine. Les estradiols sont également produits dans une forte moitié de l’humanité, se transformant en hormone féminine FSH.

Ces hormones sont responsables du comportement lors des rapports sexuels. Faire un don de sang pour déterminer leur quantité est nécessaire lorsqu'il y a suspicion de développement pathologique du système de reproduction féminin ou lorsque le taux d'estradiol et de testostérone dans le sang est perturbé.

Le rôle crucial de l'estradiol

L’estradiol, une hormone unique, forme le système reproducteur humain et soutient l’état physique et mental. Ces hormones sont présentes chez les deux sexes, mais leur action est différente.

Estradiol chez la femme

Pas étonnant que ces hormones soient appelées hormones de féminité et de beauté, car elles rendent la voix haute, la poitrine haute, les hanches arrondies, la taille attrayante et la voix agréable et haute. L'estradiol affecte le sein en ce sens qu'il forme un tissu adipeux sous-cutané et affecte le développement des glandes mammaires.

Ces hormones sont également importantes pendant la grossesse, car l'estradiol aide à préparer l'utérus de l'intérieur au processus d'accouchement et affecte ensuite la croissance des follicules dans l'ovaire. Il normalise le cycle menstruel, ce qui a un effet positif sur la beauté et la féminité.

Estradiol chez l'homme

L'estradiol est également produit dans le corps des hommes. Cela est nécessaire car il active le métabolisme, sature le tissu osseux en calcium, restaure le travail du système nerveux, améliore le processus d'échange d'oxygène et, plus important encore, contribue à la production de spermatozoïdes.

Ainsi, chez l’homme, l’estradiol est responsable de la masculinité et chez la femme, de la féminité. Après avoir déterminé correctement les résultats de son taux sanguin, on peut comprendre comment se produit le développement de l'organisme.

Pourquoi avez-vous besoin de prendre une analyse

Seul un médecin décide quand procéder à cette analyse sanguine. Il est généralement donné quand ils veulent déterminer la quantité de cette hormone dans le sang. Pour cette raison, la nature et le degré de perturbations dans le corps des hommes et des femmes sont correctement évalués. Selon les résultats de l'analyse, vous pouvez prescrire un traitement approprié.

Un test à l'œstradiol permet de suivre l'induction de l'ovulation ou de l'hyperstimulation ovarienne. L'augmentation du taux de sécrétion d'estradiol est responsable du nombre de follicules en maturation et de leur qualité.

Chez les hommes, cette méthode d'analyse sanguine permet de déterminer la cause du «type féminin» et des poches, de déterminer la raison pour laquelle la zone des cheveux a diminué, le désir sexuel diminué et des sensations douloureuses sont apparues dans la poitrine.

Quand une procédure est prescrite

Selon qui et à quel âge vous devez passer ce test sanguin, il vous permet d'identifier diverses affections et maladies. Les femmes en âge de procréer ont besoin de ce test sanguin pour identifier les affections suivantes:

  • infertilité;
  • manque d'ovulation et de menstruation;
  • hyperplasie surrénalienne;
  • syndrome prémenstruel;
  • pilosité excessive;
  • l'ostéoporose;
  • d'autres maladies.

Le don de sang pour déterminer l'estradiol est nécessaire lorsque l'induction de l'ovulation, la fécondation in vitro est contrôlée, la fonction du placenta chez la femme au cours du stade initial de la grossesse est évaluée. Chez les femmes pendant la puberté, cette méthode de recherche détermine:

  • l'anorexie;
  • processus de puberté lent;
  • insuffisance ovarienne.

Chez les femmes ménopausées, ces hormones sont déterminées à révéler:

  • insuffisance hypophysaire;
  • saignements utérins;
  • tumeur surrénale ou ovarienne.

Le don de sang est nécessaire lorsque l'efficacité du traitement hormonal substitutif ou du traitement au tamoxifène est contrôlée. Un homme devrait réussir cette analyse lorsqu'il est nécessaire de déterminer les états suivants:

  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • maladie du foie;
  • gonflement des testicules;
  • infertilité et faible qualité du sperme.

Préparation pour la détermination de l'estradiol

Quand le médecin déterminera-t-il cette analyse sanguine? Assurez-vous que la veille de l'analyse, oubliez toute activité physique. Vous ne pouvez pas non plus boire d'alcool et il est préférable de ne pas fumer (au moins, renoncez à la mauvaise habitude quelques heures avant de vous rendre à l'hôpital). Les résultats de l'analyse seront affectés négativement par le stress psychologique et les troubles nerveux.

Il est interdit de prendre des agents hormonaux œstrogéniques ou hypophysaires sous quelque forme que ce soit avant l'analyse. Lorsqu'il est déconseillé d'interrompre le traitement, il est préférable de prendre les comprimés après le don de sang et d'en informer le médecin. Remettez l'analyse doit être sur un estomac vide. Le sang est pris dans la matinée.

Les hommes sont analysés tous les jours, mais les femmes - une semaine après le début du cycle. Généralement, le gynécologue détermine le jour où vous devez faire un don de sang. Pendant la ménopause, vous pouvez donner du sang tous les jours.

Pendant la préménopause, le sang est donné le sixième jour du cycle. Cependant, déterminer correctement les hormones d'estradiol ne facilitera la réanalyse. Cela est nécessaire parce que le niveau normal d'hormone fluctue et qu'un échantillon ne donnera pas un résultat précis. Il est nécessaire de remettre l'analyse dans un laboratoire médical sans la modifier.

Astuce! Donner du sang pour déterminer le niveau d'estradiol est nécessaire non seulement à temps, mais aussi correctement!

Combien attendre des résultats

Les résultats de l'analyse sont généralement connus le troisième ou le septième jour. La période minimale pendant laquelle vous pouvez obtenir des résultats est de cinq heures. Habituellement, les résultats sont connus après cinq jours.

Norme estradiol

Le taux global d'estradiol n'existe pas. Chez les femmes et les hommes, le taux est très différent. Le cycle reproducteur et menstruel affecte les résultats de la détermination de l'estradiol chez la femme. Le décodage du résultat indiquera s'il y a des écarts par rapport à la norme. Unité de mesure - pg / ml.

Norme chez les enfants jusqu'à 11 ans:

En période de ménopause:

  • le meilleur indicateur est 20;
  • le chiffre normal est 54.

Chez les hommes adultes, le taux: 10-50.

En phase de menstruation

  • phase folliculaire - 12,5-350;
  • phase ovulatoire - 85,8-750;
  • phase lutéale - 30-450.

Quand le taux de grossesse:

  • 1 mandat - 210-6300;
  • Terme 2 - 800-19000.
  • 3 trimestres - 11800-37000.

Qu'indiquent les écarts dans les analyses

Le décodage des recherches sur ces hormones indique une variété de maladies. Chez les hommes, une augmentation du niveau d'hormone indique souvent l'obésité, la gynécomastie, la puberté, l'hyperthyroïdie, la cirrhose du foie, des maladies du cortex surrénal et la présence de tumeurs.

Le fait de déchiffrer l'analyse chez les femmes permet de déterminer la présence de gynécomastie et d'hyperthyroïdie, d'hyperestrogènes, d'hyperplasie surrénalienne, de tumeurs ovariennes possibles et de maladies du foie (y compris la cirrhose).

À un niveau réduit, vous pouvez parler d'une perte de poids importante, de la deuxième moitié des menstruations, d'un régime inapproprié, d'une croissance excessive des poils, d'un effort physique intense (survient généralement chez les filles non entraînées), d'un hypogonadisme, d'une féminisation testiculaire et d'autres problèmes.

Principes de traitement des déviations

La décision de passer le test est prise par le médecin. Les déviations de l'estradiol par rapport à la norme ne constituent pas une maladie indépendante, mais le reflet d'une autre pathologie. En conséquence, les résultats de l'analyse ne permettent pas de prescrire correctement un traitement.

Lorsque les fluctuations de la norme sont déterminées, il faut passer un examen complet, passer des tests supplémentaires et obtenir des résultats complets. Cela vous permettra de reconnaître correctement la maladie qui a provoqué le saut d'estradiol. Habituellement, le traitement est complexe, il élimine la maladie principale.

Dans chaque cas, les principes de traitement individuels sont sélectionnés et le patient doit toujours les respecter. Ajuster indépendamment le niveau de cette hormone ne devrait pas, car il peut aggraver la maladie et conduire à la détérioration.

L'estradiol est une hormone importante qui affecte de manière significative tout le corps. Avec son excès ou sa carence, on peut parler de la présence d’une maladie dangereuse voire de l’infertilité chez une femme. Lorsque ces hormones sont en excès dans le corps, une hyperplasie de l'endomètre est possible et peut se transformer en cancer. C'est pourquoi vous ne devez pas refuser et il est nécessaire de passer une analyse pour déterminer le niveau d'estradiol.

Test sanguin pour l'estradiol. De quoi s'agit-il et pourquoi est-il nécessaire?

Une analyse de sang pour l'estradiol est un test simple permettant aux médecins d'évaluer le contenu d'estradiol dans le sang des femmes et des hommes. L'estradiol, qui en médecine est également indiqué par l'index E2 - l'un des quatre types d'œstrogènes. La majeure partie de l'estradiol est produite par les ovaires, bien que les glandes surrénales, le placenta, certains tissus et les testicules produisent également de petites quantités de cette hormone.

De bons niveaux d'œstrogènes sont essentiels au maintien d'une fonction de reproduction saine. Un taux d'œstrogène trop élevé ou trop faible entraîne souvent des problèmes médicaux, tels qu'une densité osseuse réduite, des infections des voies urinaires ou même une dépression.

Les médecins peuvent proposer un test d'estradiol s'ils souhaitent obtenir des indicateurs de fertilité, de puberté ou de ménopause. Dans le présent article, nous expliquerons en détail quand un médecin peut recommander une telle analyse et ce que signifient ses résultats. De plus, nous vous montrerons ce à quoi les patients devraient s’attendre après le don de sang.

Pourquoi avez-vous un test sanguin pour l'estradiol?

Le test sanguin d'estradiol est souvent utilisé dans le diagnostic de problèmes de développement des caractéristiques sexuelles.

Les médecins sont souvent invités à faire un don de sang afin de vérifier les taux d’œstradiol s’ils veulent en savoir plus sur les raisons pour lesquelles les caractéristiques sexuelles du patient se développent d’une certaine manière.

Bien que l'œstrogène soit considéré comme une hormone sexuelle typiquement féminine, il joue un rôle dans la croissance et le développement des hommes.

Les niveaux d'estradiol peuvent affecter le développement du système reproducteur. Des niveaux excessivement élevés ou insuffisants de l'hormone peuvent déterminer le développement et le fonctionnement des structures corporelles suivantes:

  • l'utérus;
  • trompes de Fallope;
  • le vagin;
  • les glandes mammaires;
  • le sperme.

En outre, si le niveau d'estradiol s'écarte de la norme dans n'importe quel sens, les fonctions suivantes peuvent échouer:

Au cours des années de procréation, les femmes ont généralement le plus haut taux d'estradiol et, après la ménopause, leur volume dans le corps diminue de manière marquée.

Parmi les problèmes pouvant résulter de l’augmentation ou de la diminution des concentrations d’estradiol figurent les suivants:

  • violation du cycle menstruel à l'approche de la ménopause;
  • infertilité;
  • gynécomastie ou augmentation mammaire bénigne chez l'homme;
  • tumeurs ovariennes;
  • cancer du sein.

En utilisant le test à l'estradiol, il est également possible de détecter une puberté précoce ou tardive. S'il apparaît aux parents que leur enfant est entré dans la puberté plus tôt ou plus tard que prévu, le médecin peut proposer un test sanguin pour l'estradiol.

Les femmes transgenres peuvent prendre de l'estradiol dans le cadre d'un traitement hormonal pour développer les caractéristiques sexuelles féminines. Dans de tels cas, le médecin peut proposer des analyses de sang régulières pour surveiller les niveaux d’estradiol.

Risques potentiels

Un test sanguin à l’estradiol est une procédure simple qui ne présente pas de risque grave pour la santé. Néanmoins, il convient de rappeler que tout test utilisant une aiguille est associé à certains risques. Ces risques, par exemple, incluent les suivants:

  • saignements;
  • les infections;
  • des ecchymoses;
  • sensation de vertige, flou ou pré-inconscient;
  • douleur et sensibilité au site de ponction;
  • ponctions multiples si l'infirmière n'a pas immédiatement trouvé une veine appropriée;
  • accumulation de sang sur la peau (hématome).

Préparation à l'analyse

Les contraceptifs oraux peuvent affecter les résultats d'une analyse de sang pour l'estradiol.

Bien que certains médecins exigent des personnes de ne pas manger ni boire pendant plusieurs heures avant de donner du sang, les patients ne sont pas tenus de respecter ces restrictions lors du contrôle du taux d'œstradiol.

Si une femme prend des médicaments, tels qu'un traitement hormonal substitutif (THS) ou des pilules contraceptives, il est préférable de le dire au médecin avant de procéder à l'analyse. Le fait est que certains produits pharmacologiques peuvent affecter les résultats de l'analyse.

À quoi s'attendre lors d'un don de sang?

Pour effectuer une analyse de sang pour l'estradiol, l'infirmière prélève un échantillon de sang de la main du patient. Tout d'abord, elle désinfectera le site de la crevaison présumée, puis elle commencera à chercher une veine appropriée. À l’aide d’une aiguille, l’infirmière sélectionne le volume de sang requis, puis envoie l’échantillon au laboratoire pour examen.

Que signifient les résultats?

Les résultats d’une analyse de sang pour l’estradiol diffèrent d’une personne à l’autre, et des déviations chez chaque organisme peuvent indiquer leurs propres problèmes. De nombreux facteurs peuvent affecter les résultats du test, notamment le sexe, l'âge et la santé du patient.

Le picogramme par millilitre (pg / ml) est une unité de mesure que les médecins utilisent pour mesurer les niveaux d'estradiol dans le sang.

  1. Pour les femmes non ménopausées, le taux normal d'estradiol est compris entre 30 et 400 pg / ml.
  2. Pour les femmes ménopausées, les taux normaux d'estradiol vont de 0 à 30 pg / ml.
  3. Pour les hommes, le niveau normal d'estradiol est compris entre 10 et 50 pg / ml.

Si les résultats de l'analyse révèlent une teneur réduite en estradiol, cela peut indiquer les éléments suivants:

  • dysfonctionnement ovarien;
  • la ménopause;
  • faibles taux d'œstrogènes en raison d'une perte de poids rapide;
  • faibles niveaux d'hormones hypophysaires;
  • l'avortement;
  • Le syndrome de Turner est une maladie chromosomique pouvant causer l'infertilité.

Si les résultats du test montrent une teneur élevée en estradiol, cela peut indiquer:

  • l'hyperthyroïdie;
  • dommages au foie;
  • la gynécomastie;
  • tumeurs dans les ovaires, les testicules ou les glandes surrénales.

La grossesse et les cycles menstruels peuvent affecter les résultats des tests sanguins comme suit:

  • pendant la grossesse, les niveaux d'estradiol sont élevés au moment où cette hormone commence à produire le placenta;
  • Pendant le cycle menstruel, la plus grande quantité d'estradiol est observée pendant l'ovulation et la plus faible pendant la menstruation.

Chez les adolescentes, des taux élevés d'estradiol peuvent indiquer une puberté plus précoce et chez les garçons, un retard de puberté.

Limitations et alternatives

Si le médecin soupçonne des problèmes de fertilité, il peut recommander un test sanguin pour déterminer le taux de FSH.

En soi, une analyse de sang pour l'estradiol n'est pas un indicateur de troubles spécifiques. Si les résultats indiquent un taux d'hormones réduit ou élevé, les médecins peuvent recommander d'autres examens pour établir un diagnostic précis.

Si le médecin soupçonne des problèmes de fertilité, il peut ordonner une analyse pour vérifier le niveau d'hormone folliculo-stimulante (FSH).

Chez la femme, la FSH stimule la production d'ovaires par les ovaires et chez l'homme, elle est responsable de la production de sperme. De faibles taux de FSH peuvent indiquer une stérilité.

Que doit-on faire après l'analyse?

Après le don de sang pour analyse, le patient doit demander au médecin quand et où les résultats peuvent être connus. Si, à la suite des résultats d'un examen de laboratoire d'un échantillon de sang, des écarts dans les niveaux d'estradiol sont identifiés, le médecin vous indiquera les étapes à suivre.

En fonction des résultats de l'analyse et de la cause du problème, le médecin peut suggérer au patient les actions suivantes:

  • apporter des modifications à la liste des médicaments;
  • commencer à prendre de nouveaux médicaments;
  • être examiné par un spécialiste;
  • subir des procédures de diagnostic supplémentaires;
  • surveiller les niveaux d'estradiol et passer d'autres tests.

Conclusion

Une analyse de sang pour l'estradiol est une procédure simple et rapide utilisée par les médecins pour mesurer le niveau de l'un des quatre types d'œstrogènes.

Étant donné que l'œstrogène est une hormone qui a un effet significatif sur de nombreuses fonctions du corps, la mesure de son niveau constitue souvent la première étape pour évaluer les moyens d'améliorer divers aspects de la santé.

Estradiol - qu'est-ce que c'est, pourquoi l'hormone est responsable, comment déterminer la norme: son élévation ou sa diminution, comment normaliser le taux d'estradiol chez la femme et l'homme

La santé et la beauté des femmes sont étroitement liées à la quantité d'estradiol produite. Par conséquent, avec le moindre symptôme indiquant un écart possible, il est si important de procéder à des tests à temps et d'évaluer correctement le résultat. Quelle est la norme d'estradiol chez les femmes par âge, cet article aidera à comprendre.

Qu'est-ce que c'est Estradiol

L'estradiol est une hormone féminine. Ce type d'hormone est dans le groupe des hormones stéroïdes, il a la plus grande influence. L'hormone estradiol a un effet spécial sur le corps de la femme. C'est à cause de cela que les filles ont des processus de formation du système de reproduction. En outre, il est nécessaire pour le déroulement normal de la grossesse et le développement de caractères sexuels secondaires. Chez l'homme, l'hormone équilibre la testostérone, assurant ainsi l'équilibre. Cette hormone est synthétisée principalement dans les ovaires chez les femmes et les testicules chez les hommes. Une faible proportion, peu importe le sexe, est synthétisée par le cortex surrénalien. De plus, chez les femmes enceintes, cette hormone est partiellement synthétisée par le placenta.

L'œstrogène et l'œstradiol sont-ils les mêmes?

Beaucoup de gens qui ne possèdent pas de connaissances médicales suffisantes pensent qu'oestrogène et estradiol sont des hormones identiques, mais ce n'est pas tout à fait vrai. Œstrogènes - nom collectif de tout un ensemble d'hormones sexuelles stéroïdiennes, qui consistent en une vingtaine d'hormones différentes, tandis que l'estradiol a une grande influence. C’est au niveau de l’estradiol que les médecins sont attentifs lorsqu’ils traitent des patients présentant diverses violations du cycle.

De quoi est responsable cette hormone?

L'estradiol est une hormone qui a l'impact le plus large sur le développement et le fonctionnement du corps humain.

Tout le monde ne sait pas que l'estradiol est responsable de:

  • la formation et le développement des organes du système reproducteur féminin;
  • développement de caractères sexuels secondaires;
  • ajustement et régulation du cycle menstruel;
  • la croissance des oeufs;
  • préparation des organes de reproduction pour la grossesse;
  • résistance au stress;
  • maintenir une peau jeune

En outre, l'estradiol a un effet général sur le corps, indépendamment du sexe, à savoir:

  • responsable du fonctionnement de la vessie, des intestins, du système circulatoire;
  • fournit la force du squelette et du corset musculaire;
  • participe aux processus d'échange.

Chez les hommes, cette hormone est responsable de la spermatogenèse.

Analyse du contenu de l'estradiol

Afin de déterminer la quantité d'hormone dans le corps, il est nécessaire d'examiner le sang veineux. Le niveau hormonal dans le corps de la femme étant différent et dépendant de la phase du cycle menstruel, il est habituel de déterminer son contenu le sixième au septième jour ou le vingtième et le vingt et unième cycle normal. Si la durée du cycle menstruel varie et n’a pas de durée fixe, le médecin déterminera le moment optimal pour le don de sang.

Comme pour tout test sanguin, il est nécessaire de bien se préparer avant de donner du sang pour les niveaux d'estradiol.

Pour ce faire, suivez un certain nombre de règles:

  1. Quelques jours avant l'analyse doivent exclure le sexe, les efforts physiques intenses, l'exercice.
  2. Un jour avant le don de sang prévu, arrêtez de boire de l'alcool, les aliments doivent être faciles à digérer et la nutrition équilibrée.
  3. Douze heures avant l'analyse, excluez l'utilisation de tout aliment. Permis de boire de l'eau.
  4. L'analyse devrait être effectuée le matin.

Comment déterminer le taux de l'hormone

Pour évaluer le résultat obtenu, il est nécessaire de comparer l'indicateur obtenu aux limites de la norme. Vous devez savoir que les valeurs normales établies pour l'estradiol sont différentes pour les femmes de certains groupes d'âge qui se trouvent dans une certaine phase du cycle menstruel. Des indicateurs distincts sont attribués aux femmes enceintes au cours des différents trimestres de la grossesse.

L'estradiol (E2) est la norme chez les femmes par âge (pg / ml):

  • nouveau-nés jusqu'à l'année: 0;
  • de deux à trois ans: 0 à 22 ans;
  • quatre à six ans: 22 ans;
  • de sept à douze (quatorze) ans: 22-30 ans;
  • de douze (quatorze) à cinquante-cinq ans: de 57 à 480 ans;
  • plus de cinquante cinq ans: 18 - 85.

L'estradiol (E2) est la norme chez les femmes de différents cycles menstruels (pmol / l):

  • phase folliculaire du cycle: 68-1265;
  • période d'ovulation: 130 - 1657;
  • phase lutéale du cycle: 90 - 860.

Norme d'estradiol (E2) chez la femme enceinte (pg / ml):

  • Terme 1: 210 - 6300;
  • 2 trimestres: 800 - 19000;
  • 3 trimestres: 11 800 - 37 000.

Pour les femmes ménopausées, le niveau d'estradiol correspond à 50 pg / ml.

Symptômes élevés d'estradiol

L'augmentation de la valeur de l'estradiol pendant assez longtemps peut être un symptôme de maladies et d'affections graves, par exemple:

  • l'hyperthyroïdie;
  • le développement de tumeurs dans le corps;
  • formations kystiques des ovaires;
  • maladies du foie.

Parfois, un taux élevé d’hormones est observé suite à une forte réduction du poids corporel. Cette situation se retrouve chez les filles qui suivent un régime strict ou qui font un effort physique intense.

Symptômes d'estradiol élevé chez les femmes:

  • une forte augmentation du poids corporel;
  • sécrétion excessive des glandes sébacées;
  • l'apparition de l'acné;
  • transpiration, perte de cheveux;
  • gonflement déraisonnable;
  • convulsions.

Pour les hommes, l'augmentation de l'hormone E2 conduit à la calvitie, contribue à l'apparition de graisse sur le thorax, la taille, les hanches et la diminution de l'activité sexuelle.

Valeurs hormonales faibles - Signes

Le niveau réduit d'E2 peut être suspecté par les caractéristiques suivantes:

  • développement de l'ostéoporose;
  • sécheresse excessive de la peau et des cheveux, alopécie, apparition d'acné;
  • absence de menstruation ou échec de la durée du cycle menstruel;
  • l'apparition d'œdème;
  • troubles du système nerveux, troubles du sommeil, sautes d'humeur, agressivité, irritabilité;
  • réduire la taille de l'utérus, les glandes mammaires;
  • développement d'infertilité persistante.

Pour les hommes, un faible niveau d'estradiol entraîne l'apparition de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, de la prostatite chronique et de l'infertilité.

Les principales raisons d'abaisser les niveaux d'hormones sont les suivantes:

  • l'utilisation de régimes à faible teneur en glucides, le végétarisme;
  • sélection incorrecte des contraceptifs oraux;
  • troubles du système reproducteur, inflammation des ovaires, troubles endocriniens;
  • effort physique élevé.

Comment normaliser les niveaux d'estradiol chez les femmes et les hommes

Un indicateur normal d'estradiol chez l'homme est considéré comme le niveau de 16 à 72 pg / ml. Lorsque le test sanguin d’un patient révèle un écart plus ou moins important par rapport à la norme, le médecin choisira la tactique de traitement appropriée, qui dépendra des raisons de cette violation. Il est possible d’ajuster le niveau d’estradiol au moyen de médicaments hormonaux, de médicaments traditionnels et de changements de mode de vie.

Traitement médicamenteux

L'augmentation de l'estradiol chez la femme aidera les médicaments contenant de l'estradiol synthétique. Sur la base des résultats des analyses, le médecin traitant sélectionnera la concentration requise du médicament, généralement dans l'exercice de sa profession. Les médecins utilisent des médicaments tels que Proginova, Femoston, Kliogest, Divina. Ils sont prescrits comme traitement substitutif de la ménopause et comme moyen de rétablir la concentration d'hormones requise après l'oophorectomie - une opération consistant à enlever les ovaires.

À retenir! L'utilisation indépendante de médicaments hormonaux peut entraîner de graves problèmes de santé et une mauvaise santé.

Méthodes folkloriques

En plus de la médecine traditionnelle, pour augmenter le niveau d'estradiol, les méthodes de traitement populaires sont largement utilisées, telles que l'aromathérapie, la consommation d'infusions et la décoction d'herbes médicinales. Parmi eux, recevoir la décoction de sauge, feuilles de framboisier, trèfle rouge, graines de plantain et manchette a le plus fort effet.

Lors de la prise d'une variété de décoctions et de perfusions d'herbes médicinales, il convient de faire preuve de prudence, car le risque de réactions allergiques est élevé.

En outre, avec de faibles écarts du niveau d'hormone, il est efficace de procéder à l'aromathérapie avec des huiles de lavande, d'anis ou de sauge.

En outre, pour normaliser le contexte hormonal, il est nécessaire de réviser le mode de vie, c'est-à-dire d'abandonner la consommation d'alcool et de tabac, de réviser le régime afin d'augmenter la proportion d'aliments d'origine végétale riches en phytoestrogènes. En outre, il est nécessaire d'éliminer l'inactivité physique modérée, l'exercice régulier, contribuer à la normalisation des antécédents hormonaux et psycho-émotionnels.

Nous passons un test sanguin pour l'estradiol

Si l'hormone estradiol commence à être produite plus ou moins que la norme, les problèmes se posent. C'est surtout l'une des hormones sexuelles féminines les plus actives, les œstrogènes, qui a pour tâche principale de préparer le corps féminin à la conception. Sa carence conduit souvent à la stérilité, un excès - au développement d'une tumeur maligne.

Par conséquent, lorsque le médecin soupçonne que des problèmes de santé sont associés à une mauvaise production de l'hormone, écrivez toujours le sens de l'analyse. Compte tenu du fait que le niveau d'estradiol dans le corps fluctue constamment (et que son montant dépend non seulement de la phase du cycle menstruel, mais également du moment de la journée), il est très important de savoir comment se préparer pour la procédure et quand la hormone est le mieux testée pour l'analyse: la fiabilité en dépend les résultats.

Caractéristique d'hormone

L'œstradiol affecte activement la maturation du follicule et l'augmentation de la couche fonctionnelle de l'endomètre (le jour de la libération de l'œuf du follicule, l'épaisseur de la couche interne de l'utérus doit dépasser le centimètre). Il est également responsable de l'échange correct de cholestérol et du dépôt de la couche adipeuse sous-cutanée, influençant la formation d'une silhouette féminine. Grâce à lui, la peau de la femme devient lisse et soyeuse, elle stoppe la croissance des poils sur le visage, les jambes et le ventre.

Le rôle de l'hormone ne s'arrête pas là: il augmente la quantité de protéines qui lient le cuivre et le fer, retarde l'excrétion de sodium et d'eau du corps, augmente le niveau de thyroxine (hormone thyroïdienne) et affecte la coagulation du sang. Il affecte également l'échange de tissu osseux, réduit sa destruction, accélère la croissance linéaire chez les filles.

Une certaine quantité de l'hormone est présente dans le corps de l'homme et est produite dans les testicules et les glandes surrénales. Cependant, sa quantité est très faible et la tâche principale consiste à réguler l'échange de fractions de cholestérol, à favoriser la coagulation du sang et à absorber le calcium et d'autres oligo-éléments.

La préparation

Habituellement, le médecin prescrit de donner du sang pour l'estradiol avec les symptômes suivants:

  • en violation du cycle menstruel;
  • aménorrhée (absence de menstruation);
  • oligoménorrhée (la menstruation survient à des intervalles de plus de quarante jours);
  • en violation de la puberté;
  • Anovulation (un oeuf mature ne peut pas quitter l'ovaire);
  • infertilité;
  • l'ostéoporose chez les femmes est caractérisée par une maladie des os;
  • signes de féminisation dans le corps masculin.

Le moment où faire un don de sang pour l'estradiol dépend non seulement du cycle menstruel, mais également du médecin et de l'hôpital où l'analyse sera effectuée: le niveau de l'hormone dans le corps fluctue constamment et chaque clinique formule des recommandations différentes. Certains médecins recommandent de donner du sang le 4 au 6ème jour du cycle, répétez si nécessaire le 20 au 21ème jour, d’autres déclarent qu’il est possible de faire l’analyse à tout moment, l’essentiel étant d’indiquer le jour du cycle.

Pour que les résultats soient fiables, il est très important de respecter les normes de base et de préparer correctement le corps. Le sang pour la quantité d'hormone féminine dans le sang doit être donné le matin à jeun: le temps entre le dernier repas et le test doit être de huit heures, de préférence dix heures.

À partir du moment du dernier repas, avant que le sang ne soit donné, seule l'eau est autorisée à boire. Le jour de la procédure, évitez tout effort physique, restez assis dans la salle d'attente environ 10 à 20 minutes avant la procédure afin que le sang se calme et puisse se reposer.

Quelques jours avant de faire un don de sang, vous devez suivre un régime, excluant du menu les aliments gras et frits, les boissons alcoolisées. S'il s'avérait qu'il était impossible de résister à un festin avant de donner son sang, la procédure devrait être différée d'un jour ou deux. Fumer peut fausser les résultats de l'analyse, il est donc interdit de fumer une heure avant la procédure.

Si les médicaments sont pris à ce moment, ils doivent être interrompus et pour réussir l'analyse, vous devrez attendre environ dix à quinze jours. En cas de maladie infectieuse, l'analyse de l'estradiol doit être différée, car la maladie peut fausser les résultats. S'il n'est pas possible d'abandonner les médicaments, cette question devra absolument être abordée avec le médecin.

Vous ne pouvez pas donner de sang après une radiographie, un examen rectal ou une procédure iziothérapeutique. S'ils sont nommés, il est conseillé de se faire examiner dans la même clinique au même moment, alors que donner du sang devrait être la première analyse.

Les résultats

Étant donné que le niveau d'estradiol varie constamment, il sera nécessaire, lors du décodage des résultats, de prendre en compte le jour du don de sang au cours du cycle menstruel. Au niveau le plus bas, il se situe au début et au milieu de la phase folliculaire, au maximum - à la fin de ce stade, un jour avant l'ovulation.

Dans le même temps, quelques jours avant la libération de l'ovule par les ovaires augmente fortement, puis après quelques jours, il diminue rapidement, puis augmente et le neuvième jour après que l'ovulation atteigne des valeurs élevées et diminue à nouveau brusquement. Après la ménopause, la quantité d'hormone diminue jusqu'à la normale, ce qui est observé chez les hommes.

En outre, le niveau d'hormones fluctue au cours de la journée: il atteint des valeurs maximales de 15 à 18 heures, minimum, entre minuit et deux heures du matin. Ce moment doit également être pris en compte lorsqu'il sera nécessaire de donner du sang.

Le résultat du test sanguin peut généralement être découvert le lendemain. Dans certains laboratoires, les données peuvent être obtenues au bout de trois heures. Dans certains laboratoires, les mesures sont effectuées en picogrammes (pg), dans d’autres, en picololes (pmol) d’une substance par millilitre / litre de plasma.

Si le niveau de l'hormone est normal, les valeurs chez l'homme vont de 19,7 à 242 pmol / l ou de 16 à 72 pg / ml, chez l'enfant à moins de 31 pg / ml. Chez la femme, en fonction de la phase du cycle menstruel, les données seront les suivantes (il est à noter que les résultats peuvent être ajustés en laboratoire et être au-dessus ou au-dessous de ces indicateurs, il sera donc plus correct de suivre les mots du médecin):