Traitement des végétations adénoïdes 2, 3 degrés chez les enfants sans chirurgie, Komarovsky

L'adénoïdite est une pathologie des voies respiratoires supérieures chez les enfants. Ils sont un processus inflammatoire dans le nasopharynx, qui dure longtemps et s'accompagne d'une augmentation du tissu adénoïde de l'amygdale pharyngienne. Une augmentation de l'amygdale nasopharyngée et son inflammation entraînent des difficultés respiratoires nasales, des sécrétions (mucopuruleuses) du nez ou du fond de la gorge.

Les adénoïdes sont appelés tissus lymphoïdes, situés à l'arrière de la gorge. Ce tissu empêche les bactéries et les agents pathogènes infectieux de pénétrer dans le corps des enfants. Les végétations adénoïdes jouent un rôle important pour la santé de l’enfant. C'est-à-dire que si vous les retirez très tôt, l'enfant commencera à tomber malade plus souvent. Komarovsky et d’autres médecins réputés estiment qu’il est possible de traiter des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie.

Avec le développement normal du bébé, les végétations adénoïdes commencent déjà à diminuer après l’âge de sept ans, elles disparaissent presque complètement à l’âge de 14 ans. Chez certains enfants, les végétations adénoïdes grandissent et leur causent beaucoup de désagréments. Dans ce tissu, les bactéries commencent à se multiplier, de sorte que les végétations adénoïdes deviennent un foyer pour le développement de diverses maladies qui peuvent être très dangereuses pour le bébé et entraîner des complications. Si un enfant a des adénoïdes de grade 3, un traitement sans chirurgie Komarovsky et d'autres médecins ne le recommandent que dans certains cas, sinon ils sont supprimés.

Le traitement de l'adénoïdite est effectué par un médecin ORL. Pour étudier les végétations adénoïdes et établir un diagnostic, le médecin utilise un miroir spécial (rhinoscopie antérieure et postérieure) pour examiner et sonder le nasopharynx avec les doigts.

Degrés adénoïdes

Aujourd'hui, les végétations adénoïdes sont divisées en trois degrés:

  • 1 degré. Le bébé ressent un peu d'inconfort lorsqu'il respire, lorsqu'il dort la nuit. Une légère surcroissance recouvrant закры de la lumière des voies nasales.
  • 2 degrés. La nuit, le ronflement est régulier et le jour il est très difficile de respirer. Croissance plus importante, dans laquelle les voies nasales sont fermées aux 2/3.
  • 3 degrés. Les végétations adénoïdes bloquent complètement la respiration nasale et n'assurent pas la fonction immunitaire. La voix devient nasale car le bébé doit respirer par la bouche. L'amygdale ferme presque complètement ou complètement les voies nasales.

En règle générale, 1 degré passe inaperçu par les parents. Les adultes ne commencent à prêter attention que lorsque la respiration nasale est difficile ou absente. Plus tôt les parents ont remarqué des déviations, mieux ce serait. Par exemple, si des adénoïdes de grade 2 sont diagnostiqués chez des enfants, Komarovsky et d'autres médecins renommés recommandent de traiter avec des médicaments et des remèdes populaires. Si nous parlons de 3 degrés, vous aurez souvent besoin d’une opération. Par conséquent, vous devez surveiller de près l'état du bébé.

Une augmentation des végétations adénoïdes est mieux notée le plus tôt possible. Cette maladie est accompagnée par une anxiété nocturne du bébé, un ronflement, une respiration par la bouche pendant la journée, une perte auditive (l'enfant demande souvent à nouveau lors d'une conversation). Si vous remarquez cela chez votre enfant, vous devez contacter immédiatement un spécialiste ORL afin que des mesures soient prises au stade 1 de la maladie.

Causes et signes de la maladie

Une augmentation des végétations adénoïdes est une réponse du système immunitaire à un puissant irritant. Si le stimulus agit très souvent, les amygdales produisent davantage de substances qui stimulent la défense de l’organisme. C'est précisément pour cette raison que les végétations adénoïdes se développent.

Les principales causes d'inflammation des végétations adénoïdes sont les suivantes:

  • L'hérédité. Si les parents avaient un tel problème dans leur enfance, les enfants pourraient également y faire face.
  • Sinusite, asthme bronchique - maladies allergiques des voies respiratoires supérieures.
  • Rhumes fréquents.
  • Maladies infectieuses affectant la diminution de l’immunité, telles que la rougeole, la scarlatine, la rubéole et d’autres.
  • Rare aération de la pièce, air sec dans la maison pendant la période de chauffage.
  • Poussiéreuse sévère de la pièce.
  • Environnement défavorable (par exemple dans les villes industrielles).

Dormir un enfant avec la bouche ouverte est le premier symptôme des végétations adénoïdes.

Parmi les symptômes des végétations adénoïdes chez les enfants, il y a tels que:

  • Écoulement nasal séreux.
  • Sévère respiration par le nez, nez qui coule persistant.
  • L'enfant respire périodiquement ou constamment par la bouche. Au fil du temps, cela entraîne une ventilation insuffisante des poumons et une privation d'oxygène.
  • Le bébé dort bouche ouverte, sommeil agité, ronflement, reniflement. En raison du déclin de la langue, des attaques d'étouffement peuvent se produire.
  • Rhinite chronique, toux fréquente à la suite d'un écoulement de mucus du nez à l'arrière du nasopharynx.
  • Inflammation fréquente de l'audition - otite, perte auditive.
  • La voix devient nasale, perturbée par le timbre de la voix.
  • Inflammations fréquentes des sinus paranasaux - amygdalite, bronchite, sinusite, pneumonie.
  • Type de visage adénoïde - expression faciale indifférente, bouche constamment divisée.
  • Les capacités mentales de l'enfant, sa mémoire diminuent, son attention est perturbée, il apparaît fatigue, somnolence, irritabilité. L'enfant a constamment mal à la tête, il commence à mal étudier à l'école.
  • Les symptômes peuvent être l'anémie, les troubles gastro-intestinaux (constipation, diarrhée, perte d'appétit).
  • Avec adénoïdite, la température augmente, une faiblesse générale apparaît, les ganglions lymphatiques augmentent. L'adénoïdite ne peut se manifester que pendant le traitement ARVI, les adénoïdes diminuent après la guérison.

La prolifération des végétations adénoïdes peut entraîner des anomalies dans le corps:

  • Propriétés physiologiques altérées de l'oreille moyenne.
  • Rhumes fréquents.
  • L'apparition de foyers d'infection chroniques.
  • Baisse des performances.
  • Inflammation à l'oreille moyenne.
  • Inflammation des voies respiratoires.
  • Violation de l'appareil vocal.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie (Komarovsky)

Il existe 2 options de traitement pour les végétations adénoïdes chez l'enfant: l'ablation chirurgicale et la conservation. Le traitement conservateur (sans chirurgie) est le plus correct. Cependant, ce n'est pas toujours possible. Par exemple, si un enfant a des adénoïdes de troisième année, Komarovsky et d'autres spécialistes suggèrent un traitement sans chirurgie, mais il est peu probable qu'il soit efficace. D'autre part, avant d'accepter une intervention chirurgicale, vous devez essayer tous les moyens possibles.

    Traitement médicamenteux pour éliminer le mucus nasal et nasopharyngé. Après le nettoyage, vous pouvez appliquer les préparations locales.

  • Traitement au laser (réduit l'enflure du tissu lymphoïde, améliore l'immunité, réduit l'inflammation). Les médecins considèrent cette méthode sûre et très efficace. Cependant, aucune recherche à long terme dans le domaine de l'application laser n'a été menée.
  • Les remèdes homéopathiques sont le moyen le plus sûr, mais pas toujours efficace, ils sont donc souvent combinés avec un traitement traditionnel.
  • Physiothérapie - procédures UV, UHF, électrophorèse.
  • Massage du visage, du cou, exercices de respiration.
  • Très souvent, les médecins recommandent aux parents d'aller se reposer avec leurs enfants, dans le sanatorium de Crimée à Sotchi, où le climat a un effet positif sur la santé et permet de lutter contre les végétations adénoïdes.

    Un traitement chirurgical est prescrit si toutes les méthodes conservatrices ont échoué et si l’adénoïdite récidive plus de 4 fois par an. En outre, si des complications telles qu'une otite, une sinusite se développent, si le bébé retient son souffle pendant son sommeil, il souffre souvent d'infections virales respiratoires aiguës et d'autres maladies infectieuses.

    Pour supprimer ou non les végétations adénoïdes, le conseil de Komarovsky

    Les médecins pensent que la présence d'adénoïdes chez les enfants entraîne de graves complications. Une amygdale élargie, située dans le nasopharynx à la sortie de la cavité nasale, est considérée comme la cause de problèmes de santé chez l’enfant. La méthode traditionnelle de traitement des enfants consiste à éliminer les végétations adénoïdes ou adénotomiques (élimination partielle d'une amygdale pharyngienne très élargie).

    L'adénotomie est l'opération chirurgicale la plus fréquente dans la pratique de l'oto-rhino-laryngologie pédiatrique, avait-elle été proposée à l'époque de Nicholas I. Depuis, beaucoup de choses nouvelles sont apparues dans la science médicale et beaucoup ont changé. Cependant, les médecins ont encore souvent recours spécifiquement à la suppression d'une amygdale élargie.

    En quelques minutes, vous pouvez vous débarrasser du problème, l’effet observé après l’opération est rapidement observé. L'enfant rattrape rapidement ses pairs en développement, l'asymétrie du visage est lissée. Cependant, dans certains cas, les végétations adénoïdes repoussent. La question de savoir s'il faut enlever les végétations adénoïdes est une question individuelle. Dans tous les cas, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations d'un médecin ORL expérimenté, d'un pédiatre, d'un allergologue et d'un immunologiste. Il est nécessaire de trouver la cause de l'augmentation des végétations adénoïdes.

    Pour éviter une intervention chirurgicale, vous devez éliminer toutes les causes de la maladie. Les adultes doivent identifier les causes du rhume chez un enfant et les exclure. Le traitement conservateur vise à éliminer l'inflammation de la cavité nasale. La pharmacothérapie, la physiothérapie, des exercices de physiothérapie sont également prescrits pour soigner la maladie sans intervention chirurgicale. Des effets supplémentaires peuvent fournir des recettes bien connues de la médecine traditionnelle.


    S'il n'y a pas de résultat, une opération d'élimination des amygdales ne peut être évitée. L'ablation chirurgicale est réalisée à l'hôpital sous anesthésie générale (appareil endoscopique) ou locale (adénotomie). Les contre-indications au retrait sont les suivantes: développement anormal du palais mou et dur, âge inférieur à 2 ans, maladies du sang, maladies infectieuses aiguës des voies respiratoires supérieures et inférieures.

    Conseils du Dr Komarovsky avec des végétations adénoïdes chez les enfants

    Les enfants sont des créatures adorables jusqu'à ce qu'ils tombent malades. Mais ensuite, les parents commencent à paniquer et traitent leur enfant de toute urgence, en particulier les mères ont peur de la température, de la toux et du mal de gorge. Si vous écoutez les conseils donnés par le Dr Komarovsky, alors l’organisme lui-même combat les deux tiers des maladies infantiles. Par conséquent, une intervention n’est pas souhaitable. Est-ce le cas avec les végétations adénoïdes?

    Amygdales palatines

    Un mot aussi mauvais que "adénoïdes" fait très peur aux parents. En fait, ce terme s'appelle l'inflammation de l'amygdale nasopharyngée. Le plus souvent, la maladie survient chez les enfants âgés de 4 ans. Le diagnostic est posé après un examen approfondi, généralement pour confirmer que les enfants sont envoyés à l'oto-rhino-laryngologiste. Mais les symptômes de la maladie sont très caractéristiques:

    1. violation de la respiration nasale;
    2. problèmes d'audition;
    3. l'enfant est nerveux et ne dort pas assez;
    4. la bouche est constamment ouverte, car le patient ne peut absolument pas respirer par le nez.
    5. Toux Cela peut se transformer en asthme.

    C'est à cause de ces signes caractéristiques que le pédiatre de district établit souvent le diagnostic.

    Une maladie telle que les végétations adénoïdes chez les enfants est divisée en trois degrés, en fonction de l'augmentation des amygdales

    • Signes du premier degré: la respiration est un peu difficile, le bébé dort la nuit avec la bouche ouverte.
    • Symptômes du second degré: la bouche est constamment ouverte en rêve, l'enfant ronfle fortement.
    • Au troisième degré: l'adénoïde a tellement augmenté qu'il interfère avec une existence normale. Le patient ne respire que par la bouche, même pendant la journée. Cela provoque non seulement une gêne, mais également une toux.

    Facteurs indésirables précédant l'apparition d'adénoïdes chez les enfants

    Aucune maladie n'apparaît à l'improviste, chacune a ses propres origines. Dr. Komarovsky conseille de prêter attention à ces facteurs:

    1. L'hérédité. Que cela nous plaise ou non, les gènes comptent beaucoup dans notre vie. Dans la plupart des cas, l'enfant prend chez un parent en meilleure santé, à quelques exceptions près.
    2. Maladies virales et bactériennes persistantes du nasopharynx, toux fréquente. Il est important d'observer l'enfant après la coqueluche.
    3. Mauvaise nutrition. L'enfant ne doit pas trop manger, manger des bonbons ne doit pas dépasser le taux autorisé.
    4. Allergies fréquentes, faible immunité.
    5. Air trop sec et chaud dans la maison. Cela peut causer une toux persistante.

    Ce sont toutes des menaces potentielles, raison pour laquelle la prévention des végétations adénoïdes est si importante. À partir du moment où les enfants apparaissent dans la maison, il convient d'organiser la vie, le risque est alors réduit au minimum. Si l'inflammation se forme toujours, vous devez immédiatement commencer le traitement, car les complications peuvent être très graves.

    Adénoïdes: traitement chez les enfants

    Il est divisé en conservateur et opérationnel. Le Dr Komarovsky recommande vivement aux parents d’essayer d’abord toutes les options possibles pour un traitement conservateur. Et vous ne pourrez procéder à l'opération que si cela a échoué.

    Le traitement conservateur est utilisé pour les grades 1 et 2 des végétations adénoïdes. La troisième étape n'est éliminée que par une intervention chirurgicale. Bien que le Dr Komarovsky affirme que tout dépend de la structure anatomique du nasopharynx de l’enfant. Il y a des enfants avec des végétations adénoïdes 3 degrés, mais avec une respiration nasale relativement normale.

    Il y a beaucoup de méthodes conservatrices:

    • Vitamines et immunostimulants;
    • Rincer le nez avec une variété de drogues;
    • Utilisation de médicaments antiallergiques et antimicrobiens.
    • Beaucoup d'enfants, les médecins ont fortement conseillé de changer la situation. Si possible, l'enfant peut être amené tout l'été à la mer ou à la montagne. Cela soulagera non seulement les végétations adénoïdes, mais renforcera également le corps tout entier. Un tel changement climatique sur une longue période est très utile pour le corps d’un enfant.

    Lorsque le traitement local ne vous aide pas, alors vous devez penser à l'option de la chirurgie. En médecine, cela s'appelle "adénotomie". Cependant, le Dr. Komarovsky recommande de ne recourir à une telle procédure qu'en dernier recours.

    L'intervention a pour but d'éliminer l'amygdale palatine enflammée. Dans l’ensemble de la médecine, c’est l’opération la plus courte: elle ne prend que quelques minutes. Mais cela ne signifie pas que l'intervention est totalement sûre. Aucune opération ne fournit une garantie de sécurité de 100%. Il est possible de retirer les végétations adénoïdes chez les enfants sous anesthésie locale et générale.

    La période de récupération est de quelques jours. À ce stade, il n’est pas nécessaire que l’enfant saute et coure lourdement, il ne faut pas manger d’aliments durs et chauds.

    Il y a maintenant une nouvelle intervention chirurgicale pour enlever l'amygdale - cryochirurgie. Le plus souvent, il est pratiqué dans les grandes villes. Le but est de brûler le froid dans l'amygdale. Une telle intervention est prescrite pour les enfants plus âgés. En règle générale, dans 3 ans, les enfants ne sont pas encore prescrits pour une opération, ils essaient de le retarder jusqu'à au moins 4–5 ans.

    Le Dr Komarovsky recommande vivement d’organiser correctement la vie et les loisirs des enfants. Quel que soit le chirurgien, il est impossible de retirer complètement l'adénoïde. Il en restera une partie. Si vous ne changez rien, la maladie recommencera. Bientôt, l'enfant va développer un nouvel adénoïde. Par conséquent, il est important de veiller à ce que l'enfant mange correctement, ne soit pas dans la chaleur et la poussière, impliqué dans le sport. La correction du mode de vie est le traitement principal de nombreuses maladies.

    Malheureusement, une telle maladie ne concerne pas uniquement les enfants. De nombreux adultes rencontrent également des végétations adénoïdes. Bien sûr, ils tolèrent plus facilement la maladie.

    Conclusion

    Les enfants âgés de 3 à 4 ans ont tendance à être souvent malades, surtout après avoir visité le jardin d'enfants. Si les enfants souffrent souvent de toux et de maladies virales et bactériennes du nasopharynx, ils peuvent à l'avenir former des végétations adénoïdes. Le mot semble, bien sûr, effrayant. En fait, une augmentation et une inflammation des amygdales sont impliquées. Peu agréable, mais avec un traitement rapide et une correction du mode de vie de l'enfant, vous pouvez facilement éviter une intervention chirurgicale.

    La maladie est divisée en trois degrés. Le premier et le second peuvent être traités avec des médicaments. En grade 3, il vaut la peine de supprimer les végétations adénoïdes.

    Pour le traitement conservateur utilisé vitamines, immunostimulants, médicaments antiallergiques. Les antimicrobiens sont également utilisés, et le nez doit être lavé avec une variété de médicaments.

    Si un tel traitement ne donne pas de résultat, les caractéristiques anatomiques du nasopharynx sont ensuite étudiées. Lorsque la miette ne peut vraiment pas respirer par le nez ou perd l'audition, il est alors nécessaire de retirer les végétations adénoïdes. Cette opération est la plus rapide. L'anesthésie ne prend pas plus de 15 minutes. La récupération a lieu très rapidement - en quelques jours. Au début, les enfants ne devraient pas manger d'aliments durs et chauds.

    Le Dr Komarovsky attire fortement l'attention des parents sur le fait que l'amygdale n'est pas complètement retirée pendant la chirurgie. Si vous ne modifiez pas les principes de la vie quotidienne, de la nutrition, les adénoïdes de l'enfant vont bientôt se reproduire.

    Le Dr Komarovsky conseille aux parents d’être attentifs à la prévention de la maladie:

    1. Nourriture normale. Vous ne pouvez forcer personne à manger. Les aliments doivent être sains et riches en vitamines.
    2. La maison ne doit pas être sèche et chaude. Si possible, permettez-vous d'installer un humidificateur et la climatisation. Si l'air est sec, il peut provoquer une toux pouvant évoluer en asthme.
    3. Après avoir subi une maladie virale ne peut pas conduire immédiatement l'enfant à d'autres enfants. Tout d'abord, vous avez besoin d'un peu d'immunité.
    4. L'enfant devrait passer suffisamment de temps à l'air frais.
    5. Sports utiles, durcissement.

    Si vous respectez les principes de nombreuses maladies qui provoquent la toux, des problèmes de gorge, du nez, vous pouvez oublier en toute sécurité.

    Dans les cas où la santé des miettes pose problème, de nombreuses réponses peuvent être trouvées dans le livre ou sur le site Web de Komarovsky.

    Méthode non chirurgicale pour le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants selon E.O. Komarovsky

    Adénoïdes - hyperplasie du tissu glandulaire de l'amygdale pharyngée, qui survient dans 84% ​​des cas dans le contexte de récidives fréquentes de maladies respiratoires. Est-il possible de traiter des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie?

    Contenu de l'article

    Komarovsky soutient que la pathologie non infectieuse peut facilement être traitée par un traitement médicamenteux dans le cas d'un traitement rapide par un pédiatre.

    L'amygdale nasopharyngée est un composant important de l'immunité locale, qui empêche la multiplication des agents pathogènes dans les muqueuses des voies respiratoires. Le retrait de l'organe entraîne une diminution de la réactivité du corps de l'enfant, ce qui entraîne une fréquence accrue des rhumes. C'est pourquoi une adénotomie n'est prescrite aux enfants qu'aux stades 2 et 3 du développement de la pathologie ORL.

    Quels sont les adénoïdes dangereux?

    Un pédiatre praticien, l'ET Komarovsky, ne recommande catégoriquement pas une adénotomie en l'absence d'indications graves.

    Il faut comprendre que l'élimination de l'organe immunitaire entraîne inévitablement une augmentation de la charge infectieuse sur les composants restants de l'anneau pharyngien lymphoïde. Une diminution subséquente de l'immunité locale entraîne une inflammation des organes respiratoires, ce qui se traduit par l'apparition de maladies chroniques telles que l'amygdalite, la bronchite, l'asthme bronchique, etc.

    Pourquoi les enfants développent-ils des végétations adénoïdes? La cause de l'élargissement adénoïde est l'inflammation fréquente des parties supérieures des voies respiratoires supérieures - la cavité nasale, l'hypopharynx, l'oreille moyenne et les sinus paranasaux. En raison de la défaillance du système immunitaire et des attaques en cours d'agents pathogènes, le nombre d'éléments structurels dans le tissu adénoïde augmente. Cela compense la charge infectieuse subie par les amygdales palatines, tubaires et autres.

    La désintégration de l'amygdale nasopharyngée entraîne un rétrécissement du diamètre interne des canaux nasaux et des ouvertures des tubes auditifs. La violation de la ventilation de l'oreille moyenne et du nasopharynx entraîne l'apparition de symptômes pathologiques tels que:

    • perte auditive;
    • congestion nasale;
    • maux de tête récurrents;
    • retard mental;
    • récidives fréquentes d'infections.

    C'est important! Le traitement tardif des tumeurs bénignes dans la cavité nasale entraîne des modifications irréversibles du crâne facial et la violation de la morsure.

    Selon E. O. Komarovsky, un diagnostic opportun et un traitement adéquat des végétations adénoïdes peuvent éliminer les symptômes désagréables et prévenir des conséquences désastreuses. Cependant, le pédiatre avertit que l’enfermement dans un traitement conservateur et physiothérapeutique n’est possible qu’avec une hyperplasie mineure de l’organe immunitaire.

    Principes de thérapie

    Comment être traité pour les végétations adénoïdes? Les méthodes modernes de traitement de la pathologie ORL sont divisées en deux catégories - conservateur (physiothérapie, pharmacothérapie) et chirurgical (laser, scalping et élimination des ondes adéno par radio). Dans la plupart des cas, les spécialistes peuvent résoudre le problème sans recourir à une intervention chirurgicale. L'adénotomie est le traitement le plus traumatisant et le plus dangereux des amygdales hypertrophiées. Elle est donc utilisée en cas d'urgence.

    Parmi les méthodes conservatrices de traitement des végétations adénoïdes, citons:

    • pharmacothérapie;
    • physiothérapie;
    • climatothérapie;
    • thérapie au laser;
    • thérapie manuelle.

    La probabilité de succès du traitement conservateur de la pathologie ORL dépend du degré d'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée.

    E. O. Komarovsky est convaincu qu'il n'est possible de rétablir la taille physiologique normale de l'amygdale que dans le cas d'un traitement complexe de la pathologie. Si l'enfant se plaint d'une congestion nasale constante et d'un écoulement de mucus visqueux le long des parois du pharynx, il est impossible de refuser d'effectuer des procédures d'assainissement. L'irrigation de la cavité nasale contribue à restaurer la clairance mucociliaire et à débarrasser les follicules des tissus lymphoïdes des agents pathogènes et des débris tissulaires.

    Lavage nasal

    Les patients atteints du premier et du deuxième degré de développement d'adénoïdes se font souvent prescrire un lavage nasal avec des préparations anti-inflammatoires et antiseptiques. Nettoyer les voies nasales du mucus, de la plaque purulente et des débris de tissu aide à restaurer la fonction de drainage des accumulations lymphoïdes et, en conséquence, à réduire la taille de l'amygdale pharyngée.

    Le traitement par irrigation est indiqué chez les enfants souffrant de graves maladies allergiques, car il contribue à réduire la sensibilité des récepteurs à l'histamine.

    Dans le schéma de traitement des maladies ORL, on inclut le plus souvent les solutions médicamenteuses suivantes:

    Les solutions salines isotoniques et hypertoniques ont des propriétés antédémateuses et antiphlogistiques prononcées. Une diminution du niveau d'acidité dans les muqueuses du système respiratoire empêche la reproduction de microbes conditionnellement pathogènes, réduisant ainsi le risque de développement d'une inflammation septique de l'organe immunitaire. Selon les conseils de Komarovsky, après le lavage du nasopharynx, il est conseillé d’utiliser des remèdes à base de plantes nasales qui empêchent l’épithélium muqueux de se dessécher.

    Préparations nasales

    Quels médicaments peuvent traiter les adénoïdes de degré 2 chez les enfants? Le deuxième degré d'hyperplasie des amygdales est caractérisé par un chevauchement des canaux nasaux et du vomer d'environ 30 à 35%. À cet égard, l'enfant commence à se plaindre d'un malaise au niveau des sinus paranasaux et de la congestion nasale. L’obturation du gland entraîne l’accumulation de mucus dans le nasopharynx, entraînant une sensation de pression dans les sinus paranasaux.

    Pour atténuer les symptômes des végétations adénoïdes et restaurer la passabilité nasale, il est possible d'utiliser de tels moyens nasaux:

    • "Protargol" - gouttes nasales ayant des effets désinfectants et anti-inflammatoires; la solution colloïdale nettoie en douceur la muqueuse des sécrétions pathologiques, détruisant simultanément jusqu'à 86% des agents pathogènes;
    • "Nasonex" - anti-inflammatoire glucocorticoïde, éliminant les poches dans les tissus adénoïdes; inhibe la synthèse des médiateurs inflammatoires, ce qui empêche l'apparition de réactions allergiques;
    • "Avamys" - spray antiseptique fluoré et anti-œdème, possède des propriétés analgésiques et antiphlogistiques prononcées; accélère les réactions d'oxydo-réduction dans les tissus, ce qui contribue à rétablir la passabilité nasale normale;
    • "Nazol Kids" - médicament intranasal à activité adrénergique; Il a un effet vasoconstricteur et antiallergique et peut être utilisé pour traiter la rhinite chronique.

    L’abus de gouttes vasoconstricteurs nasales entraîne l’apparition de réactions indésirables - maux de tête, nausées, brûlures au niveau du nasopharynx.

    Adénoïdite

    Comment guérir l'adénoïdite chez les enfants? E. O. Komarovsky rapporte que de nombreux parents considèrent les adénoïdes et l'adénoïdite comme des concepts apparentés, bien que ce ne soit pas le cas. Adénoïdes - hypertrophie de l'organe immunitaire et adénoïdite - son inflammation. Dans le cas du développement de processus purulents ou catarrhals, le traitement devrait être accompagné de médicaments non seulement symptomatiques, mais également d'action pathogénétique. En d'autres termes, l'inflammation peut être éliminée avec l'utilisation de médicaments visant à éradiquer les agents pathogènes responsables de réactions pathologiques.

    Éliminer l'adénoïdite permet de recevoir les moyens de pharmacothérapie suivants:

    • antibiotiques - Amoxiclav, Zinacef, Flemoxin Soluteb;
    • Antiviraux - Anaferon, Rimantadine, Orvirem;
    • médicaments anti-inflammatoires - nimésulide, ibuprofène, nise;
    • médicaments immunostimulants - "IRS-19", "Ribomunil", "Immunal";
    • médicaments réparateurs - “Elbona”, “Bepanten”, “Moreal Plus”.

    C'est important! Les immunostimulants ne doivent pas être utilisés chez les patients de moins de 3 ans car ils pourraient nuire à la réactivité immunologique du corps de l’enfant.

    Les préparations pour le traitement des maladies infectieuses ne doivent être sélectionnées que par le médecin traitant. Lors du choix des médicaments, le pédiatre est guidé par les résultats des analyses microbiologiques et virologiques.

    Adénoïdes - supprimer ou pas?

    Comment traiter les végétations adénoïdes 3 degrés sans chirurgie? Komarovsky est un adversaire de la chirurgie sans raison apparente. Mais si les tissus hyperplastifiés chevauchent le vomer et les choans de plus de 90%, il ne sera pas possible de se passer de l’adénotomie. L'exérèse par laser et par ondes radio de la végétation adénoïde est la méthode de traitement chirurgical de la pathologie la moins traumatisante.

    Il est possible d'empêcher l'opération uniquement avec le passage rapide d'un traitement médicamenteux et physiothérapeutique. Les procédures physiothérapeutiques les plus efficaces et les plus sûres sont les suivantes:

    • thérapie magnétique;
    • UHF-thérapie;
    • la cryothérapie;
    • thérapie au laser;
    • électrophorèse;
    • luminothérapie (UFO, KUF).

    En outre, dans le cadre d'un traitement complexe, il est conseillé d'utiliser l'inhalation avec un nébuliseur. Des médicaments anti-œdèmes, cicatrisants, désinfectants et vasoconstricteurs peuvent être utilisés pour les procédures. Il faut comprendre que l'inhalation a un effet indirect sur l'amygdale pharyngée, c'est-à-dire qu'elle normalise sa fonction de drainage, mais ne contribue pas à la réduction de sa taille.

    Remèdes populaires

    Est-il possible d'utiliser des remèdes populaires dans le traitement des végétations adénoïdes? Avant de recourir à des thérapies alternatives, vous devriez consulter votre médecin. En raison du degré élevé de sensibilisation du corps de l'enfant, les remèdes à base de plantes peuvent provoquer des réactions allergiques et provoquer des complications.

    Éliminer l'inflammation et restaurer la fonction de l'amygdale pharyngée en utilisant des remèdes à base de plantes. Pour le lavage de la cavité nasale, on utilise le plus souvent des décoctions à base de pied de pied, de camomille médicinale, de thym, de millepertuis, de calendula, etc. Pour assouplir la membrane muqueuse et éliminer les irritations, vous pouvez utiliser du jus d'aloès, qui doit être instillé dans le nez, 2 à 3 gouttes pas plus de 3 fois par jour.

    Avec les remèdes allopathiques et folkloriques, il est recommandé d'utiliser l'homéopathie. De nombreux médicaments homéopathiques stimulent l'activité immunitaire de l'amygdale pharyngée et accélèrent les processus de régénération de la membrane muqueuse, rétablissant ainsi le fonctionnement de l'épithélium ciliaire. Parmi les médicaments efficaces figurent Edas Holding, Euphorbium Compositum, Iov-Malysh, etc.

    Adénoïdes

    Sans nez, une personne - Dieu sait quoi: un oiseau n'est pas un oiseau, pas un citoyen

    citoyen, prenez-le et jetez-le par la fenêtre!

    Les amygdales palatines ne sont pas la seule formation pharyngée lymphoïde. Il y a une autre amygdale, qui s'appelle le pharyngé. Le voir lors de l'examen de la cavité buccale est impossible, mais il est facile d'imaginer où il se trouve. Encore une fois, en regardant dans la bouche, on peut voir le mur arrière du pharynx qui se lève le long de celui-ci, il est facile d’atteindre l’arcade du nasopharynx. C'est là que se trouve l'amygdale pharyngée.

    L'amygdale pharyngée, déjà claire, est également constituée de tissu lymphoïde. L'amygdale pharyngée peut grossir et on parle alors d'hypertrophie de l'amygdale pharyngée.

    Une augmentation de la taille de l'amygdale pharyngée s'appelle l'élargissement adénoïde, ou simplement l'adénoïde. Connaissant les bases de la terminologie médicale, il est facile de conclure que les médecins appellent l'inflammation de l'adénoïde des amygdales pharyngiennes.

    Les maladies des amygdales sont assez évidentes. Les processus inflammatoires (maux de gorge, amygdalite aiguë et chronique) sont facilement détectables dès l'examen de la cavité buccale. Avec les amygdales pharyngiennes, la situation est différente. Après tout, ce n’est pas facile à regarder - seul un médecin (oto-rhino-laryngologiste) peut le faire à l’aide d’un miroir spécial: un petit miroir rond doté d’un long manche est inséré au fond de la bouche, jusqu’au mur pharyngien postérieur, et dans le miroir, vous pouvez voir l’amygdale pharyngée. Cette manipulation n’est théoriquement simple que dans la mesure où «coller» le miroir provoque souvent de «mauvaises» réactions sous la forme de désirs de vomissements, etc.

    Dans le même temps, un diagnostic spécifique - "adénoïdes" - peut être posé sans examens désagréables. Les symptômes accompagnant l'apparition des végétations adénoïdes sont très caractéristiques et sont principalement causés par le lieu où se trouve l'amygdale pharyngée. C’est là que se trouvent, dans la région du nasopharynx, d’une part, les orifices des tubes auditifs reliant le nasopharynx à la cavité de l’oreille moyenne et, d’autre part, que les voies nasales s’y terminent.

    L'augmentation de la taille de l'amygdale pharyngée, tenant compte des caractéristiques anatomiques décrites, forme deux symptômes principaux indiquant la présence d'adénoïdes, de troubles de la respiration nasale et d'une déficience auditive.

    Il est facile de supposer que la gravité de ces symptômes sera largement déterminée par le degré d'augmentation de l'amygdale pharyngienne (les oto-rhino-laryngologistes distinguent les adénoïdes I, II et III degrés).

    La conséquence principale, la plus importante et la plus dangereuse des végétations adénoïdes est une violation permanente de la respiration nasale. Un obstacle perceptible au passage du flux d’air conduit à la respiration par la bouche et, par conséquent, le nez ne peut remplir ses fonctions, qui sont elles aussi très importantes. La conséquence est évidente - l'air non traité pénètre dans les voies respiratoires - ni purifié, ni réchauffé, ni humidifié. Et cela augmente considérablement le risque d'inflammation dans le pharynx, le larynx, la trachée, les bronches et les poumons (amygdalite, laryngite, trachéite, bronchite, pneumonie).

    La respiration nasale constamment obstruée se reflète dans le travail du nez lui-même: congestion, gonflement des voies nasales muqueuses, écoulement nasal persistant, sinusite fréquente, changements de la voix: il devient nasal. La violation de la perméabilité des trompes auditives entraîne à son tour une déficience auditive, une otite fréquente.

    Les enfants dorment bouche ouverte, ronflent, se plaignent de maux de tête et souffrent souvent d'infections virales des voies respiratoires.

    L’apparence d’un enfant atteint de végétations adénoïdes est déprimante: bouche ouverte en permanence, morve épaisse, irritation sous le nez, mouchoirs dans toutes les poches. Les médecins ont même proposé un terme spécial: «visage adénoïde».

    Les végétations adénoïdes constituent donc une nuisance sérieuse, principalement infantile: l’amygdale pharyngée atteint sa taille maximale entre 4 et 7 ans. À la puberté, la taille du tissu lymphoïde est considérablement réduite, mais il est déjà possible de «gagner» un très grand nombre de lésions graves - des oreilles, du nez et des poumons. Ainsi, la tactique de l'attentisme - disons, nous allons tolérer les années à 14, et ensuite vous voyez, et ça va résoudre - est définitivement fausse. Il est nécessaire d'agir, en tenant compte en particulier du fait que la disparition ou la réduction des végétations adénoïdes à l'adolescence est un processus théorique. Dans la pratique, il existe des cas où les végétations adénoïdes doivent être traitées dans 40 ans.

    Quels facteurs contribuent à l'apparition des végétations adénoïdes?

    • Hérédité - du moins, si les parents souffrent de végétations adénoïdes, l’enfant d’un degré ou d’un autre sera également confronté à ce problème.
    • Maladies inflammatoires du nez, de la gorge, du pharynx et d'infections virales respiratoires, de la rougeole, de la coqueluche, de la scarlatine, des maux de gorge, etc.
    • Troubles de l'alimentation - en particulier la suralimentation et l'excès de sucreries.
    • Tendance aux réactions allergiques, insuffisance immunitaire acquise congénitale et acquise.
    • Les violations des propriétés optimales de l'air respiré par l'enfant sont très chaudes, très sèches, beaucoup de poussière, un mélange de substances nocives (conditions environnementales, excès de produits chimiques ménagers).

    Ainsi, les actions des parents visant à prévenir les végétations adénoïdes sont réduites à la correction et, mieux encore, à l’organisation initiale du mode de vie qui contribue au fonctionnement normal du système immunitaire - se nourrissant de l’appétit, de l’exercice, du durcissement, limitant le contact avec les poussières et les produits chimiques ménagers, optimisant la protection physique. propriétés de l'air inhalé.

    Mais s'il y a des végétations adénoïdes, il est nécessaire de les traiter - les conséquences sont trop dangereuses et imprévisibles, sinon gênées. En même temps, l’essentiel est de corriger le mode de vie et ensuite seulement les mesures thérapeutiques.

    Toutes les méthodes de traitement des végétations adénoïdes sont divisées en conservateur (il y en a beaucoup) et opérationnel (il en est un). Les méthodes conservatrices aident souvent, et la fréquence des effets positifs est directement liée au degré d'adénoïdes, ce qui est cependant assez évident: plus l'amygdale pharyngienne est petite, plus il est facile d'obtenir l'effet sans l'aide d'une opération.

    Le choix des méthodes conservatrices est excellent. Ceci inclut des agents fortifiants (vitamines, immunostimulants), le lavage du nez avec des solutions spéciales et l’instillation d’une grande variété d’agents aux propriétés anti-inflammatoires, antiallergiques et antimicrobiennes.

    Si les méthodes conservatrices ne vous aident pas - une question à propos de l'opération est à l'ordre du jour. L'opération d'enlèvement des végétations adénoïdes s'appelle "adénotomie". En passant, et ceci est fondamentalement important, les indications de l'adénotomie ne sont pas déterminées par la taille des excroissances adénoïdes, mais par les symptômes spécifiques. En fin de compte, en raison des caractéristiques anatomiques spécifiques d'un enfant donné, il arrive également que des végétations adénoïdes de grade III interfèrent seulement modérément avec la respiration nasale et que ces dernières entraînent une diminution significative de l'audition.

    Ce que vous devez savoir sur l'adénotomie.

    L’essence de l’opération consiste à enlever l’amygdale pharyngienne élargie.

    L'intervention est possible sous anesthésie locale et générale.

    L’opération est l’une des plus courtes en durée - une ou deux minutes, et le processus de «coupure» prend plusieurs secondes. Un couteau en forme d'anneau spécial (adénotomie) est inséré dans la région du nasopharynx, pressé contre celle-ci et, à ce moment, le tissu adénoïde pénètre dans l'anneau adénotome. Un mouvement de la main - et les végétations adénoïdes enlevées.

    La simplicité de l'opération ne constitue pas une preuve de la sécurité de l'opération. L'anesthésie, les saignements et les dommages au ciel peuvent entraîner des complications. Mais tout cela n'arrive pas souvent.

    L'adénotomie n'est pas une chirurgie d'urgence. Il est souhaitable de s'y préparer, de subir un examen normal, etc. L'opération pendant les épidémies de grippe, après les maladies infectieuses aiguës, est indésirable.

    La période de récupération après l'opération est rapide, eh bien, sauf peut-être un ou deux jours, il est conseillé de ne pas trop "rouler" et de ne pas manger dur et chaud.

    J'attire l'attention sur le fait que, quelles que soient les qualifications du chirurgien, il est absolument impossible de retirer l'amygdale pharyngée - au moins, il restera quelque chose. Et il y a toujours la possibilité que des végétations adénoïdes apparaissent (se développent) à nouveau.

    La réapparition des végétations adénoïdes est une cause de réflexion parentale sérieuse. Et ce n’est pas le fait qu’un «mauvais docteur» a été «attrapé». Et que tous les médecins, pris ensemble, n’aideront pas si l’enfant est entouré de poussière, d’air sec et chaud, s’il est nourri avec persuasion, si la télévision est plus importante que la marche, s’il n’ya pas d’activité physique, si. S'il est plus facile pour maman et papa d'emmener l'enfant chez un oto-rhino-laryngologiste, de se séparer de son tapis préféré, d'organiser un durcissement, de faire du sport, d'un séjour suffisant à l'air frais.

    Adénoïdes 2 degrés dans le traitement de l'enfant médecin Komarovsky

    Adénoïdes 1, 2 et 3 degrés. Causes, symptômes, approches thérapeutiques

    Adénoïdes - une pathologie des voies respiratoires supérieures, caractérisée par une prolifération excessive de l'amygdale pharyngienne, située à l'arrière du nasopharynx, dans son endroit le plus étroit. Les enfants les plus touchés sont ceux âgés de 3 à 10 ans. Avec l’âge, les amygdales pharyngiennes s’atrophient, mais on observe parfois des végétations adénoïdes chez les adolescents et même chez les adultes.

    Les principales causes des végétations adénoïdes peuvent être des processus inflammatoires résultant d'affections respiratoires aiguës et chroniques.

    L'amygdale pharyngée, qui est une grande accumulation de tissu lymphoïde, remplit la fonction de défense immunitaire de l'organisme. Elle se tient dans la barrière du passage de l'air inhalé et la première à subir le choc des bactéries et des virus. Toute infection entraîne une augmentation de la taille de l'amygdale pharyngée, qui commence à produire activement des cellules immunitaires et des anticorps.

    Si la maladie ne se déclenche pas et que l'amygdale se remet, elle reprend sa taille normale. En cas d'inflammation chronique, le tissu affecté commence à changer dans le sens de la croissance. Une amygdale pharyngienne élargie bloque les voies nasales, ce qui entraîne des difficultés respiratoires.

    Les principales causes des végétations adénoïdes peuvent être des processus inflammatoires dus à des maladies respiratoires aiguës et chroniques, ainsi qu’à un certain nombre de maladies infectieuses telles que la diphtérie, la rougeole, la scarlatine et la grippe. La prédisposition héréditaire est un facteur important.

    Le degré d'augmentation des végétations adénoïdes

    En oto-rhino-laryngologie moderne, il est de coutume de distinguer trois degrés d'élargissement adénoïde.

    En oto-rhino-laryngologie moderne, il est habituel de distinguer trois degrés d'augmentation d'adénoïdes:

    C'est le plus facile. Les amygdales pharyngiennes légèrement élargies ne couvrent que la partie supérieure du vomer, le septum qui divise le nez en deux parties. Dans la végétation adénoïde du 1 er degré, les symptômes clairement exprimés sont pratiquement absents; il est donc très difficile de diagnostiquer la maladie à ce stade. Malheureusement, les parents ne font souvent attention aux déviations chez un enfant qu'au stade 2-3, lorsque les symptômes se manifestent.

    Avec 1 degré d'augmentation des végétations adénoïdes, aucun écart notable par rapport à la norme n'est observé pendant la journée. L'enfant éprouve un léger inconfort lorsqu'il ne respire que la nuit, pendant son sommeil. Un séjour prolongé du corps en position horizontale entraîne un gonflement des tissus nasaux, ce qui rend la respiration difficile, ce qui provoque un ronflement et parfois même un ronflement.

    Lors de la détection des végétations adénoïdes du 1 er degré, un traitement conservateur est généralement appliqué: instillation nasale d'antimicrobiens et de substances vasoconstrictives, prise de vitamines, d'immunostimulants et de préparations de calcium.

    Nous vous conseillons de regarder une vidéo du Dr. Komarovsky sur la maladie adénoïde

    Il est diagnostiqué lorsque les amygdales pharyngiennes élargies recouvrent les deux tiers du vomer. Cette phase est caractérisée par une obstruction de la respiration nasale, non seulement la nuit, mais également le jour, ce qui oblige l'enfant à respirer par la bouche, jour et nuit. Les ronflements nocturnes deviennent presque réguliers, alors que dans certains cas, ils peuvent être accompagnés de brefs arrêts de respiration.

    En raison de la mauvaise qualité du sommeil et de l'apport insuffisant d'oxygène au cerveau, l'enfant devient irritable ou, au contraire, lent et léthargique, se plaint souvent de maux de tête et, avec le temps, un retard notable dans son développement mental et physique. L'enfant a un trouble de la parole (il commence à avoir des crises nasales, c'est-à-dire à parler "dans le nez") et à l'audition. Une irritation constante par les amygdales dilatées des zones réflexes situées dans le nez peut entraîner des modifications négatives des systèmes et des organes qui, semble-t-il, ne sont pas directement liés au nasopharynx, par exemple l’incontinence urinaire.

    L'étape 2 est caractérisée par des difficultés respiratoires nasales, non seulement la nuit, mais le jour.

    Le choix de l’approche pour le traitement des végétations adénoïdes s’effectue en fonction de la taille de leur croissance et des perturbations qu’elles entraînent pour le corps. Dans de nombreux cas, lors du diagnostic des végétations adénoïdes à 2 degrés, des méthodes de traitement conservateur sont prescrites (instillation de médicaments antimicrobiens et vasoconstricteurs, enrichissement en vitamines, physiothérapie). Si ces méthodes n'ont pas donné de résultats positifs notables, le patient est recommandé de subir une intervention chirurgicale.

    Le plus dangereux. Le tissu d'amande se développe tellement qu'il ferme complètement ou presque complètement l'ouverture. La respiration nasale devient presque impossible. Les muqueuses du nez gonflent, perturbent la sortie du mucus des sinus paranasaux.

    Avec grade 3, la respiration nasale devient presque impossible. Les muqueuses du nez gonflent, perturbent la sortie du mucus des sinus paranasaux.

    Pour la végétation adénoïde de degré 3, tous les symptômes de degré 2 sont caractéristiques, mais sous une forme encore plus grave. Avec un long processus, l'enfant peut changer le squelette maxillo-facial: la mâchoire inférieure, constamment affaissée en raison d'une bouche ouverte, devient plus étroite et plus longue, la morsure est cassée.

    Des modifications des os du visage du crâne entraînent une diminution de la mobilité du voile du palais et, par conséquent, les sons prononcés deviennent incompréhensibles pour les autres. Des troubles de l'audition et de la prononciation au stade de la formation de la parole, associés à la négligence, à la distraction et au manque de mémoire, conséquences également des végétations adénoïdes, auront des effets néfastes dans un avenir très proche, lorsque l'enfant commencera à aller à l'école.

    Des végétations extrêmement grosses bloquent non seulement les voies nasales, mais également la bouche pharyngée des tubes auditifs, ce qui réduit considérablement l'audition de l'enfant et provoque une otite chronique. Une respiration constante par la bouche peut causer une amygdalite chronique, une laryngite, une bronchite, une pneumonie. Dans une large mesure, cela est facilité par le fait que les végétations adénoïdes ne remplissent plus leur fonction immunitaire. Les maladies respiratoires fréquentes peuvent être un déclencheur du développement de l'asthme bronchique.

    Pour le traitement des végétations adénoïdes, 3 degrés ne montre qu'une intervention chirurgicale. Cependant, afin d'éviter diverses complications postopératoires, il est nécessaire d'arrêter le processus inflammatoire avant de commencer un traitement chirurgical.

    Diagnostic de la maladie

    Lors de l'examen habituel de la gorge, les végétations adénoïdes ne sont pas visibles car le voile du palais les ferme. C'est donc précisément la connaissance des principaux symptômes qui permet aux parents de suspecter l'enfant d'une végétation adénoïde et de rechercher rapidement l'aide d'un oto-rhino-laryngologiste.

    Lors de l'examen habituel de la gorge, les végétations adénoïdes ne sont pas visibles car le voile du palais les ferme. C'est donc précisément la connaissance des principaux symptômes qui permet aux parents de suspecter l'enfant d'une végétation adénoïde et de rechercher rapidement l'aide d'un oto-rhino-laryngologiste. Pour un diagnostic détaillé de la maladie à l'aide de techniques spéciales et de méthodes de recherche supplémentaires:

    Adénoïdes chez les enfants 2, 3 degrés: photo, traitement, conseil Komarovsky

    Les adénoïdes sont un phénomène fréquent associé à une augmentation du tissu lymphoïde, situé dans la région de l'amygdale du rhinopharynx.

    Ce sont les parties du corps les plus utiles qui stimulent la production d'immunoglobuline, responsable du rejet des infections et des facteurs nocifs par le corps.

    Dans le cas où votre bébé est souvent malade et sujet aux allergies, les végétations adénoïdes commencent à se développer rapidement. Les statistiques ont montré que les enfants commencent à tomber malade, généralement entre 2 et 8 ans. Cependant, la pratique a prouvé qu'il y avait des patients âgés de 14 ans.

    Si le bébé a du mal à respirer et qu'il a du mal à respirer avec l'aide du nez, il est nécessaire de contacter immédiatement le médecin traitant - LOR - pour obtenir de l'aide.

    Les symptômes de la maladie sont difficiles à surestimer et à ne pas remarquer: l'enfant dort souvent avec la bouche ouverte, sans dormir suffisamment et le matin, il est apathique et a l'air morose. La maladie affecte la mémoire, qui est affaiblie. Ce facteur, à son tour, affecte les performances scolaires de l'enfant.

    Symptômes d'adénoïdes chez les enfants

    La maladie ne gêne pratiquement pas le petit patient, progressant imperceptiblement et lentement. Les végétations adénoïdes se manifestent souvent lorsque votre bébé attrape souvent un rhume. Il existe une hyperémie des tissus mous - arcs palatins, palais mou, ainsi que la muqueuse nasale.

    En conséquence, la rhinite commence à se développer. et aussi une toux qui se développe en pathologie en raison du ruissellement systématique de mucus. Tous ces symptômes sont accompagnés d'une inflammation aiguë des organes de l'audition. Par conséquent, dans certains cas, le bébé souffre d'otite aiguë, de perte auditive et d'autres maladies. Mais ce n'est pas toute la liste des problèmes qui touchent le bébé - les tubes auditifs se chevauchent avec des végétations adénoïdes, qui ajoutent en taille.

    Les symptômes courants d'adénoïdes chez les enfants peuvent également être attribués au fait que, dans le contexte de la maladie, la voix acquiert un soupçon nasal. La phonation est perturbée lorsque les végétations adénoïdes atteignent des tailles limites.

    Un symptôme évident des végétations adénoïdes chez les enfants est une inflammation des sinus du nez, donc, une angine de poitrine, une bronchite. la pneumonie et la sinusite sont des invités fréquents. Le bébé acquiert une expression faciale «adénoïde» qui devient indifférente. Si la maladie est de nature pathologique et prend beaucoup de temps, la mâchoire devient allongée et étroite.

    De plus, la morsure est cassée. Une respiration systématique par la bouche conduit à ce que la ventilation des poumons est inadéquate, ce qui provoque une privation d'oxygène et entraîne une hypoxie cérébrale. La fatigue immotivée de l'enfant, ainsi que son irritabilité et sa somnolence.

    La formation mammaire est altérée - l’émergence d’une «poitrine de poulet» est inévitable. Tous ces symptômes sont accompagnés d'une violation du tractus gastro-intestinal, ainsi que d'une perte d'appétit, de diarrhée ou de constipation.

    Symptômes d'adénoïdes chez les enfants:


    • le bébé respire par la bouche toujours ouverte;
    • la présence d'un rhume n'est pas observée, mais la respiration est difficile;
    • nez qui coule, qui se développe en chronique (voir une amygdalite chronique), et est par conséquent difficile à traiter.

    Adénoïdes chez les enfants 1, 2, 3 degrés

    Complications émergentes

    Lorsque la maladie est en cours d'exécution, les végétations adénoïdes peuvent bloquer toute l'ouverture du tube auditif. C'est elle qui relie l'oreille moyenne au nasopharynx. Lorsque la maladie cesse de devenir pathologique, l’enfant a une perte auditive importante et le rhume est aggravé par l’apparition d’une otite (voir comment traiter une otite).

    En raison de l'évolution rapide de la maladie, l'enfant est forcé de respirer avec l'aide de la bouche et la structure du crâne change.

    Diagnostics

    Les végétations adénoïdes, qui compliquent la vie d’un petit homme, peuvent être observées en laissant tomber un petit miroir dans la bouche du bébé, muni d’une poignée. Une méthode aussi extraordinaire fournira l’occasion d’envisager pleinement le nasopharynx.

    Le médecin peut sentir les végétations adénoïdes avec les doigts. Toutefois, afin de clarifier le diagnostic, des méthodes plus intelligentes d’identification du problème sont souvent utilisées.

    Si l'enfant est très petit, le médecin pourra alors envisager l'éducation à l'aide d'une méthode unique - l'endoscopie - qui consiste à insérer une sonde par la bouche équipée d'un fil souple. Ainsi, un spécialiste pourra pleinement prendre en compte les adénoïdes sur le tableau de bord.

    Vidéo connexe: à quel âge faut-il enlever les végétations végétales - Docteur Komarovsky

    Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants


    Il y a relativement longtemps, le traitement de l'adénoïde chez l'enfant par l'intervention chirurgicale - l'adénotomie, qui jouit maintenant d'une popularité particulière, a commencé à être utilisé. La difficulté de réalisation réside dans le fait qu'après l'opération, l'immunité de l'enfant diminue et la propension à l'apparition de rhumes augmente (voir Symptômes du VRAI).

    De plus, l'enfant est susceptible de souffrir d'asthme bronchique. Parallèlement à ces problèmes, la situation est encore aggravée par le fait que les végétations adénoïdes peuvent à nouveau se développer.

    Le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants doit avoir lieu sous la surveillance de votre médecin traitant. Souvent, le traitement des végétations adénoïdes présentant une inflammation pathologique prend un peu plus de 7 mois, voire plus dans certains cas. Prenez note du fait que pour éliminer les végétations adénoïdes, ne peut être résolu que par le médecin traitant. Le médecin se penche vers l'utilisation de l'adénotomie dans les cas où l'enfant commence à développer rapidement une otite et où il devient difficile de respirer par le nez.

    Pour le traitement des maladies insidieuses, les pédiatres utilisent activement des anti-inflammatoires, des solutions salées et des décoctions médicinales à base de plantes. Dans ce cas, l'interruption d'une série de rhumes, qui constituent le «milieu nutritif» pour les végétations adénoïdes, est un facteur très important. C’est pourquoi il est très important d’endurcir un enfant moins susceptible de contracter un rhume ou une infection respiratoire aiguë.

    Les méthodes non pharmacologiques peuvent inclure la correction du déficit immunitaire, ce qui entraîne l'apparition d'adénoïdes. Une efficacité accrue par rapport à d'autres méthodes similaires a valu à la balnéothérapie. Les trois premiers sont complétés par la médecine homéopathique, ainsi que par la phytothérapie.

    Nous nous concentrons sur le fait que chacune des méthodes énumérées n’est efficace que si les principes de base du traitement sont observés. Le traitement, qui est prescrit par des professionnels, devrait être long. Il est nécessaire d’observer une approche individuelle à laquelle chaque médecin s’incline pour résoudre un problème.

    Vidéos connexes: Adénotomie endoscopique:

    Traitement adénoïde au laser

    Le traitement au laser a longtemps été utilisé. Pendant le traitement, le faisceau affecte les vaisseaux sanguins, tandis que l’immunité est restaurée, que le gonflement diminue et que la respiration s’améliore progressivement, car l’air pénètre facilement dans le corps.

    Ce traitement se déroule en plusieurs étapes, au cours desquelles le médecin tente de supprimer l’inflammation résultante. Au cours du traitement, les cellules immunitaires sont réhabilitées et le métabolisme est accéléré. La deuxième phase concerne la prévention de l'inflammation du nasopharynx.

    L'inconvénient de l'utilisation de la thérapie au laser est qu'elle ne peut que faciliter l'évolution de la maladie. Cependant, il n'est pas capable d'éliminer les végétations adénoïdes. En règle générale, les médecins prescrivent un traitement au laser 5 fois par an.

    Homéopathie

    Les médecins prescrivent des gouttes pour les enfants, capables d'un ordre de réduire les vaisseaux. Dans certains cas, les parents s'égouttent trop, à cause de la respiration et de la somnolence.

    Il est préférable de préférer le protargolom, qui peut être acheté à la pharmacie. Cependant, avant de l'utiliser, il est nécessaire de bien se rincer le nez, puis de placer le bébé sur le dos. En aucun cas, il ne faut retarder le traitement pour que la maladie ne se propage pas au stade chronique.


    Le mycète des ongles craint le feu! Si dans l'eau froide.


    La varicosité disparaît en quelques jours! Vous devez juste vous frotter les pieds une fois par jour.

    Lecture recommandée: http://mymedicalportal.net

    Adénoïdes de Komarovsky

    La plupart des parents ont entendu le mot "adénoïdes" à plusieurs reprises. Cependant, peu de gens comprennent ce que c'est. Certains les considèrent même comme un organe du corps humain. En partie, ils ont raison. Que sont les végétations adénoïdes et comment les gérer?

    Que sont les végétations adénoïdes et dois-je les supprimer?

    En fait, le terme "adénoïdes" cache l'inflammation du tissu lymphatique de l'amygdale pharyngienne. Le résultat de ce processus est sa croissance. En gros, les végétations adénoïdes sont une pathologie.

    Les amygdales jouent un rôle important dans le corps. Si vous n'entrez pas dans les détails, vous pouvez les considérer comme des organes du système immunitaire. Chez l’enfant, l’amygdale joue le rôle d’une sorte de filtre qui empêche l’entrée d’agents pathogènes dans l’organisme en pleine croissance, qui n’est pas encore complètement renforcé. Mais si l’adénoïdite a commencé (comme ce processus inflammatoire est appelé scientifiquement), l’amygdale elle-même devient une source d’infection.

    Dans le développement normal, le tissu adénoïde se forme chez le bébé à l'âge de 3 ans à compter de la naissance et jusqu'à l'âge de 7 ans, il exerce activement ses fonctions de protection. Ensuite, il commence à diminuer et à environ 14 ans, il devient presque imperceptible. Cependant, contrairement à la croyance populaire, ne disparaît pas complètement.

    Si quelque chose s'est mal passé dans le corps et que le tissu adénoïde est enflammé, cela peut causer à l'enfant et à ses parents de nombreuses minutes désagréables. Quelque chose de similaire ne se produit, en règle générale, que dans une certaine période d'âge. Le pédiatre et présentateur de télévision à temps partiel bien connu, Eugène Olegovitch Komarovsky, estime à juste titre que, dans ce cas, les enfants de 4 à 7 ans se trouvent dans la zone à risque. Dans de rares cas, les végétations adénoïdes peuvent devenir enflammées chez les enfants plus âgés.

    Quels sont les adénoïdes dangereux?

    Comme mentionné ci-dessus, la fonction principale du tissu adénoïde est de protéger le corps. Si elle-même est atteinte, le processus inflammatoire se propage nécessairement à d'autres parties du nasopharynx.

    C'est pourquoi les parents d'enfants souffrant d'adénoïdes sont obligés de traiter constamment leur progéniture pour diverses maladies. Tout d’abord, il s’agit de rhinite, bronchite, otite, sinusite. De plus, dans les cas avancés, les végétations adénoïdes peuvent déclencher l'asthme.

    Pour éviter cela, le Dr Komarovsky recommande à tous les parents de surveiller étroitement leur enfant et, au moment de l'apparition des premiers symptômes caractéristiques des végétations adénoïdes, de consulter un spécialiste. Ces caractéristiques incluent le médecin:
    • le ronflement;
    • dormez la bouche ouverte;
    • difficulté à respirer par le nez;
    • maux de tête réguliers.

    Si l'enfant a commencé à parler "dans le nez", cela peut également être dû à une inflammation des végétations adénoïdes. Dans les cas avancés, on peut également observer un écoulement purulent du pharynx ou du nez, ainsi que la détérioration de l’ouïe du bébé.

    Dans son livre intitulé Adenoids, Komarovsky décrit en détail les causes de cette maladie. Il considère que les principaux sont:
    • maladies respiratoires régulières à long terme;
    • immunité affaiblie;
    • l'hérédité;
    • les allergies;
    • régime alimentaire inapproprié (excès de poids, trop manger, un grand nombre de sucreries dans le régime);
    • climat intérieur défavorable (air trop sec et trop chaud, beaucoup de poussière).

    Traitement des végétations adénoïdes, le conseil Komarovsky

    Comme mentionné ci-dessus, au premier soupçon d'inflammation des amygdales (adénoïdes), Komarovsky recommande de contacter un spécialiste. Seul un médecin pourra établir un diagnostic précis et prescrire le traitement approprié. Dans ce cas, il est préférable de s’assurer immédiatement, car les cas négligés d’adénoïdes peuvent avoir des conséquences graves.

    La méthode de traitement des végétations adénoïdes dépend du degré de «négligence» de la maladie: conservateur ou chirurgical.
    Si la maladie commence tout juste à se développer, le médecin peut vous prescrire divers complexes de vitamines et certains médicaments qui stimulent le système immunitaire. Dans des cas plus complexes, il peut être nécessaire de prendre des antibiotiques ou des antihistaminiques. Souvent, des procédures parallèles sont assignées au lavage de la cavité nasale, ainsi que des gouttes pour une instillation dans le nez.

    Dans des cas plus complexes, une opération pour enlever les végétations adénoïdes peut être prescrite. Le docteur Komarovsky n’approuve pas un tel traitement, mais il ne lui conseille pas non plus de refuser. À son avis, dans ce cas, il vaut mieux s'appuyer sur l'opinion du médecin qui supervise un patient particulier, et non sur des conseils généraux, entendus à la télévision ou lus sur Internet. Cependant, Komarovsky ne recommande pas de pratiquer une intervention chirurgicale immédiatement après un rhume (infection virale respiratoire aiguë, infections respiratoires aiguës, infections respiratoires aiguës, etc.), une otite moyenne ou lors de périodes de situation épidémiologique difficile. Il est préférable de laisser le corps de l'enfant se reposer et de devenir plus fort après la maladie.

    Prévention

    Tout le monde sait qu'une maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. C'est ce conseil que le Dr. Komarovsky donne à tous les parents. Il considère que le repos à part entière de l'enfant est la principale mesure professionnelle. Cela signifie ne pas feutrer sur le canapé et regarder des dessins animés. Tout d'abord, vous devez marcher avec votre enfant. Les jeux de plein air actifs sont une excellente mesure préventive.

    En outre, il est nécessaire d'effectuer des procédures de modération avec l'enfant. Le durcissement est le meilleur moyen de renforcer le système immunitaire et de prévenir les maladies respiratoires et les végétations adénoïdes.
    Il est très important de surveiller la nutrition du bébé. Dans son régime alimentaire devraient être présents des produits qui fournissent au corps les minéraux, les substances et les vitamines nécessaires. Mais la quantité de boissons gazeuses douces et nombreuses doit être éliminée complètement ou au moins pour minimiser leur consommation.

    N'oubliez pas le microclimat dans la chambre ou l'appartement, où l'enfant aimé dort et passe la majeure partie de son temps libre. La salle doit obligatoirement être régulièrement diffusée. Réduit les risques de nettoyage par voie humide des végétations adénoïdes De plus, la pièce doit être maintenue à une température et à une humidité optimales.

    En outre, évitez d'encombrer la pièce de nombreux jouets en peluche, en particulier les plus grands, ainsi que les tapis épais. Ce sont d'excellents dépoussiéreurs et l'inhalation constante de poussière ne contribue pas à la santé de tous les organes respiratoires.

    En passant, toutes les mesures ci-dessus aideront à éviter non seulement les végétations adénoïdes, mais également de nombreuses autres maladies désagréables.

    A Propos De Nous

    Adénoïdes - hyperplasie du tissu glandulaire de l'amygdale pharyngée, qui survient dans 84% ​​des cas dans le contexte de récidives fréquentes de maladies respiratoires.